Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix de la pose d’un sol en plastique

   
         
1 vote (2/5)

Le prix de la pose d’un sol plastique varie selon le matériau (dalles ou rouleau), le type de pose, et le coût de la main d’œuvre pratiqué par le professionnel.

Pose d’un sol plastique

Sol vinyle adhesif imitation carreaux de ciment Almeria Natural Tarkett

Sol vinyle Almeria Natural ©Tarkett

Le sol en plastique est un sol souple qui peut être de différentes natures. On trouvera ainsi des sols en vinyle, en lino, ou des sols en PVC ainsi que des sols en résine, de création plus récente, qui présente les mêmes caractéristiques mais dont le mode fabrication change.

Le sol en plastique en rouleau se déroule tout simplement et se recoupe au niveau des angles et des fenêtres. En version dalles ou lames, il peut être adhésif ou clipsable, la colle n’étant alors pas nécessaire. Le sol en résine peut être coulé sous forme liquide.

Aussi facile à poser que le parquet stratifié, coupé en un instant avec un cutter et facile à entretenir, le sol plastique possède bien des avantages : grande diversité de rendu esthétique, facile d’entretien, polyvalent, isolant et enfin peu onéreux, certains étant disponibles à partir de 2 € au m².

Prix d’un sol en plastique et offre décorative

Le premier avantage des sols en plastique est la grande variété de choix en matière de couleurs, de motifs et de finitions. Si l’on est attaché aux rendus traditionnels de type parquet ou pierre, on pourra s’orienter vers des sols plastiques à imitation de matière pour un investissement moindre. Si l’on est plus sensible à rendu épuré et contemporain, la résine est une option intéressante : parfaitement lisse, brillante ou mat, elle permet de marquer le style que l’on souhaite donner à son intérieur. Enfin, la pose de sol en PVC permet pour certains modèles d’imiter les carreaux de ciments à motifs.

Le prix des sols en plastique (sols en PVC, linoléum, dalle vnyle) étant généralement moins onéreux que des matières plus nobles, ce revêtement de sol présente une alternative intéressante pour les petits budgets !

Prix d’un sol en plastique: propriétés

Les sols plastiques sont dotés de propriétés isolantes, tant acoustique que thermique. Le sols vinyles et la résine sont des revêtements étanches, adaptées aux pièces techniques. Ils sont très résistants, notamment si l’on prend soin de renouveler leur couche protectrice de vernis ou de cire tous les cinq ans : cette opération permettra d’allonger sensiblement leur durée de vie et permet d’amortir le coût des sols plastiques sur le long terme.

Il faudra cependant  opter pour des qualités et des épaisseurs adaptées à l’usage de la pièce où ces revêtements seront posés. Le sol en PVC par exemple est doté d’une couche d’usure : dans une pièce où le passage est occasionnel, une couche d’usure de 0,12 mm sera considérée comme suffisante. En revanche, dans une pièce où le passage est intensif, il faudra prévoir une couche d’usure deux fois plus épaisse, à savoir d’au moins 25 mm. Les sols en plastique ne demandent pas un entretien compliqué : savon et aspirateur suffiront à le garder net, d’autant que la couche de vernis protectrice facilite le nettoyage. En revanche, ils ne sont pas résistants aux solvants.

Prix des sols en plastiques : Pose

Une autre qualité est la facilité de pose des sols en PVC. Elle demande de l’expérience et de la minutie mais relativement peu de temps pour le professionnel expérimenté. Ainsi, l’installation d’un sol PVC en dalles sur une pièce de 20 m² peut être faite en moins d’une semaine. Selon le conditionnement du revêtement, on ne sera pas obligé d’enlever tous les meubles de la pièce, ce qui peut éviter un certain inconfort pendant les travaux.

  • Le prix de la pose de sol en PVC est de 10 à 20 €/m²
  • Le prix de la pose de sol souple est généralement compris entre 15 € à 35 €/ m² selon la difficulté de pose. Enfin, il ne faut pas négliger que les artisans proposent souvent des tarifs dégressifs selon le nombre de m² concernés.

Les prix des sols plastiques sont parmi les moins onéreux notamment si l’on opte pour un conditionnement en rouleaux.

Prix d’un sol en plastique : les critères qui influencent les tarifs

Le prix des sols en plastique dépend du type de solution souhaitée,  de sa position dans la classification, donc de sa qualité et de sa résistance dans le temps. Ainsi, le prix changera selon que le matériau choisi est traité contre l’humidité (si l’on souhaite le poser dans la salle de bain, les sanitaires ou la cuisine), résistant à l’abrasion, antidérapant, particulièrement épais car destiné à une zone très fréquentée, etc.

  • Le prix d’un sol PVC ou vinyle se situe entre 2 € et 65 €/m² TTC pour avec un prix moyen de 15 € à 20 €/m² pour un sol plastique en rouleau.
  • Les prix d’un sol PVC en lames sont compris entre 10 et 60€ TTC/m². En dalles, la fourchette sera plutôt située entre 15 € et 55 € /m² en moyenne.
  • Le coût d’un sol en résine est compris entre 30 € et 400 € TTC/ m² selon l’effet souhaité, la difficulté de la pose et la qualité de la résine choisie.

Le devis peut être légèrement alourdi si une opération de lissage de la surface est nécessaire : il s’agit du ragréage.

Prix d’un sol en plastique : les travaux, de la préparation de la surface aux finitions

La première étape de la pose de sol souple consistera pour l’artisan à préparer la surface, soit procéder au ragréage si nécessaire, et protéger les plinthes de la colle ou de la résine si elle est coulée.

  • À noter, le prix d’un ragréage simple se situe entre 20 et 30€/m². Pour un ragréage fibré comptez entre 25 et 35€/m²

Une fois la surface prête, il pourra procéder à l’installation des dalles, des lames ou des rouleaux choisis, toute la difficulté résidant dans le fait que la coupe doit être très précise. Pour une finition impeccable, l’ajout de raccords peut être nécessaire. Il s’agit de l’opération la plus délicate de la pose. L’intervention d’un professionnel évite les déceptions en cas d’erreur sur les découpes.

Prix d’un sol en plastique : comment bénéficier d’un taux de TVA réduit ?

Les travaux de rénovation du sol peuvent être concernés par un taux de 10 % s’ils répondent à certains critères. Pour bénéficier d’un taux de TVA réduit à 10 %, les travaux doivent être effectués par un professionnel dans une habitation principale ou secondaire de plus de 2 ans.

À noter : le taux réduit s’applique sur la main d’œuvre et la fourniture de vos sols plastiques. Pour économiser sur le matériel mieux faudra confier l’achat au professionnel. Si vous vous chargez vous-même de cette tâche, y compris pour confier par la suite la pose du sol PVC ou autre à un pro, le taux de TVA appliqué à vos dalles et autres fournitures sera le taux plein de 20 %.

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus