Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix d’une rénovation des combles

   
         
12 votes (1.5/5)
Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Conception par un architecte (au m²)25 €60 €100 €
Isolation thermique (au m²)40 €80 €150 €
Fenêtre de toit150 €560 €1150 €
Electricité (au m²)200 €225 €250 €
Chauffage (au m²)300 €6400 €20000 €
Création de trémie d'escalier300 €1700 €4000 €
Escalier350 €1000 €2000 €
Revêtements & finitions (murs, sol, plafond, au m²)570 €820 €1500 €
Installation VMC800 €3000 €5000 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Si vous avez besoin d’espace supplémentaire dans votre habitation, sans vouloir construire une extension, la rénovation des combles peut être un excellent compromis. Rénover vos combles pour en faire une pièce de vie vous permettra à la fois d’ajouter de la surface au sol et de transformer un espace de stockage en grande chambre d’amis, en salle de jeux ou en bureau. Bien entendu, tous les combles ne sont pas aménageables. Il est essentiel de se faire accompagner par professionnel pour avoir la confirmation que la structure de votre habitation est apte à reprendre la surcharge engendrée par ces travaux de réfection.

La rénovation de combles coûte en moyenne 45.000 €, en sachant que cette estimation varie selon certains éléments. La superficie de l’espace convertible, la quantité de travail à prévoir pour mettre l’espace aux normes habitables, et les matériaux utilisés pour donner vie à la pièce participent tous au prix de l’aménagement des combles.

Prix d'une rénovation d'isolation thermique des combles au m2

Localité : National

Coût moyen

60 €

Fourchette de dépenses moyennes

43 € - 80 €

Coût minimum

25 €

Coût maximum

100 €

Prix d’une rénovation des combless : configuration et dimensions

Rénovation de combles JHD

Rénovation de combles ©JHD

Rénover vos combles peut s’avérer un projet bien plus complexe que vous ne l’imaginez. Le volume utilisable dans vos combles dépend grandement de la géométrie de la charpente ainsi que de la pente. Ainsi, une ligne de toit plongeante présentera certaines difficultés.

D’autre part, les critères de rénovation des combles exigent des seuils minimums en matière de dimensions. Dans la plupart des régions, la règle des « 7 s » peut s’appliquer, à savoir : les combles rénovés mesurent au moins 7m2 de surface au sol et 214 cm de hauteur et de largeur. D’autres critères déterminent le nombre de fenêtres, le mode de chauffage et l’installation d’escaliers sûrs. En règle générale, plus les combles sont vastes, plus le prix de la rénovation des combles sera élevé, en particulier celui consacré aux matériaux vendus au mètre carré (cloison sèche, moquette, isolation, etc.).

Rénovation de combles : fenêtres

Il faut calculer une surface vitrée d’au moins 8% égale à la surface au sol des combles, dont 4% d’ouvrants. Par exemple, si vos combles s’étendent sur 10m2, l’espace alloué aux fenêtres sera de 80 cm2, dont la moitié s’ouvrira sur l’extérieur. Les propriétaires ayant installé moins de cinq fenêtres déclarent avoir dépensé en moyenne 1900 € pour leur projet.

Rénovation de combles : hauteur sous plafond

Pour être habitables, vos combles doivent présenter une surface au sol minimale de 7m2 et une hauteur sous plafond de 230 cm. Par ailleurs, au moins la moitié de la surface habitable doit comporter des plafonds de 214 cm de hauteur.

De nombreux propriétaires choisissent de faire installer des velux pour élever la hauteur sous plafond. Le coût moyen de velux oscille entre 1500 € pour une installation par l’occupant et 2500 à 17.000 € pour une installation par un professionnel.

Rénovation de combles : chauffage

La plupart des règles de construction exigent que votre système de chauffage puisse maintenir une température ambiante de 20 degrés Celsius dans des combles aménagés. Dans la plupart des cas et selon la région, la chaleur montante et l’isolation suffisent à maintenir cette température, rendant superflue la mise à niveau du système de chauffage existant. Les particuliers ayant investi dans l’amélioration de leur système de chauffage déclarent avoir dépensé en moyenne 1000 € dans l’installation de conduits et d’ouvertures d’aération, et 4000 € dans une nouvelle chaudière.

Rénovation de combles : structure

Pour satisfaire aux critères de construction, l’aménagement de vos combles doit comporter un escalier stable supportant une charge minimale de 140 kg /m2. Les poutres du plancher doivent également répondre aux exigences locales en matière de robustesse. Demandez conseil à un architecte ou à ingénieur en structure à ce sujet avant de mettre votre projet en route. Les particuliers déboursent en moyenne 40 à 140 € par heure pour une consultation d’expert liée à la rénovation de leurs combles.

Rénovation de combles : escaliers

Si vous accédez à vos combles par une trappe ou une échelle dépliable, il peut s’avérer fastidieux et coûteux d’investir dans l’installation d’un véritable escalier. Pour être conforme aux normes de construction, un escalier doit mesurer au moins 90 cm de largeur, avec 18 cm max de hauteur entre chaque marche. Les marches doivent mesurer au moins 23 cm de profondeur et l’échappée (hauteur libre entre marche et plafond ou bord de la trémie) offrir une hauteur de 190 cm. Gardez toutefois à l’esprit que la pose d’un escalier implique de perdre plusieurs m2 de surface au sol, dans les combles comme à l’étage inférieur. L’installation par un professionnel coûte entre 2000 et 5700 €.

Prix d’une rénovation des combles : transformer vos combles en espace de vie

Lorsque vous aurez déterminé la surface habitable en mètres carrés de vos combles, et les exigences structurelles requises pour vous conformer aux normes en vigueur, il vous faudra décider quelle utilisation vous ferez de cet espace aménagé. La plupart des particuliers convertissent leurs combles en :

  • Salle de jeux
  • Salle de cinéma, en l’équipant de projecteurs ou télévisions à écrans plats et de sièges confortables
  • Chambre principale ou chambre d’amis
  • Un espace multifonctions tenant lieu de bureau ou de bibliothèque

Quel que soit l’aménagement auquel vous destinez vos combles, il vous faudra commencer par la pose de l’isolation, des cloisons et du plafond avant de passer à l’installation du parquet et des éclairages.

Rénovation de combles : murs et plafond

Pour la rénovation de vos combles, la pose de doublages, de cloisons et d’un plafond marque la transformation de combles mal aménagés en espace habitable. Le coût d’installation des cloisons et d’un plafond s’élève respectivement, en moyenne, à 1600 € et 1300 €. Confier les finitions à un professionnel pèsera également dans votre budget :

  • Cloison sèche : Réalisée en plaques de plâtre vissées sur ossature métallique, la cloison sèche offre une surface lisse et préparée à la pose de papier peint ou de peinture. L’installation d’une cloison sèche coûte en moyenne 1400 €.
  • Papier peint : La grande variété des textures et motifs disponibles fait du papier peint un élément de décoration incontournable pour personnaliser une pièce. La pose de papier peint coûte en moyenne 400 €.
  • Peinture : Disponible dans une gamme quasi infinie de coloris, la peinture est l’une des finitions les plus accessibles pour harmoniser votre espace. Le coût de main-d’œuvre s’élève globalement à 1450 €.
  • Pose des bordures et moulures : Idéales pour conférer une apparence soignée et finie à votre pièce, les plinthes sont disponibles dans une vaste gamme de designs : plinthes simples, moulures ornementales, profilés, panneaux rigides. Leur pose par un professionnel vous coûtera entre 1000 et 1200 €.

Rénovation de combles : sols

Si vous souhaitez rénover vos combles en chambre, pensez à l’isolation sonore en choisissant le revêtement du sol. Une bonne isolation offrira à la pièce une meilleure régulation des bruits et des températures. Pour amortir les bruits de pas et d’activités, privilégiez une moquette épaisse à un sol de basse qualité en contreplaqué. Les revêtements les plus utilisés incluent :

  • Le carrelage en céramique ou porcelaine : Idéal dans une cuisine ou une salle de bains, ce type de sol est simple à entretenir, pour un coût moyen de 1400 €.
  • Le parquet en bois massif : Chaleureux et élégant, le parquet de bois s’intègre aussi bien aux décors contemporains que traditionnels, pour un coût moyen de 3800 €.
  • La moquette : Disponible dans une grande variété de coloris, de matières et de textures, du velours ras au tapis à poils longs. La moquette coûte en moyenne 1300 € à installer.
  • Le revêtement stratifié : Résistant à l’humidité, compatible avec les animaux domestiques, le stratifié combine une apparence classique et une grande facilité d’entretien, pour un coût moyen de 2350 €.

Pour mieux choisir votre revêtement, il est utile de comparer ses qualités d’utilisation avec son coût au mètre carré, et évaluez son apparence et sa texture au toucher. Si vous rénovez vos combles en salle de bains par exemple , choisissez de préférence un sol en carrelage ou en matériau étanche. Pour une salle de jeux ou une chambre, la moquette ou un parquet sont particulièrement adaptés.

Rénovation de combles : éclairage

Le choix des éclairages et leur positionnement dans la rénovation de vos combles sont essentiels pour mettre en valeur votre nouvel espace, qu’il s’agisse de lampes de bureau ou de spots de plafond. D’autres options offrent un bon compromis :

  • Éclairage encastré : Ces spots intégrés dans le plafond fournissent une lumière couvrant l’ensemble de la pièce sans modifier l’apparence du plafond. Cet éclairage coûte en moyenne 40 à 160 € par lampe.
  • Lampes de plafond classiques : Ce type d’éclairage offre une grande variété de styles, de l’applique bombée au chandelier suspendu. Leur prix est compris entre 70 et 200 €.
  • Appliques : Traditionnelles ou modernes, les appliques offrent une lumière tamisée complétant l’éclairage de plafond, pour un coût moyen de 80 à 200 €.

Prix d’une rénovation des combles : accessibilité

Vos combles rénovés sont-ils accessibles ? Si vos prestataires ont des difficultés à monter leurs outils et matériaux jusqu’aux combles, vos frais de main-d’œuvre risquent d’augmenter. En outre, la plupart des combles ne comportant pas de câblage électrique, de canalisations ou de conduits, il vous faudra sans doute prévoir un budget pour leur installation.

  • Chauffage et climatisation : Faites appel à un expert pour faire évaluer votre espace et déterminer si l’installation d’un système de ventilation est nécessaire. Dans certains cas un ventilateur, un peut suffire. Dans le cas inverse, il vous faudra peut-être installer un dispositif d’air conditionné (prix moyen de 2500 €). Par ailleurs, d’autres solutions sont possibles, par exemple installer davantage de conduits de ventilation, pour tirer parti du système double-flux existant.
  • Électricité : Il est indispensable de faire appel à un électricien qualifié et assuré (50 à 100 € / h) pour évaluer votre tableau électrique et déterminer s’il pourra supporter la charge électrique supplémentaire des combles aménagés. L’électricien pourra facilement installer un câblage aux combles ou un nouveau tableau électrique secondaire correspondant à la charge électrique totale (pour un budget compris entre 1200 et 2600 €).
  • Plomberie : Les particuliers ayant choisi de rénover les combles en chambre ou en pièce de vie avec salle de bains attenante doivent prévoir d’y installer la plomberie. Pour limiter les coûts, il est judicieux d’installer la salle de bains près des canalisations afin de réduire la longueur des canalisations à ajouter. Engager un plombier pour ce travail coûtera entre 150 et 420 €. Prévoir également 1000 € de frais d’installation de plomberie.

Prix d’une rénovation des combles : isolation

Que vous souhaitiez rénover ou non vos combles, il est important de l’isoler correctement. L’ajout d’une isolation peut en effet vous faire économiser près de 500  de frais de chauffage ou de climatisation, en améliorant l’étanchéité de l’habitation. Plusieurs types d’isolation s’offrent à vous. Tous présentent divers avantages et coûts potentiels : matelas ou barrières d’isolants, isolant de cellulose soufflé, mousse de polyuréthane injectée …

Matelas isolants

Il s’agit de couches de fibre minérale ou de cellulose livrées en rouleaux d’épaisseurs variées. Cet isolant coûte en moyenne 1300 € à installer. Les gros rouleaux s’intercalent parfaitement entre les montants de la charpente ou des cloisons et constituent une barrière thermique isolante entre l’extérieur et l’intérieur. Leur prix moyen est de 5 à 10 € / m2. Ce type d’isolation convient parfaitement aux combles comportant peu d’obstacles et des écartements standards entre chaque solive.

Ecrans thermiques multicouches

Le coût d’installation de barrières anti-rayonnement ou réflectives s’élève en moyenne à 1400 €. Ces barrières renvoient le rayonnement thermique (chaud ou froid) pour maintenir une température ambiante régulière. Ce type d’isolation est à privilégier dans les zones climatiques chaudes. Leur prix moyen est compris entre 1,5 à 3 € / m2.

Isolant de cellulose soufflée

Les coûts d’une isolation à la cellulose soufflée s’élèvent généralement à 1200 € en moyenne. Cette méthode offre une excellente isolation, pour un coût moyen de 2,5 à 5 €/m2, ainsi qu’un coût de main-d’oeuvre compris entre 60 et 75 € / h. L’isolation à la cellulose soufflée utilise un matériau de cellulose blanche semblable à du papier, composé de carton et de journaux recyclés. Sa pose est relativement simple, même dans les recoins étroits. En outre, ce type d’isolant résiste très bien aux insectes et à l’humidité.

Mousse de polyuréthane injectée

Une isolation en mousse de polyuréthane injectée coûte en moyenne 1600 €. Vous avez le choix entre la mousse à alvéoles ouvertes ou celle à alvéoles fermées. Ces deux types de mousse permettent de boucher efficacement les fentes et les brèches présentes dans les murs et le plancher de vos combles, en offrant une thermorésistance supérieure à celles des autres solutions d’isolation. La mousse de polyuréthane injectée constitue également une excellente barrière pare vapeur. Agissant comme une étanchéité à l’air, elle permet également de réduire les bruits. C’est donc une solution adaptée à l’isolation de combles. Le prix moyen de la mousse à alvéoles ouvertes est compris entre 5 et 7 €/m2. Le prix moyen de la mousse à alvéoles fermées est compris entre 7,5 et 10 €/m2.

Prix d’une rénovation des combles : ventilation

Les températures sont souvent plus élevées dans les combles que dans le reste de la maison, il est donc utile de prévoir un système de refroidissement. Les ventilateurs de plafond, relativement efficaces,  constituent une alternative économique à la climatisation, qu’elle soit simple ou réversible.

Ventilation mécanique contrôlée (VMC)

La VMC, installée au plafond, permet l’évacuation et le renouvellement de l’air vers l’extérieur. Ces ventilateurs permettent d’extraire l’air vicié de la pièce, tandis que les grilles d’entrée d’air, généralement installées dans les fenêtres permettent l’entrée d’air neuf depuis l’extérieur. Ce type d’installation, appelée VMC simple flux, ne permet pas de contrôler la température de l’air induit ni de celle de la pièce.

Ce type d’équipement coûte entre 800 € et 1400 € à installer. Le coût horaire de fonctionnement de la VMC est situé entre 0,01 € et 0,04 €, tandis que celui de l’air conditionné s’élève entre 0,15 et 0,18 €. Ces ventilateurs sont en revanche parfois assez bruyants.

Ventilateurs de combles

Les ventilateurs de combles ne refroidissent que l’air des combles, en évacuant l’air surchauffé et en créant une pression négative qui entraîne la fuite de l’air chaud vers les vannes d’aération du toit. Un ventilateur de combles peut faciliter l’apport d’air frais provenant de l’étage inférieur, mais ne présente pas l’efficacité du dispositif VMC. Son coût d’installation moyen s’élève à 500 €.

*Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et ne représentent en rien une valeur de référence. Les moyennes sont issues de catalogues de fabricants, revendeurs en ligne et sites marchands.

Sommaire

Vous aimerez aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus