Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix de l’installation d’une toiture neuve

     
         
148 votes (2.8/5)
148 2.8
Prix de l’installation d’une toiture neuve

Estimation et comparatif de prix pour l’’installation d’une toiture neuve. Son coût varie en fonction de la surface, la charpente, la forme, la couverture et de l’isolation.

Prix minimum au m²Prix moyen au m²Prix maximum au m²
Toiture en tuiles mécaniques77 €89 €100 €
Toiture en tuiles canal84 €94 €103 €
Toiture en ardoises naturelles180 €200 €220 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Coût de l'installation d'une toiture neuve

Localité : National

Coût moyen

3480 €

Fourchette de dépenses moyennes

1678 € - 5677 €

Coût minimum

1245 €

Coût maximum

8000 €

Prix de l’installation d’une toiture neuve

L’installation de la toiture reste une opération majeure de la construction de maison. En rénovation, lorsque la couverture est trop abîmée pour être rénovée, repartir de zéro en procédant à une réfection complète et à l’installation d’une toiture neuve peut également être nécessaire. La technicité de mise en œuvre et la dangerosité des travaux d’installation de toiture neuve, exécutés en hauteur, rendent impérative l’intervention d’un professionnel du bâtiment. Pour vous faire une idée du prix de l’installation de toiture neuve, nous vous indiquerons ci-dessous une gamme de prix constatés à partir des devis d’artisans et d’estimation fournis par des organismes officiels.

Mais le coût exact de l’installation d’une toiture neuve va dépendre de la localisation géographique, du niveau de gamme des matériaux utilisés et des contraintes techniques (toit en forte pente, lieu difficile d’accès, etc.). Seule la réalisation d’un devis personnalisé vous donnera un budget précis pour l’installation d’une toiture neuve.

Prix de l’installation d’une toiture neuve : sans compter la charpente

Pour la fourniture et la pose d’une toiture comprenant la sous-toiture, la couverture, les systèmes de ventilation, d’évacuation des eaux ainsi que les matériaux d’isolation, le prix moyen de l’installation de toiture est de 50 euros par m².

Selon une étude des devis communiqués par les clients de Travaux.com, le budget moyen pour l’installation d’une toiture neuve est de 3480 euros, avec une fourchette moyenne de dépenses comprises entre 1678 euros et 5677 euros. Le coût maximal constaté est de 8000 euros.

Une étude menée conjointement par l’Anah et l’Union Nationale des Économistes de la Construction (UNTEC) estime plus précisément les budgets en fonction du type de couverture. D’après les budgets communiqués dans cette étude, les prix de l’installation de toiture neuve d’environ 130 m² sont les suivants :

  • entre 64 euros et 84 euros HT par mètre carré pour un toit en tuiles mécaniques ;
  • entre 70 euros et 86 euros HT par mètre carré pour un toit en tuiles canal ;
  • entre 150 euros et 183 euros HT par mètre carré pour un toit en ardoises naturelles.*

Le prix des isolants est également à prendre en compte dans ce budget global. La RT 2012 impose, en effet, une isolation performante pour éviter les déperditions de chaleur par le toit. L’étude estime ainsi à 2300 euros HT la plus-value nécessaire pour l’installation d’une isolation thermique sous toiture en fibres minérales (épaisseur 200 mm)

Cet investissement est cependant rentable, car il assure un meilleur confort thermique en été comme en hiver. La facture énergétique de l’habitation en est diminuée. Pour isoler une toiture, vous avez le choix entre de la laine minérale (laine de roche, laine de verre ou laine de verre arrosée), des matériaux synthétiques (plaques d’isolation PIR ou PUR GICLE) ou des solutions écologiques (chanvre, liège, cellulose, laine de mouton ou encore paille de bois). Un professionnel du bâtiment est à même de vous conseiller sur le matériau à privilégier, selon votre budget et selon les contraintes techniques.

Prix de l’installation d’une toiture neuve avec charpente

Dans le neuf, l’installation d’une toiture peut prendre en compte la pose de la charpente dans son budget global. En rénovation, une couverture neuve peut peser plus lourd que l’ancienne. La charpente en place risque de ne pas supporter le poids supplémentaire. Il est alors nécessaire de la changer. Il en est de même si les poutres sont fendues, cassées ou attaquées par des insectes. Si vous n’êtes pas dans une de ces situations, l’ancienne charpente pourra être conservée. Les économies sont alors substantielles.

Une charpente industrielle est composée d’éléments préfabriqués, appelés fermettes. Le prix d’une d’une charpente industrielle ainsi que des liteaux nécessaires à la mise en place de la couverture revient à environ 140 euros par mètre carré, fourniture et pose comprise.

Le prix d’une charpente sur mesure, également nommée charpente traditionnelle, se situe quant à lui aux environs de 180 € par m². La facturation se fait souvent aussi au mètre cube. La charpente traditionnelle a l’avantage de s’adapter parfaitement aux contraintes du lieu. Elle est calculée pour supporter la charge précise de la toiture. Elle tient compte de la présence d’éventuelles ouvertures en toiture (chien-assis, fenêtre de toit, etc.). Elle permet également une personnalisation des débords de toit, débords de façade ou débords de pignon, par exemple.

Pour l’installation d’une toiture neuve comprenant la charpente, mais également la couverture, le revêtement et l’isolation, le prix moyen est compris entre 200 € et 230 € par m².

Faire appel à un charpentier pour poser les fermettes ou une charpente traditionnelle est indispensable, car cet élément de gros œuvre concourt à la solidité de votre habitation.

Prix de l’installation d’une toiture neuve : les différents revêtements disponibles

Poser un revêtement de toiture de qualité est primordial pour éviter les éventuels désordres dans l’habitation (infiltrations, problèmes d’isolation, etc.). Plusieurs options sont disponibles, pour protéger son toit : ardoise, pierre, tuile (en terre cuite, en bois ou en zinc), toit végétalisé ou encore tuiles photovoltaïques.

L’ardoise est un matériau noble et élégant. C’est également un excellent isolant, très résistant. La toiture en pierre est souvent une toiture en lauze, une roche plate de nature volcanique. La tuile en terre cuite demeure le revêtement de toit le plus utilisé en France. De nombreux types de tuiles sont proposés par les fabricants : tuile canal, tuile mécanique, etc. Elles s’harmonisent ainsi avec l’architecture de chaque région. Encore assez marginale, la toiture végétalisée s’avère un excellent isolant, respectueux de l’environnement. Il faudra cependant, s’assurer que la toiture est suffisamment solide pour supporter la couche végétale. Alternative aux panneaux solaires, la tuile photovoltaïque se pose comme une tuile classique. Les tuiles se fixent entre elles par de simples clips métalliques. L’étanchéité est ainsi parfaitement assurée.

Les mairies et les services de l’État imposent parfois un type de matériau. Le couvreur connaît parfaitement les contraintes locales et peut vous orienter vers le revêtement adéquat, dès l’établissement du devis. Si le toit est refait à l’identique, aucune formalité n’est nécessaire. En cas de modification, une déclaration préalable est à déposer à la mairie.

Prix de l’installation d’une toiture neuve : le prix des revêtements

Pour vous permettre de vous faire une idée du prix pour changer son revêtement de toit, nous vous donnons un tarif indicatif pratiqué par les fabricants et les revendeurs. Ce prix des tuiles varie selon le matériau, mais également selon la qualité de celui-ci.

Le prix moyen, des tuiles en ardoise, pose comprise, s’élève à 70 euros par mètre carré. Il tourne autour de 60 euros par mètre carré pour de la pierre ou pour un toit végétalisé. La tuile est le matériau le moins cher : environ 55 euros par mètre carré. En revanche, du fait de leur technicité, le prix des tuiles photovoltaïques peut grimper jusqu’à 1 500 euros par mètre carré. En effet, ce type de couverture nécessite l’intervention de plusieurs corps de métiers spécialisés : couvreur, mais également électricien qui procède au raccordement au réseau électrique de l’habitation.

* Guide d’évaluation des travaux – Appartements et maisons individuelles – réalisé par l’Anah à partir d’une étude de l’UNTEC (Union Nationale des Économistes de la Construction). Les prix annoncés valent pour une maison d’un étage d’une superficie de 130 m² avec garage de 20 m², située en banlieue d’agglomération moyenne.

Sommaire

Voir aussi


Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus