Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Aides pour l’achat et la pose de fenêtres

       
         
10 votes (3.6/5)

De nombreuses aides à l’achat de fenêtres et plusieurs avantages non négligeables ont été mis en place de façon à permettre à tous les foyers français de réaliser les travaux nécessaires. Des critères doivent être respectés pour obtenir les aides de l’État pour amortir le prix de la pose des fenêtres ainsi que l’achat du matériel. Explications :

Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Simple vitrage65 €73 €80 €
Fenêtre PVC85 €201 €316 €
Fenêtre bois109 €207 €305 €
Double vitrage150 €215 €280 €
Porte-fenêtre PVC227 €359 €490 €
Fenêtre bois-alu500 €705 €910 €
Fenêtre alu746 €863 €980 €
Baie vitrée810 €1205 €1600 €
Tarif minimumTarif moyenTarif maximum
Dépose (1 fenêtre)40 €80 €120 €
Pose (1 fenêtre)70 €135 €200 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Prix du double vitrage

Localité : National

Coût moyen

215 €

Fourchette de dépenses moyennes

183 € - 248 €

Coût minimum

150 €

Coût maximum

280 €

Aides pour l’achat et la pose de fenêtres

Pose de fenêtre ©Immobilier travaux

Pose de fenêtre ©Immobilier travaux

Le remplacement de ses fenêtres anciennes ou à simple vitrage peut bénéficier d’une économie jusqu’à 15 % sur sa facture énergétique. Cependant, de nombreuses aides à l’achat de fenêtres et plusieurs avantages non négligeables ont été mis en place de façon à permettre à tous les foyers français de réaliser les travaux nécessaires. Certaines de ces aides changent toutefois en 2018. Travaux.com s’est penché sur les critères à prendre en compte pour bénéficier des subventions. Rappelons que le remplacement de fenêtres s’effectue après une étude thermique pointue et une étude de faisabilité, parfois prise en charge par des organismes d’État.

Aides pour le changement des fenêtres : critères d’éligibilité

Des critères doivent être respectés pour obtenir les aides de l’État pour amortir le prix de la pose des fenêtres ainsi que l’achat du matériel.

Pour une fenêtre ou une porte-fenêtre, le coefficient Uw doit être inférieur ou égal à 1,3 W/m².K et le coefficient Sw supérieur ou égal à 0,3. D’autres normes sont admises incluant un coefficient Uw inférieur eu égal à 1,7 W/m².K et un coefficient Sw supérieur ou égal à 0,36.

Si les travaux concernent un vitrage de remplacement à isolation renforcée, le coefficient Ug doit être inférieur ou égal à 1,1 W/m².K. Si vous devez remplacer vos fenêtres de toiture, le coefficient de référence Uw doit être égal ou inférieur à 1,5 W/m².K et Sw doit être supérieur ou égal à 0,36.

Le gain d’énergie est immédiat dès le changement des fenêtres. Ainsi, le retour sur investissement est important même s’il s’effectue sur le long terme.

Aides pour le changement de fenêtres : le crédit d’impôt

Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) évolue et passe de 30 % à 15 %. Attention, ce taux de 15 % n’est appliqué que jusqu’au 30 juin 2018 et concerne uniquement le montant des dépenses éligibles à l’acquisition de matériaux d’isolation thermique des parois vitrées venant en remplacement de fenêtres simple vitrage. Au-delà de ce délai, le CITE ne pourra plus être demandé.

En cas d’acceptation d’un devis et de versement d’un acompte avant le 30 juin 2018, le bénéfice du CITE est maintenu jusqu’à fin 2018 et pourra être appliqué sur le prix d’achat et de pose des fenêtres. Le demandeur doit soit changer plus de la moitié de ses fenêtres, soit réaliser ce remplacement dans le cadre d’un bouquet de travaux. Le montant de l’aide est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 € pour un couple.

Aides pour changement de fenêtres : l’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt destiné au financement des travaux de rénovation de l’habitat. La rénovation des fenêtres, dans le cadre d’un bouquet de travaux ou d’une amélioration de la performance énergétique du logement, peut bénéficier de l’éco-prêt. Le montant de cet éco-prêt s’élève à 20 000 euros pour 2 travaux différents et à 30 000 euros pour 3 travaux et plus (ou dans le cas de l’optique de performance énergétique globale). Cet éco-prêt est cumulable avec le CITE. Pour plus d’informations sur les conditions d’obtention de cet éco-prêt à taux zéro, et planifier l’amortissement du prix d’achat des fenêtres rendez-vous sur le site du ministère du développement durable ou auprès d’un point info service.

La TVA à taux réduit : 5,5 %

Les aides pour l’achat et la pose de fenêtres sont complétées par un autre avantage : l’application du taux de TVA réduit à 5,5 %.

Si vous êtes propriétaires ou locataires d’un logement achevé depuis plus de 2 ans, faites poser vos fenêtres par un professionnel. Vous pourrez bénéficier de la TVA à 5,5 % au lieu de 20 % sur la totalité de la prestation à savoir l’achat des fenêtres (volets inclus) et le coût de la main-d’œuvre. Comme pour l’obtention des aides, le professionnel en charge des travaux doit être qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Attention, le taux de TVA réduit ne s’applique pas pour les travaux suivants. Il s’agit des projets, qui, sur une période de 2 ans, sont destinés à remettre à l’état neuf les éléments suivants notamment si l’importance des travaux touche plus de la moitié des éléments : fondations, éléments hors fondations (murs porteurs, planchers, toiture terrasse, charpente…) déterminant la résistance et la rigidité de l’ouvrage, consistance (pose ou dépose) des façades hors ravalement, éléments de second œuvre.

Le programme « Habiter Mieux » de l’Anah

L’Anah, Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, propose différentes aides sous certaines conditions. L’Anah peut prendre en charge 25 % du coût TTC des travaux et de 40 à 60 % de ce coût si vous êtes en zone d’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH). Le prix d’achat des fenêtres ainsi que leur pose peut faire partie des travaux pris en charge. En outre l’Anah peut également allouer des Primes à l’Amélioration de l’Habitat (PAH) allant de 20 à 35 % du prix des travaux (avec un plafond de 10 670 euros de travaux). Depuis 2017, une autre prime vient s’ajouter pour favoriser les foyers les plus modestes. Elle a pour nom : « Prime Coup de Pouce ». Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre conseiller info-énergie ou consultez le site de l’Anah.

Bon à savoir : pour les propriétaires de logements situés à proximité des aéroports, l’ADEME, Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, peut prendre en charge jusqu’à 80 % du coût TTC de vos travaux.

Les aides des fournisseurs d’énergie (dispositif CEE)

Autre dispositif à ne pas laisser de côté : le certificat d’économie d’énergie dont bénéficient la plupart des entreprises fournissant de l’énergie tels que GDF et EDF et depuis quelque temps les fournisseurs de carburant. Ces entreprises doivent proposer des prestations d’accompagnement lorsqu’un projet de rénovation énergétique leur est soumis.

Motivés par ce même dispositif, certains hypermarchés tels que Auchan, Carrefour ou Leclerc proposent des primes ou des chèques cadeaux valables en magasin en contrepartie de travaux assurant une rénovation énergétique des logements. Le changement de fenêtre(s) est éligible à la prime éco-énergie pouvant atteindre 3 000 euros. Ces primes sont cumulables avec les aides de l’État et de l’Anah. Ainsi, au moins cinq dispositifs peuvent aider à effectuer les travaux de rénovation énergétique incluant un remplacement de fenêtre.

La pose de nouvelles fenêtres ouvre donc l’accès à certaines aides spécifiques délivrées par les fournisseurs d’énergie et d’autres structures professionnelles. Les personnes investissant dans des fenêtres performantes et définies par les mêmes critères que pour l’obtention du CITE peuvent aussi prétendre au chèque énergie dont le montant varie selon les conditions de ressources du foyer. Aucune démarche n’est à réaliser.

À noter : En parallèle à l’ensemble de ces aides, des subventions régionales et locales peuvent compléter le dispositif d’aides à l’achat de fenêtres.

Sommaire

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus