En utilisant Travaux.com, vous acceptez notre politique de cookies dans le but d'améliorer votre expérience utilisateur.
Aperçu Peinture

Peindre un plafond comme un pro

03-02-2020
peindre un plafond

Comment peindre un plafond sans faire de trace et dans les règles de l'art ? Travaux.com vous livre les étapes essentielles pour ne pas faire d'erreur et peindre un plafond comme un pro.

Peindre un plafond est une opération qui peut sembler banale et facile à réaliser. Pourtant, les professionnels vous diront que de nombreuses précautions doivent être prises pour protéger le sol et les murs, pour préparer la surface avant la mise en peinture ou encore pour éviter d'avoir à passer 3 ou 4 couches. Voici les étapes clés à respecter pour peindre un plafond comme un pro.

peinture plafond

Peindre un plafond : matériel nécessaire

Matériel pour peindre un plafond  Bicoleurpro

Les travaux de peinture au plafond nécessitent un matériel bien précis et plus technique que pour peindre une paroi verticale. Il convient de se munir d'accessoires de protection comme une bâche pour le sol et du papier cache pour éviter de déborder sur les murs, d'accessoires pour peindre efficacement dont un bac à peinture, un pinceau à rechampir, un rouleau anti-gouttes, un manche télescopique, un pot d'apprêt et un ou plusieurs pots de peinture spéciale plafonds et éventuellement un solvant. Sachez que les professionnels utilisent le plus souvent une station de peinture pour plus de rapidité, de facilité et un résultat sans traces.

Si vous optez pour un escabeau ou une échelle,  prenez garde autant au risque de chute qu'à celui de torticolis et autres tendinites. Cette position de travail est pour le moins peu naturelle !

Estimez le prix des travaux de peinture avec le : Guide des prix peinture

Peindre un plafond : étape par étape

Pour peindre un plafond comme un pro, comme pour tous les autres travaux de peinture, il est important de procéder étape par étape pour ne pas devoir recommencer le travail et pour ne pas abîmer ou tâcher votre mobilier.

Préparation à la peinture
Peinture plafond

La peinture d'un plafond débute toujours par un dépoussiérage et un nettoyage de la surface à peindre. Ici, il vous faudra utiliser un chiffon humide ou même un nettoyant multi-usage si la surface comporte des tâches.

Ensuite, il faut protéger les sols et les murs. Étalez soigneusement une bâche sur le sol et fixez-la sur les plinthes grâce à du papier adhésif. Protégez ensuite les parties des murs juxtaposés au plafond avec du papier cache de bonne largeur. Attention à ne pas glisser de l'escabeau durant cette opération qui vous fait vous déplacer souvent.

L'apprêt
Faux plafond ©Beissier

L'étape suivante consiste à passer l'apprêt de façon soigneuse à l'aide d'un rouleau lisse de taille moyenne. Il est ensuite temps de rechampir à l'aide d'un pinceau spécial à rechampir. La peinture doit être remuée durant plusieurs minutes pour un aspect uniforme. Il est important de bien charger le rouleau anti-gouttes avant de le passer en réalisant des bandes sur une largeur restreinte et en repassant toujours sur le bord de la bande précédente. Le temps de séchage entre chaque couche indiqué par le fabricant sur le pot de peinture, doit absolument être respecté.  

Notez qu'il est conseillé de ne pas travailler avec une aération trop grande, sans quoi la peinture séchera trop vite et ne vous laissera pas suffisamment de temps pour bien l'étaler. Aussi, il est important de réaliser chaque couche en une seule fois. Si vous vous arrêtez en cours de route, pour faire une pause déjeuner par exemple, il y a un gros risque de créer des marques au moment de reprendre.

Application de la peinture

Enfin, appliquez la peinture de la couleur choisie de la même manière, en commençant par dégager les angles et les bords.

Pour éviter les traces, le premier conseil est de passer votre rouleau en le dirigeant vers la plus grande fenêtre et non vers le côté le plus sombre. La deuxième couche, si elle est nécessaire, doit être posée de la même façon en commençant par rechampir puis en passant le rouleau anti-gouttes. Vous devez obtenir une surface lisse dénuée de traces. Il existe des peintures garanties sans traces mais elles sont en général plus chères.

Enfin, pour peindre un mur dans un coloris foncé, choisissez des outils et une peinture de très grande qualité pour ne pas être déçu du résultat, et n'oubliez pas de bien laver vos outils pour éviter de devoir en racheter pour vos prochains travaux.

peindre un plafond

Peindre un plafond : à quel prix ?

Peinture plafond bleu moulures

Les prix des peintures et des outils nécessaires varient grandement.

  • Une peinture classique blanche pour plafond en pot de 10 litres et en version monocouche coûte rarement plus de 50 euros TTC.
  • Un manche télescopique de qualité peut valoir entre 20 et 50 euros TTC.

Notez qu'il peut être avantageux pour vous de passer par un professionnel : le matériel coûte plutôt cher et la technique de pose au plafond est assez complexe. En prime, vous pourrez bénéficier de la TVA à 10 %, tant pour le matériel que pour les produits et la main d'œuvre.

Foire Aux Questions

Comment se calcule le prix d'une peinture : prix pro pour peindre un plafond

Pour calculer le prix de la peinture d'un plafond, deux postes sont à prendre en compte : le coût du matériel nécessaire à la préparation du support puis à l'application du revêtement et le montant dépensé pour les fournitures (peinture et matériel). Un escabeau sera nécessaire dans tous les cas puisque les travaux sont réalisés en hauteur. Parmi le matériel à prévoir, deux catégories se distinguent :

  • La première catégorie englobe les outils et produits qui vont être nécessaires pour rendre le support propre et lisse mais aussi protéger le sol et les murs comme du scotch de masquage, une bâche en plastique, des spatules et couteaux à enduire pour reboucher les fissures, un fongicide si des traces de moisissures sont visibles, une éponge et des cristaux de soude si le mur est lessivable, etc.

  • La seconde catégorie regroupe à la fois les outils pour la mise en peinture dont un pinceau fin et un rouleau télescopique anti-goutte, un produit de sous-couche et la peinture de finition (à l'eau, à l'huile, écologique, mate, satinée, décorative, etc.).

Si un artisan se charge de votre chantier, un devis vous sera automatiquement remis. Vous pourrez alors distinguer le montant du matériel et le coût de la main d'œuvre en HT et en TTC. Notez que le taux de TVA en rénovation est le plus souvent de 10 % et dans le neuf de 20 %.

Peinture mate ou satin pour peindre un plafond ?

La peinture satinée offre de la luminosité, mais nécessite une pose uniforme sans traces de pinceau. La peinture mate ne renvoie pas la lumière et occulte donc les petits défauts et les irrégularités de pose. Moins tendue, cette peinture est résistante aux taches et reste appropriée pour les plafonds des pièces de vie comme des pièces humides. Elle peut être nettoyée avec de l'eau tiède et un chiffon doux.  Les artisans peintres recommandent donc plutôt les peintures mates pour peindre les plafonds et les peintures satinées pour embellir les murs. 

Quels sont les avantages d'une peinture mate :
  • Cette peinture convient aussi bien dans le neuf qu'en rénovation ;

  • Moins lumineuse, elle permet de créer une ambiance cosy, feutrée et très tendance!

  • La texture est lisse et élégante ;

  • Les couleurs sont profondes et de nombreuses tonalités sont disponibles.

Quels sont les inconvénients d'une peinture mate :
  • Les peintures mates sont plus fragiles et s'entretiennent assez difficilement.
  • Leur pose nécessite maîtrise et savoir-faire.

Comment choisir la peinture pour son plafond ?

Dans la cuisine ou la salle de bains, la peinture longue durée est la peinture glycéro, disposant d'un bon pouvoir couvrant et d'une adhérence parfaite. Mais la peinture acrylique ou écologique est plus appropriée, car ce type de peinture n'émet pas ou très peu de solvants (COV). Choisissez une composition résistante à l'humidité, aux moisissures et champignons ! Concernant la couleur des plafonds des pièces de vie, de nombreuses options sont offertes.

  • Dans le cas d'un plafond bas, préférez une couleur froide : blanc, gris perle, noir, lin, mais aussi bleu ciel et bleu marine, vert émeraude, rose pâle, etc.

  • Dans le cas d'un plafond haut, tous les tons sont possibles en fonction de vos goûts et des couleurs de murs, y compris des couleurs chaudes : camel, chocolat, bleu turquoise, anis, rouge écarlate, etc. 

Pour peindre un plafond en lambris ou avec poutres, mieux vaut sélectionner une peinture spéciale bois, microporeuse qui laisse respirer le matériau et résiste à l'humidité. La protection d'un plafond en bois peut aussi être réalisée avec de la lasure ou un vernis qui va réchauffer l'ambiance et apporter du raffinement. Les teintes naturelles, voire transparentes, insoupçonnables sont particulièrement appréciées.

Contactez des artisans afin qu'ils vous établissent un devis précis pour votre projet.

Trouvez un peintre près de chez vous