En utilisant Travaux.com, vous acceptez notre politique de cookies dans le but d'améliorer votre expérience utilisateur.

Aperçu Electricité

Prix d’une rénovation électrique

L'estimation de prix d'une rénovation électrique dépend de nombreux critères dont l'état de l'installation électrique à rénover, du matériel à remplacer (tableau électrique, câbles, prises, etc), du type de distribution (encastrée ou apparente, etc.).

Trouvez un artisan près de chez vous !

Prix d'une rénovation électrique Temps de lecture : 8 minutes
  1. Rénovation électrique : ce qu'il faut savoir
  2. Comment refaire l'électricité dans une maison ?
  3. Quelles vérifications et réparations sur une installation électrique ?
  4. Prix d'une rénovation électrique
    • Prix d'une rénovation complète avec diagnostic
    • Prix d'une rénovation partielle
    • Prix d'une mise aux normes électrique
    • Exemple de devis : rénovation d'une installation électrique
    • Coût de la main d'œuvre de l'électricien
  5. Rénover son installation électrique : sécurité et obligations légales
  6. Quelles aides pour refaire une installation électrique vétuste ?
Prix minimum au m2 (TTC)Prix maximum au m2 (TTC)
Rénovation partielle80€120€
Mise en sécurité55€75€
Réhabilitation totale90€110€
Rénovation complète sans chauffage120€150€
Rénovation complète avec chauffage150€200€
Main d'œuvre électricien80€100€
Main d'œuvre électricien80€100€
Prix minimum (TTC)Prix maximum (TTC)
Rénovation partielle pour un bien de 50m24000€6000€
Mise en sécurité55€75€
Rénovation partielle pour un bien de 80 m²6400€9600€
Rénovation partielle pour un bien de 120 m²9600€14400€

Diagnostic électrique: environ 100 € TTC

Rénovation électrique : ce qu'il faut savoir

Lors de la vente ou la location d'un logement ayant une installation électrique de plus de 15 ans, le diagnostic électrique fait partie des diagnostics immobiliers obligatoires. Le technicien va vérifier l'appareil général de commande et de protection (le tableau électrique), les dispositifs différentiels et de protection (disjoncteurs et/ou interrupteurs), la liaison équipotentielle, c'est-à-dire la liaison vers la prise de terre. L'électricien identifie également les matériels électriques inadaptés et les conducteurs non protégés.

  • Le coût d'un diagnostic électrique tourne aux environs des 100 € TTC.   Une rénovation électrique de sa maison peut aussi s'inscrire dans le cadre de travaux plus importants, comme le décloisonnement de certaines pièces. Il peut s'agir également de créer de nouveaux raccordements ou de profiter du confort de la domotique. Vous pouvez ainsi prévoir une extinction automatique de la lumière, lorsque vous quittez la pièce, la mise en marche du chauffage à distance, etc.

Information intéressante : l'estimation de la puissance de la nouvelle installation électrique se fait en tenant compte du nombre et des performances des appareils électriques. Pour un chauffage électrique, la puissance moyenne nécessaire est de 100 W (watts) par m². Pour un éclairage, c'est 10 W. Un chauffe-eau électrique, une machine à laver, un four électrique ont besoin, chacun, d'une puissance d'environ 2000 W.

En cas de rénovation électrique d'une maison ancienne "tout électrique", c'est-à-dire comportant des convecteurs, des appareils de cuisson et un ballon d’eau chaude fonctionnant à l’électricité, la puissance doit être comprise entre 15 et 35 kW (kilowatts).

Demandez un devis gratuit pour une rénovation électrique

Rénovation électrique Agencement sur mesure
Rénovation électrique ©Agencement sur mesure

Comment refaire l'électricité dans une maison ?

Une rénovation d'électricité réussie suit la réglementation NF C 15-100. Cette norme est applicable pour les réseaux électriques basse tension neufs ou rénovés. Elle garantit la sécurité et le confort des utilisateurs. La norme NF C15-100 applicable en matière électrique évolue régulièrement.

En effet, les appareils électriques branchés sur secteur sont de plus en plus nombreux et complexes. Il en va donc de la sécurité des biens et des personnes. D'ailleurs, en cas de dommages liés à une installation électrique particulièrement vétuste, votre responsabilité civile et pénale est susceptible d'être engagée.

Quelles vérifications et réparations sur une installation électrique?

Selon l'ONSE (Observatoire, National de la Sécurité Électrique), 7 millions de logements présenteraient des risques liés à l'électricité dans la maison. Selon Promotelec, pour doter une installation existante de performances comparables à celles d’une installation neuve, "la conformité à la norme NF C 15-100 en vigueur est un objectif duquel il faut se rapprocher le plus possible".

En effet, d'après ces professionnels de l'électricité, seule cette conformité garantit la sécurité d'un installation et son adaptation aux besoins de la vie moderne (en adéquation avec les usages de l'électricité et le nombre d'appareillage hi-fi et électroménager). Une remise en conformité électrique peut alors s'imposer. Différentes opérations sont préconisées :

  • Vérifier si le compteur est doté d'un dispositif de protection différentielle de sensibilité approprié aux conditions de mise à la terre et de protections contre les surintensités, suffisamment récentes : disjoncteur et fusibles ;
  • Contrôler les prises et la mise à la terre : si les prises électriques ne présentent pas de terre, votre matériel engendre un risque important d'électrocution. Des prises en saillie et sans collerette, sans prise de terre ou très anciennes doivent inciter à engager une rénovation importante de l'électricité domestique ;

Seul un électricien confirmé peut refaire l'électricité d'une maison ancienne : le professionnel va commencer par agencer le circuit électrique de la maison en passant les fils entre les boites de dérivations et l'emplacement du tableau électrique en conservant une marge de longueur suffisante. Il va ensuite glisser des fils électriques entre l'emplacement prévu des différents appareillages (prises, interrupteurs, points lumineux…) et les boites de dérivations. Les fils de section adéquates à chaque équipement trouvent naturellement leur place. Le professionnel utilise les moulures pour passer les fils de cuivre de section plus importante, qui serviront à créer la liaison équipotentielle plus tard reliée à la terre.

Demandez un devis gratuit pour une rénovation électrique

Prix d'une rénovation électrique

Le prix d'une rénovation au m2 dépend de la nature des travaux à réaliser, de l'ancienneté du bien et des tarifs facturés par l'artisan.

Prix d'une rénovation complète avec diagnostic

  • Le coût d'un diagnostic avec vérification des anomalies par Promotelec est compris entre 122 € et 155 TTC ;
  • Le prix d'une réhabilitation totale est estimé entre 90 € et 110 € TTC du m2 ;
  • Le prix d'une rénovation complète sans chauffage varie de 120 € à 150 € TTC du m2 ;
  • Le coût d'une rénovation complète avec chauffage se situe entre 150 € et 200 € TTC du m2;
  • Le prix de la rénovation complète d'un appartement est de 2500 € à 18 000 € TTC, selon la superficie ;
  • Le coût de rénovation d'une maison de 100 m² complète va fluctuer entre 6000 € et plus de 20 000 € TTC ;
  • Le prix de rénovation d'une maison ancienne de 120 m² avec pose d'une VMC et de circuits en extérieur est évalué entre 6500 € et 22 500 € TTC.

Prix d'une rénovation partielle

  • Le prix d'une rénovation partielle au m² est estimée entre 80 € et 120 € du m2;
  • Le prix d'une rénovation partielle pour un bien de 50 m² varie de 4000 € à 6000 € TTC ;
  • Le prix d'une rénovation partielle pour un bien de 80 m² est de 6400 € à 9600 € TTC ;
  • Le prix de rénovation d'une maison de 90 m² de façon partielle est compris entre 7500 € et 11 500 € TTC ;
  • Le prix d'une rénovation partielle pour un bien de 120 m² se situe entre 9600 € et 14 400 € TTC ;

Prix d'une mise aux normes électrique

  • Le prix d'une mise en sécurité est de 55 € à 75 € TTC du m² ;
  • Le prix d'une mise aux normes électrique pour une habitation varie de 130 € à 210 € TTC du m².
  • Le prix de remplacement d'un tableau électrique se situe entre 700 € et 1000 € TTC et celui du remplacement d'un disjoncteur de branchement entre 130 € et 250 € TTC.

Exemple de devis : rénovation d'une installation électrique

Ce devis présente les budgets nécessaires pour une rénovation de l'installation électrique avec changement de compteur électrique et création de prises dans les principales pièces à vivre. Pour comparaison, le prix moyen d'une installation électrique dans un T3, sans chauffage électrique, se situe aux alentours des 6 900 € TTC. Le devis de notre artisan partenaire présente un coût nettement inférieur : 4 760,80 € HT avec une TVA à 5,5 % de 261,84 € et un total TTC de 5 022,64 € dû au type d'installation réalisée sous moulures, qui permet un gain de temps considérable. À noter : Si vous prévoyez de tels travaux, avec installation de chauffage électrique compris, le devis s'en trouvera alourdi et devrait se situer dans une fourchette allant de 12 500 à 16 500 € (soit 80 % à 140 % de plus).

Coût de la main d'œuvre de l'électricien

  • Le coût de main d'œuvre de l'électricien est en moyenne de 500 € à 1800 € TTC ;
  • Le coût de main d'œuvre de l'électricien au m² varie de 80 € à 100 € TTC
  • Le tarif d'un électricien pour la vérification des normes électriques en rénovation est compris entre 35 € et 80 € TTC de l'heure.

Demandez un devis gratuit pour une rénovation électrique

Pourquoi rénover son installation électrique : sécurité et obligations légales

Les raisons de procéder à la rénovation électrique d'une maison ancienne sont nombreuses : une étude menée en 2010 par l'Observatoire National de la Sécurité Électrique (ONSE) dans le cadre de la mise en place du diagnostic électrique révèle que 72% des installations analysées présentent au moins 3 anomalies simultanées.

Nombres d' installations, trop vétustes seraient de moins en moins adaptées aux équipements modernes. Rénover son installation électrique est donc devenu un geste sécurité à ne pas négliger. En France, près d'1 incendie sur 3 serait d'origine électrique. Selon la Brigade des Pompiers de Paris, on recenserait entre 4000 cas d'électrisation grave et une centaine de décès par an dus à des accidents électriques.

D'après le Groupe de Réflexion Électrique dans les Logements (GRESEL), près de 7 millions de logements, soit la moitié de l'habitat ancien ne correspond plus aux règles élémentaires de sécurité. Plus grave encore, 2,3 millions d'entre eux seraient même "particulièrement dangereux".

A ce vieillissement du parc électrique s'ajoute l'arrivée sur le marché d'équipements électriques (électroménager ou multimédia) de plus en plus puissants et de moins en moins adaptés aux circuits électriques anciens. Pour une mise en conformité d'électricité et dans un souci de sécurité il est conseillé de faire appel à des installateurs qualifiés Qualifelec et de demander à l'issue de la rénovation une attestation de conformité du Consuel.

Demandez un devis gratuit pour une rénovation électrique

Quelles aides pour refaire une installation électrique vétuste ?

Le premier avantage remarqué est le taux de TVA réduit à 5,5 % mais d'autres aides financières sont délivrées par l'État et divers organismes privés et publics : une subvention de l'ANAH peut notamment être accordée aux propriétaires bailleurs et aux propriétaires occupants (sous conditions notamment de ressources) pour la réalisation de travaux de mise en conformité des installations électriques dans le cadre d'aide à l'aménagement et à l'équipement relatifs à la sécurité des personnes.

Bon à savoir : la prime pour l'amélioration de l'habitat n'est octroyée que pour la rénovation de logements construits depuis plus de 20 ans.

Demandez un devis gratuit pour une rénovation électrique

Trouvez un electricien près de chez vous