En utilisant Travaux.com, vous acceptez notre politique de cookies dans le but d'améliorer votre expérience utilisateur.
Aperçu Climatisation

Climatiser sans clim : c'est possible !

03-02-2020

Vous êtes à la recherche d'alternatives à la climatisation pour faire baisser la température intérieure ? Voici 5 solutions alternatives à la climatisation pour rafraîchir votre logement!

Sommaire :

  1. Le puits canadien, une alternative écoresponsable à la climatisation
  2. Le rafraichissement par géothermie
  3. Techniques de construction adaptées, une alternative à la climatisation
  4. Alternatives à la climatisation peu onéreuses
Type de voletPrix minimumPrix moyenPrix maximum
Installation d'un puit canadien (pose et matériel5 000 €7 000 €10 000 €
Pompe à chaleur (pose et matériel)20 000 €30 000 €40 000 €
Volets roulants (matériel seul)200€350 €600 €
Ventilateur de plafond10 €350 €1 400 €

Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

 Alternative à la climatisation écoresponsable : le puits canadien

Le puits canadien aussi nommé puits provençal ou puits climatique est une technique de climatisation ancestral reposant sur un principe simple : la température du sol, au-delà de 1,5 mètre de profondeur, ne varie que de quelques degrés au cours de l'année. Cette température est donc plus chaude ou plus fraîche que la température extérieure en fonction des saisons. En faisant passer l'air en profondeur à l'aide de tuyaux enterrés, celui-ci échange ses frigories, ses calories, avec celles de la terre, avant d'être renvoyé au sein de l'habitation par le biais d'un ventilateur puis d'être réparti dans les pièces via des bouches d'aération. Et pour assurer un renouvellement de l'air, le puits canadien doit être couplé avec une VMC classique simple ou une VMC double flux plus onéreuse, mais permettant de chauffer l'air en hiver.

Pour faire installer un puits canadien, il faut débourser environ 7000 € TTC, fournitures et pose incluses.

  • Avantages du puits canadien : son COP, c'est-à-dire son coefficient de performance, est exceptionnel. En effet, pour 100 watts d'énergie consommés en 1 heure, le système en restitue 2000, soit un COP de 20. De plus, il garantit un air plus pur tout en demandant peu d'entretien, c'est-à-dire un changement de filtres par an et un rinçage tous les 5 à 10 ans.
  • Inconvénient du puits canadien : il est difficile à installer dans l'existant.
puit canadien
11560_02

Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Le rafraichissement par géothermie, une alternative à la climatisation

La géothermie consiste à prendre la fraicheur venant de la terre ou des nappes phréatiques pour l'injecter grâce à une pompe dans un plafond ou un plancher rafraichissant, qui va servir de plafond chauffant ou de plancher chauffant en hiver dans le cadre d'une Pompe A Chaleur (PAC) réversible. Les capteurs peuvent être installés de manière horizontale ou verticale, dans les petits terrains.

Le prix d'une PAC géothermique réversible varie entre 20.000 € et 40.000 €, sachant que la pose verticale des capteurs est la plus onéreuse. Ce coût est certes élevé mais des aides, comme Ma Prime Rénov' remplaçant désormais le crédit d'impôt ou la TVA réduite à 5,5%, sont disponibles si les travaux sont réalisés dans une habitation achevée depuis plus de 2 ans par un artisan labellisé RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

  • Avantages de la géothermie : elle répond à la problématique comment rafraichir une pièce de manière uniforme. De plus, la géothermie peut servir à la production d'eau chaude sanitaire et c'est une solution peu énergivore. En effet, 1 kWh d'électricité consommée (pour le fonctionnement de la pompe) permet de produire de 3 à 4 kWh.
  • Inconvénient de la géothermie : le rendement de la géothermie est insuffisant pour passer tout l'été au frais dans les zones les plus chaudes (zones H3).

Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

11560_03

Des techniques de construction adaptées, une alternative à la climatisation

Dans l'idéal la climatisation sans clim de la maison ou de l'appartement est à penser dès la construction. Mais sur un bâti existant, quelques travaux permettent d'améliorer l'isolation thermique.

Ainsi, les auvents, les stores, les volets sont des alliés précieux pour empêcher la chaleur de pénétrer dans une pièce. Par ailleurs, un toit végétalisé assure une régulation thermique de l'air, réduit les surfaces réfléchissant le soleil tout en captant ses particules volatiles. Attention, sur une construction achevée, la structure du toit a parfois besoin d'être renforcée pour supporter le poids de la végétation.

Dans le neuf, l'architecte peut prévoir une cour intérieure équipée éventuellement d'une fontaine, un havre de fraicheur très apprécié des habitants. D'une manière générale, la conception bioclimatique du bâtiment est indispensable pour assurer une bonne circulation du vent : construction éloignée d'un obstacle empêchant une bonne ventilation, implantation des ouvrants, orientation pensée en fonction des vents dominants, pose d'un isolant, surélever la toiture pour permettre le passage de l'air dans les combles, prévoir un agencement intérieur traversant pour avoir une possibilité de courant d'air dans toutes les pièces, etc.

Enfin, dans les régions chaudes, il est préférable de peindre sa façade en couleur clair. Ainsi, un mur blanc va réfléchir 80% des rayons solaires. Et si le Plan Local d'Urbanisme (PLU) en laisse la possibilité, opter pour une toiture blanche est très efficace. La preuve, à New-York où cette technique est très utilisée, l'utilisation des climatiseurs a baissé de 40% dans les bâtiments avec toit peint en blanc.

  • Avantage de la construction bioclimatique : il s'agit d'une solution durable permettant de respecter la réglementation thermique en vigueur, voire d'obtenir le label BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou maison passive.
  • Inconvénient de la construction bioclimatique : certaines solutions sont très difficiles voire impossibles à mettre en œuvre dans l'existant.

Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

11560_04

Des astuces rafraîchissement de la maison, des alternatives à la climatisation peu onéreuses

Des astuces simples et peu couteuses permettent de refroidir une pièce :

  • Dépoussiérer et éteindre les appareils électroménagers et électroniques, ce qui fait également baisser la facture énergétique.
  • Changer ses ampoules classiques par des ampoules à led ne dégageant aucune chaleur.
  • Mettre des plantes vertes et notamment des ficus dans la pièce à rafraichir ou mieux faire pousser des plantes grimpantes sur la façade. Ces plantes vont, en effet, filtrer les rayons du soleil. De plus, le phénomène de l'évapotranspiration fait passer de l'eau dans l'air lorsque la plante respire.
  • Utiliser un vaporisateur pour humidifier l'air.
  • Étendre un drap mouillé devant sa fenêtre avant d'aller se coucher est idéal pour rafraîchir une chambre pendant la nuit.

De nombreuses personnes achètent un ventilateur, lors des périodes de forte chaleur. Mais, la technique du ventilateur seul est peu efficace, puisque celui-ci se contente de brasser l'air chaud de la maison.

Cependant, des astuces pour un ventilateur plus froid existent, comme celle du ventilateur brumisateur ou celle du ventilateur et du glaçon. Il s'agit de mettre une bouteille glacée devant l'appareil. Cependant, l'astuce du ventilateur ne doit pas être utilisée pendant la nuit, car cet appareil assèche la peau et brasse des allergènes.

  • Avantage des astuces rafraîchissement de l'appartement ou de la maison : elles permettent de faire baisser la température dans une pièce facilement sans gros investissement.
  • Inconvénient des astuces rafraîchissement de l'appartement ou de la maison : le gain n'est que de quelques degrés, ce qui est insuffisant lors des épisodes caniculaire.

Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

11560_05

Contactez des artisans afin qu'ils vous établissent un devis précis pour votre projet.

Trouvez un chauffagiste près de chez vous