Prix de la pose d’une moquette

Mis à jour le

Changer une moquette dans votre habitat constitue un moyen facile et rapide pour rafraîchir et moderniser un espace.

Trouvez un artisan près de chez vous !

4.9

Les soliers - moquettistes les mieux notés

Nos soliers - moquettistes, sont notés 4.9 sur 5 sur la base de 5 avis de la part de consommateurs.

Contrôle de qualité

Tous les professionnels de notre réseau ont un numéro d’inscription à la chambre de commerce (SIRET).

Prix minimum au m²Prix moyen au m²Prix maximum au m²
Moquette en laine15 €100 €200 €
Moquette synthétique (nylon, polypropylène)8 €30 €50 €
Moquette de salle de bains20 €35 €50 €
Moquette bouclée5 €10 €15 €
Moquette velours8 €20 €30 €
Moquette saxony10 €20 €30 €
Moquette frisée10 €20 €30 €
Moquette structurée10 €20 €30 €
Moquette jonc de mer7 €11 €15 €
Moquette fibre de coco3 €17 €30 €
Moquette sisal10 €35 €60 €
Pose de moquette6 €15 €25 €
Total fourniture et pose9 €44 €225 €
Ragréage10 €17 €26 €

Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Changer une moquette dans votre habitat constitue un moyen facile et rapide pour rafraîchir et moderniser un espace. Contrairement à certains projets d’amélioration d’intérieur, la pose d’une moquette nécessite véritablement l’intervention d’un professionnel étant donnés les outils relativement complexes utilisés pour obtenir un résultat parfait. De nombreux magasins spécialisés et détaillants en revêtements de sols offrent des services de pose « gratuits » associés à l’achat d’une moquette. Cependant, de nombreux facteurs tels que le type de matériau, la présence de sols inégaux, d’escaliers, ou la nécessité de retirer préalablement une ancienne moquette peuvent faire augmenter assez rapidement le prix de la pose d’une moquette, qui ne seront ainsi plus vraiment gratuits – parfois loin de là !

Le calcul des coûts associés à la pose d’une moquette ne se résume pas à son seul prix au mètre carré et de nombreux points sont à prendre en compte avant de se lancer dans ce type d’opération.

Vous souhaitez faire poser une moquette ?

Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Prix de la pose d’une moquette : prix au m2

Moquette bouclee Helvetica Leroy Merlin
De nombreux facteurs entrent en ligne de compte pour calculer le prix de la pose d’une moquette, y compris la taille et la forme de la pièce concernée, le style de moquette choisi, l’enlèvement d’une moquette existante, etc. D’où des écarts relativement importants constatés. Ainsi, le prix de pose d’une moquette se situe en général entre 8 €¹ et 25 €* par mètre carré, auquel il faut ajouter le coût de la moquette elle-même.

Il existe globalement trois grands types de pose de moquette, pour lesquels le professionnel appliquera des tarifs différents suivant leur complexité :

  • La pose libre : cette pose sans colle ni fixations (outre éventuellement des bandes adhésives) est la moins coûteuse, car elle exige peu de temps et nécessite très peu de matériaux. Pour une pose libre de moquette, il faut prévoir environ 8 €¹ par m² (hors fournitures).
  • La pose en collage plein : cette pose classique est la plus fréquemment utilisée. On utilise alors une colle synthétique ou une résine pour coller la moquette au sol. Elle est en général facturée aux alentours de 11 €¹ par m².
  • La pose par tension : cette pose (la moquette est fixée sur des baguettes clouées aux murs ou au sol), réservée aux moquettes haut de gamme, nécessite impérativement de faire appel à un professionnel qualifié et expérimenté (équipé d’une tendeuse). Pour la pose seule, il faut prévoir environ 25 €¹ le m².

Prix de la pose d’une moquette : coût de la moquette elle-même

L’élément qui influe le plus sur le prix de la pose d’une moquette est le prix de la moquette elle-même. La gamme d’options est très large, depuis les moquettes synthétiques en entrée de gamme (à 2 €\ le m2) jusqu’aux moquettes en laine de haute qualité (à 200 €\ le m2). De manière générale, le style et les matériaux employés pour fabriquer la moquette détermineront son prix. Il faudra donc savoir trouver le bon équilibre entre l’aspect et la sensation souhaités et le budget envisagé. Ainsi, pour une moquette de bonne qualité, mais sans viser le haut de gamme, le prix d’une moquette se situe en moyenne entre 25 €¹ et 40 €* le mètre carré.

Prix de la pose d’une moquette : styles et options

Malgré le choix apparemment pléthorique proposé en magasin, les moquettes peuvent être globalement divisées en trois types principaux, offrant chacun des caractéristiques et des avantages bien spécifiques :

  • Les moquettes aiguilletées : les fibres sont fixées thermiquement sur un support spécial, le « dossier », lui-même superposé à une autre couche (par exemple un feutre). Ces moquettes fonctionnelles sont rases et peu épaisses. Ce sont les moins chères du marché et les plus intéressantes en termes de rapport solidité/longévité/prix.
  • Les moquettes « tuftées » : ce sont les plus répandues. Elles sont confectionnées sur le principe de la machine à coudre : des aiguilles piquent à travers un support les fils qui forment le velours.
  • Les moquettes tissées : elles représentent le haut de gamme des moquettes. Leur technique de fabrication est similaire à celle des tapis. Elles offrent un confort exceptionnel.
Les différents matériaux

On distingue globalement trois grands types de matériaux constituant les différents modèles de moquettes proposés sur le marché : les moquettes synthétiques, les moquettes en fibres naturelles et les moquettes en laine, chacune d’elles assorties de caractéristiques, d’avantages et d’inconvénients bien distincts.

La moquette synthétique constitue le type de moquette le plus courant. Elle est composée de matériaux issus de l’industrie pétrochimique et est souvent bon marché, mais elle permet également de présenter des décors les plus divers possible. Fabriquée à partir de polyamide, d’acrylique ou de polypropylène, cette moquette peut afficher un très bon rapport qualité/longévité/prix. Une moquette en polyamide sera par exemple très résistante à l’usure et aux taches.

La moquette en fibres naturelles : il existe trois grands types de moquettes en fibres naturelles.

  • La moquette coco : élaborée à partir de fibres de noix de coco, possède un touché relativement râpeux, mais présente un excellent rapport qualité/prix et une très bonne longévité. Elle sera davantage adaptée à un salon ou à un bureau qu’à une chambre.
  • La moquette sisal : tissée à l’aide de la fibre de l’agave. Elle offre un grand choix de couleurs, un aspect très doux, une très grande résistance à l’usure et retient peu la poussière. Assez délicate à entretenir (notamment en cas de taches provoquées par un liquide), elle n’est pas adaptée aux salles à manger ou aux cuisines.
  • La moquette en jonc de mer : composée de fibres végétales, notamment d’algues. Douce et particulièrement résistante à l’usure, elle nécessite cependant un entretien soigné et est plutôt déconseillée pour les cuisines et les pièces d’eau. Un grand avantage des moquettes en fibres naturelles est qu’elles sont particulièrement écologiques et faciles à recycler. Très robustes, elles affichent également un excellent rapport qualité/prix, à environ 15 €\ le m2 en moyenne. Plutôt absorbantes, il conviendra de les protéger avec un produit antitaches qui les préservera plus longtemps.

La moquette en laine : la moquette en laine est une moquette haut de gamme, car élaborée à partir de matière animale et donc plus compliquée à fabriquer avec un matériau de base plus cher à l’achat. Avec un large choix de coloris, textures et motifs, elle offre également un très bon confort acoustique et thermique. Très résistante dans le temps, elle retient cependant facilement la poussière et demande un entretien adapté et régulier (au mieux à l’aide d’un nettoyeur vapeur tous les 6 mois). Une moquette en pure laine vierge pourra coûter environ 100 €¹ par m2 en moyenne, tandis qu’une moquette composée d’un mélange de laine et nylon sera commercialisée aux alentours de 50 €* par m2 en moyenne.

Demandez un devis gratuit pour la pose de votre moquette

Prix de la pose d’une moquette : coûts supplémentaires

Outre le prix de la moquette elle-même, ainsi que les coûts de main-d’œuvre correspondant à sa pose, d’autres facteurs peuvent affecter significativement le prix final de l’opération.

  • Ragréage : si le sol n’est pas plan, sec, et propre, il faudra réaliser un ragréage avec un enduit de lissage, lessiver le sol et le traiter avec un hydrofuge. Il pourra également être utile de dépoussiérer le sol en effectuant une aspiration qui permettra une adhérence optimale de la moquette.
  • Ajout de barres de seuil : pour séparer les pièces, assurer des transitions ou disposer d’une fermeture optimale des portes, il pourra s’avérer nécessaire d’ajouter des barres de seuil, entre différentes moquettes ou entre une moquette et un revêtement de sol d’un autre type.
  • Plinthes : pour une pose parfaite d’une nouvelle moquette, les plinthes des pièces concernées seront retirées, puis réinstallées après la pose. On pourra également profiter de cette opération pour repeindre ou remplacer les plinthes éventuellement défectueuses.
  • Découpes supplémentaires : si la pièce concernée par la pose d’une moquette n’est pas complètement carrée ou rectangulaire, des découpes supplémentaires devront être réalisées, ce qui prendra du temps et correspondra à du travail en plus. C’est également le cas pour la pose dans un escalier, opération très spécifique qui sera souvent exclue des offres promotionnelles de pose.
  • Enlèvement d’une ancienne moquette : les tarifs de pose de moquette sont généralement basés sur une pose sur sol nu, sans clous ni colle présents sur sa surface. Dans le cas d’un revêtement à retirer au préalable, un coût supplémentaire est généralement facturé selon la difficulté de l’opération à réaliser.
  • Déplacement ou réagencement de meubles : si vous procédez à la pose d’une moquette tout en occupant les lieux, vous devrez enlever tous les meubles occupant la ou les pièces concernées, ou bien demander au professionnel chargé de la pose de s’en charger lui-même.

Prix de la pose d’une moquette : entretien d’une moquette

Une fois votre nouvelle moquette posée, un nettoyage régulier et certains entretiens sont indispensables pour prolonger au maximum sa durée de vie et son aspect. On prendra par exemple soin d’enlever ses chaussures avant de marcher sur des surfaces moquettées, d’aspirer celles-ci régulièrement afin d’en retirer poussières et saletés, et de toujours retirer d’éventuelles taches immédiatement afin d’éviter qu’elles ne s’incrustent, en les épongeant ou en les tapotant – sans jamais les gratter !

Certains fabricants proposent également des moquettes anti salissures et antitaches qui simplifient l’entretien, car les saletés ne s’incrustent pas dans le revêtement de sol.

Il est également très important de prévoir le type de passage à tous les endroits sur lesquels vous souhaitez poser une moquette. Quel que soit le matériau de votre moquette, si celle-ci est située à un endroit de passage fréquent, par exemple dans une entrée ou un couloir principal, elle affichera forcément une usure supérieure et plus rapide que dans des pièces comme une chambre d’amis. La prévention constitue parfois le meilleur des entretiens. Vous pourrez également faire appel à des professionnels de la rénovation de moquettes, à une phase ultérieure.

¹ Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Vous souhaitez faire poser une moquette ?

Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Trouvez un solier - moquettiste près de chez vous