Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix du chauffage au sol

     
         
67 votes (2.8/5)

Le chauffage au sol est un équipement de chauffage au même titre que les radiateurs. Son prix va varier selon la superficie de la maison, le mode de fonctionnement (hydraulique ou électrique), et le niveau de gamme des produits.

Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Chauffage au sol400 €9700 €19000 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Prix du chauffage au sol

Localité : National

Coût moyen

9700 €

Fourchette de dépenses moyennes

5050 € - 14350 €

Coût minimum

400 €

Coût maximum

19000 €

Prix du chauffage au sol

Chauffage au sol

Chauffage au sol

Installer un chauffage au sol est d’abord une solution de confort. Le chauffage au sol diffuse la chaleur de façon homogène et améliore le bien-être au sein de l’habitation ou du local de travail. Son autre avantage est le gain de place qu’il permet : poser des radiateurs ou tout autre appareil encombrant devient dès lors inutile. Le chauffage au sol est un système innovant car il utilise un système de chauffe à très basse température.

Pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement de cet équipement et connaître les prix d’achat d’un chauffage au sol, nous avons conçu ce guide qui se veut complet basé sur les informations enregistrées par les professionnels et les données calculées par les organismes officiels en charge de l’amélioration de l’habitat.

Prix d’un chauffage au sol : les spécificités de ce système de chauffage

Le chauffage au sol est un équipement de chauffage au même titre que les radiateurs. Le chauffage au sol peut être hydraulique ou électrique. Le prix d’un chauffage au sol sera influencé par ce choix technique. Dans le premier cas, hydraulique, la chaleur est produite par une circulation d’eau chaude dans des tuyaux intégrés dans la chape de la dalle. Dans le deuxième cas, le plancher chauffant électrique récupère sa chaleur depuis des résistances électriques intégrées dans la chape. La chaleur est produite par rayonnement. Selon le système choisi, le chauffagiste pourra évaluer l’importance des travaux annexes. Un chauffage au sol est généralement couplé à certains appareils de chauffage à énergie fossile ou à énergie renouvelable dont la chaudière à condensation, le capteur solaire (panneau photovoltaïque) et la chaudière à cogénération.

Prix d’un chauffage au sol : quand privilégier ce type de chauffage ?

Poser un chauffage au sol se réalise en plusieurs étapes. Tout d’abord, la surface doit être plane et propre. Un ragréage ou une mise à niveau avec un enduit auto lissant peut être nécessaire. Les circuits comme l’eau et l’électricité doivent être installés préalablement.

L’étude du prix d’un chauffage au sol implique de prendre en compte aussi toutes ces étapes de préparation. De ce fait, pour toute installation d’un plancher chauffant dans du neuf ou dans une rénovation de grande envergure, les travaux de mise en place peuvent être importants. Cet inconvénient se fera vite oublier à l’usage : il permettra d’obtenir rapidement des économies d’énergie, et apportera du confort au quotidien. Choisir un équipement de qualité garantira aussi la longévité de l’installation.

Prix d’un chauffage au sol : les avantages du chauffage au sol

Le chauffage au sol dispense une chaleur très homogène et sans aucun brassage d’air, ce qui limite les problèmes allergiques et les soucis respiratoires, courants en hiver. Cette solution de chauffage est ainsi largement plébiscitée pour son confort ainsi que pour son entretien, quasiment nul. Petit plus du plancher chauffant, combiné à une solution de pompe à chaleur, il peut se transformer en une solution rafraîchissante en été ! Dans ce cas, la température ambiante pourra descendre de 3° à 5° selon la région et ses conditions climatiques, mais aussi en fonction de l’isolation de la maison. En effet, les conditions thermiques vont largement influencer les performances du système de chauffage au sol. Prévoir un plan d’ensemble est essentiel pour réaliser une bonne rénovation énergétique. Lorsqu’on compare le prix d’un chauffage au sol, ces performances sont à prendre en compte pour le choix final.

Prix d’un chauffage au sol : les inconvénients potentiels du chauffage au sol

Le prix d’un chauffage au sol peut représenter un investissement assez lourd. C’est pourquoi, demander la réalisation de devis complets et détaillés à plusieurs artisans locaux peut aider à faire le point sur le financement nécessaire. Les méthodes de pose peuvent être différentes et les tarifs appliqués tant pour les matériaux que pour la main-d’œuvre peuvent varier du simple au double. Enfin dernier point, le chauffage au sol restreint le choix de vos revêtements (pas de chauffage au sol sur certains parquets, moquettes, linoléums, etc.). Cependant, certains parquets flottants peuvent tout de même fonctionner avec un chauffage au sol. La meilleure combinaison reste malgré tout le carrelage couplé à un plancher chauffant.

Prix d’un chauffage au sol

Le prix d’un plancher chauffant va varier selon la superficie de votre maison et la configuration des pièces, selon le type d’isolant, selon que le plancher est installé à l’étage ou au-dessus d’une cave, selon le mode de fonctionnement (hydraulique ou électrique) et enfin selon le niveau de gamme des matériaux. Chaque fabricant a ses propres tarifs. En moyenne, le prix de la pose d’un plancher chauffant est compris entre 40 € et 60 € le m² hors chaufferie. Le professionnel conseille sur les matériaux à privilégier et les techniques associées. Il peut également établir un devis pour une nouvelle chaudière, une pompe à chaleur ou une solution photovoltaïque.

Parallèlement, le prix pour la maintenance du générateur d’un plancher chauffant à eau peut varier de 70 à 110 € selon la région et l’artisan. Le contrat d’entretien se renouvelle tous les ans et son prix peut également être facilement comparé grâce à un devis détaillé.

Prix d’un chauffage au sol : les aides possibles

Ce type d’installation de chauffage peut donner droit à des aides et/ou à un crédit d’impôt qui viendront en déduction du prix d’un chauffage au sol. Ces aides interviennent dans le cadre de la rénovation énergétique encouragée par l’Etat et les collectivités locales.

Pour obtenir ces aides, vous devez faire appel à un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). L’Anah (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat), les fournisseurs d’énergie, le conseil régional, le conseil général, les caisses de retraite et de prestations familiales et certaines associations peuvent aussi contribuer au financement d’un chauffage au sol. Ces aides sont pour la plupart des primes ou des subventions et également des aides techniques vérifiant la faisabilité de votre projet. N’oublions pas la TVA réduite accordée pour tout projet permettant de réaliser des économies d’énergie. Ce taux réduit est de 5,5% en 2017. Le professionnel en charge des travaux vous accompagne pour le montage des dossiers et fournit les différentes pièces nécessaires à la prise en charge.

Pour en savoir plus sur le chauffage au sol lire nos articles :

Sommaire

Voir aussi


 

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus