Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Comment choisir son sol souple ?

         
0 vote (0/5)

Pour bien choisir votre sol souple, posez-vous les bonnes questions : quelle est la priorité ? L’entretien ? L’esthétique ? L’aspect écologique ? Le prix du revêtement de sol ? Réponses à toutes les questions pour bien choisir votre sol souple.

Prix minimum au m²Prix moyen au m²Prix maximum au m²
Moquette en velour entrée de gamme5 €20 €35 €
Moquette aiguilletée10 €13 €15 €
Lino en dalles ou rouleaux12 €36 €60 €
Lino en lames15 €40 €65 €
Vinyle15 €43 €70 €
Lino écologique15 €45 €75 €
Moquette naturelle16 €21 €25 €
Moquette shaggy20 €28 €35 €
Résine standard30 €125 €220 €
Résine polyuréthane90 €245 €400 €
Prix minimum au m²Prix moyen au m²Prix maximum au m²
Pose d'un sol en linoleum10 €15 €20 €
Pose d'un sol en vinyle15 €25 €35 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Les sols souples

Sol vinyle Gerflor

Sol vinyle ©Gerflor

Les sols souples sont aujourd’hui disponibles dans une multitude de matériaux, de coloris et de motifs. Certains sont plus adaptés à l’intérieur qu’à l’extérieur, d’autres aux pièces humides, d’autres encore aux lieux de passage ; certains sont plus faciles à entretenir que d’autres… La première question à se poser est donc celle de la destination de la pièce. Ensuite, les tarifs varient largement selon le sol souple choisi parmi toutes les possibilités : lino, PVC, résine, moquette, matières naturelles … et les techniques de pose. Pour être sûr de choisir un sol souple idéal, pensez à exposer votre projet à un professionnel qualifié capable de vous donner tous les détails sur la sécurité, la longévité, le confort et la facilité de pose du produit entrant dans la catégorie des sols souples.

Comment choisir son sol souple : la destination de la pièce concernée par la pose d’un sol souple

Pour les pièces techniques comme la cuisine, la salle d’eau, les sanitaires, la cave ou le garage, le sol souple idéal est le vinyle. Ce matériau, comme tous les autres sols plastiques (et contrairement au lino par exemple) est étanche, très résistant, au point de pouvoir supporter le poids et le passage d’un véhicule. Les sols souples en plastique, comme le vinyle mais aussi le PVC, sont, de manière générale, les options multifonctions, adaptées à la plupart des pièces de la maison. En effet, cette matière est isolante et peu onéreuse.

Le lino présente trois avantages : un prix accessible, une grande longévité et un entretien facile. Le lino ne fait pas partie des sols en plastique, il est composé de résine de pin, de liège, de poudre de bois, d’huile de lin et de pigments. Il s’agit donc d’un revêtement de sol respectueux de l’environnement. Le lino est connu pour conserver la vivacité de sa finition pendant de nombreuses années.

Pour recouvrir le sol des chambres, la moquette est un matériau séduisant : cosy, agréable au toucher, elle a en plus la capacité d’absorber le son. À noter qu’il existe aujourd’hui des moquettes spécifiquement traitées pour être hypoallergéniques. Les moquettes peuvent être synthétiques ou en matières naturelles : moquette en velours, aiguilletée, à poils longs d’une part, fibre coco, sisal et jonc de mer de l’autre. Les tarifs, les coloris et le toucher vous aideront à sélectionner la moquette idéale parmi ces différentes possibilités.

Enfin, pour les extérieurs, certains sols souples sont apparus récemment sur le marché. Il s’agit des sols tapis de pierre, des sols souples en caoutchouc et enfin des moquettes imitation gazon.

Comment choisir son sol souple : le rendu esthétique

Les sols souples en lino ou en plastique sont ceux qui présentent la plus grande variété en termes de couleurs et de motifs. On trouve notamment toutes les imitations imaginables, du bois au parquet en passant par l’effet béton ciré. Les moquettes sont également disponibles dans une grande variété de couleurs et de types de poils. Si l’on opte pour une moquette en matière naturelle en revanche, il faudra se contenter des coloris naturels justement, moins variés que pour les autres types de sols souples. Selon le type de tissage, on aura tout de même accès à une certaine diversité de rendu : chevronnée, lignée, en damier… Les couleurs des moquettes en matière naturelle sont chaleureuses et s’assortissent facilement. Elles donnent un aspect authentique et simple à votre intérieur.

Le professionnel saura vous aiguiller sur comment choisir un sol souple, et sur les sols à favoriser pour votre projet et ses caractéristiques. Par exemple, pour un sol en PVC, il faudra être attentif à la couche d’usure, plus ou moins épaisse selon la destination finale de la pièce. En outre, pour affiner son choix, il ne faut pas hésiter à s’appuyer sur les normes qualité des sols définies par le classement UPEC. Le classement UPEC (U pour Usure à la marche ; P pour poinçonnement ; E pour comportement à l’eau et à l’humidité ; C pour tenue aux agents chimiques), estime de 1 à 4 ces éléments essentiels de la résistance du sol souple afin d’être sûr de choisir le bon revêtement pour un projet.

Comment choisir son sol souple : les tarifs selon le revêtement choisi et son conditionnement

  • La moquette en velours est accessible à partir de 5 €/ m², jusqu’à 35 €/ m².
  • La moquette aiguilletée est disponible entre 10 € et 15 €/ m² ;
  • celle à poils longs, dite « shaggy », est un peu plus onéreuse. Il faudra compter au moins 20 €/ m² et jusqu’à 35 €/ m².
  • Concernant les moquettes en matières naturelles, la fibre coco est disponible aux alentours de 16 €/m² TTC ; il faudra compter 30 € /m² TTC pour le sisal et 25 €/m² pour le jonc de mer.
  • Le vinyle revient à 15 €/ m² pour l’entrée de gamme et jusqu’à 70 €/ m², auxquels il faut additionner le prix de la pose, compris entre 15 € à 35 €/ m² selon la difficulté.
  • Le prix de la résine est très variable, compris entre 30 €/ m² et plus de 220 €/ m² en incluant la pose.
  • Quant à la résine polyuréthane, il faudra compter entre 90 € et 400 €/ m².
  • Le prix du lino, qu’il soit en rouleaux ou en dalles, est en moyenne compris entre 12 € et 60 €/ m² hors pose, sachant que le prix de la pose va de 10 € à 20 €/ m².

Enfin, il ne faut pas négliger que, selon l’état du sol et la nécessité ou non d’effectuer un ragréage, c’est-à-dire de l’homogénéiser pour garantir l’adhérence du revêtement, le devis peut augmenter légèrement. Seul le professionnel en charge des travaux saura vous dire si cette étape est nécessaire et combien de temps elle prendra, pour vous aiguiller et bien choisir un sol souple.

Comment choisir son sol souple : vos travaux peuvent-ils bénéficier d’un taux de TVA réduit ?

Si vos travaux sont réalisés par un professionnel et concernent la rénovation d’un logement dont les travaux de construction ont été terminés il y a plus de deux ans, vous pourrez bénéficier d’un taux de TVA réduit à 10 %. Ce taux réduit s’appliquera sur la globalité de votre devis, c’est-à-dire à la fois les matériaux utilisés mais aussi le temps de travail de l’artisan. Il faudra donc bien prendre en compte cette possibilité en concevant son projet.

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus