Prix d'une piscine naturelle

Mis à jour le

La piscine naturelle ou piscine biologique est une alternative écologique et autonome à la piscine traditionnelle. Les prix des piscines naturelles varient bien sûr en fonction des dimensions du bassin, mais aussi selon les techniques de filtration et de construction choisies. Lisez notre article pour en apprendre plus sur le prix d'une piscine naturelle.

Trouvez un artisan près de chez vous !

4.3

Les piscinistes les mieux notés

Nos piscinistes, sont notés 4.3 sur 5 sur la base de 24 avis de la part de consommateurs.

Contrôle de qualité

Tous les professionnels de notre réseau ont un numéro d’inscription à la chambre de commerce (SIRET).

La Piscine naturelle ou piscine biologique est une alternative de piscine plus écologique. Les aménagements nécessaires à la construction de ce type de piscine prennent du temps, mais les résultats sont époustouflants. La baignade s'effectue dans un milieu préservé, la filtration et les traitements étant en grande partie assurés par les plantes de l'écosystème.

Construire une piscine naturelle est un certain investissement, mais l'entretien à réaliser par la suite est moins important que pour une piscine classique, qui nécessite l'apport de produits chimiques et l'utilisation de pompes électriques.

Différents critères influencent le prix d'une piscine biologique, il faut tenir compte des dimensions, du terrain à creuser, des matériaux et techniques utilisées ou encore des aménagements désirés. Le coût d'une piscine naturelle est ainsi compris entre 20 000 € et 60 000 € TTC, soit 20 % à 30 % de plus qu'une piscine traditionnelle.

Ce guide des prix sur les piscines naturelles vous permettra de connaître les techniques les plus courantes et vous aidera à vous projeter plus facilement. Vous vous imaginerez déjà en train de vous baigner...

Obtenir un devis gratuit

Prix d'une piscine naturelle : Méthodes d'installation

Une piscine biologique dispose d'un bassin divisé en plusieurs zones : une destinés à la baignade, une autre à la régénération, et une dernière à l'épuration. Ces trois zones ont une superficie totale d'au moins 50 m². Toutefois, un bassin de 100 m² est conseillé pour favorise un meilleur équilibre de l'écosystème.

  • Conçu en parpaings ou en béton, ou plus récemment en bois, le bassin de baignade peut prendre diverses formes pour s'adapter à l'espace et aux envies. Dans le cas d'une structure en bois, la membrane d'étanchéité est placée à l'extérieur. Cette structure est dite "non auto-porteuse". L'essence de bois utilisée est généralement du mélèze, car ce bois durcit avec le temps et permet une installation rapide. Ainsi, une journée suffit pour un bassin de 15 m.
  • Le bassin de régénération accueille des plantes oxygénantes. Ce dispositif végétal assure la pureté et la limpidité de l'eau avant qu'elle ne soit rejetée dans le bassin de baignade.
  • Dans le troisième bassin, appelé bassin de lagunage ou d'épuration, des plantes et minéraux sont sélectionnées pour éliminer les impuretés. Un système à double filtration, un pré-filtre et des skimmers sont installés pour assurer une parfaite filtration de l'eau et aider les plantes à accomplir leur tâche. Le nombre de cycles d'épuration dépend de la fréquence d'utilisation de la piscine.

Comme vous l'aurez compris, construire une piscine naturelle demande un véritable savoir-faire et des connaissances approfondies en biologie. En outre, même s'ils sont moins élevés que pour une piscine traditionnelle, les coûts d'entretien d'une piscine biologique sont à prendre en compte dès l'avant-projet.

Les avantages d'une piscine naturelle sont nombreux : sans produit chimique, l'eau n'irrite pas les yeux et les risques d'allergie ou de problèmes de peau sont limités. En outre, l'ensemble s'intègre parfaitement à la nature environnante puisque le béton et les autres matériaux de construction sont occultés par des graviers de couleur et autres décorations.

Obtenir un devis gratuit

Prix d'une piscine naturelle : les frais d'entretien à prévoir

Que vous ayez choisi d'installer une piscine naturelle en kit ou de faire construire une piscine naturelle sur-mesure, vous devrez prévoir chaque année un budget pour la maintenance. Même si vous réalisez certaines tâches vous-mêmes, certains frais vont obligatoirement s'y ajouter.

Le prix d'une piscine naturelle est élevé, mais les frais d'entretien et de fonctionnement peuvent aussi parfois l'être.

  • Premièrement, le besoin en eau est plus important que pour une piscine traditionnelle car l'évaporation est continue. Il faut compter 50 m³ par an environ.
  • Deuxièmement, les frais de pompage vont engendrer un coût supplémentaire sur la facture d'électricité de l'ordre de 400 € à 500 € environ à l'année.
  • Troisièmement, pour que la température de l'eau soit constante et ne descende pas en dessous des 20 °, comme recommandé par les spécialistes, une installation de chauffage s'impose. Ce chauffage sera utilisé même en hiver et dès que les températures chuteront en dessous d'un certain seuil.
  • Enfin, les berges doivent être entretenues régulièrement pour éviter qu'elles ne glissent et provoquent des chutes. Ce travail est souvent long et demande une certaine méthode. Les divers aménagements doivent aussi être contrôlés périodiquement pour un parfait fonctionnement des différents bassins.

Une piscine biologique demande des soins particuliers qui doivent être effectués par des experts.

Prix d'une piscine naturelle : comment évaluer son coût total ?

Le prix d'une piscine naturelle est évalué en tenant compte des prestations réalisées par l'entreprise. L'installation est plus ou moins luxueuse comprenant parfois des cascades, des plages immergées, des coins détente, etc.

Trois étapes se distinguent et devront être chiffrées :

  • Le terrassement, qui peut durer plusieurs semaines selon la dimension de la piscine ;
  • La construction du bassin en béton ou en parpaings ;
  • la mise en place de plantes, de minéraux et de divers équipements nécessaires au bon fonctionnement.

Le prix d'une piscine naturelle en kit peut être jusqu'à trois fois plus bas que le tarif d'une piscine naturelle sur-mesure mise en place par une entreprise spécialisée.

Les éléments à prendre en compte sont multiples :

  • les dimensions et la profondeur des différents bassins,
  • les matériaux utilisés pour la construction des parties en dur,
  • les techniques choisies pour l'épuration et la régénération,
  • les plantes et minéraux à inclure,
  • le type de filtration et les divers aménagements.

Le coût d'une piscine naturelle est aussi défini par des travaux annexes ; une étude de sol est vivement recommandée avant de lancer le chantier, par exemple.

Un maçon, un pisciniste et éventuellement un architecte paysagiste pourront intervenir pour mener à bien chaque étape de la construction. Les coûts vont dépendre des choix réalisés et des contraintes environnementales. Sachez qu'en France, les prix aplliqués par les artisans sont libres. Les professionnels déterminent le prix du matériel utilisé mais aussi le tarif horaire de la main d'oeuvre ! Comparer est donc essentiel pour obtenir un bon rapport qualité/prix.

Ainsi, pour avoir avoir une vue globale sur le budget nécessaire à votre projet de pisicne naturelle, nous vous recommandons de comparer au moins deux devis.

Obtenir un devis gratuit

Prix d'une piscine naturelle : les prix moyens relevés

Le prix d'une piscine naturelle varie fortement en fonction des caractéristiques du projet. On retient toutefois les moyennes suivantes:

  • Le coût d'une piscine naturelle est d'en moyenne 35 000 € TTC pour une dimension de 50 m². Ce prix peut être abaissé à 25 000 € TTC si une partie des opérations est réalisée par le particulier.
  • Le coût d'une piscine naturelle en kit est bien plus élevé si les dimensions sont plus importantes ou si le bassin possède différentes particularités.
  • Le coût d'une piscine naturelle sur-mesure entièrement construite par un professionnel spécialisé dans le domaine peut dépasser 60 000 € TTC.

Le prix d'une piscine naturelle atteint ainsi 35 000 € TTC en moyenne. Une analyse plus en détail fait apparaître des coûts particuliers :

  • Le prix du système de filtration va dépendre de la technologie employée. Comptez au minimum 700 € TTC pour un système incluant des filtres mécaniques et des filtres biologiques. Si vous ajoutez un système de pré-filtre à grille, il vous en coûtera au minimum 300 € TTC. Pour des skimmers de qualité, c'est-à-dire des systèmes de filtration de surface, prévoyez de 200 € à 700 € TTC, sans la pose.
  • L'écosystème constitué de plantes, parfois de poissons, de minéraux revient à plusieurs centaines voir millers d'euros selon la rareté des spécimens.
  • Pour ce qui est du terrassement, il est estimé à plus de 1 000 €. Une étude technique complète par un professionnel vous permettra d'obtenir un prix précis.

Prix d'une piscine naturelle : la réglementation à suivre

La réglementation liée à la création d'une piscine naturelle est moins stricte que la réglementation appliquée à la construction d'une piscine traditionnelle. En outre, même si la piscine est naturelle, elle est considérée comme artificielle puisqu'elle a entièrement été fabriquée par l'homme.

Différentes démarches administratives sont ainsi à réaliser. Dans un premier temps, il est conseillé de vérifier la faisabilité de son projet en se rendant dans la mairie de sa commune. Le PLU (Plan Local d'Urbanisme) va vous indiquer si le terrain est apte à la construction et si certaines règles liées à la sauvegarde du patrimoine doivent être respectées. Suite à cette investigation, une déclaration préalable de travaux devra être déposée pour tout projet d'une superficie de 10 à 100 m². Un permis de construire sera requis pour les piscines naturelles en kit et sur-mesure de plus de 100 m² et de 2 m de profondeur.

L'avantage fiscal est qu'une piscine naturelle s'apparente à un étang de baignade, et n'est donc pas soumise à imposition, comme c'est le cas pour une piscine traditionnelle. Votre taxe foncière et votre taxe d'habitation ne seront donc pas augmentées. De même, une piscine naturelle n'est pas concernée par les règles de sécurité imposées par la loi. Vous pouvez installer des barrières de sécurité mais vous n'y êtes pas obligés.

Enfin, une piscine biologique n'est pas soumise aux règles d'hygiène et aux contrôles sanitaires effectués par la DDASS. Vous avez donc le champ libre pour décider des traitements à appliquer et des plantes à renouveler.

Concernant les impôts indirects, la TVA appliquée au prix d'une piscine naturelle est la TVA à taux plein, soit 20 %. Cet élément est en effet considéré comme une dépendance de luxe.

Obtenir un devis gratuit