Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix de l’ouverture d’un mur

     
         
60 votes (3.2/5)

Le prix de l’ouverture d’un mur est variable si le mur est porteur ou pas, de la taille de l’ouverture, de la structure ou du matériau, du type de protection a installer, de la zone géographique et du tarif pratiqué par l’entreprise contractée.

Prix minimum Prix moyenPrix maximum
Démolition d'une paroi en plaques de plâtre au m³12 €15 €18 €
Démolition d'une cloison maçonnée iu mécannique 24 €60 €96 €
Ouverture d'un mur non porteur 360 €720 €1080 €
Ouverture d'un mur porteur en parpaing pour la création d'une fenêtre 118×140cm1300 €2450 €3600 €
Ouverture d'un mur porteur pour installation d'une porte standard1600 €1800 €2000 €
Ouverture d'un mur porteur 1800 €1900 €2000 €
Ouverture d'un mur porteur incluant préparation du mur et consolidation1800 €2700 €3600 €
Ouverture d'un mur porteur pour une ouverture plus grande 2400 €4200 €6000 €
Abattage d'un mur porteur 2400 €3000 €3600 €
Prix horaire minimum Prix horaire moyenPrix horaire maximum
Maçon42 €60 €78 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Prix de l'ouverture d'un mur non porteur

Localité : National

Coût moyen

720 €

Fourchette de dépenses moyennes

540 € - 900 €

Coût minimum

360 €

Coût maximum

1080 €

Prix de l’ouverture d’un mur

Ouverture d'un mur

Ouverture d’un mur

Rénover votre habitation, c’est aussi éventuellement la transformer. Pour améliorer le confort de son logement, il est parfois nécessaire de créer des ouvertures dans des murs qu’ils soient porteurs ou non porteurs. Cette ouverture peut faciliter les passages fréquents entre deux pièces, ou agrandir un salon, et peut laisser entrer la lumière naturelle dans une pièce obscure.

S’il est envisageable de percer soi-même un mur non porteur, la question ne se pose plus pour un mur porteur, qui relèvera des compétences d’un professionnel pour assurer la sécurité et la solidité de la maison. Quelle que soit la nature du mur que vous souhaitez percer, il vous faut connaître les engagements financiers de ce type de travaux. Focus sur les prix de l’ouverture d’un mur et des règles à connaître.

Prix de l’ouverture d’un mur : dans quelles conditions

Acheter une ancienne maison avec du caractère revient souvent à faire l’acquisition d’un logement composé de pièces parfois trop exiguës. Vous avez trouvé une maison dans votre budget, là où vous le souhaitiez et votre intention est de l’agrandir.

Ces raisons, et bien d’autres, font que vous souhaitez percer un mur porteur de votre maison soit pour relier des pièces entre elles, créer des ouvertures vitrées sur l’extérieur ou créer un passage entre l’ancien et l’agrandissement. Votre premier réflexe doit être de faire appel à un maçon qui vous renseignera sur la faisabilité du projet et qui pourra le chiffrer.

Prix de l’ouverture d’un mur : pourquoi faire appel à un maçon

Un mur porteur est un mur construit directement sur les fondations du bâtiment. Il supporte l’ensemble de la structure, la charpente et la couverture. Il peut être placé sur l’extérieur (mur de façade) ou à l’intérieur du bâtiment (mur de refend).

Ne pas intervenir dans les règles de l’art peut donc mettre en péril l’intégralité de l’édifice. Un maçon est habitué à créer des ouvertures dans des murs porteurs et utilisera la technique adéquate, la poutrelle sur sommiers, le portique, les 2 demi-poutres ou le moisage, selon la nature du mur à ouvrir et la dimension de l’ouverture à réaliser.

Si le mur est un simple cloisonnement, ne pas faire intervenir un maçon, peut entraîner des risques de blessures ou de dommages aux installations existantes et un résultat potentiellement moins parfait.

  • Le coût horaire d’un maçon se situe entre 35€ et 65€ HT. Cependant, pour une ouverture d’un mur porteur, le devis sera le plus souvent exprimé en mètre carré.

Prix de l’ouverture d’un mur : ce qui augmente le devis

Le montant du devis dépendra tout d’abord de la fonction du mur, porteur ou non-porteur, de la dimension de l’ouverture souhaitée, et la technique à mettre en œuvre.

La nature et l’épaisseur du mur sont des facteurs qui peuvent augmenter le coût des travaux d’ouverture de mur. Un mur en parpaings creux est plus simple à ouvrir qu’un mur en béton ou béton de mâchefer banché.

Le coût sera plus élevé si vous résidez au dernier étage d’une copropriété ou tout autre bien immobilier donc l’accès est compliqué, rendant difficile l’acheminement du matériel et surtout le déblaiement des gravats.

Aussi, pensez bien à prendre en compte dans votre budget le devis du bureau d’études ou de l’architecte qui intervient avant le maçon pour vérifier la faisabilité des travaux.

Prix de l’ouverture d’un mur porteur

Après avoir identifié le mur à ouvrir comme porteur, défini le matériau dont ce mur est composé et obtenu l’approbation de l’architecte, le maçon peut choisir la technique à mettre en œuvre et le matériel nécessaire pour la consolidation du mur, ainsi que le coût des travaux.

Le coût de l’ouverture d’un mur porteur comprend la protection du chantier, les travaux à proprement parler, ainsi que l’évacuation des gravats et le dépôt en déchetterie.

  • Le prix de l’ouverture d’un mur porteur et consolidation est en moyenne compris entre 1 500€ et 2 000€ HT, main-d’œuvre comprise.
  • À titre d’exemple, casser un mur porteur pour installer une porte de taille standard coûte en moyenne 1 500€ HT main-d’œuvre comprise.
  • Le prix de l’ouverture d’un mur porteur pour une ouverture plus grande est en moyenne compris entre 2000€ et 5 000€ HT.
  • Le prix de l’ouverture d’un mur porteur en parpaing pour la création d’une fenêtre 118×140 est en moyenne compris entre 1 100€ et 1 600€ HT.
  • Le prix de l’ouverture d’un mur porteur incluant préparation du mur et consolidation est en moyenne compris entre 1 500€ et 3 000€ HT, main-d’œuvre comprise.
  • Le prix pour abattre mur porteur dans sa totalité oscille entre 2 000€ et 5 000€ HT soit entre 150€ HT et 250€ HT du mètre cube.

Prix de l’ouverture d’un mur non-porteur

Le prix de l’ouverture d’un mur non-porteur variera selon que votre mur est en plaques de plâtre fixées sur rails, en briques creuses ou encore en carreaux de plâtre.

Ce coût peut augmenter si des mesures supplémentaires sont à prendre pour protéger des conduites d’eau, de gaz ou électriques qui peuvent éventuellement y être fixées ou encastrées.

  • Le prix de l’ouverture d’un mur non porteur est en moyenne compris entre 300€ et 900€ HT.
  • Le prix de la démolition d’un mur avec une paroi en plaques de plâtre est de 15€ HT du mètre cube, en moyenne.
  • Le montant est un peu plus élevé s’il s’agit d’une cloison maçonnée ou mécanique ; il faut alors compter entre 20€ à 80€ HT le mètre cube à démolir.

Prix de l’ouverture d’un mur : règles à connaître

Vos obligations ne seront pas les mêmes si vous êtes propriétaire d’une maison individuelle ou d’un appartement dans une copropriété.

Si vous êtes propriétaire de votre maison individuelle, la seule obligation administrative dont vous devez vous acquitter pour l’ouverture d’un mur est une simple demande en mairie. Cette demande peut être refusée si l’ouverture est réalisée en façade et que le résultat final ne respecte pas le plan local d’urbanisme. Il est malgré tout conseillé de faire appel à un BET (bureau d’études technique), et à un professionnel du bâtiment pour que votre maison conserve sa solidité.

Si vous êtes propriétaire dans un appartement en copropriété, vous devez présenter une demande au syndic de copropriété pour abattre un mur porteur. Cette demande sera composée des devis des artisans que vous avez choisis (maçon, architecte de l’immeuble et BET), ainsi que des conclusions de l’architecte et BET concernant la faisabilité de votre projet.

Si le mur porteur est mitoyen, vous devrez compléter votre dossier par un état des lieux de ce mur, établi de préférence par un huissier de justice. Cet état des lieux protège votre voisin en cas de dommages consécutifs aux travaux, causés à son logement, et vous protège également en cas d’indélicatesse de votre voisin, qui souhaiterait vous déclarer responsable de dommage qui étaient présents avant travaux.

Enfin, le syndic décidera ou non de vous autoriser à réaliser vos travaux. Sachez que le syndic vérifiera très certainement que, dans le cadre de ces travaux, vous ayez souscrit une garantie obligatoire « dommages-ouvrages », qui a une double utilité. C’est une garantie de bien car elle prend en charge les dommages que vous pourriez subir durant les travaux, et c’est une garantie de responsabilité qui vous couvre en cas de dommages occasionnés aux tiers (passants, voisins, immeuble, etc.)

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus