Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix de l’installation d’un plafond suspendu

     
         
22 votes (2.9/5)
Prix minimum au m²Prix moyen au m²Prix maximum au m²
Ossature métallique*22 €25 €28 €
Dalles en laine de verre*14 €26 €37 €
Dalles en plâtre*16 €20 €23 €
Dalles en laine de roche*18 €24 €28 €
Dalles en fibres de bois*25 €30 €34 €
Total fourniture et pose36 €50 €65 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.*Pose comprise

Les panneaux acoustiques sont de fines dalles retenues par une structure métallique. Cette page détaille les facteurs influençant le prix d’installation d’un plafond suspendu. Ce type de plafond est utilisé pour dissimuler un plafond taché ou abîmé, réduire la hauteur d’une pièce, atténuer le bruit venant du niveau supérieur ou cacher tuyaux et câbles électriques tout en facilitant l’accès aux installations et ainsi leur entretien. Il s’agit également d’un moyen rapide de finaliser la rénovation d’une pièce.

Deux éléments de base composent un plafond suspendu : l’ossature métallique et les panneaux. L’ossature est fixée aux murs par des profilés entrecroisés où de petits rebords soutiennent les panneaux suspendus. Dans les très grands espaces, des câbles sont parfois nécessaires pour soutenir l’ossature. Les dalles sont en fibres minérales, plastique, métal, matériau composite ou bois résistant au feu. On les fixe l’une après l’autre aux rebords de la structure métallique. Elles sont habituellement disponibles en 30×30 cm, 60×60 cm et 60×120 cm.

Prix de l’installation d'un plafond suspendu

Localité : National

Coût moyen

50 €

Fourchette de dépenses moyennes

43 € - 57 €

Coût minimum

36 €

Coût maximum

65 €

Prix de l’installation d’un plafond suspendu : coûts de pose et éléments à prendre en compte

L’installation d’un plafond suspendu coûte en moyenne 40 €/m². Si vous souhaitez vous occuper vous-même de la pose, sachez que les dalles coûtent en moyenne 8 €/m² pour le plâtre, de 8 €/m² à 50 €/m² pour le PVC, de 8 €/m² à 70 €/m² pour le bois et de 150 €/m² à 250 €/m² pour le métal. La structure en acier revient à 2 € le mètre carré environ. Conseillés pour leur précision à travers la pièce et le long des murs, les niveaux laser sont vendus entre 20 € et 500 € ou plus, tandis qu’on trouve des niveaux à bulles entre 3 € et 50 €.

Autres aspects à prendre en compte

Pour l’installation de votre plafond suspendu, il faudra peut-être respecter un espacement minimum entre l’ancien et le nouveau plafond. En outre, l’intervention d’un électricien ou d’un spécialiste en systèmes de ventilation sera nécessaire pour l’éclairage, les bouches d’aération et d’autres éléments que vous souhaiteriez ajouter.

Quand on sait que la pose représente en moyenne 75% du prix d’un plafond suspendu, il peut être tentant de s’en charger soi-même. En apparence simple, cette tâche demande en réalité de réelles compétences et une certaine expérience. L’installation d’échelles et d’échafaudages demande du temps et du travail, tandis que l’ajustement de l’ossature métallique peut être particulièrement chronophage. Beaucoup gagneront à faire appel à un professionnel pour l’installation de leur plafond suspendu.

Les questions à se poser

Pour bien définir votre projet d’installation de votre plafond suspendu et vous assurer de l’avoir confié à une bonne équipe (même si l’équipe en question se compose de vous-même et quelques amis serviables), il faut vous poser les bonnes questions.

Tout d’abord, souhaitez-vous des dalles 60×60 cm ou 60×120 cm ? Les deux principaux types de dalles ne présentent pas de différences majeures en termes de coût. Les dalles 60×120 cm sont légèrement moins chères au mètre carré, avec une économie de l’ordre de 1,5 €/m². Au-delà de la différence esthétique, sachez que les dalles plus longues peuvent commencer à s’affaisser en cas d’humidité importante.

Vient ensuite la question de la sécurité incendie. Renseignez-vous sur la réaction  au feu du matériau composant les dalles. Faites systématiquement le point avec votre artisan sur les certifications, garanties et assurances afin de ne pas être tenu pour responsable des accidents ou dommages éventuels.

Il faut également définir la durée du chantier. L’installation d’un plafond suspendu dans une pièce de 5 mètres sur 7 nécessite normalement deux jours, mais un chantier de plusieurs pièces ou en présence de tuyaux bas peut prendre plus de temps.

Enfin, décidez de la hauteur du plafond installé. Pour être officiellement considérée comme habitable, une pièce doit afficher au moins 1,80 m de hauteur sous plafond.

Prix de l’installation d’un plafond suspendu : dalles acoustiques

Les plafonds suspendus sont utilisés par les entreprises comme les particuliers. Le prix de ces panneaux peut atteindre entre 30 € et 60 € l’unité. Différents styles de dalles à usage résidentiel sont proposées, de l’aspect dépoli standard, le plus couramment installé dans les bureaux, au métal gravé ou repoussé. Elles sont généralement vendues au mètre carré. À noter que les dimensions d’un panneau standard sont de 60×60 cm. Le type de panneau utilisé est susceptible d’influencer le prix de votre plafond suspendu. En entrée de gamme, on trouve des dalles acoustiques en plâtre. Il existe cependant d’autres types de dalles.

Bien qu’elles supportent parfois mal l’humidité, les dalles en fibre minérale se remplacent facilement. Leur prix au mètre carré oscille généralement entre 14 € et 70 €. Les dalles de métal représentent un investissement plus conséquent, mais sont très esthétiques. Elles sont vendues entre 150 €/m² et 250 €/m². Les panneaux de PVC permettent de reproduire assez facilement l’aspect du plâtre. Antitaches, ils résistent bien à l’humidité.

Certaines dalles translucides permettent d’installer un éclairage entre l’ancien plafond et les panneaux suspendus, donnant l’impression que la lumière vient de la dalle elle-même. L’utilisation de panneaux translucides pour l’ensemble du faux plafond est cependant déconseillée. Du fait de leur finesse, ils soutiennent difficilement les matériaux d’isolation. Leur prix varie habituellement de 5 € à 10 € pièce. Vous pouvez appliquer un revêtement sur les dalles de PVC pour imiter l’aspect du bois ou d’autres matériaux.

Les panneaux de bois sont fabriqués en contreplaqué, c’est-à-dire recouverts d’une fine couche de l’essence de bois souhaitée. Ils sont appréciés pour leur aspect élégant et chaleureux, tandis que les bois foncés sont très prisés des particuliers souhaitant aménager une salle de cinéma. Le budget nécessaire peut être assez élevé. Si l’on trouve des dalles en fibre de bois autour de 8 €, un panneau en bois exotique peut coûter entre 60 € et 100 €. Parce qu’ils sont en bois, ces plafonds suspendus sont sujets aux problèmes d’infiltration et d’humidité.

Éléments supplémentaires

Un plafond suspendu se composant de dalles individuelles, il est possible d’en remplacer certaines par d’autres éléments. Certains accessoires peuvent être fixés aux dalles, mais étant donné la fragilité de celles-ci, l’élément à accrocher doit être léger ou soutenu par un autre support.

Les panneaux lumineux sont recouverts d’un système d’éclairage sur toute leur surface. Ils sont disponibles en différentes formes et couleurs, entre 150 € et 200 €.

Prix de l’installation d’un plafond suspendu : panneaux anti-incendie

Certains panneaux offrent une protection anti-incendie en fonctionnant conjointement avec un système d’extinction automatique dissimulé par le faux plafond. Lorsqu’un incendie se propage, les dalles s’ouvrent sous l’effet de la chaleur, permettant au système d’arrosage d’éteindre les flammes. Le prix de ces panneaux varie selon les normes incendie en vigueur dans le bâtiment et le type de système d’extinction automatique installé.

Avantages et inconvénients

Les plafonds suspendus sont faciles à installer si l’on a du temps de devant soi et les dalles abîmées se remplacent aisément. Ils présentent aussi l’avantage de dissimuler les plafonds tachés ou endommagés, ainsi que les câbles et tuyaux. Ces derniers restent facilement accessibles en vue de leur entretien. Enfin, les plafonds suspendus sont proposés dans de nombreux styles et représentent une économie par rapport au remplacement de votre plafond d’origine.

Les plafonds suspendus ont cependant l’inconvénient de réduire votre hauteur sous plafond. De plus, ils se détériorent plus rapidement que les plafonds traditionnels et les panneaux doivent généralement être remplacés au bout de quelques années. Moins robuste qu’un plafond conventionnel, l’ossature peut se détacher en cas de séisme.

Prix de l’installation d’un plafond suspendu : conclusion

Les plafonds suspendus permettent d’achever la rénovation d’une pièce à moindres frais. Traditionnellement réservé aux locaux professionnels, ce type de plafond s’invite chez de nombreux propriétaires, séduits par la facilité d’entretien du plafond. Plutôt que de leur rappeler le bureau, il représente pour eux moins de travail et plus de confort pour un prix à la portée de toutes les bourses.

*Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et ne représentent en rien une valeur de référence. Les moyennes sont issues de catalogues de fabricants, revendeurs en ligne et sites marchands.

Sommaire

Vous aimerez aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus