Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Installer un escalier : normes et réglementation

         
         
4 votes (4.5/5)

Installer un escalier nécessite de respecter certaines normes pour éviter les risques d’accident. Voici les normes de sécurité qui s’appliquent et qui vous aiguilleront sur la réglementation à respecter lors de l’installation de votre escalier.

Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Escalier kit300 €5150 €10000 €
Escalier bois500 €5250 €10000 €
Escalier extérieur600 €6300 €12000 €
Escalier sur mesure1000 €8000 €15000 €
Escalier kit béton1000 €2750 €4500 €
Escalier béton1200 €2600 €4000 €
Escalier alu1400 €4700 €8000 €
Escalier métal1500 €5750 €10000 €
Escalier verre5000 €10000 €15000 €
Escalier suspendu7000 €13500 €20000 €
Tarif horaire minimumTarif horaire moyenTarif horaire maximum
Pose d'un escalier35 €45 €55 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Prix d'un escalier en bois

Localité : National

Coût moyen

5250 €

Fourchette de dépenses moyennes

2875 € - 7625 €

Coût minimum

500 €

Coût maximum

10000 €

Installer un escalier : normes et réglementation

Norme et réglementation

Réglementation ©Travaux

Lors de la construction ou de la rénovation d’un escalier vous pensez à son implantation, au choix des matériaux, à la forme, aux finitions… Mais savez-vous qu’il existe une réglementation pour installer un escalier dans une habitation ?

Ces normes et réglementations techniques concernent aussi bien la hauteur de marches d’escalier que la hauteur réglementaire des garde-corps et la présence de paliers. Elles sont parfois complexes à mettre en œuvre. Aussi, faire appel à un artisan qualifié ou à une entreprise spécialisée, ayant connaissance de ses « normes escalier » est fortement conseillé.

Norme et réglementation escalier : à quoi servent-elles ?

Pour limiter la fréquence des accidents et, le cas échéant, atténuer leur gravité, une “réglementation et des normes spécifiques escalier” s’applique pour les escaliers. La norme NF P01-012A est relative à la conception et à la pose des garde-corps et des rambardes des escaliers à usage privatif.

Des contraintes spécifiques s’appliquent obligatoirement pour la mise en œuvre des escaliers dans les établissements recevant du public. En revanche, dans une maison ou un appartement, des normes escalier facultatives sont prévues.

Toutefois, si vous décidez de ne pas suivre les recommandations de sécurité pour votre escalier privé et pour dégager leur responsabilité civile professionnelle, l’artisan poseur et/ou l’architecte peuvent vous demander de signifier un document écrit. Ce document spécifie alors que vous avez été informé de la réglementation « escalier privé » existante et de son utilité mais que vous renoncez à son application.

Norme escalier : dimensions des marches

Afin d’assurer la stabilité des utilisateurs lors de la montée ou de la descente, la conception des marches de l’escalier résidentiel est normée et une certaine dimension de marches doit être respectée.

  • Ainsi, la hauteur réglementaire des marches d’un escalier doit être comprise entre 16 et 21 cm. Cette hauteur se devra d’être uniforme, pour ne pas surprendre l’utilisateur et le déséquilibrer.
  • Le giron (profondeur de la marche d’escalier) doit être compris entre 21 à 32 cm. Une bonne assise du pied est ainsi garantie.
  • La distance entre la marche et le plafond (l’échappée) doit afficher au moins 1m90, ce qui permet à la majorité des personnes de se tenir debout.
  • L’emmarchement (la longueur de la marche d’escalier) doit être d’au moins 70 cm, pour ne pas avoir à être de biais lors de l’utilisation de l’escalier de la maison.

En marge de ces standards de la réglementation escalier, des techniques simples et peu onéreuses permettent de sécuriser vos marches : éclairage suffisant, surface antidérapante, pose de contremarches (élément comblant l’espace entre deux marches et évitant de se coincer les pieds entre deux marches), barrière de sécurité pour interdire l’accès à l’escalier aux plus jeunes et aux animaux domestiques, etc.

Normes escalier : les garde-corps

Le garde-corps est une barrière devant éviter les risques de chute dans le vide en étage. Il s’agit donc d’un élément de sécurité indispensable sur les paliers, et le long des escaliers surtout en présence d’enfants en bas âge. Mais pour jouer pleinement leur rôle, les garde-corps doivent respecter un certain nombre de règles.

  • La hauteur réglementaire des garde-corps d’escalier est fixée à 90 cm minimum (la taille approximative d’un bébé de deux ans étant de 85 cm).

En présence de barreaux horizontaux sur le garde-corps, ces derniers devront respecter les caractéristiques suivantes :

  • Distance maximale entre les barreaux d’un garde-corps : 18 cm. Ces derniers devront être situés au-dessus d’une partie pleine d’au moins 45 cm. Ainsi, la petite fille ou le petit garçon ne sera pas tenté de se servir du garde-corps comme d’une échelle.
  • Pour les barreaux verticaux, la distance maximale entre chaque barreau est de 11 cm.

Si l’escalier est encastré entre deux murs, la pose d’un garde-corps avec rampe est impossible. Dans ce cas, l’escalier de votre résidence doit être équipé d’une main courante indépendante. La main courante d’un escalier est une barre facilitant la mobilité des utilisateurs. Elle est le plus souvent en bois ou en métal ou en matériau mixte.

Normes escalier : le palier

Au-delà de 25 marches, la réglementation escalier fixe l’installation d’un palier de repos à intégrer entre deux volées de marches. Il ne doit donc pas être confondu avec le palier d’arrivée également nommé palier d’étage, qui termine une volée de marche et fait la transition entre l’escalier et le couloir ou une pièce de la maison.

Le palier de repos permet, comme son nom l’indique, de faire une pause mais également de freiner une chute éventuelle.

  • La hauteur d’un garde-corps de palier de repos est d’au moins 1 mètre. À défaut de garde-corps pour un escalier encastré, une main courante doit être posée.

Le palier doit être dimensionné à la même largeur que l’emmarchement et avoir une longueur d’un mètre au minimum.

Normes escaliers : pas obligatoire mais recommandée

D’un point de vue légal, rien n’oblige un propriétaire à respecter les normes et réglementation relative à la construction d’un escalier. Toutefois il est largement recommandé de s’y plier, pour de simples raisons de sécurité.

En cas de location, si l’escalier est dangereux et si un accident se produit, votre responsabilité civile et même votre responsabilité pénale peuvent être engagées. En effet, le bailleur est tenu de louer un logement décent ne présentant pas de risque pour la santé et l’intégrité physique des habitants. L’intervention d’un professionnel est donc un gage de tranquillité.

De plus, en cas de revente de votre maison ou de votre appartement de type duplex, un escalier bien posé et sûr s’avérera un véritable atout pour séduire de potentiels acheteurs.

Normes escaliers : passer par un pro

Faire appel à un professionnel pour concevoir et poser un escalier est la garantie d’un équipement sécurisé et respectant la “réglementation escalier” en vigueur.

Artisans qualifiés et entreprises spécialisées connaissent la réglementation applicable aux escaliers privés. Ils vont vous indiquer si votre projet d’escalier est réalisable et vous proposer d’éventuels aménagements, selon vos envies et la configuration de votre habitation, afin de limiter les risques d’accident.

À noter qu’il existe des escaliers en kit respectant les recommandations de sécurité. Mal posée, cette sécurité sera néanmoins compromise. De plus, un escalier posé par un artisan n’est pas forcément beaucoup plus cher qu’un escalier à poser soi-même. Pour les logements de plus de deux ans, passer par un pro permet en effet de disposer d’une TVA de 10 % au lieu de 20 % y compris sur le matériel fourni par le poseur. N’hésitez pas à confier vos travaux !

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus