Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix de l’installation d’un parquet en bambou

         
0 vote (0/5)
0 0
Prix de l’installation d’un parquet en bambou
Prix minimum au m²Prix moyen au m²Prix maximum au m²
Dépose de l'ancien revêtement2 €10 €20 €
Parquet bambou40 €90 €140 €
Pose20 €30 €40 €
Finition (vitrifié, huilé, ciré, teinté)2 €9 €20 €
Total fournitures et pose60 €140 €220 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Le parquet en bambou est une alternative robuste, durable, et élégante aux parquets traditionnels en bois durs. Il se distingue d’autres bois par son excellente résistance à l’humidité et aux tâches, et sa grande simplicité d’installation. Ces qualités uniques contribuent à l’intérêt croissant des particuliers pour les parquets en bambou.

Le coût des matériaux pour une surface de 12 m2 s’élève en moyenne à 410 € (soit près de 37 € / m2). Les frais de main-d’œuvre associés s’élèvent à 440 € en moyenne (soit près de 40 € / m2).

Ainsi, le budget total à prévoir pour l’installation d’un parquet en bambou dans une pièce de 12m2 – superficie moyenne d’une chambre – s’élève à 850 €.

Pour un salon de 20m2, la pose de parquet en bambou coûtera en moyenne 1300 €. Pour évaluer le coût d’un revêtement en bambou dans votre habitation, prenez en compte les facteurs de prix suivants.

Prix de l'installation d'un parquet en bambou au m2

Localité : National

Coût moyen

220 €

Fourchette de dépenses moyennes

100 € - 180 €

Coût minimum

60 €

Coût maximum

140 €

Prix de l’installation d’un parquet en bambou : précautions de pose

Parquet flottant salle de bains @Deavita

Parquet bambou

Le revêtement de sol existant, l’état de la structure, les méthodes et options de pose sont autant de facteurs à prendre en compte dans l’élaboration de votre budget. Voici quelques précautions de pose fréquentes à respecter :

  • Parquet ou revêtement de sol existant : Les coûts d’installation du parquet en bambou comprendront le cas échéant le retrait du revêtement déjà en place, en particulier s’il s’agit de bois dur ou de carrelage, ainsi que la préparation du sol avant la pose des lattes de bambou. En effet, certains sols devront être poncés au préalable, et les éventuels trous et crevasses seront bouchés pour obtenir la surface la plus plane possible.
  • Remplacement des solives ou des sous-planchers en contreplaqué : Si la structure du plancher nécessite des réparations ou un remplacement, le coût total de l’installation du parquet en bambou sera considérablement accru. Dans certains cas, les solives ou les panneaux de contreplaqué déjà présents ne peuvent pas constituer un support suffisamment solide pour soutenir les lattes de bambou. Le coût moyen des planches de contreplaqué pour un salon de taille standard est d’environ 150 €. Ceci n’inclut pas les frais de main-d’œuvre, compris entre 15 € et 30 € de l’heure. Il convient également de noter que les parquets de bambou peuvent être directement posés sur un plancher en béton.
  • Plinthes : La présence de plinthes dans votre habitation peut engendrer une hausse des frais de main-d’œuvre, puisque les ouvriers devront préparer la zone afin de s’assurer que ces éléments ne soient pas endommagés durant le processus. Ceci est également valable pour les îlots de cuisines ou les cabinets des salles de bains, qui constituent des obstacles gênant le travail les ouvriers et qui nécessitent des découpes supplémentaires.
  • Isolation en sous-couche : Certains particuliers installent des barrières à vapeur et/ou des protections en mousse sous le parquet en bambou pour prévenir l’infiltration d’humidité dans le sol ou l’évaporation d’éventuelles émanations toxiques. Le coût moyen d’une couche d’isolation s’élève à 150 € / m2, installation comprise.
  • Teintes, scellants et finitions : Une fois posés, la plupart des parquets en bambou sont enduits d’une couche finale de résine imperméabilisante. Les particuliers peuvent également teinter leur parquet pour obtenir une couleur plus prononcée. Le coût moyen d’un seau de 20 litres de résine est d’environ 30 €. Toutefois, ce prix peut varier en fonction de la marque. Une chambre ou un salon de taille moyenne ne nécessite qu’un seau, tandis qu’une pièce plus grande nécessitera au moins deux seaux pour enduire l’intégralité du parquet en bambou.
  • Temps de séchage : Après l’application des produits de teinture ou de finition, les occupants devront rester en dehors de l’habitation entre 24 et 48 heures et s’assurer que le parquet en bambou a complètement séché. En cause, les vapeurs toxiques émanant des produits, dangereuses lorsqu’elles sont inhalées.

Prix de l’installation d’un parquet en bambou : coûts d’installation

De nombreux facteurs sont à prendre en compte dans l’estimation du prix de l’installation d’un parquet en bambou, outre les spécificités de la pièce. Ces éléments auront un impact sur votre budget :

  • Matériaux de revêtement : Pour couvrir entièrement la surface au sol et éviter les pénuries, prévoyez des quantités légèrement supérieures à vos estimations, pour pallier certains défauts, erreurs d’installation ou angles irréguliers. Par la suite, conservez un petit stock de lattes de bambou pour effectuer rapidement et facilement des réparations. Le matériel inclut également les frais de livraison, par ailleurs très variables.
  • Main-d’œuvre : Les frais de main-d’œuvre pour l’installation d’un parquet en bambou comprennent la planification des travaux, la préparation de l’espace à couvrir, la mise en place des outils et de l’équipement, la mesure et la découpe des panneaux/lattes, et le nettoyage de la pièce. Dans certains cas, ils incluent également la protection du mobilier et des plinthes présentes dans la pièce. Le coût de la main-d’œuvre peut varier de façon importante, selon le degré d’expérience de l’ouvrier ou la taille de la pièce.
  • Fournitures d’installation : Toutes les fournitures nécessaires à la pose du parquet en bambou, c’est-à-dire les rubans adhésifs, les enduits/colles, les outils spéciaux et le matériel.  Si le fabricant suggère certains équipements spécifiques, ils sont en principe inclus dans le devis. Dans certains cas, des équipements lourds sont nécessaires, par exemple des pistolets à colle pour les parquets les plus épais, et les techniciens pourront le cas échéant facturer des frais supplémentaires pour la location de ces outils ou appareils.

Prix de l’installation d’un parquet en bambou : avantages du parquet en bambou

Les particuliers souhaitant faire poser un parquet en bambou dans leur logement sont généralement conscients des avantages et inconvénients que présente ce matériau.

  • Le bambou est écologique. C’est l’un des avantages majeurs de ce matériau naturel : son impact environnemental est particulièrement faible. Contrairement aux autres options disponibles, le procédé de fabrication du parquet dur en bambou produit peu d’émissions de substances chimiques. Le bambou est d’autre part considéré comme une ressource renouvelable en raison de sa maturation très rapide, ses tiges poussant beaucoup plus vite que le bois. En effet, il atteint sa taille optimale en cinq ans. D’autres bois durs mettent plus de 30 ans à atteindre leur stade de maturité. Ainsi, lorsqu’un plant de bambou est abattu pour la production de parquets, il peut être rapidement remplacé par un autre pour renouveler le stock.
  • Une installation simplifiée. Un grand nombre de fabricants proposent des lattes de bambou ayant déjà été traitées ou vernies, ce qui réduit le temps et les coûts d’installation. Cette possibilité distingue le parquet en bambou des autres types de bois durs, notamment le chêne ou l’érable, qui, eux, nécessitent des étapes supplémentaires (ex.: vernissage, ponçage, et teinture) après la pose. C’est l’un des arguments de vente les plus notables, qui fait la popularité du parquet de bambou. Il est toutefois essentiel de faire appel à un prestataire de confiance pour obtenir les résultats escomptés, qui par ailleurs disposera des outils et de l’expérience nécessaires.
  • Un matériau naturel disponible dans une grande diversité de styles. On croit souvent à tort que le parquet en bambou n’est disponible que dans une gamme très limitée de coloris. C’est ignorer la diversité de styles et de motifs disponibles. Le bambou peut notamment subir un processus de carbonisation qui modifie sa teinte sans recours à des teintures et enduits chimiques. Ce processus se base sur une méthode de chauffage à haute pression qui réchauffe les sucres contenus dans les fibres du bois, et assombrit la teinte naturelle du bambou. Si vous préférez un look plus naturel, une vaste gamme de teintes claires est disponible. Cette grande adaptabilité du bambou en fait un choix idéal pour tous types d’espaces, du loft contemporain aux chambres traditionnelles.
  • Résistant à l’humidité. Le bambou a des propriétés imputrescibles : contrairement à d’autres parquets en bois, il résiste à l’humidité en la retenant en surface, ce qui la rend plus facile à essuyer. Il est donc particulièrement adapté au passage quotidien de jeunes enfants ou d’animaux domestiques, en résistant aux liquides et aux chutes. Ces propriétés imperméables en font un parquet idéal dans la cuisine ou la salle de bains.
  • Le bambou s’entretient sans difficulté. Contrairement à la moquette ou au carrelage, le parquet en bambou ne nécessite qu’un entretien minimal. Inutile en effet de passer l’aspirateur dessus ou de frotter les jointures pour obtenir un parquet éclatant de propreté. Vous pouvez vous contenter de passer le balai pour éliminer les débris avant de passer un coup de serpillière régulièrement pour maintenir un sol lustré pour de nombreuses années. Ciré de temps à autre, votre parquet en bambou retrouvera sa surface brillante.
  • Il réduit la présence d’allergènes en suspension dans l’air. Le bambou ne capte ni la poussière ni les acariens, contrairement à d’autres revêtements, ce qui en fait une option idéale pour les personnes souffrant d’allergies. C’est un matériau lisse et sans fibres synthétiques. Pensez toutefois qu’il peut contenir des substances toxiques (vernis ou teintes) pouvant ne pas convenir à certaines personnes sensibles.
  • Il est plus économique. Si le parquet en bambou est plus rapide et donc moins cher à installer, il est également économique du point de vue de la matière première, produite plus rapidement que d’autres bois durs. Par exemple, le parquet en pin peut coûter 100 €/m2, soit près du double du prix du bambou. Ceci est principalement dû au mode de production du bambou, plus renouvelable et à la croissance plus rapide.
  • Il est facile à revernir. Les parquets en bambou sont pour la plupart très simples à poncer pour être reteints et/ou revernis. Par exemple, en cas de rayures ou de décoloration, il est possible de poncer la couche de finition et de réappliquer une nouvelle couche à la surface. Toutefois, le bambou présente l’avantage supplémentaire de pouvoir être recouvert de plusieurs couches de finition offrant une protection efficace. Ainsi les particuliers n’ont généralement guère besoin de revernir leurs parquets en bambou aussi souvent que d’autres parquets en bois durs.

Inconvénients d’un parquet en bambou

  • Il peut dégager des émissions de COV. Les lattes de bambou traitées contiennent généralement des Composés Organiques Volatils  (COV). En effet, elles sont composées de tiges de bambou coupées en lamelles ou broyées, et collées/amalgamées sous une vapeur à haute pression, et à l’aide d’une colle à base de résine. Cette résine adhésive contient des COV qui se libèrent graduellement une fois le parquet posé. Les planches de bambou de première qualité contiennent moins de COV, tandis que les parquets de qualité moyenne contiennent en revanche des seuils bien plus élevés. En cas de doutes sur la qualité du parquet, contactez le fabricant pour obtenir des renseignements sur le processus de production et vérifiez que les matériaux sont sûrs pour votre logement.
  • Il se raye facilement. Comme la plupart des parquets en bois, le parquet en bambou a tendance à se rayer assez facilement. C’est souvent le cas dans les zones de passage très fréquentées ou en présence d’animaux de compagnie. Les griffes acérées, les talons hauts ou les meubles sont souvent à l’origine de rayures. Prenez soin de ne pas porter de chaussures aux talons pointus à l’intérieur et installez vos parquets de bambou dans les pièces où les animaux ne circulent pas. Veillez également à balayer le sol régulièrement pour en retirer tous les débris susceptibles d’endommager le bois.
  • Ne convient pas toujours aux climats humides. Malgré sa résistance à l’humidité, le bambou peut se fendre ou de dilater sous des climats trop humides. Il n’est donc pas recommandé d’installer un parquet en bambou dans les régions sujettes à un fort taux d’humidité. Si vous vivez dans un climat humide mais tenez à installer un sol en bambou, vous pouvez envisager l’achat d’un déshumidificateur pour compenser ce problème.
  • Le bambou de teinte sombre est moins durable. Le bambou est certes réputé pour sa robustesse, cependant ce n’est pas le cas pour les teintes sombres. En effet, le processus de carbonisation servant à teindre le bois compromet également la solidité des fibres. Pour un parquet plus résistant, optez donc pour les teintes les plus claires.
  • Certaines marques sont moins écologiques que d’autres De manière générale, le bambou est une solution de revêtement particulièrement écologique. Toutefois, certaines marques utilisent pour sa production des processus controversés annulant les bienfaits environnementaux de la matière première. Par exemple, en récoltant du bambou ayant été traité avec des pesticides. D’autre part, les produits à base de bambou sont souvent transportés sur de longues distances, et du fait de cette énorme empreinte carbone, sont finalement peu respectueux de l’environnement. Pour être sûr d’acheter un parquet en bambou réellement écologique, demandez au fabricant des précisions sur les normes de récolte auxquelles il se conforme et sur l’origine du bois.

Conclusion

Le bambou est un matériau économique, écologique, offrant une solution durable pour vos sols. Afin d’établir un budget précis pour l’installation de votre parquet en bambou, tenez compte des principaux facteurs de prix et faites des recherches approfondies sur les produits proposés par les grandes enseignes. N’hésitez pas à négocier des réductions ou des offres avantageuses durant l’établissement du devis, en particulier si vous achetez vos panneaux en lots pour couvrir de grandes surfaces dans votre propriété.

*Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et ne représentent en rien une valeur de référence. Les moyennes sont issues de catalogues de fabricants, revendeurs en ligne et sites marchands.

Sommaire

Voir aussi


Guide des prix parquet

Guide des prix parquet

Le guide des prix parquet vous permet d’avoir une estimation du coût d’achat, de pose et d’entretien des différents styles de parquets…

Lire la suite 

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus