En utilisant Travaux.com, vous acceptez notre politique de cookies dans le but d'améliorer votre expérience utilisateur.
Aperçu Couverture-Toiture

Gouttières : Propriétés et normes

Les gouttières doivent répondre à plusieurs normes. Il convient de s'assurer que le matériel réponde à ces normes ainsi qu'au Documents Techniques Unifiés. Tous les détails sont dans cet article. Suivez le guide.

Trouvez un artisan près de chez vous !

Prix minimum au mètre linéairePrix moyen au mètre linéairePrix maximum au mètre linéaire
Gouttière PVC3 €9 €15 €
Gouttière zinc8 €17 €25 €
Gouttière acier10 €15 €20 €
Gouttière alu12 €36 €60 €
Gouttière composite15 €28 €40 €
Gouttière cuivre25 €38 €50 €
Prix minimum au mètre linéairePrix moyen au mètre linéairePrix maximum au mètre linéaire
Nettoyage12 €19 €25 €
Pose (matériaux inclus)30 €90 €150 €
Réparation (prix à la prestation)63 €67 €70 €

Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Les gouttières sont des éléments indispensables à la toiture. Elles se chargent d'évacuer les eaux de pluie et évitent ainsi les infiltrations dans le bâtiment. Construite en divers matériaux, aluminium, en PVC, en zinc, en composite et plus rarement en bois, la gouttière est soit rampante, soit descendante.

Si la forme la plus courante de la gouttière est le demi-cercle, il en existe des moulurées, des carrées ou en forme de corniche. Des variantes régionales existent, par exemple, la gouttière lyonnaise avec un bord arrondi et un pli supplémentaire, pour augmenter sa rigidité. Mais votre choix du système d'évacuation des eaux du toit va être guidé par un cadre réglementaire et des contraintes techniques.

Vous souhaitez installer une gouttière ?

Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Gouttières : ce que dit la loi

Gouttière Nicoll
Gouttière Nicoll

La pose des gouttières est réglementée. L'article 681 du Code civil prévoit, en effet, que les eaux pluviales ne peuvent pas se déverser sur le terrain mitoyen. Le propriétaire doit faire en sorte que l'eau de pluie tombe sur sa parcelle ou sur la voie publique. Mais, une fois au sol, les eaux pluviales peuvent s'écouler sur la propriété voisine. Cela vous oblige donc à poser une gouttière rampante voire un chéneau et non une gouttière tombante, si votre construction se trouve en limite de propriété.

La gouttière rampante également appelée gouttière discrète se place sur la toiture ou sur la corniche. Elle se fixe par des crochets sur la charpente ou sur une bande fixée entre le chevron et la couverture du toit (bande de doublis de toiture). Le chéneau n'est pas une gouttière : cet élément de toiture destiné à recueillir les eaux pluviales est directement incorporé dans le gros œuvre, adossé contre un mur ou situé en dessous d'un pan de mur. En revanche, une gouttière pendante est posée sur la partie inférieure des versants du toit (au niveau de l'égout du toit).

Gouttières : à prendre en compte pour bien choisir

Pour bien choisir la gouttière de votre habitation, il faut tenir compte des contraintes du PLU, des conditions climatiques, de la pente et de la surface du toit et enfin du style de façade.

Le Plan Local d'Urbanisme (PLU) planifie l'urbanisme au niveau communal ou intercommunal. Il définit les conditions de constructibilité des terrains et l'aspect des constructions. Ce plan peut imposer une forme et/ou un matériau pour votre gouttière. Votre mairie est à même de vous renseigner. De plus, si votre habitation est située près d'un monument historique, il faut aussi demander une autorisation aux Architectes de France avant travaux.

Les conditions climatiques, la pente et la surface du toit déterminent la quantité d'eau à évacuer. De cette quantité dépend le développement (DEV) c'est-à-dire la largeur de la feuille de métal qui sert à fabriquer la gouttière, la section, le nombre et le diamètre des descentes. Les calculs sont complexes. Faire appel à un couvreur professionnel pour bien dimensionner votre système d'évacuation des eaux de la toiture est une sécurité.

Au niveau esthétique, le PVC est le matériau le moins cher et aussi le moins esthétique. En revanche, les gouttières en aluminium sont disponibles en de nombreux coloris et peuvent donc s'harmoniser avec la couleur des volets et des portes, par exemple. Les gouttières en cuivre ont un rendu très esthétique. Les gouttières en zinc restent la solution classique par excellence et conviennent donc parfaitement aux façades de style traditionnel.

Demandez un devis gratuit pour une gouttière

Gouttières et normes : DTU

L'acronyme DTU signifie « document technique unifié ». Il s'agit d'un document reprenant les règles et techniques à respecter en matière de construction. Le respect d'un DTU n'est pas obligatoire d'un point de vue légal. Mais sans accord préalable de l'assureur pour déroger à un DTU, un éventuel sinistre risque de ne pas être pris en charge.

Plusieurs DTU concernent les gouttières. Ainsi, le DTU 60,11 fixe les modalités de calcul des systèmes d'évacuation des eaux pluviales. Le DTU 40,5 préconise, quant à lui, les bonnes règles de mise en œuvre de ces systèmes. Des DTU sont spécifiques aux matériaux utilisés pour la gouttière. À titre d'exemple, pour le zinc, il faut se référer au DTU 40,41. Le DTU 43,1, quant à lui, concerne l'évacuation des toitures-terrasses.

Sans de solides connaissances en bâtiment, certaines formulations et certains termes techniques présentés dans ces documents techniques peuvent être difficiles à comprendre. Un couvreur zingueur est à même d'utiliser les bons produits et de les poser, dans le respect des règles des DTU « gouttières ».

Gouttières : normes françaises et européennes

Les gouttières et leurs accessoires peuvent être marqués NF. Il s'agit d'une démarche volontaire du fabricant. Ce marquage certifie que le produit correspond aux besoins du consommateur, selon un référentiel mis en place par les professionnels de la branche. Il est délivré par un organisme indépendant. Une gouttière ne possédant pas le marquage NF n'est pas forcément une gouttière de moins bonne qualité, mais elle ne bénéficiera pas de la garantie supplémentaire concédée par cette norme française.

Par ailleurs, lorsque le produit de construction est conforme à une norme européenne, il peut recevoir le label NF EN, à ne pas confondre avec le marquage CE certifiant uniquement que le produit est conforme aux règles de sécurité et qu'il peut être vendu dans les pays de l'Union européenne.

Pour les systèmes d'évacuation des eaux pluviales de la toiture, de nombreuses normes européennes et françaises sont applicables. La norme NF P36-403 est, par exemple, le référentiel à respecter par les tuyaux, coudes et cuvettes métalliques pour bénéficier du marquage NF. La norme NF EN 607, quant à elle, définit les exigences et méthodes d'essai pour des gouttières pendantes et leurs raccords en PVC. Pour du métal laminé, il vous faudra vous référer à la NF EN 612.

Vous souhaitez installer une gouttière ?

Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Trouvez un couvreur - charpentier près de chez vous