Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix de la pose d’une cloison en placo

     
         
42 votes (2.8/5)
Prix minimum au m²Prix moyen au m²Prix maximum au m²
Plaque de plâtre standard 19 €23 €28 €
Plaque de plâtre acoustique 24 €29 €34 €
Plaque de plâtre ignifugée 35 €49 €71 €
Cloison hydrofuge 39 €68 €106 €
Carreaux de plâtre 40 €46 €53 €
Panneaux alvéolaires 47 €74 €104 €
Enduit finition 'lisse' 58 €99 €139 €
Enduit finition 'rustique' 65 €75 €91 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Le prix de la pose d’une cloison en placo revient à environ 45 € par mètre carré, mais les tarifs sont variables selon l’épaisseur de la cloison et le matériau isolant choisi. Les prix peuvent varier de 35 à 65 € le mètre carré. Le tarif horaire d’un professionnel pour la pose d’une cloison en placo avoisine les 35 à 45 € de l’heure*. Pour les projets importants ou si vous désirez un rendu de qualité professionnelle, nous vous conseillons vivement de faire appel au savoir-faire d’un artisan spécialisé. Les coûts associés à la main-d’œuvre dépendent de la taille et de la complexité du chantier.

Une pièce rectangulaire simple constitue un projet moins technique qu’une pièce comportant des parties arrondies ou ne respectant pas les dimensions standard. Renseignez-vous auprès d’un plâtrier-plaquiste pour savoir si son devis inclut son déplacement, s’il est assuré, etc. Les autres facteurs susceptibles d’influencer le coût de votre projet sont :

  • l’éloignement du chantier
  • l’environnement
  • les éléments non standard de la pièce (arches, arrondis, etc.)

Ces paramètres peuvent faire doubler le montant du devis pour la pose de cloisons sèches. Ce dernier devrait inclure :

  • coûts des matériaux, dimensions et types de panneaux utilisés
  • coût d’acheminement des matériaux et de l’équipement sur le chantier
  • préparation du site : protection des structures existantes, finitions, etc.
  • main-d’œuvre et échéancier
  • nettoyage et enlèvement des déchets et/ou gravats

Prix de la pose d'une plaque de plâtre standard au m2

Localité : National

Coût moyen

74 €

Fourchette de dépenses moyennes

61 € - 89 €

Coût minimum

47 €

Coût maximum

104 €

Prix de la pose d’une cloison en placo : tailles et coûts des cloisons de placoplâtre

Installation plaques de plâtre ©PLACO

Installation plaques de plâtre ©PLACO

Les dimensions standard des plaques de plâtre sont 2,50 m *1,2 m . Il est toutefois possible d’obtenir sur commande spéciale des longueurs jusqu’à 3 m et des largeurs de 60 ou 90 cm. Les cloisons de placoplâtre peuvent également être utilisées pour les plafonds. Le choix d’une cloison adaptée à votre projet déterminera la durée de vie de vos murs ou plafond et le confort de vie au quotidien dont vous bénéficierez (isolation acoustique et thermique). Soyez vigilant dans le choix du matériau selon l’utilisation que vous prévoyez. Prévoyez d’intégrer des renforts si vous prévoyez de fixer des objets lourds comme des radiateurs , et d’utiliser des plaques hydrofuges ( de couleur verte ) ou s’il s’agit d’une pièce qui sera exposée à l’humidité de façon récurrente (salle de bain).

Il existe différents types de plaques et de cloisons en fonction de l’exposition à l’humidité prévue (certaines cloisons peuvent être hydrofugées). Le choix du type de cloison se fait selon la catégorie de pièce concernée :

    • classe EA pour les pièces de faible à moyenne hygrométrie comme les séjours, chambres et bureaux
    • classe EB pour les pièces présentant un point d’eau
    • classe EB+ privatif pour les pièces humides à forte hygrométrie comme les salles de bain ou classe EB+ collectif pour les sanitaires collectifs (mise en œuvre de plaques hydrofugées)
    • classe EC, il s’agit des pièces à très forte hygrométrie (douches et cuisines collectives) dans lesquelles il est interdit de mettre en œuvre des cloisons sèches (exposition à l’humidité trop élevée).

L’humidité naturelle contenue dans le gypse en fait un matériau présentant des propriétés de résistance au feu intéressantes (pour les panneaux relativement épais) mais sans toutefois être ignifuge. Les tarifs d’une plaque de plâtre classique d’une épaisseur de 13 mm (encore appelé BA13 pour « bords amincis » d’épaisseur 13 mm) utilisée pour doubler les murs, plafonds ou cloisons sont aux alentours de 2  € le mètre carré (soit 6 € pour une plaque de taille standard 1,20 m x 2,50 m) et peuvent atteindre 6 à 15 € le mètre carré pour des plaques spécifiques (hydro, haute-dureté, acoustiques, coupe-feu, etc.)*.

Les plaques de plâtre sont classées selon leur épaisseur (6, 10, 13, 18 ou 25 mm) et leurs caractéristiques. Il existe des plaques de plâtre avec isolant (15 € à 20 € le mètre carré), hydrofuges (aux alentours de 6 € le mètre carré), isolants phoniques (aux alentours de 10 € le mètre carré), permettant d’assainir l’air en éliminant les polluants (6 € à 10 € le mètre carré) et pliables (environ 15 € le mètre carré)*. L’article suivant apporte quelques précisions sur le sujet : https://www.travaux.com/a/travaux/renovation/les-avantages-des-plaques-de-platres

Contactez un professionnel compétent et expérimenté qui saura vous conseiller et vous orienter dans vos choix en fonction des spécificités de votre projet. N’hésitez pas à comparer plusieurs devis sur notre site : https://www.travaux.com/entreprises

Prix de la pose d’une cloison en placo : qu’est-ce qu’une cloison en placoplâtre ?

Par opposition à une cloison traditionnelle, une plaque de plâtre est un panneau composé de plâtre moulé entre deux couches de carton et monté sans liant (ni eau, ni sable, ni ciment). Elle est par conséquent très légère et sa mise en œuvre est relativement rapide. Le gypse constitue le matériau de base utilisé pour ces cloisons. Il s’agit d’un minéral sédimentaire utilisé comme base pour le plâtre, comme engrais et dans les matériaux de construction. Ce matériau est sain et écologique qui ne dégagera aucune toxine dans votre intérieur.

Ce matériau est idéal pour les intérieurs fermés et constitue l’élément de prédilection dans la séparation ou la distribution des espaces. Son prix intéressant le rend très compétitif par rapport à la plupart des autres solutions de construction. La pose d’une cloison en placo est une solution particulièrement intéressante, aussi bien pour des projets de construction que de rénovation qui vous apporte une grande flexibilité dans l’aménagement et l’agencement de votre intérieur.

Prix de la pose d’une cloison en plaque de plâtre : panneaux alvéolaires, plaques de plâtre ou carreaux de plâtre

Il existe plusieurs types de cloisons sèches. Les panneaux alvéolaires sont constitués d’un ensemble de deux plaques de plâtre collées sur un support cartonné en nid d’abeille. Cette structure est la plus légère (environ 17 kilos par mètre carré) et son épaisseur varie de 50 à 72 mm. Prévoir 20 € à 30 € le mètre carré.

Il existe également des cloisons sèches en plaques de plâtre dont les propriétés acoustiques intéressantes constituent un avantage indéniable. Il s’agit d’une structure métallique intégrant une couche isolante recouverte sur les deux faces d’une plaque de plâtre de 13 mm d’épaisseur. Il est possible de disposer une ou deux plaques de chaque côté, on parlera alors de cloison à parement double. D’épaisseur variable, elle peut contenir divers types de matériaux isolants (laine de verre, laine minérale, etc.). Prévoir 35 € à 60 € le mètre carré avec la structure métallique et les bandes de finition. Pour en apprendre davantage sur les plaques de plâtre, consultez nos articles sur le sujet :

https://www.travaux.com/a/travaux/renovation/plaques-de-platre

https://www.travaux.com/a/travaux/construction/comment-choisir-des-plaques-de-platre

Les cloisons en carreaux de plâtre constituent une autre solution où les carreaux sont emboîtés et collés les uns aux autres. Ces derniers peuvent être pleins ou alvéolés, standards ou hydrofuges,  et sont idéaux pour les aménagements intérieurs. Malgré leur faible encombrement (brique de plâtre en 66 cm x 50 cm généralement et d’une épaisseur de 40 mm à 100 mm), ils constituent une option relativement massive et résistante. Prévoir 3 € à 5 € le carreau (soit de 10 € à 15 € le mètre carré)*.

Une cloison sèche nécessite d’être mise en œuvre sur une ossature bois ou un rail métallique. Les cloisons sèches présentent l’avantage de pouvoir accueillir la plomberie, le gainage électrique et l’isolant.

Prix de la pose d’une cloison en placo : textures et niveaux de finition des cloisons sèches

Les cloisons sèches se déclinent en cinq niveaux de finition selon l’endroit où elles sont positionnées et les préférences du propriétaire.

  • Niveau 0 – Il s’agit de l’installation de base (construction temporaire, structure non définitive). Les panneaux sont posés sur des cloisons démontables n’exigeant pas de pose de renfort d’angle ni de finitions.
  • Niveau 1 – Il s’agit du genre de finition couramment observé dans les locaux techniques et pièces de service. Le panneau est posé comme un panneau de niveau 0 mais les joints sont exempts de tout excès d’enduit. Les bords amincis et les têtes de vis  sont également enduits.
  • Niveau 2 – Similaire au niveau 1 avec les panneaux recouverts d’une sous-couche de peinture (impression). Type de finition couramment rencontré dans les garages, ateliers ou entrepôts lorsque l’aspect de la surface finie n’est pas une priorité.
  • Niveau 3 – Le panneau reçoit une seconde couche de peinture. Convient aux situations où l’aspect de la surface finie revêt une certaine importance. Finition lisse et exempte de marques d’outils et d’arêtes. Ce genre de finition est utilisé sur les surfaces devant recevoir un fini texturé moyennement épais à épais.
  • Niveau 4 – Ce niveau de finition nécessite l’application de trois couches de peinture. Utilisé dans les cas où des peintures mates ou des textures légères seront appliquées, ou lorsque l’éclairage est susceptible de révéler des imperfections.
  • Niveau 5 – Il s’agit du niveau de finition le plus élevé permettant d’obtenir une surface uniforme et de réduire la possibilité d’ombrage aux joints. Le panneau reçoit une couche d’enduit pelliculaire (encore appelé ratissage) et  trois couches de peinture.

Le choix du degré de finition est fonction du rendu recherché. Les textures peuvent aussi bien être appliquées à la main ou au pistolet-pulvérisateur. Elles permettent également de dissimuler d’éventuelles imperfections mineures de surface. La préparation du support est une étape importante si vous souhaitez que le rendu final soit soigné.

Motifs texturés à la main

Ces textures peuvent être appliquées à la spatule, à l’aide d’une brosse ou d’un rouleau. L’application de la sous-couche peut parfois se faire à l’aide d’un pistolet-pulvérisateur. Les enduits peuvent ensuite être retravaillés, brossés ou talochés. Lorsque l’on parle de ‘talocher’ un enduit, il s’agit lorsqu’il a commencé à faire sa prise de l’étirer et de l’étaler à nouveau afin de lui donner une texture particulière permettant d’apporter du caractère et de la structure aux murs. Un spécialiste saura créer des effets uniques répondant à vos exigences en termes de décoration, d’ambiance et de style.

Il existe un large choix de textures, de couleurs et de matières avec lesquelles vous pourrez obtenir divers effets :

  • Effet brut : l’enduit frais est balayé en passes croisées (de façon horizontale puis verticale) ou en chevrons.
  • Effet lissé : des passages successifs permettent de lisser les aspérités et les amas d’enduits.
  • Effet crépi : un simple passage de rouleau alvéolé est suffisant pour obtenir un style imitation crépi.
  • Effet ciré : à l’aide d’un pinceau plat, il est possible d’appliquer une couche de cire blanche sur l’ensemble du mur puis de lustrer l’ensemble avec un chiffon. Cela permet également de protéger l’enduit.
  • Pochage : Cette texture est l’une des plus populaires (appartements, hôtels, locations). Elle possède un excellent pouvoir dissimulant des éventuelles imperfections de surface. Elle présente néanmoins l’inconvénient d’accumuler les saletés et la poussière et ne se nettoie ni ne se repeint facilement. A l’inverse, des textures lisses, elle s’abîme plus facilement. C’est pourquoi on la retrouve plutôt sur les plafonds.
  • Texture stomp knockdown : une brosse à poils durs est utilisée pour imprimer des motifs dans le composé. Les pointes de peinture sont ensuite aplaties avec une truelle ou un couteau plat. Ce type de texture est également appelé ‘dentelle française’.

Application au pistolet-pulvérisateur

L’application à l’aide d’un pistolet-pulvérisateur est relativement rapide. Les textures ainsi créées ne peuvent être obtenues d’une autre façon.

  • Mouchetis – Cette texture est très populaire dans les constructions récentes. La taille des mouchetis varie selon la pression utilisée. L’application se fait par mouvements rapides.
  • Pelure d’orange – Texture très populaire jusqu’au début des années 90. La pression d’air d’atomisation doit être réglée en conséquence. Le relief du motif varie en fonction de la quantité de matériau appliqué.

Vous remarquerez que les côtés des panneaux sont amincis. Cela permet d’éviter la formation d’arêtes lors de l’application de la bande et de l’enduit et permet d’obtenir un effet de finition lisse permettant de dissimuler les zones de raccord entre les différents panneaux.

Prix de la pose d’une cloison en placo : considérations finales

Pendant les travaux

Si vous restructurez l’aménagement intérieur de votre habitation, profitez-en pour inspecter l’état de vos installations électriques, de vos charpentes et autres points critiques. Recherchez tous les signes indicateurs de la présence éventuelle de nuisibles, de vieillissement de vos structures, d’humidité ou de potentiels problèmes. Quitte à démonter vos cloisons, faites d’une pierre deux coups en anticipant les éventuels aléas qui pourraient survenir dans un futur proche. Cela pourrait vous épargner d’avoir à démonter vos rénovations récentes et à entreprendre de coûteuses réparations.

*Il s’agit de moyennes de prix issues de divers sites internet de construction ne prenant pas en compte les travaux d’installation.

Sommaire

Vous aimerez aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus