Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Quels sont les différents types de toiture ?

       
         
11 votes (3.7/5)
11 3.7
Quels sont les différents types de toiture ?

Découvrez toutes les informations concernant la toiture en pente, arrondie, terrasse ou végétalisée ainsi que les différentes caractéristiques et prix pratiqués.

Prix minimum au m²Prix moyen au m²Prix maximum au m²
Toiture en tuiles mécaniques77 €89 €100 €
Toiture en tuiles canal84 €94 €103 €
Toiture en ardoises naturelles180 €200 €220 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Le choix de types de toiture fait partie des étapes cruciales de tout projet de construction ou de rénovation. De nombreux facteurs vont entrer en jeu : le type de charpente, les caractéristiques de l’habitat et les normes locales ainsi que vos préférences esthétiques et votre budget. Les prix des toitures restent très variables. D’après les données de Travaux.com, le prix moyen d’une toiture est fixé à 2045 € TTC, mais la fourchette des tarifs reste est large : de 754 € à 4 738 € TTC*. En effet, le coût d’une toiture dépend de sa forme (toiture en pente ou toiture arrondie ou toiture-terrasse), ainsi que d’un certain nombre d’autres facteurs. Voici quelques informations pour vous aider à bien choisir votre toiture.

Coût des différents types de toitures

Localité : National

Coût moyen

2015 €

Fourchette de dépenses moyennes

1038 € - 3338 €

Coût minimum

754 €

Coût maximum

4738 €

Différents types de toiture : la toiture en pente

Toiture Terreal toiture

Toiture Terreal toiture

La toiture en pente reste le style de toiture la plus répandue en France. Elle convient parfaitement aux régions pluvieuses et neigeuses. En effet, l’évacuation de l’eau se fait facilement et dépend du degré de la pente. Calculer la pente minimale à appliquer à la toiture est une opération complexe. En effet, il faut tenir compte des éléments propres à la maison : surface de l’habitation, largeur du toit, nombre de versants, hauteur du pignon. Mais, l’environnement de la maison est également important : est-elle protégée par des collines ou au contraire exposée aux vents en bord de mer ? Le matériau utilisé détermine parfois la pente de toiture minimale. Ainsi, un toit de chaume doit impérativement avoir une pente d’au moins 40%. L’utilisation des tuiles plates n’est envisageable que si la pente atteint au moins 35 degrés. L’artisan couvreur est à même d’effectuer le calcul précis de la pente de votre toiture, dès l’établissement du devis.

La toiture en pente est en général moins chère que la toiture arrondie ou que la toiture terrasse. Mais, il faut savoir que plus la toiture en pente a de pans, plus elle est complexe à réaliser et plus elle est chère.

Différents types de toiture : la toiture arrondie

La toiture arrondie est considérée comme une toiture écologique. En effet, elle a une surface extérieure moindre que la toiture en pente. Les déperditions de chaleur sont limitées. De plus, elle permet une plus grande occupation des combles aménagés. En effet, les habitants de la maison ne sont pas gênés par la pente. La toiture arrondie convient à tous les types de construction. Ainsi, elle apporte une certaine harmonie dans les formes y compris pour les maisons les plus contemporaines. De plus, la toiture arrondie permet toutes les fantaisies architecturales. Elle peut, par exemple, prendre la forme d’un dôme, en général une forme sphérique maçonnée, ou la forme d’une courbure ou encore la forme d’une flèche (forme conique).

La toiture arrondie est souvent plus chère que la toiture en pente. Ce surcoût est principalement dû à sa conception plus complexe.

Différents types de toitures : la toiture-terrasse

Le toit-terrasse, un toit plat, n’est plus réservé aux immeubles collectifs. En effet, de plus en plus de maisons individuelles sont équipées de toitures-terrasses. La toiture-terrasse peut être inaccessible. Dans ce cas, elle est apte à recevoir des panneaux photovoltaïques ou des végétaux. Mais la toiture-terrasse peut également être accessible. Des m² supplémentaires sont ainsi gagnés facilement.

La particularité du toit-terrasse est de ne pas avoir de charpente, mais une structure porteuse en bois ou en métal ou en béton.

Le prix d’une toiture-terrasse dépend beaucoup de la complexité du projet. D’une manière générale, une toiture-terrasse végétalisée est plus onéreuse qu’une toiture-terrasse simple. Mais les végétaux assurent une bonne isolation thermique, aussi bien en hiver que lors des fortes chaleurs. Dans tous les cas, pour installer et concevoir une toiture-terrasse, vous serez dans l’obligation de faire appel à un artisan couvreur spécialisé voire à un architecte.

Différents types de toitures : autres facteurs que la forme de la toiture

La forme de la toiture n’est qu’un des paramètres pris en compte par le professionnel du BTP, pour établir son devis. Le nombre de mètres carrés de votre toit entre bien entendu en compte. Mais d’autres facteurs ont également leur importance. Ainsi, la charpente traditionnelle fabriquée sur mesure est plus chère que la fermette, une charpente pré-fabriquée en usine.

Les autres éléments à prendre en compte dans le calcul pour établir le budget d’une toiture sont : l‘isolation, le nombre d’ouvertures présentes sur les toits en pente ou sur les toitures de forme arrondie, le système de ventilation, les matériaux de couvertures ou de protection, le type d’écran sous toiture et le système d’évacuation des eaux pluviales.

Au niveau des gouttières, vous avez le choix entre une gouttière rampante et une gouttière pendante. La gouttière rampante plus onéreuse est adaptée aux toitures à forte pente.

Le prix va du simple au double, selon que vous choisissez le matériau le moins onéreux (le PVC) ou le matériau le plus cher, mais également le plus solide (le zinc). La pose d’un écran sous toiture n’est pas obligatoire, mais vivement conseillée. En effet, il renforce la solidité du toit. Plusieurs types d’écrans sous toiture sont disponibles sur le marché : les écrans de toiture synthétiques multicouches et hautement perméables à la vapeur (HPV), les écrans bitumeux et les écrans de toiture réfléchissants, plus onéreux, mais qui apportent un véritable confort thermique, en cas d’aménagement des combles.

Isoler sa toiture est important, car 30% des déperditions de chaleur se font par le toit. La gamme de prix des isolants est très large. Les moins chers sont les isolants classiques, comme la laine de roche ou la laine de verre. Les plus onéreux sont les isolants naturels, comme la laine de mouton, le liège expansé ou encore la ouate de cellulose. Le choix du matériau de toiture dépend de la pente, de vos goûts, des contraintes du plan local d’urbanisme (PLU), mais aussi de votre budget. Ainsi, la tuile en béton est bien meilleur marché que la tuile en terre cuite.

Le prix d’une toiture dépend donc de sa forme, mais également d’une multitude de facteurs. L’artisan couvreur est à même de vous aider à choisir les matériaux adaptés à votre toit et présentant les meilleurs rapports qualité-prix. Comme pour tous travaux de bâtiment, il est conseillé de demander au minimum 3 devis pour faire réaliser ou rénover votre toiture.

Sommaire

Voir aussi


Commentaires

1


  • claudevezin Publié le

    Combien coûte la rénovation d’une toiture en ardoises : prix des matériaux, de la pose et de la zingueriez ?

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus