En utilisant Travaux.com, vous acceptez notre politique de cookies dans le but d'améliorer votre expérience utilisateur.
Aperçu Peinture

Faut-il craindre la peinture au plomb ?

21-04-2005
peinture plomb

C'est souvent lors d'un projet de rénovation que l'on découvre d'anciennes couches de peinture au plomb. Pas de panique, il n'y a pas de danger immédiat. Il convient pourtant de prendre quelques dispositions, en attendant une future réglementation qui paraît inévitable.

peinture cage escalier
91_01

Le plomb est un problème de santé public. Largement utilisé dans les canalisations d'eau et la peinture, il est responsable de maladies, du type encéphalopathies ou anémies, et plus généralement des cas de saturnismes. Les premiers touchés sont naturellement les enfants qui ont plus de difficultés à évacuer les éléments de plombs inspirés et/ou ingérés que les adultes. De fait, l'interdiction d'utilisation de la peinture au plomb date de… 1948.

Pourtant beaucoup de bâtiments anciens ont encore sur leurs murs, souvent de vieilles couches maintes fois repeintes, de la peinture au plomb. Du coup, il existe une demande de la part des particuliers, lors de leurs travaux de rénovation, pour vérifier qu'il ne reste pas quelques traces du produit incriminé.

Demandez un devis gratuit pour un diagnostic plomb

peinture plomb

Dans ce cas, la demande d'information peut se transformer en ordre de retirer des murs les couches de peintures à plomb. Président du Groupement des professionnels Peinture - Ravalement - Finition (GPPF), Michel Sénéchal raconte à ce sujet une anecdote : «Sur une importante opération de rénovation, un client s'est rendu compte que parmi les anciennes couches de peintures sur les murs, une d'entre elles a été réalisée avec de la peinture au plomb. Il a donc demandé à ce que tous les murs soient déplombés et rabotés pour obtenir à nouveau des surfaces planes». Un coût que tous les particuliers ne sont pas forcément disposés à inclure dans leur budget.

Qu'elle est donc la réalité de ce danger? Si le responsable du GGPF reconnaît le caractère dangereux de la peinture au plomb, il précise que cette nocivité n'est réelle qu'en cas de dégradation de la couche appliquée sur le mur. «Lorsqu'elle est en bon état ou lorsque d'autres couches de peintures sont passées dessus, elle ne présente pas de risque», assure Michel Sénéchal.

peintre rouleau

Toutefois au vu de ce qui se passe dans la distribution de l'eau - où depuis fin 2003 et conformément à une directive européenne de 1998 sur le taux de plomb dans l'eau toutes les anciennes canalisations en plomb doivent avoir été remplacées -, il estime que son secteur va peut-être devoir s'adapter. En effet Michel Sénéchal pense qu'à l'avenir l'objectif de santé public, c'est à dire retirer toute trace de plomb, peintures comprises, risque de prévaloir, même si les risques sont contenus. Si le budget le permet, autant donc s'en débarrasser tout de suite, même si la loi ne l'exige pas (pas encore) formellement.

Attention cependant, il convient dans ce cas de faire impérativement appel à des professionnels. Ils effectueront d'abord des évaluations avant d'entreprendre les travaux munis des protections nécessaires, puisque ce sont les écailles et les déchets de ce type de peinture qui sont pathogènes.

Lire sur le sujet notre article : Plomb dans la peinture ou les canalisations : quel danger ?

risque peinture plomb

Foire Aux Questions

Comment savoir s'il y a du plomb dans la peinture ?

La méthode la plus efficace consiste à faire réaliser un "diagnostic plomb" par un professionnel. Un diagnostiqueur immobilier peut réaliser des prélèvements sur place et les faire analyser. Notez que le diagnostic plomb (ou constat de risque d'exposition au plomb) est obligatoire dans le cadre d'une vente ou d'une location de bien immobilier datant d'avant 1949. Le seuil de tolérance est fixé à 1 mg/cm².

Dans le cas où un artisan est en charge des travaux, ce professionnel est tenu de vous informer de traces de peinture au plomb conformément à la loi de 1948. S'il est certifié par le ministère de la Transition écologique, son devis pourra inclure la suppression de cette couche de peinture et le nettoyage du chantier.

En amont, vous pouvez tenter de repérer la présence de plomb à l'aide d'un kit de détection, vendu dans les grandes surfaces de bricolage, les quincailleries et les drogueries. Ce kit contient une substance qu'il convient d'étaler sur le mur. La teinte vire au rose ? Du plomb est intégré à la peinture.

Comment enlever de la peinture au plomb ?

Il convient d'engager une entreprise certifiée pour ôter la peinture au plomb. Les poussières contenues dans cette substance sont en effet dangereuses pour la santé et peuvent engendrer des maladies respiratoires. Plusieurs techniques pourront être utilisées par ces entreprises dont :

  • Le décapage chimique qui s'effectue avec un traitement agressif. L'artisan pulvérise le produit pour imbiber la peinture au plomb et la rendre plus friable, attend ensuite plusieurs heures puis retire les morceaux avec une spatule et une brosse dotée de poils en métal ;

  • Le décapage thermique qui nécessite l'emploi d'un chalumeau ou d'un décapeur spécifique. La peinture part en morceaux sous l'effet de la chaleur. Cette opération reste délicate et peut être dangereuse pour un non averti.

Dans les deux cas, un matériel spécifique est requis pour se protéger : un masque jetable respectant la norme NF EN 149 FFP3S, des gants (ignifugés si la seconde méthode a été retenue), des lunettes de protection, des outils de peintre (couteau et spatule notamment).

Quelles sont les précautions à prendre lorsque l'on utilise de la peinture au plomb ?

La peinture au plomb est interdite d'utilisation depuis 1949, mais a pourtant été appliquée jusque dans les années 1990 avec un pic d'utilisation dans les années 70. Elle a été retirée de la vente à partir des années 90. Aujourd'hui elle n'est plus employée, mais demeure un problème de santé publique.

Il n'est pas conseillé d'entreprendre soi-même des travaux sur un mur contenant de la peinture au plomb. Diverses précautions sont à prendre. Les autorités sanitaires conseillent d'abord d'isoler au maximum la pièce à repeindre du reste du bâtiment et de prévoir une ventilation suffisante. Le chantier est dès lors interdit d'accès aux personnes non concernées par les travaux. Les spécialistes de ce type de peinture travaillent généralement dans une pièce vide. Sinon, ils filment ou bâchent le mobilier ou l'équipement ne pouvant être sorti. Le sol est ensuite recouvert avec une bâche à usage unique. Avant de commencer, les pros s'équipent avec les protections adéquates : masque respiratoire jetable, gants, combinaison de travail jetable, etc.

Une fois les travaux réalisés, le nettoyage s'effectue avec des sacs poubelles résistants, une serpillère ou des lingettes imprégnées épaisses, un aspirateur avec un filtre très performant qui ne laisse pas s'échapper les particules fines. Le dernier conseil est d'éviter de passer une peinture classique (même très couvrante) sur une peinture au plomb. Préférez recouvrir avec du lambris ou du papier peint épais. Ce conseil vaut pour les murs et pour les plafonds.

Christophe Leray

Demandez un devis gratuit pour un diagnostic plomb

Contactez des artisans afin qu'ils vous établissent un devis précis pour votre projet.

Trouvez un peintre près de chez vous