Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix de la réparation d’une fuite de toiture

     
         
61 votes (2.6/5)
Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Prix moyen d'une réparation de toiture (de 15 m² à 350 m², tous revêtements confondus) 850 €1700 €3000 €
Remplacement de quelques tuiles150 €225 €300 €
Taux horaire d'un couvreur pour une réparation de fuite30 €35 €40 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Le coût moyen d’entretien d’une toiture s’élève à 1300 €. La fourchette de prix est assez vaste selon le type de couverture, la plupart des propriétaires dépensent entre 1027 € et 2572 € par an d’après une enquête réalisée auprès de nos clients.

Réparation toiture

Réparation toiture

Il va sans dire que l’état de votre toiture est une priorité absolue. En effet, elle permet de préserver la chaleur de votre habitation, la protège des infiltrations et des aléas climatiques. Il est impératif de réagir de façon appropriée dès les premiers signes d’usure ainsi qu’en cas de dommages afin d’empêcher toute infiltration d’eau susceptible d’entraîner la détérioration de la charpente. Ne négligez pas ce type de problème, même mineur, car vous pourriez rapidement vous retrouver confronté à un problème de plus grande ampleur pouvant entraîner le remplacement coûteux de la totalité de la toiture (consulter les coûts liés à l’installation d’une nouvelle toiture). Les réparations courantes d’une toiture peuvent être variées, il est donc recommandé de rester vigilant et de prendre des mesures appropriées dans les meilleurs délais.

Taux horaire d'un couvreur pour une réparation de fuite

Localité : National

Coût moyen

35 €

Fourchette de dépenses moyennes

33 € - 38 €

Coût minimum

30 €

Coût maximum

40 €

Réparation d’une fuite de toiture : motifs des réparations

L’origine des fuites est souvent due au même type de problème :

  • Tuile manquante ou déplacée – Quel que soit le matériau utilisé pour la couverture, les tuiles ou ardoises sont toujours susceptibles d’être déplacés par des vents violents. Des matériaux légers seront d’autant plus confrontés à ce problème que des matériaux plus lourds. Toutefois, même le matériau le plus lourd peut être emporté ou déplacé, exposant ainsi la sous-couverture et la charpente aux éléments.
  • Conduit d’aération défectueux ou endommagé – Les conduits d’aération de votre toiture sont insérés sous les matériaux de couverture. Ils sont généralement solidement fixés mais, avec le temps, la corrosion peut attaquer le conduit ou le mastic/mortier, laissant ainsi la possibilité à l’eau de s’infiltrer à l’intérieur.
  • Cheminée/fenêtre de toit – Des infiltrations peuvent avoir lieu au niveau du solin de cheminée si le vent le déplace ou l’arrache de votre cheminée ou de votre toit, ou si le mastic/mortier est endommagé. Les fenêtres de toit constituent une certaine difficulté car le diagnostic est moins évident. L’apparition de condensation n’est pas systématiquement indicatrice d’une fuite. Mais si la fenêtre de toit ou les joints sont abîmés, cela peut entraîner l’apparition d’infiltrations.
  • Noues – Les noues sont les gouttières naturelles formées par la rencontre de deux pans de toit. Les solins peuvent être endommagés par le soulèvement de certaines tuiles, le développement de moisissures ou un manque d’entretien. Étant donné que la majeure partie des eaux de pluie est canalisée dans les noues par l’effet de la gravité, il est impératif de s’assurer que ces parties du toit ne soient pas endommagées.
  • Blocs de glace – Á la fonte des neiges, des blocs de glace peuvent se former sur votre toiture, créant ainsi un obstacle physique perturbant l’écoulement des eaux.
  • Faible pente ou pente inadaptée – Une pente de toit trop faible rend votre toiture vulnérable à l’emprise du vent. Ce type de toit est fortement déconseillé dans les régions recevant d’importantes précipitations car l’évacuation des eaux de pluie n’est pas optimale.

Dès l’apparition des premiers signes inquiétants, contactez immédiatement un spécialiste afin de réaliser une inspection approfondie et prendre les mesures nécessaires.

Réparation d’une fuite de toiture : trouver l’origine de la fuite

Lorsque l’infiltration est visible depuis l’intérieur de votre habitation, l’expert réussira relativement facilement à identifier l’origine de la fuite. Toutes les infiltrations ne sont pas aussi évidentes, cependant certaines odeurs ou dégâts à la charpente peuvent vous laisser présager du contraire. Sur une toiture-terrasse il est relativement aisé d’identifier l’origine d’une fuite. Sur une toiture inclinée, les choses se compliquent rapidement. L’origine de la fuite ne provient pas toujours du toit. Il s’agit parfois du solin métallique qui protège votre cheminée ou vos conduits d’aération.

Les gouttières peuvent également être à l’origine de certaines fuites. Il est préférable d’investir dans une inspection approfondie menée par un professionnel si vous ne voulez pas passer à côté de problèmes susceptibles de prendre l’ampleur par la suite. Même si l’origine de la fuite vous semble évidente, le professionnel expérimenté saura établir avec précision un diagnostic complet et ne rien laisser au hasard.

Astuces pour localiser les fuites de toiture

Cela peut paraître évident, mais gardez à l’esprit que l’écoulement des eaux sur un toit suit la gravité. Même les toits-terrasses ne sont jamais parfaitement plats. Ils possèdent une légère pente permettant à l’eau de s’évacuer par les évacuations prévues à cet effet. Selon l’inclinaison de votre toiture, les moisissures ou la fuite que vous observez dans votre chambre peuvent aussi bien indiquer que la fuite est située directement au-dessus de votre chambre ou plus en amont sur la toiture. Si vous rencontrez des difficultés pour localiser l’origine des infiltrations, inspectez vos combles avec une lampe de poche à la recherche de marques d’humidité ou de moisissures. Plus tôt vous identifierez l’origine de la fuite, plus vous limiterez les dégâts et les frais de rénovation.

Sachez que dans l’éventualité où un problème d’infiltration est dû à un défaut de construction et que votre couverture se trouve encore sous garantie décennale, vous êtes en droit d’invoquer la responsabilité du constructeur ou du couvreur.

Réparation d’une fuite de toiture : où chercher les fuites

Il existe divers styles de toitures ainsi que de types de couvertures. Toutefois, certaines zones sont plus sujettes que d’autres aux fuites. Voici les zones à inspecter en priorité :

  • Solins – Il s’agit du dispositif métallique assurant l’étanchéité des aérations et autres types de conduits. Avec le temps, il peut s’user, rouiller ou se fissurer. Les conduits d’aération possèdent un joint en caoutchouc d’une durée de vie de 10 ans. Il est nécessaire d’en vérifier l’état régulièrement. Les cheminées de ventilation sont souvent utilisées avec les appareils fonctionnant au gaz et sont équipées d’un collet de solin en métal. Ce dernier est susceptible de se desserrer et d’être à l’origine d’une fuite. La réparation de cet élément vous sera facturée 15 € à 25 €.
  • Fentes verticales – Sur les toits à bardeaux, les jointures entre les éléments de la couverture constituent la principale source de fuite de ce genre de toit. Exposées à la pluie, elles s’abîment plus rapidement que le reste de la toiture, en particulier sur les cinq premiers centimètres. Le remplacement des bardeaux abîmés s’élève de 10 € à 15 € par mètre carré.
  • Tuile cassée – L’usure naturelle, un choc ou des intempéries peuvent endommager vos tuiles. Le remplacement d’une tuile est relativement simple. Toutefois, si le nombre de tuiles abîmées est trop important, il est préférable de faire appel aux services d’un professionnel.
  • Disparition du revêtement – Le revêtement granuleux recouvrant les bardeaux bitumés peut s’user à force d’être exposé aux éléments ou par des déplacements répétés sur le toit. Le bardeau peut ainsi être mis à nu. Si vous remarquez des zones exposées, n’attendez pas avant de les faire remplacer. Comptez 10 € à 15 € par mètre carré.
  • Fenêtre de toit – Les fenêtres de toit agrémentent joliment une habitation en permettant à la lumière naturelle d’éclairer votre intérieur. Elles constituent toutefois un risque non négligeable de fuites potentielles. Lorsque les eaux de pluie s’écoulent sur un toit en pente, une partie s’accumule sur le rebord supérieur de la fenêtre. Un simple tube de mastic en silicone à 5 € suffit à refaire l’étanchéité de la fenêtre. Si les solins sont corrodés à cause de l’accumulation d’eau, il est alors nécessaire de les remplacer. Comptez 20 € à 60 €.
  • Noues – Il s’agit de l’angle formé par la rencontre de deux pans de toit. Les noues drainent les eaux de pluie. Les matériaux de couverture doivent être découpés de sorte à s’ajuster à la forme de la noue. Toutefois, les découpes ne sont pas toujours impeccables et peuvent constituer une entrée d’eau. C’est pourquoi de nombreuses personnes préfèrent installer des solins à ce niveau. Les joints doivent faire l’objet d’inspections de routine quotidiennes. La pose de solins au niveau des noues se chiffre aux alentours de 16 € pour 2,5 m.
  • Cheminée – L’usure de l’étanchéité des joints de votre cheminée est une cause assez courante de fuite. Ne vous contentez pas toutefois de simplement refaire l’étanchéité. Faites inspecter le solin à la recherche de traces de corrosion ou de fissures. Si tout semble en ordre, il se peut que le problème vienne de la cheminée même. En effet, il est toujours possible qu’avec l’usure du temps des fissures apparaissent et soient à l’origine d’infiltrations. La restauration d’un solin de cheminée maçonné vous reviendra à environ 15 € à 20 €.

 

Réparation d’une fuite de toiture : problèmes courants de toiture selon le type de couverture

Il existe un grand nombre de matériaux de couverture qui se déclinent dans des modèles variés. Cela peut aller du bardeau en bois naturel, au toit en matériau composite, tout en passant par les bardeaux bitumés, en métal, en mousse ou toit monocouche. Les tuiles et l’ardoise sont couramment utilisées. Le coût d’une toiture dépend du type de matériau utilisé ainsi que du style du toit. Par exemple, une toiture en bardeaux sera plus facile à rénover qu’une toiture en ardoise ou en tuiles.

Toiture métallique – 400 € en moyenne

  • Réparation ou modification inappropriée
  • Les fixations des panneaux ou des bardeaux ont été enlevées et constituent un potentiel point d’infiltration si aucun matériau d’étanchéité n’est appliqué
  • L’usure du temps peut également faire travailler les fixations (dilatation et contraction dues aux écarts de températures)
  • Les joints peuvent également se détériorer et laisser pénétrer l’eau.

Bardeaux d’asphalte – 350 € en moyenne

  • Bardeaux soulevés ou arrachés par des vents violents
  • La plupart des bardeaux résistent à des vents pouvant souffler jusqu’à 180 km/h mais un bardeau mal fixé s’envolera lors d’un simple orage
  • Les bardeaux sont généralement fixés par des clous (en général au nombre de cinq) dans leur partie la plus épaisse, conçue spécialement pour résister à l’usure. Si le clou a été mal placé, le bardeau sera alors moins bien maintenu en place.

Toits composites – 400 € en moyenne

  • Très légers
  • Sensibles aux dégâts causés par des vents violents
  • Alors que le vent peut arracher uniquement quelques bardeaux, les toits composites peuvent se voir démunir de pans entiers
  • Les pans se soulevant plus facilement que d’autres matériaux, l’eau aura tendance à s’infiltrer lors de grosses tempêtes
  • Les toits composites ont pour avantage de donner des signes de vieillissement lorsqu’ils doivent être remplacés. Leur revêtement granuleux s’enlèvera dans un premier temps.

Bois naturel – 400 € en moyenne

  • Sensibles à l’accumulation de mousse, surtout si l’habitation est ombragée. Le bois peut se détériorer de façon prématurée.
  • Ce type de toiture attire les insectes si elle n’est pas correctement entretenue. Les bardeaux en cèdre possèdent un répulsif naturel, ils sont également résistants aux UV.

Toits en ardoise – 600 € en moyenne

  • Installation défectueuse. Les tuiles en ardoise sont fixées par des clous mais si ces derniers sont enfoncés trop profondément, les tuiles peuvent se soulever et permettre des entrées d’eau.
  • Sujets à l’accumulation de glace, des problèmes peuvent apparaître lorsque les eaux de fonte des glaces ne peuvent pas s’évacuer correctement.

Toiture en tuiles – 400 € en moyenne

  • Problèmes liés à des tuiles endommagées ou déplacées qui exposent la sous-couverture. Lorsque cette barrière de protection est atteinte, les fuites sont inévitables.
  • Fuite dès l’installation. Si la couverture a été mal posée, l’eau passera entre les tuiles et atteindra la sous-couverture. Dans les bâtiments d’un certain âge, la sous-couverture peut être constituée d’un papier goudronné.
  • La chaleur du soleil peut être une cause de vieillissement. Si votre sous-couverture est en acier galvanisé, elle peut se corroder et des trous peuvent se former, laissant ainsi pénétrer les eaux de pluie dans vos combles.

Toiture-terrasse, monocouche ou mousse – 450 € en moyenne

  • Des toitures vieillissantes peuvent s’affaisser à certains endroits et créer ainsi des zones de rétention d’eau. Les eaux de pluie ne seront donc pas évacuées comme prévu.
  • Si le toit n’est pas correctement nettoyé avant son application, la mousse n’adhèrera pas de façon optimale et pourra être arrachée par des vents violents.
  • Les toits monocouches peuvent fuir si la membrane inférieure n’est pas posée correctement.
  • Des panneaux isolants peuvent faire office d’éponges et capturer le surplus d’eau, favorisant ainsi le développement de mousses.

Réparation d’une fuite de toiture : réparations courantes de toiture et coûts associés

Toute partie exposée aux éléments vieillira de façon prématurée. Voici quelques points qui sont généralement négligés (à tort) lors d’un contrôle de toiture.

Réparations des sous-faces et soffites

Les sous-faces et soffites sont souvent considérés comme de simples ornementations de façade. Toutefois, leur rôle reste avant tout de protéger la structure du toit en formant une barrière physique entre la charpente et les éléments extérieurs, favorisant ainsi une bonne aération des combles. Les sous-faces protègent la ferme de toit. Les soffites, positionnés à l’horizontale par rapport aux sous-faces et aux murs constituent un endroit très prisé par les insectes et les petits animaux. Les dommages causés aux sous-faces sont facilement observables. Ceux causés par les petits intrus se remarquent facilement. Dans tous les cas, les gouttières peuvent être directement impactées. Les sous-faces sont généralement en bois ou en PVC, comptez 10 € à 40 € pour des longueurs de 3 mètres selon les matériaux. Les soffites vous reviendront aux alentours de 35 € le mètre linéaire.

Réparations des fermes de toit

Il s’agit des principales structures supportant votre toit. Les infiltrations ruissellent généralement sur la charpente avant de pénétrer plus avant dans votre habitation. Par conséquent, il s’agit des premiers types de dommages à rechercher lorsque vous suspectez la présence d’une infiltration. Des poutres fissurées pourront être renforcées par des plaques en acier afin de contenir l’évolution de la fissure. Ces plaques doivent être fixées avec des vis à bois spéciales car de simples clous causeront davantage de dégâts à la structure (en raison du martèlement). Si votre charpente est vermoulue ou en mauvais état, il est plus sûr de contacter un couvreur ou un charpentier afin de réaliser en contrôle en bonne et due forme. Certaines moisissures peuvent être dangereuses, voire mortelles si inhalées. L’estimation du coût des rénovations est relativement délicate et dépend avant tout de l’étendue des dégâts. Si votre charpente est en piteux état, les frais de rénovation risquent d’atteindre plusieurs milliers d’euros. Mieux vaut prévenir que guérir !

Réparation des gouttières

Le nettoyage des gouttières n’est pas la tâche la plus agréable. En effet, il faut prévoir du temps et accepter de se salir les mains. Toutefois c’est une excellente façon de préserver votre toiture. Autrement vous vous exposez à :

  • Une accumulation non souhaitée d’eau pouvant endommager sous-faces, ferme de toit, sous-couche, voire la gouttière elle-même.
  • Elles peuvent se mettre à fuir ou se décrocher du toit, entraînant une accumulation d’eau autour des fondations. Les dommages auxquels vous vous exposez alors risquent d’être bien plus onéreux !

Dans certains cas, il peut être nécessaire de remplacer directement la gouttière (si elle est cassée ou endommagée) afin que l’écoulement des eaux de pluie puisse de nouveau se faire normalement. Les trous de petite taille peuvent être réparés à l’aide de goudron de toiture et de rustines. La rustine doit être faite dans le même matériau que la gouttière afin d’éviter tout risque de corrosion entre des types de métaux différents. Comptez entre 2 € et 5 € pour ce type de réparation.

  • Comptez 5 € et 10 € en moyenne le mètre linéaire.
  • Les supports de gouttière coûtent entre 1,5 € et 8 €.
  • Si les crochets de gouttière doivent être remplacés, comptez aux alentours de 3 € l’unité.

Conclusion

Il va sans dire que les chantiers complexes nécessitent de faire appel aux services d’un couvreur professionnel. En cas de doute ou si le côté périlleux de tels chantiers vous inquiète, demandez plusieurs devis afin de pouvoir prendre une décision éclairée. La plupart des réparations mineures de toiture se chiffrent entre 200 € et 600 €. Comptez entre 35 € et 65 € de l’heure pour la main-d’œuvre. Comparer au prix de pose d’une toiture neuve, cela reste raisonnable.

*Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et ne représentent en rien une valeur de référence. Les moyennes sont issues de catalogues de fabricants, revendeurs en ligne et sites marchands.

Sommaire

Vous aimerez aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus