En utilisant Travaux.com, vous acceptez notre politique de cookies dans le but d'améliorer votre expérience utilisateur.

Aperçu Electricité

Prix d’une installation électrique neuve

Créer une installation électrique ou rénover son installation électrique vieillissante est une opération lourde mais nécessaire.

Trouvez un artisan près de chez vous !

Temps moyen de lecture : 5 minutes
  1. Installation électrique neuve: spécificités
  2. Les risques en cas d'installation électrique vétuste
  3. Une installation électrique neuve dans une pièce humide
  4. Les prix d'une installation électrique neuve
    • Les prix selon le type de bien immobilier
    • Les prix des travaux complémentaires
    • Le tarif horaire de l'électricien
  5. Les normes et réglementations à respecter
Prix minimum (TTC)Prix maximum (TTC)
Installation électrique dans un appartement sans chauffage électrique3500€7000€
Installation électrique dans un appartement avec chauffage électrique4000€8000€
Installation électrique dans une maison sans chauffage électrique6000€8000€
Installation électrique dans une maison avec chauffage électrique8000€10000€
Extension / Viabilisation électrique1925€4550€
Câblage téléphonique20€390€
Installation VMC300€500€
Tarif horaire de l'électricien35€55€

Les spécificités d'une installation électrique neuve

Le coût d'une installation électrique complète fait partie des budgets à prendre en compte sérieusement dans les travaux de rénovation.

En effet, il en va de la sécurité des biens et des personnes. Chaque année, environ 80.000 départs de feu sont d'origine électrique et une centaine de cas d'électrisations mortelles sont recensées. De fait, le diagnostic électrique est désormais obligatoire, aussi bien en cas de vente qu'en cas de location d'une habitation dont l'électricité n'a pas été refaite depuis plus de 15 ans.

Chaque installation électrique nécessite:

  • un tableau électrique,
  • une longueur de câble suffisante pour transporter l'électricité dans tous les locaux,
  • des interrupteurs,
  • une prise de terre.

Le tableau électrique est un élément clé de l'installation. En effet, il assure la protection et la répartition du réseau. Il regroupe les points de raccordement d'une installation ainsi que les éléments protégeant cette installation (coupe-circuits, disjoncteurs thermiques, disjoncteurs différentiels, interrupteurs jour/nuit, etc.). 

L'interrupteur sert à ouvrir ou fermer le circuit électrique (éteindre ou allumer la lumière). Il se trouve au minimum aux entrées de chaque pièce.

La prise de terre est un élément de sécurité primordial en cas d'appareil électrique défectueux. Elle envoie le surplus d'électricité dans la terre et évite l'électrocution de l'utilisateur.

Tous ces éléments répondent à des normes spécifiques. Un devis d'électricien  permet de chiffrer précisément le montant de l'installation en détaillant le prix du matériel et le coût de la main d'œuvre.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Installation électrique](/images/cms/medium/7498bfa4-add5-4b1e-9d60-5bef51fda942.jpg "

Les risques en cas d'installation électrique vétuste

Environ 4 000 personnes chaque année sont victimes d'électrisation pouvant entraîner des séquelles, et un incendie sur trois est d'origine électrique. Selon le groupe de réflexion sur la sécurité électrique dans le logement (GRESEL) la proportion d’installations électriques vétustes ou inadaptées reste préoccupante. Ainsi, d'après une étude de la Commission de la Sécurité des Consommateurs (CSC) en 2003, 40% des installations électriques étaient non conformes à la réglementation. La vétusté des installations peut être la conséquence d'une installation électrique mal réalisée, vieillissante ou simplement mal adaptée aux nouveaux appareils électroniques.

La date de réalisation de l'installation électrique donne un bon premier indice de sa vétusté. Si elle date d'avant 1974, cette installation risque d'être totalement hors norme, voire dangereuse.

Les prix d'une installation électrique dans une maison ancienne peuvent être plus élevés si des travaux de mise aux normes doivent également être prévus.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Une installation électrique neuve dans une pièce humide

La salle de bain et la cuisine sont soumises, plus que les autres pièces de la maison, à des réglementations strictes.

Dans la cuisine, la norme NF C 15-100 prévoit l'installation au minimum d'un circuit dédié de 6 prises électriques, dont 4 sur le plan de travail.

La norme C15-100 définit l'espace de la salle de bains en différents "volumes". Ces différents volumes correspondent à des zones précises de la salle de bains dans lesquelles s'appliquent des normes strictes en termes d'installation d'appareils électriques et d'équipements autorisés. Voici à quoi correspondent les différents volumes :

  • dans le volume 0 (soit baignoire et douche à l'italienne) est uniquement autorisée l'installation d'éclairages TBTS (Très Basse Tension de Sécurité) 12 volts, répondant à l'indice de protection IPx7 et protégés contre les effets de l'immersion temporaire à moins d’un mètre ;
  • dans le volume 1, il sera possible d'installer en plus des éclairages TBTS 12 Volts dans les mêmes conditions que dans le volume 0, les interrupteurs TBTS 12 volts et des chauffe-eau ;
  • dans le volume 2 sont autorisés en plus les éclairages, les appareils de chauffage classe 2 équipés d'une double isolation ne devant pas être reliés à la terre et les prises rasoir de 20 à 50 VA. 

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Les prix d'une installation électrique neuve

Les prix selon le type de bien immobilier

  • Le prix d'une installation électrique neuve dans un appartement sans chauffage électrique est compris entre 3500 € et 7000 € TTC et dans un appartement avec chauffage électrique entre 4000 € et 8000 € TTC ;
  • Le prix d'une installation électrique neuve dans une maison sans chauffage électrique se situe entre 6000 € et 8000 € TTC et avec chauffage électrique entre 8000 € et 10000 € TTC ;
  • Le prix de l'électricité au m2 dans un appartement neuf est de 95 € à 135 € TTC et dans une maison neuve de 75 € à 115 TTC.   ### Les prix des travaux complémentaires ###

  • Le prix d'une extension ou d'une viabilisation électrique varie de 1925 € à 4550 € TTC ;
  • Le prix d'un câblage téléphonique est estimé entre 20 € et 390 € TTC ;
  • Le prix de pose d'une antenne satellite est compris entre 80 € et 400 € TTC ;
  • Le prix d'une Installation de VMC est  évalué entre 300 € et 500 € TTC.
  • Le tarif horaire de l'électricien
  • Le tarif horaire de l'électricien est compris entre 35 €  et 55 € TTC ;
  • Le coût de la main d'œuvre rapporté au m² varie de 80 € à 100 € TTC.

Le tarif horaire de l'électricien

  • Le tarif horaire de l'électricien est compris entre 35 €  et 55 € TTC ;
  • Le coût de la main d'œuvre rapporté au m² varie de 80 € à 100 € TTC.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Les normes et réglementations à respecter

Chaque équipement composant l'installation électrique doit respecter une norme et des règles d'installation. En ce qui concerne les travaux électriques pour la construction, la norme de référence est la norme des installations électriques à basse tension NF C 15-100, de l'Union technique de l'électricité (UTE). Ainsi, votre installation devra respecter, entres autres, les précautions principales suivantes :

  • La totalité des circuits électriques de l'installation doit être protégée par des dispositifs différentiels à courants résiduels de 30 mA à savoir des disjoncteurs ou interrupteurs ;
  • Tous les réseaux de courants (forts comme faible) de l'installation devront être regroupés dans une gaine électrique de type « gaine technique logement » (GTL) ;
  • L'installation pourra dans certains cas nécessiter la pose d'un parafoudre ;
  • Toutes les prises de l'installation devront être obligatoirement reliées à la terre via des prise interconnectées. Cette précaution est nécessaire pour éviter les risques d'électrocution et les dommages sur les équipements ;
  • Dans le cas de l'installation de radiateurs électriques, la puissance des appareils devra être prise en compte pour choisir la section des conducteurs en cuivre ;
  • Un schéma précis de l'installation devra être fourni ;
  • L'installation devra disposer d'un nombre précis de prises par pièce. Leur localisation sera extrêmement précise dans les pièces à risque comme la salle de bains.

Bien respecter la norme NFC 15-100 est la condition sine qua non pour obtenir le certificat du Consuel attestant de la conformité de votre installation. Ce certificat est nécessaire pour souscrire un contrat auprès d'un fournisseur d'électricité si l'alimentation a été suspendue pendant les travaux.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Trouvez un electricien près de chez vous