5 labels pour convaincre vos futurs clients

Mis à jour le

Être à jour avec les législations en cours, valoriser votre savoir-faire, permettre aux clients d'obtenir des aides aux travaux : les avantages sont nombreux à décrocher labels et certifications !

Voici les 5 labels/certifications les plus prisés par les clients, qui peuvent vous donner un coup de pouce au moment de signer un devis.

1. Le label RGE

C’est le label le plus connu des particuliers et pour preuve : il permet d’obtenir les aides de l’État pour les travaux d’économies d’énergie. Vos clients pourront aussi accéder à certaines aides financières et autres déductions fiscales grâce à votre label RGE : éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ), Ma PrimeRénov’ ainsi que les aides à la rénovation énergétique distribuée par l’ANAH.

  • À savoir : délivré pour une période de 2 ou 4 ans, le label Reconnu garant de l'environnement (RGE) revient entre 900 et 1 000€ HT pour un artisan ou une petite entreprise de 10 salariés ou moins.

2. Les certifications QUALIBAT

Les certifications de l’organisme Qualibat sont accessibles à toutes les entreprises du bâtiment et dans différentes catégories.

Les qualifications professionnelles QUALIBAT constituent la reconnaissance des compétences de l'entreprise, de sa capacité à réaliser des travaux dans une activité donnée, à un niveau de technicité défini.

Qualibat garantit aux clients la qualité et la fiabilité des travaux d'une entreprise, en la soumettant chaque année à une évaluation.

  • À savoir : d'une durée de 4 ans, la qualification est d’environ 250€ HT par an, et par qualification. Ex : une entreprise labellisée pour l’isolation des combles et des murs paiera deux fois.

3. Qualification Eco Artisan

Eco-artisan est le label de qualité énergétique de la CAPEB (Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment). Comme les autres labels et certifications, la qualification Eco Artisan valide les compétences des artisans dans l'aménagement du confort d'un logement et dans la performance énergétique. Cette qualification est donc un outil de financement des travaux pour les clients, puisqu'elle permet l'obtention de prêts et subventions de l'État en octroyant le label RGE.

  • À savoir : le coût de la qualification s’élève à 153.28€ HT. Il faut également régler les frais d'audit de 350€ HT. La qualification est accordée pour 4 ans.

4. Le certificat FEEBAT

Les Formations aux Économies d’Énergie (FEEBAT) permettent d'étendre le champ des compétences des artisans du bâtiment. Cette certification vous accompagnera jusqu'à décrocher la mention RGE.

5. Les labels Qualit’EnR

Cette classification de labels, fondée en 2006, garantit la qualité d’installation des systèmes à énergie renouvelable. Qualit’EnR englobe différents dispositifs de qualité :

  • Qualisol (installations solaires thermiques)
  • QualiPV, (installations solaires photovoltaïques)
  • Qualibois (eau chaude et chauffage bois)
  • QualiPAC (installations de pompes à chaleur et chauffe-eau thermodynamique)
  • Qualiforage (installation de forages géothermiques)
  • Chauffage + (pour l'installation de chaudière à condensation et co-génération)
  • Ventilation + (pour l'installation de ventilations mécaniques).

Toutes permettent d’être labellisés RGE dans son domaine.

  • À savoir : une entreprise demandant une qualification Qualit’EnR (excepté pour les qualifications Qualiforage module nappe et Qualiforage module sonde) doit s’acquitter une fois par année civile de frais d’instruction forfaitaires annuels de 62 €/HT, auxquels s’ajoutent 62€ HT de frais d’instruction spécifiques par marque (Qualisol, QualiPV, Qualibois, QualiPAC, Chauffage+ etc.)

Vous avez donc le choix pour vous faire qualifier ou certifier, quel que soit votre coeur de métier. N’hésitez plus à valoriser votre savoir-faire auprès de vos prospects !