Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Les différentes techniques d’isolation

     
         
22 votes (3.2/5)
22 3.2
Les différentes techniques d’isolation

Les travaux d’isolation peuvent porter sur différents postes de la maison. Quels que soient ces postes, l’isolation est un point essentiel pour le confort thermique de votre maison.

Selon les informations communiquées par l’Agence de la maîtrise de l’énergie, les toits et les combles dont l’isolation est défaillante sont responsables de 30 % des pertes d’énergie de l’habitation. Mal isolée, une maison est énergivore : 25 % de la chaleur s’échappe des murs à l’isolation déficiente, entre 10 et 15 % par les fenêtres et environ 10 % par les sols. Pour diminuer votre facture de chauffage, limiter vos émissions de CO2 et augmenter votre confort ainsi que la valeur de votre bien immobilier en cas de revente, vous pouvez effectuer des travaux de différentes techniques d’isolation.

Le budget moyen à prévoir pour de tels travaux s’élève à 4 715 € TTC, avec une fourchette moyenne comprise entre 3 772 € et 5 658 €*. Le coût de l’isolation d’un logement dépend beaucoup de la technique utilisée : isolation thermique par l’intérieur ou isolation thermique par l’extérieur ou encore isolation thermique intégrée.

Coût des travaux d'isolation

Localité : National

Coût moyen

4715 €

Fourchette de dépenses moyennes

3772 € - 5658 €

Coût minimum

100 €

Coût maximum

30000 €

Les différentes techniques d’isolation : l’isolation thermique par l’intérieur

Isolation Travaux.com

Isolation ©Travaux.com

L’isolation thermique par l’intérieur (ITI) est une technique utilisée pour renforcer la performance énergétique des murs, de la toiture (isolation des combles perdus ou des combles habitables) et des planchers. L’isolation se fait par la pose de plaques d’isolant sur la zone à isoler. L’isolant peut être de la laine minérale, une solution performante et économique. Mais il existe également des isolants en laines végétales comme la ouate de cellulose. Enfin, certains isolants dits « isolants minces » sont constitués de films plastiques aluminisés ou de plusieurs couches de feuilles d’aluminium.

Dans le cas de combles perdus, l’isolation peut également se faire par soufflage d’un matériau isolant. À noter que les ménages les plus modestes peuvent financer ce type d’isolation via le dispositif « isolation des combles pour un euro » dans le cadre du pacte énergie solidarité. L’isolation doit alors se faire obligatoirement par de la laine soufflée.

Dans tous les cas, l’isolation par l’intérieur, facile à mettre en œuvre, est moins onéreuse que l’isolation par l’extérieur. Mais, dans le cadre d’un chantier de rénovation, les pièces faisant l’objet des travaux ne seront plus accessibles aux habitants. Des travaux éventuels de déviation des conduites d’eau, de gaz ou des fils électriques ainsi que des travaux de finition comme la peinture ou la tapisserie seront à prévoir dans le budget. Enfin, isoler par l’intérieur réduit un peu l’espace de la pièce et l’épaisseur supplémentaire peut entraîner des gênes, pour l’ouverture des fenêtres, par exemple.

Les différentes techniques d’isolation : l’isolation thermique par l’extérieur

L‘isolation thermique par l’extérieur (ITE) convient pour isoler les toits, les combles et les murs. Il s’agit d’une solution coûteuse, qui nécessite des travaux d’ampleur. L’isolation par l’extérieur peut être mise en œuvre, lorsque vous procédez à la réfection de votre toiture ou lorsque vous procédez à un ravalement de façade. L’isolation thermique par l’extérieur présente l’avantage d’envelopper le bâtiment. Elle évite ainsi les ponts thermiques.

La pose de l’isolant se fait par collage ou par fixation mécanique par profilés ou encore en pose collée-chevillée. Cette dernière technique masque les défauts du support. Une large gamme d’isolants pour l’extérieur de la maison est disponible sur le marché. Les matériaux les moins chers sont la laine de verre et la laine de roche. Au contraire, les matériaux d’isolation par l’extérieur les plus onéreux sont les panneaux isolants sous vide (PIV) et le verre cellulaire.

Les différentes techniques d’isolation : l’isolation thermique intégrée

L‘isolation thermique intégrée est une isolation des murs dans leur épaisseur. Elle n’est envisageable que lors des travaux de construction ou lors d’une opération de rénovation lourde, comme une extension ou une surélévation. L’isolation et la construction se font à l’aide d’un seul matériau. Les matériaux utilisés sont les briques monomurs en terre cuite également nommées briques multi alvéolaires ou les blocs et panneaux en béton cellulaire.

Cette technique d’isolation permet de gagner du temps et donc de faire des économies sur le coût de la main-d’œuvre. Parmi ses autres avantages, cette technique deux-en-un limite les risques de pont thermique et reste une solution de construction durable. L’isolation intégrée présente ainsi la même durée de vie que les murs porteurs. Le prix au mètre carré d’une isolation des murs dans leur épaisseur dépend beaucoup du coefficient de résistance thermique de l’isolant utilisé. Si vous souhaitez que votre maison individuelle bénéficie du label BBC (Bâtiment Basse Consommation), vous devez opter pour un matériau pour les murs, dont le coefficient est au moins égal à 4 m².K/W. Le coefficient annoncé sur le produit est garanti si celui-ci bénéficie du label de l’ACERMI, un organisme indépendant.

Lors d’un projet de construction, vous pouvez également réfléchir à des techniques naturelles pour isoler votre maison et la rendre moins énergivore. Ainsi, un toit-terrasse avec des végétaux renforce l’action de l’isolation thermique.

Dans le cadre de travaux de rénovation, isoler son habitation par l’intérieur ou par l’extérieur est susceptible de donner droit à des aides (taux de TVA réduit, isolation des combles pour un euro, crédit d’impôt, subventions, Éco-prêt à taux zéro).

* Ces chiffres et moyennes ont été obtenus à partir des données fournies volontairement par des utilisateurs de Travaux.com. Ils correspondent aux devis demandés par l’intermédiaire de nos formulaires de demande de devis et établis par des professionnels partenaires.

Sommaire

Voir aussi


 

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus