En utilisant Travaux.com, vous acceptez notre politique de cookies dans le but d'améliorer votre expérience utilisateur.

Aperçu Construction, rénovation, maison

Fiche matériau : le parpaing

24-03-2020
parpaing materiau

Fiche matériau : le parpaing

Incontournable des travaux, le parpaing est un matériau très économique. Adapté aux différentes formes de la construction moderne, ces petits blocs de béton permettent de construire la structure porteuse d'un bâtiment et de tous types d'annexes (murets, garages, piscines maçonnées, etc.) .

Cette fiche matériau vous apprendra tout ce que vous devez savoir sur cette solution parmi les plus utilisées en maçonnerie.

  • Qu'est-ce qu'un parpaing ?
  • Quels sont les avantages des blocs béton ?
  • Quels sont les différents types de moellons
  • Comment poser les agglos ?
  • Comment calculer le nombre de blocs béton pour une construction ?
  • Quel parpaing choisir pour un muret ? Quel parpaing pour une maison ? Pour une piscine ?
  • Qu'est-ce qu'un agglo à bancher ?

Demandez un devis gratuit pour des travaux de maçonnerie en parpaing

TypePrix
Agglo 10 cm et 15 cmentre 1€ et 1,40€ /unité
Agglo creux de 20 cmentre 1,50 € et 2,60 €/ unité
Agglo d'angleentre 1€ et 2,50 €/unité
Bloc creux de 25 cmentre 2,30 € et 2,60 €/unité
Bloc linteauentre 2,30 et 2,60 € /unité
Bloc à bancherentre 2,50 et 3 €/unité
Mur en agglo avec pose comprise (prix au m²)entre 50 et 120 €/m²
Caractéristiques techniquesMise en œuvrePrincipales marques
Économique, rapide à monter. Conducteur thermique. Nécessité d’isolerStructures des bâtiments, Murs, murets, cloisons, piscine « en dur »Lafarge, Alkerm, Cemex...

Parpaing: définition

Le parpaing est un élément de construction en béton de forme parallélépipédique. Fabriqué en série en usine, les agglos sont obtenus après coulage du béton dans un moule. Le béton est ensuite compacté, et cuit pour obtenir des blocs de taille et de forme variables, chacun d'entre eux adaptés à un usage en construction.

Ces blocs également appelés « agglos » (pour « béton aggloméré ») ou moellons peuvent être pleins, perforés ou alvéolés. Différentes formes et types d'agglos sont proposés pour réaliser la structure complète d'un bâtiment. On trouve ainsi :

  • des blocs creux pour construire les murs,
  • des blocs d'angles comportant une ouverture en tube ou carré pour faire passer le chaînage des murs,
  • des blocs de linteau à poser en haut des baies de fenêtre ou pour réaliser le chaînage horizontal du bâtiment.

La taille des blocs peut varier selon les modèles. Les agglos standard mesurent en général 20 cm de large pour 25 cm de hauteur et 50 cm de long. L'épaisseur peut débuter à 5 cm et atteindre 32,5 cm selon le mur à bâtir .

Enfin on distingue les blocs rectifiés des blocs creux classiques. Ces parpaings s'emboîtent sans besoin d'appliquer des joints verticaux (et avec seulement 3 à 4 mm d‘épaisseur pour les joints horizontaux contre 10 à 15 pour des modèles classiques).

À retenir : Le parpaing est fabriqué en série à partir du béton. Il peut être creux ou rectifié.

Demandez un devis gratuit pour des travaux de maçonnerie en parpaing

Avantages et mise en oeuvre

Pourquoi choisir la construction en parpaing ? Tout d'abord parce qu'elle est très économique ! Les agglos sont fabriqués en série en usine. Ce procédé industriel permet de réduire sensiblement les coûts de fabrication.

Ainsi, on estime le coût de la construction de maison en parpaing à partir de 600 et jusqu'à 1500 euros/m² maximum. A titre de comparaison la construction bois atteint un prix moyen de 1 850 €/m² et jusqu'à 3 000€/m².

La construction en bloc béton est en outre une méthode éprouvée depuis de nombreuses générations par les acteurs du secteur. Érigée dans les règles de l'art, un bâtiment en agglos restera sur pied pour de nombreuses décennies. Idem pour les autres constructions maçonnées à l'aide du même matériau.

À noter toutefois le parpaing n'assure pas l'isolation du bâtiment : il est donc nécessaire de doubler les murs en parpaing à l'aide d'un isolant performant à l'intérieur ou à l'extérieur du bâtiment. Vous pouvez aussi choisir d'opter pour des blocs isolants. Ces parpaings en pierre ponce, chanvre ou argile expansée permettent d'améliorer l'isolation. Ils allègent également le poids de la construction.

À retenir : La construction en parpaing est économique mais nécessite obligatoirement de prévoir des travaux d'isolation.

Parpaings: caractéristiques techniques

Unité initiale de la construction, les parpaings présentent différents formats. L'artisan spécialisé choisit les dimensions du parpaing en fonction de plusieurs critères. Parmi ceux-ci :

  • La fonction du mur et son rôle dans la structure du bâtiment
  • Le niveau d'isolation choisi
  • La résistance
Quelles sont les différentes dimensions de blocs de béton ?

Les dimensions sont toujours présentées en centimètres, commençant par l'épaisseur, puis la hauteur et enfin la longueur.

Les dimensions de parpaing à enduire les plus courantes sont les suivantes :

  • Épaisseur (Ep.) : à partir de 7,5 jusqu'à 35 cm par fraction de 2,5 cm
  • Hauteur : 20, 25, 30 cm
  • Longueur : 30, 40, 50 et 60 cm

Pour les blocs destinés à rester apparents, les dimensions sont :

  • Épaisseur (Ep.) : de 5 à 20 cm par fraction de 5 cm
  • Hauteur : de 10 à 30 cm par fraction de 5 cm
  • Longueur : de 10 à 60 cm par fraction de 5 cm

Le prix du matériau varie en fonction de son format. Pour les tailles standard, on estime les coûts suivants:

  • agglo épaisseur de 10 ou 15 cm : entre 1€ et 1,40 € l'unité
  • agglo épaisseur de 20 cm : entre 1,50 € et 2,60 €/ unité
  • parpaing épaisseur de 25 cm : entre 2,30 € et 2,60 €/unité

La résistance est aussi un indice-clé pour choisir ses parpaings. Les classes de résistances sont les suivantes (le chiffre rapporté après le B correspond au poids que peut supporter le parpaing. La résistance est exprimée pour 1 mètre linéaire de parpaing.

  • B40 (résistance de 40 kg par cm²)
  • B60 (résistance de 60 kg par cm²)
  • B80 (résistance de 80 kg par cm²)
  • B120 (résistance de 120 kg par cm²)
  • B160 (résistance de 160 kg par cm²).

À retenir : Les parpaings affichent différents formats et résistances à définir selon la fonction de l'ouvrage et ses caractéristiques. Le prix varie selon l'épaisseur des agglos.

Demandez un devis gratuit pour des travaux de maçonnerie en parpaing

Les différents types d'agglos

Il existe différentes formes et types de parpaings adaptés à la construction de chaque partie d'un bâtiment.

  • Les parpaings creux sont les blocs les plus communs. Utilisés pour « monter les murs », ces blocs sont composés d'alvéoles régulières et se terminent par des « brides ». Ces sortes d'encoches permettent de réaliser les joints verticaux entre les blocs. Les blocs creux peuvent être coupés au tiers ou 2/3.
  • Les parpaings d'angle ou blocs poteau permettent grâce à une ouverture de réaliser les angles de la construction. Il peuvent être découpés au tiers.
  • Les parpaings de chaînage ou blocs linteau*: moi s hauts que les blocs de béton classiques, ces agglos sont utilisés pour poser un linteau au dessus d'une ouverture (fenêtre, porte, etc). Ils servent aussi à réaliser le chaînage d'un bâtiment.
  • Les parpaings à bancher : ces blocs en forme de H permettent de réaliser des coffrages. On les utilise pour la réalisation de murs de soutènement.
  • Les agglos pleins (ou blocs perforés) : parpaings les plus lourds de la famille des blocs béton. On les utilise pour construire les soubassements et les sous-sols enterrés. Ils donnent de la solidité à la structure.
  • Bloc de jambage ou feuillure : ce parpaing à l'extrémité plate et lisse est utilisé pour la réalisation des ouvertures de type baie. Il peut être coupé en deux.

Chacun de ces types de parpaings existe dans des tailles et des finitions différentes. A noter le prix des parpaings varie en fonction de ces caractéristiques.

  • Le prix d'un parpaing creux classique de format standard est compris entre 1€ et 1,50 €.
  • Le prix d'un bloc d'angle est compris entre 1€ et 2,50 €/ l'unité.
  • Le prix d'un agglo à linteau est compris entre 2,30 et 2,60 € l'unité.
  • Le prix d'un parpaing à bancher est compris entre 2,50 et 3 € l'unité.
  • Le coût de la réalisation d'un mur en parpaing, pose comprise est compris entre 50 et 120 €/m²

Le maçon, professionnel de la construction en parpaing, pourra vous conseiller sur le type de bloc à utiliser. L'artisan assemblera ensuite l'ensemble de ces blocs en béton, pour créer et réaliser la maçonnerie complète de votre maison, de votre muret ou de votre annexe.

À retenir : Les blocs creux sont utilisés pour « monter des murs". Il existe différents types de parpaings adaptés à chaque partie de la construction d'un ouvrage (parpaing d'angle, linteau, etc).

Demandez un devis gratuit pour des travaux de maçonnerie en parpaing

Comment choisir ses parpaings ?

En dehors durôle des agglos dans la structure du bâtiment (parpaing de mur, d'angle, de linteau, etc), il est primordial de savoir quel type de mur va être érigé. Le choix du type de parpaing dépend en effet de l'usage du mur à réaliser. Pour savoir quel parpaing choisir, le maçon est l'interlocuteur de référence.

Voici quelques informations de base qui vous permettront d'évaluer votre choix et d'échanger avec ce dernier.

Pour la construction de cloisons et de contre-cloisons, vous aurez le choix entre des moellons de 5 cm, 7,5 ou 10 cm d'épaisseur.

Pour la construction de murs de façade ou de refends, il est recommandé d'opter pour des agglos plus épais : 15 ou 20 cm d'épaisseur.

La hauteur (20 cm) et la largeur (40/50 cm) ne variera pas dans le choix de ces blocs.

Autre question majeure au moment de monter un mur en moellons : comment calculer le nombre de blocs de béton pour un mur ou une surface précise ?

Il existe des repères utilisés par les professionnels. Pour construire 1 m² de mur classique, comptez 10 parpaing standard (20x50 cm) ou 12,5 parpaings de 20 (20x40 cm). Une fois le mur enduit sur les deux faces, rajoutez environ 2,5 cm pour obtenir l'épaisseur finale de la cloison.

À retenir : Cloisons et murs de façade ne nécessitent pas d'utiliser les mêmes blocs. Pour ces derniers, des parpaings plus épais sont nécessaires.

Demandez un devis gratuit pour des travaux de maçonnerie en parpaing

Normes et labels

Deux normes encadrent la fabrication de parpaing.

  • La norme CE est une norme obligatoire. Elle garantit que vos blocs béton ont bien été fabriqués dans le respect de la réglementation européenne et de ses directives en matière environnementale, de santé et de sécurité. Gare aux blocs béton ne disposant pas de ce sésame ! Ils peuvent être contrefaits ou de mauvaise qualité. La norme NF doit impérativement être apposée pour que le matériau soit vendu en France et dans l'UE.
  • La norme NF est quant à elle un gage de qualité additionnel de vos blocs béton. Elle garantit que les parpaings ont été fabriqués selon un cahier des charge précis et plus sélectif.

Du côté de la mise en œuvre, sachez également que les travaux de maçonnerie impliquant la construction de murs en parpaing sont encadrés par le DTU 20,1 Ouvrages en maçonnerie de petits éléments - Parois et murs.

À retenir : La norme CE doit obligatoirement apparaître sur vos agglomérés. La norme NF est un gage de qualité additionnel.

Lexique et définitions

Chaînage : renfort d'acier installé en périphérie d'un ouvrage. Les chaînages horizontaux ceinturent les étages au niveau des planchers. Les chaînages verticaux encadrent les parois aux angles.

Linteau : partie d'une construction destinée à soutenir la maçonnerie qui vient fermer le haut d'une baie.

Refend : mur porteur intérieur.

Soubassement : murs inférieurs reposant sur des fondations.

Demandez un devis gratuit pour des travaux de maçonnerie en parpaing

Contactez des artisans afin qu'ils vous établissent un devis précis pour votre projet.

Trouvez un maçon près de chez vous