Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix de l’installation d’une pompe de puisard

   
         
2 votes (2/5)
Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Pompe en polypropylène25 €150 €500 €
Pompe en métal80 €300 €900 €
Pompe en matériau composite70 €120 €200 €
Pompe sans alimentation électrique170 €470 €1400 €
Installation50 €160 €400 €
Total fourniture et pose75 €420 €1800 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

En moyenne, le prix d’installation d’une pompe de puisard revient entre 1500 € et 3000 €*. Afin d’assainir le sous-sol, éviter les risques d’inondation et imperméabiliser les fondations de votre habitation, certains puisards sont équipés d’une pompe de puisard. Le puisard draine l’eau du sol et permet ainsi d’imperméabiliser votre sous-sol. L’eau ainsi drainée est ensuite redirigée vers le système d’évacuation des eaux usées. Le coût d’installation d’un tel système dépend d’un certain nombre de paramètres.

Si votre habitation est dotée d’une pompe de puisard, vous serez amené à un moment ou à un autre, à devoir réparer ou remplacer la pompe. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qui sera en mesure de vous proposer l’option la plus adaptée à votre installation.

Prix de l'installation d'une pompe de puisard

Localité : National

Coût moyen

420 €

Fourchette de dépenses moyennes

248 € - 1110 €

Coût minimum

75 €

Coût maximum

1800 €

Prix de l’installation d’une pompe de puisard : types de pompes de puisard

Il existe deux types de pompes de puisard : les modèles submersibles et les modèles sur socle. Le principe de fonctionnement est sensiblement le même. En effet, ils sont tous deux équipés d’un flotteur permettant de suivre les variations de niveaux d’eau et d’activer la pompe lorsque cela est nécessaire.

Pompe de puisard sur socle

Dans le cas du système de pompe sur socle, le moteur repose hors de l’eau sur une colonne qui dépasse à l’extérieur du trou. La pompe permet de puiser l’eau accumulée dans le trou et de l’évacuer loin des fondations grâce à un tuyau. La puissance de pompage de ce type de modèle est relativement modérée et convient aux installations où le risque d’inondation est peu élevé.

Étant donné que le moteur est émergé, les travaux d’entretien et de réparation sur ce type de pompe sont relativement faciles. Néanmoins, ces pompes sont généralement plus bruyantes.

Le principal avantage des pompes sur socle réside dans la longévité du moteur. En effet, le moteur étant émergé, la durée de vie de ces modèles peut atteindre 25 à 30 ans avec un entretien régulier. La gamme de prix s’étend de 50 € pour une pompe classique (245 W) à environ 150 € pour une pompe 370 W*.

Pompe de puisard submersible

Les pompes submersibles sont dissimulées à l’intérieur du puisard. Elles sont par conséquent étanches. Elles sont généralement plus puissantes que les pompes sur socle et conviennent aux zones où les risques d’inondation sont plus élevés.

Ces modèles sont également plus silencieux, car ils sont immergés et situés sous terre. Ils sont recommandés lorsque le puisard est situé à proximité d’un espace de vie. Étant donné qu’elles passent une grande partie de leur vie utile sous l’eau, les pompes submersibles ont une durée de vie plus réduite, de l’ordre de 5 à 15 ans.

Prévoir un budget entre 80 € et 350 € pour ce type de pompes. Elles peuvent atteindre une puissance de 550 W. Les modèles haut de gamme peuvent être équipés d’un système de batterie auxiliaire*.

Prix de l’installation d’une pompe de puisard : coûts d’installation

En plus de la pompe à puisard elle-même, plusieurs facteurs influent sur le coût final de votre installation.

  • Type de pompe : Nous avons déjà mentionné qu’il existe une différence notable de prix entre les deux types de pompes. Le matériau de la pompe influence également son prix. Si vous optez pour une pompe en plastique, votre pompe présentera une meilleure résistance chimique aux fluides corrosifs et sera en mesure de traiter des liquides agressifs tels que des eaux limoneuses. Elles ne tolèrent pas bien les pressions élevées, raison pour laquelle elles sont généralement moins puissantes. Les pompes métalliques tolèrent davantage les pressions élevées et sont généralement plus résistantes, mais certains de leurs éléments sont sujets à la corrosion. Ces pompes sont généralement deux fois plus coûteuses que celles en plastique.
  • Type de sol : Le puisard sera bien évidemment plus facile à creuser dans un sol en terre ou en gravier. De nos jours, la plupart des sous-sols sont dotés d’un plancher bas en béton. Les travaux de main-d’œuvre à prévoir seront donc plus conséquents (entre 2000 € et 4000 €). Le revêtement du puisard peut être fait en tuiles, en béton, en fibre de verre ou en argile*.
  • Emplacement : Les frais d’installation varieront également en fonction de la complexité du chantier. Il est logique de positionner la pompe au niveau du point le plus bas de votre sous-sol. Comme nous l’avons vu, les pompes sur socle sont situées à l’extrémité supérieure du puisard tandis que les pompes submersibles sont situées à l’intérieur du réservoir. Si vos installations de plomberie sont concentrées au point de plus bas de votre sous-sol, il faudra tenir compte de ce paramètre lors des travaux d’installation et le budget à prévoir augmentera en conséquence.
  • Région : Le montant des devis peut être très variable selon l’éloignement du chantier. Dans tous les cas, nous vous recommandons de comparer un minimum de cinq devis afin d’être en mesure de prendre une décision éclairée.
  • Installation DIY ou professionnelle : L’installation d’une pompe de puisard semble assez simple au premier abord. Méfiez-vous toutefois des défauts d’installation qui pourraient entraîner des dégâts très importants et non couverts par votre assurance habitation. Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons fortement de faire appel aux services d’un professionnel expérimenté. Pour trouver un artisan dans votre région, cliquez ici.

Prix de l’installation d’une pompe de puisard : signes indiquant qu’il est temps de changer de pompe

D’un point de vue purement mécanique, une pompe à puisard est un appareil relativement basique. Cela signifie que seul un nombre limité de pièces peut tomber en panne. Si vous vous demandez à quel moment il est plus judicieux de changer votre pompe, voici trois paramètres à prendre en considération :

  1. La pompe est-elle devenue bruyante ? Si votre pompe fait plus de bruit que par le passé, cela peut indiquer que certaines pièces sont abîmées et doivent être remplacées. Des débris peuvent venir obstruer la pompe et endommager ou déformer les pales. Les pales doivent être correctement équilibrées afin de minimiser l’usure de l’arbre de transmission. Si l’une des pales est déformée ou endommagée, l’arbre de transmission subira des tensions qui seront à l’origine d’un bruit inhabituel et susceptible d’entraîner des dommages supplémentaires. Il est alors nécessaire de remplacer la pièce abîmée.
  2. S’agit-il d’un problème d’ordre électrique ? Si vous constatez que l’alimentation électrique de la pompe n’est pas à l’origine du problème, il se peut qu’il s’agisse d’un problème électrique interne. Les réparations électriques constituent un projet délicat, qui l’est encore plus lorsque l’on mélange eau et électricité. Pour des raisons de sécurité évidentes, ne travaillez pas sur un appareil sous tension. Ce genre d’intervention ne s’improvise pas et nous vous conseillons vivement de faire appel à un dépanneur spécialisé.
  3. La pompe fonctionne-t-elle correctement ? Si l’appareil ne s’allume pas, vérifiez dans un premier temps qu’il est soit correctement branché (une erreur classique), puis vérifiez le disjoncteur (ainsi que l’état des fusibles). Si tout semble en ordre, vérifiez à l’aide d’un testeur électrique que le flotteur la poire de niveau (l’interrupteur à flotteur) fonctionne correctement. Si vous ne remarquez aucun dysfonctionnement de ce côté, le moteur de votre pompe est probablement en panne et vous êtes malheureusement obligé de remplacer la pompe.

Soyez toutefois rassuré. La bonne nouvelle est que le remplacement de votre pompe ne sera pas aussi coûteux que l’installation d’un nouveau système. En effet, le puisard étant déjà existant et fonctionnel, vous n’avez qu’à changer le moteur de votre pompe.

Prix de l’installation d’une pompe de puisard : coûts inhérents au remplacement d’une pompe de puisard

Comme indiqué précédemment, le remplacement d’une pompe de puisard est moins coûteux que l’installation complète d’un nouveau système. En faisant appel aux services d’un professionnel, vous pouvez espérer payer entre 300 € et 500 €.

Pour une pompe classique, les prix sont compris entre 80 € et 160 € selon la puissance de pompage.

Gardez à l’esprit que les pompes de puisard sont des appareils électriques et qu’il est important de prévoir une alimentation auxiliaire en cas de coupure d’électricité (lors d’un orage violent par exemple). Ceci est important pour pallier les aux risques d’inondation en cas d’intempéries. Vous pouvez également opter pour l’installation d’une pompe de secours fonctionnant sur batterie. Prévoyez entre 400 € et 900 € selon l’option choisie.

N’hésitez pas à demander des devis auprès de plusieurs professionnels et faites-les venir sur place afin qu’ils se rendent compte par eux-mêmes de la complexité du projet et soient en mesure d’établir un devis aussi précis que possible.

En faisant appel à un professionnel, vous avez la garantie que la pompe de remplacement sera compatible avec votre système. En effet, les risques d’inondation ne sont pas à prendre à la légère et il est important d’avoir l’esprit tranquille en étant assuré que le système sera pleinement opérationnel en cas de besoin*.

Prix de l’installation d’une pompe de puisard : choix du modèle

En ce qui concerne le choix du modèle de remplacement, procurez-vous tout simplement le même type de pompe avec une puissance de pompage similaire à celle de que votre pompe d’origine. Si pour une raison ou une autre vous devez impérativement changer de modèle, sachez qu’un certain nombre de paramètres complexes sont à prendre en considération (diamètre des tuyaux d’évacuation, des coudes de tuyaux, dimensions des réservoirs, etc.). Encore une fois, faites appel à l’expertise d’un professionnel qui sera en mesure de vous proposer une solution adaptée à la configuration de votre projet.

Vous êtes en droit de vous demander s’il ne serait pas plus judicieux d’installer la pompe la plus puissante possible. Il ne s’agit pas de la meilleure option, car dans ce cas la pompe se déclenchera en permanence et le moteur se fatiguera de façon prématurée. Il est donc fondamental de prendre soin de choisir une pompe adaptée aux spécificités de votre système.

Le volume d’eau à évacuer n’est pas le seul paramètre dont il faut tenir compte, il ne faut pas négliger le diamètre des canalisations ni la configuration du système de plomberie. Si l’évacuation de l’eau se fait par de longues canalisations verticales, votre pompe devra être dotée d’un moteur particulièrement performant. Si vos canalisations sont dotées de nombreux coudes ou si votre puisard est profond, vous aurez là aussi besoin d’un moteur plus puissant.

Prix de l’installation d’une pompe de puisard : autres points à prendre en considération

Une pompe de puisard vous apporte une certaine tranquillité d’esprit face aux risques d’inondations. Il peut être judicieux de prendre en considération un certain nombre de points additionnels.

  • Assurance – Vérifiez auprès de votre police d’assurance dans quelle mesure les dégâts des eaux liés à une défaillance de pompe sont pris en charge. Nous vous conseillons vivement de prendre en extension de garanties (généralement peu élevée), car les dégâts des eaux peuvent rapidement s’avérer très coûteux (moisissures, dommages structuraux, dégâts causés aux biens personnels).
  • Fonctionnement – Les pompes de puisard sont plus fréquemment sollicitées au printemps et durant l’été. En période hivernale, le fonctionnement d’une pompe de puisard peut s’avérer préjudiciable. Les tuyaux d’évacuation peuvent en effet geler, bloquer l’écoulement des eaux collectées et entraîner ainsi l’inondation de votre sous-sol. Certaines personnes préfèrent débrancher leur pompe de puisard durant l’hiver ou mettre la pompe en circuit direct.
  • Accessoires – Certaines installations accessoires peuvent s’avérer particulièrement utiles.
    • Batterie auxiliaire – Des coupures d’électricité peuvent se produire en cas d’orages violents (souvent accompagnés de précipitations importantes). Il est possible d’installer une batterie auxiliaire qui prendra le relais en cas de coupure d’électricité.
    • Alarme de sécurité – Vous pouvez également installer un système d’alarme qui vous informera si votre pompe n’est plus en mesure d’évacuer efficacement l’eau. Si l’eau atteint un niveau trop élevé, l’alarme se déclenchera et vous serez ainsi en mesure de pouvoir réagir avant que votre sous-sol ne soit inondé.
    • Pompe de secours – Si vous habitez dans une région où les risques d’inondation sont relativement élevés, vous pouvez envisager l’installation de plusieurs pompes. Ainsi, si votre pompe principale est dépassée, vous pouvez allumer la ou les pompes de secours comme soutien.
    • Filtres – L’entretien des filtres est primordial pour la longévité de votre système. En effet, des sédiments ainsi que des petits débris sont susceptibles d’obstruer les filtres et de solliciter le moteur plus que nécessaire. Un entretien régulier des filtres vous permettra de conserver un rendement optimal. Vous pouvez confier l’entretien annuel de votre pompe à un professionnel. Nous vous recommandons de faire contrôler votre pompe au printemps (qui est une période où la pompe est généralement fortement sollicitée). Le professionnel pourra également contrôler l’état de votre puisard et s’assurer que le dispositif reste efficace dans le temps et ne présente pas de fissures.

Conclusion

Une pompe de puisard constitue votre première ligne de défense contre les inondations et les infiltrations d’eau dans vos fondations. Bien que l’installation complète d’un tel système ait un certain coût, il s’agit d’un investissement plus que judicieux qui vous épargnera les coûteuses réparations qui peuvent être occasionnées à vos biens par des dégâts des eaux. Nous vous conseillons dans tous les cas de faire appel à un professionnel afin de vous assurer que votre système soit fiable et performant.

* Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction et d’aménagement intérieur.

Sommaire

Vous aimerez aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus