Installation d'escalier et taux de TVA

Mis à jour le

L'installation d'un nouvel escalier permet de bénéficier du taux de TVA à 10%, il est obligatoire de confier l'achat du matériel à l'entreprise en charge de la pose de l'escalier. Un devis permet de connaître immédiatement le montant total de l'opération

Trouvez un artisan près de chez vous !

3.7

Les maçons les mieux notés

Nos maçons, sont notés 3.7 sur 5 sur la base de 12 avis de la part de consommateurs.

Contrôle de qualité

Tous les professionnels de notre réseau ont un numéro d’inscription à la chambre de commerce (SIRET).

ais aussi les tarifs pour chaque type de poste.Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Escalier en bois droit500 €2750 €5000 €
Escalier sur-mesure droit1000 €7000 €13000 €
Escalier en béton droit1200 €2350 €3500 €
Escalier en alu droit1400 €1950 €2500 €
Escalier métallique droit1500 €4750 €8000 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Vous souhaitez installer un escalier ?

Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Installation d'escalier et taux de TVA

[

](/images/cms/medium/22dc1128-4710-452f-aa9f-17183836f657.jpg)
Installer un escalier fait partie des travaux d’aménagement incontournables des maisons à étage comme de la construction de surélévation. Remplacer un ancien escalier et installer un nouveau modèle escalier droit, tournant, 1/4 tournant, hélicoïdal… pour des raisons esthétiques comme sécuritaires fait aussi partie des travaux régulièrement entrepris en rénovation.
Le prix de l'installation d'escalier est en moyenne compris entre 35€ de l'heure et 50€ de l'heure. Mais un taux de TVA favorable peut faire baisser le coût d'installation d'un nouvel escalier.

Installer un escalier : TVA

Trois taux de TVA s'appliquent pour les travaux de bâtiment. Le taux normal est actuellement fixé à 20 %. Mais, dans l'ancien, de nombreuses rénovations se voient soumises à une taxation plus favorable : le taux intermédiaire de TVA de 10 %. L'objectif de ce taux de taxation inférieur est de soutenir l'emploi dans le bâtiment et d'avoir des rénovations de qualité, puisque réalisées par un professionnel.
Certains travaux de rénovation énergétique avec des matériaux performants se voient même appliqués un taux réduit de TVA à 5,5 %. La pose d'escalier n'est pas concernée par cette taxation écologique, même si vous changez votre escalier à l'occasion de travaux d'amélioration du bilan thermique de votre maison (isolation thermique par l'intérieur ou changement des fenêtres, par exemple).

Installer un escalier : des prix variables

Le devis « escalier » tient compte de plusieurs paramètres, dont les matériaux utilisés et la forme de l'escalier. En effet, une forme droite est plus facile à mettre en œuvre qu'une forme complexe, comme l'escalier hélicoïdal, un escalier tournant sur lui-même. Les prix de pose d'un escalier varient également selon votre lieu d'habitation et selon l'artisan réalisant la pose. Demander au moins trois devis permet donc de comparer les tarifs de l'installation d'escalier.
Enfin, le taux de TVA (10 % ou 20 %) impacte également la facture finale. Cette dernière comprend les frais de main-d’œuvre, qui représentent en général environ 20 % du coût total des travaux, mais également le coût du matériel.

  • Le prix d'un escalier en bois droit est en moyenne compris entre 500€ et 5 000€.
  • Le prix d'un escalier en aluminium droit est en moyenne compris entre 1 400€ et 2 500€.
  • Le prix d'un escalier métallique escalier droit est en moyenne compris entre 1 500€ et 8 000€.
  • Le prix d'un escalier en béton droit est en moyenne compris entre 1 200€ et 3 500€.
  • Le prix d'un escalier sur-mesure droit est en moyenne compris entre 1 000€ et 13 000€.

Installer un escalier : TVA à 20 %

Le taux normal de TVA actuellement fixé à 20 % est appliqué pour la pose d'un escalier dans une construction neuve, maison individuelle ou appartement dans une copropriété. Le code général des impôts assimile à une habitation neuve, une habitation construite depuis moins de deux ans. Sont également considérés comme construction neuve les extensions, les surélévations et tous travaux d'aménagement entraînant une augmentation de plus de 10 % de la surface plancher.

  • Ainsi, si vous ajoutez un étage à votre maison et que vous installez un escalier pour accéder à cet étage, la TVA normale de 20 % s'applique.

La taxation à 20 % est également retenue si le particulier se charge lui-même des travaux de rénovation d'escalier en investissant, par exemple, dans un escalier en kit. Il en est de même s'il achète lui-même le matériel et ne fait appel au professionnel que pour la pose. Dans ce cas, le taux de 10 % peut quand même s'appliquer sur les frais de main-d’œuvre.

Installer un escalier : TVA à 10 %

Pour bénéficier du taux intermédiaire de taxation, il faut impérativement faire appel à un artisan ou à une entreprise du bâtiment. Le taux de TVA à 10 % s'applique pour la main-d’œuvre mais également pour le matériel et les fournitures facturés par le professionnel. Sur un escalier coûtant 3 000€ frais de pose inclus, l'économie est de 300€.
Pour bénéficier de la TVA à 10 % sur la pose d'escalier, l'appartement ou la maison doivent être à usage d'habitation et achevé depuis au moins deux ans. Toutefois, dans le cadre d'une transformation de local commercial ou de bureaux en local d'habitation, le taux de 10 % s'applique pour l'installation d'un nouvel escalier. Le demandeur doit être le propriétaire, le locataire ou l'occupant à titre gratuit d'une habitation principale ou secondaire. Il peut également s'agir du syndicat des copropriétaires ou de la société civile immobilière (SCI) qui gère les locaux habités.
Dans les immeubles collectifs destinés principalement à l'habitation, le taux intermédiaire de TVA s'applique aussi bien sur le prix des escaliers posés dans les parties collectives que sur le prix des escaliers posés dans les parties privatives. De même, les escaliers extérieurs à la maison mais situés sur le terrain privé annexe (escalier menant à la terrasse, par exemple) sont concernés par la taxation favorable.

Installer un escalier : les démarches pour bénéficier de la TVA réduite

Il appartient au donneur d'ordre de fournir une attestation au poseur de l'escalier, avant la facturation du nouvel escalier. Un modèle simplifié suffit. Ce modèle est disponible sur le site service-public.fr et porte la référence cerfa n°13 948¹ 04. Sur cette attestation, il est notamment nécessaire de certifier que la résidence a plus de deux ans et qu'elle est à usage d'habitation. Le particulier doit garder une copie de cette attestation jusqu'à la fin de la 5e année suivant la mise en place du nouvel escalier. Cette durée correspond à la période, pendant laquelle un contrôle fiscal est possible. Ainsi, pour une pose d'escalier achevée en 2018, l'attestation est à garder jusqu'au 31 décembre 2023.

Demandez un devis gratuit pour l'installation d'un escalier

Trouvez un maçon près de chez vous