Accueil > Mes droits > Démarches légales > Aménagement intérieur et règlementation

Aménagement intérieur et règlementation

Les obligations ne sont pas les mêmes si les travaux d’aménagement intérieur changent ou pas la destination de l’espace (par exemple, transformer des bureaux en un logement). Revue des situations les plus courantes.

Aménagement intérieur d’une habitation

Aménagement intrieur Novarchitecture

Aménagement intrieur ©Novarchitecture

Pour les travaux d’aménagement intérieur qui ne changent pas la destination de l’espace (refaire les peintures, changer le carrelage, réaménager sa cuisine ou sa salle de bain, etc.), il n’y a pas d’autorisations légales particulières à demander.

En revanche une autorisation légale (permis de construire ou déclaration de travaux) est requise pour les travaux d’aménagement intérieur qui ont pour effet de changer la destination de l’espace (par exemple l’aménagement de bureaux en appartement, ou l’inverse), ou qui modifient l’aspect extérieur ou qui augmentent la surface habitable. L’aménagement de combles est par exemple soumis à une autorisation légale car il augmente la surface habitable.

Cas particulier : un changement de destination sans démarche légale est toléré, à titre individuel, pour les professions libérales qui aménagent un bureau dans leur appartement. Attention cependant, les règlements de certaines copropriétés peuvent imposer certaines obligations ; Dans le cas de copropriété, que l’aménagement soit intérieur ou extérieur, il est impératif de se référer au règlement interne.

Aménagement des lieux de travail

Aménagement de bureau ©Simon Bureau

Aménagement de bureau ©Simon Bureau

Pour ce qui concerne les lieux de travail, c’est-à-dire les bureaux, commerces, restaurants, etc., une évaluation des risques doit être faite chaque année et lors d’aménagements importants modifiant les conditions d’Hygiène et de Sécurité.

L’évaluation des risques concerne notamment l’aménagement des locaux de travail et la définition des postes de travail. A la suite de cette évaluation, les employeurs doivent présenter un plan d’action de prévention et de méthode de travail pour garantir un meilleur niveau de protection de la sécurité et de la santé des travailleurs.

NB : Selon le décret, n° 2001/1016 du 5 novembre 2001 portant sur la création d’un document relatif à l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité des Travailleurs des établissements, entreprises et collectivités soumis au Code du Travail, l’employeur doit établir un document unique reprenant les résultats de l’évaluation des risques pour la sécurité et la santé des travailleurs, avant le 7 novembre 2002. Après cette date des sanctions pénales seront applicables.

Par ailleurs, si vous souhaitez aménager une partie de vos locaux afin de louer l’espace à une entreprise, sachez que la règlementation impose par exemple la construction d’un mur de séparation résistant au feu pendant au moins une heure. Il en va de même pour la charpente. Le coût des travaux peut parfois annuler l’intérêt même de la location. La règlementation est plus souple lorsqu’il s’agit de sous-locations pour lesquelles la règlementation n’impose plus de travaux.

A noter que pour les enseignes commerciales apposées sur les façades des immeubles, une déclaration préalable est obligatoire.

Aménagement des établissements recevant du public (ERP)

[pub]En fonction du nombre de personnes que peut recevoir la surface de l’établissement et en fonction de l’activité, il existe 5 catégories d’ERP. Pour chaque catégorie, des démarches supplémentaires aux démarches légales sont nécessaires : déclaration d’ouverture auprès de la mairie pour les ERP de petites tailles, visite d’une commission de sécurité pour les ERP de grandes tailles ou offrant des locaux de sommeil (hôtels, chambres d’hôtes, gîtes ruraux, etc.).

Aménagement de maisons et immeubles inscrits aux Bâtiments de France

Lorsqu’il s’agit de maisons ou immeubles inscrits ou classées, tous les travaux sont soumis à une demande de permis de construire. Si vous êtes dans un site sauvegardé ou propriétaire d’un site classé, la mairie transmettra, après étude par ses services, votre demande de permis de construire auprès de l’architecte des Bâtiments de France ou des Monuments Historiques. Prévoir en ce cas des délais plus longs que ceux des permis de construire ou déclaration de travaux habituels, surtout si une consultation auprès des architectes des Bâtiments de France ou des Monuments Historiques s’avère nécessaire.

Commentaires

10


  • maache Publié le

    bonjour je voulais savoir si je devez faire un permis de construire ou d’aménagement j’ai repris une entreprise de PVC que je veux transformer en salle de réception mais comme ces que des travaux d’intérieure je ne sais pas j aimerait obtenir une catégorie num 3 accueillent 700 personnes je refait uniquement les sols les plafond léléct et le gaz bien-sur on mais tous aux norme securiter incendie accessibilité tous sera bien entrepris merci de me conseiller du mieux possible

  • hayabusa92 Publié le

    Bonjour
    Mon appartement m’à été vendu sans wc ni salle d’eau, je voudrai savoir si je dois faire une demande de permis de construire
    Surface de la salle d’eau + wc moins de 22
    Merci pour votre réponse

  • flotibulette Publié le

    J ai acheté une grange dans un village et demande au maire le changement d affe ration pour le transformer en habitation. Les travaux consistent en une mezzanine de quinze m2. Permis refusé alors que je dispose d un document signé par ce même maire disant que le bâtiment est propre à l habitation, sans alignement ni péril….

  • noesdrelaj Publié le

    Aménagements intérieurs dans une construction ?

  • noesdrelaj Publié le

    lois d’ Aménagements intérieurs dans une construction ?

  • rubisk Publié le

    Bonjour, j’ai une réserve à l’intérieur de la maison et je voudrais aménager une partie de ma réserve en bureau : 3m sur 2,5m. Faut-il faire une déclaration quelconque à la mairie et laquelle ? Je vous remercie.

  • dalet Publié le

    Bonjour j’envisage de faire une rénovation de l’intérieur d’un appartement dans un immeuble situé en secteur sauvegardé. Il n’y aura aucune modification de gros oeuvre ni de façade, pas de modification d’activité (logement de particulier), seulement redistribution des pièces sans changement de nombre. Le service de l’urbanisme me dit que je dois déposer une Déclaration Préalable. Je croyais que tant qu’on ne touchait qu’à l’intérieur, il n’y avait pas de démarches administrative à faire et que personne ne pouvait venir contrôler l’intérieur d’un logement particulier. Pouvez-vous m’éclairer? Cordialement LD

  • DALET Publié le

    Bonjour, j’envisage de faire des travaux d’intérieur dans un appartement situé dans un immeuble en secteur sauvegardé. Le projet ne concerne pas le gros oeuvre, ni la façade, uniquement la redistribution des pièces, sans changement de nombre ni d’affectation (logement de particulier). Il semble qu’il faille déposer une Déclaration Préalable auprès de l’urbanisme pour contrôle par le services des Bâtiments de France ? Je croyais qu’il n’y avait aucune obligations réglementaire tant que les travaux ne concernaient que l’intérieur et que personne ne pouvait pénétrer dans un appartement pour faire un contrôle. Pouvez-vous m’éclairer? Par avance merci

  • DALET Publié le

    Bonjour, j’envisage de faire des travaux d’intérieur dans un appartement situé dans un immeuble en secteur sauvegardé. Le projet ne concerne pas le gros oeuvre, ni la façade, uniquement la redistribution des pièces, sans changement de nombre ni d’affectation (logement de particulier). Il semble qu’il faille déposer une Déclaration Préalable auprès de l’urbanisme pour le services des Bâtiments de France ? Je croyais qu’il n’y avait aucune obligations réglementaire tant que les travaux ne concernaient que l’intérieur et que personne ne pouvait pénétrer dans un appartement pour faire un contrôle. Pouvez-vous m’éclairer? Par avance merci

  • gayj Publié le

    Bonjour Je viens d’acheter une maison qui était pas fini et les plans qui avait été fait avec l’architecte ne me plaît pas je voulais savoir si j’avais le droit de changer l’intérieur sans changer les fenêtres un exemple ils ont prévu 3 grandes chambres de 13 mètres carrés et je voulais rapetissir la mienne pour faire un cellier mais j’aurai toujours une fenêtre dans la chambre qui fera 9 mètres carrés et je voulais rapetissir la salle de bain pour pour faire une petite salle de 4 mètres carrés pour mettre du linge et du coup changer le sens de mon wc mais je ne change pas les fenêtres du coup il y aura toujours autant de luminosité dans les pièces comme eux ils avaient organisé

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus