Accueil > Travaux > Chauffage > Bien choisir son radiateur électrique

Bien choisir son radiateur électrique

Convecteurs, panneaux rayonnants, radiateurs à chaleur douce… de nombreux systèmes ont désormais envahi le marché des radiateurs électriques. Points forts, points faibles, voici quelques clés pour choisir le bon équipement.

Les convecteurs électriques

Convecteur électrique

Convecteur électrique

Il s’agit du premier radiateur apparu dans la famille du chauffage électrique. Mis sur le marché dans les années 70, il a largement concouru à donner une image plutôt négative au chauffage électrique. Pourtant de très net progrès ont été effectués, et les modèles actuels n’ont plus rien à voir avec les “grille pains” d’autrefois.
Le plus: Ce radiateur représente une alternative relativement économique et permet de disposer d’une chaleur quasi immédiate. Il est bien adapté aux petits espaces nécessitant d’être chauffés rapidement (ex: les petites salles de bains.)
Le moins: Ce radiateur fonctionne sur le principe de la convection. L’air frais qui entre par le bas du convecteur, se réchauffe au contact d’une résistance et s’échappe par le haut de l’appareil. L’air chaud s’élevant, il fait toujours plus chaud en haut qu’en bas de la pièce. La chaleur n’est pas répartie uniformément et le confort thermique n’est pas optimal.

 

Le panneau rayonnant

Panneau rayonnant ©Castorama

Panneau rayonnant ©Castorama

Plus malin que le simple convecteur, le panneau rayonnant, comme son nom l’indique, associe le principe du rayonnement à celui de la convection. La résistance présente dans le corps de chauffe du radiateur vient donc réchauffer une grande plaque de métal qui va à son tour “rayonner” et transmettre ainsi la chaleur.
Le plus: Le système de rayonnement va permettre de réchauffer à la fois l’air mais aussi les surfaces (murs, sols, parois) pour une plus grande sensation de confort thermique.
Le moins: Pour pouvoir rayonner, le panneau va devoir atteindre une très haute température. Paradoxalement, ce dernier va donc produire trop de chaleur. De plus cette chaleur, trop importante, va reproduire le phénomène de convection qui va stratifier la température (plus chaude et sèche en haut, plus froide et humide en bas) comme pour les convecteurs classiques.

 

Les radiateurs à chaleur douce

Radiateur à chaleur douce

Évolution du panneau radiant, le radiateur à chaleur douce à inertie a été conçu pour pallier à ce problème de trop forte température dégagée par les panneaux rayonnants. Les radiateurs à chaleur douce à inertie réussissent à rayonner tout en réchauffant leur corps de chauffe à une température beaucoup moins élevée.
Le plus: la température est uniformisée, stable et homogène, pour un plus grand confort thermique. La température de l’appareil ne dépasse pas les 70 degrés pour une chaleur plus douce.
Le moins: D’un point de vue technique et performance, ce type d’équipement de chauffage prodigue un confort thermique très satisfaisant. Toutefois, s’il réussit à diffuser une chaleur douce, il lui est impossible de “stocker” l’énergie.

Les radiateurs à inertie

Dernière évolution en date des radiateur à chaleur douce, les radiateurs à inertie permettent de produire, stocker et diffuser la chaleur sur le même principe que la fonte d’un poêle à bois. Une résistance vient donc réchauffer un liquide calo-porteur présent dans le corps de chauffe. Ce liquide viendra continuera à rayonner une fois le radiateur éteint. D’autre radiateurs peuvent eux combiner deux systèmes de chauffage pouvant être contrôlés indépendamment. Une petite résistance et un grand système en fonte pour une chaleur plus intense.
Le plus: Les radiateurs à inertie permettent de disposer d’un point de chaleur permanent. Plus besoin d’allumer ou d’éteindre le chauffage. Ces derniers dispensent une chaleur stable homogène et permanente.
Le moins: Le prix. Les radiateurs à inertie représentent un investissement plus important que de simples convecteurs ou même des panneaux rayonnants.

A savoir: pour la touche écolo, pensez que certains radiateurs incluent aujourd’hui des détecteurs de température (si vous ouvrez la fenêtre, le radiateur cesse de chauffer au maximum) ainsi que des détecteurs de présence pour éviter de chauffer pour rien.

Lire aussi : Le chauffage invisible électrique

Et Les solutions de chauffage préférées des français

Commentaires

1


  • caute Publié le

    je veux équiper mon sejour de 27 M2 dont un mur vitré coté sud dans la région de Nice où il ne gèle pas; quel choix faire entre fonte, aluminium ou fluide ?

  • Poster un commentaire

    Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Demandez un crédit travaux
    Les champs avec un * sont obligatoires.

    Inscription Newsletter

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus

    scroll