Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix du bardage de façade en métal

     
         
8 votes (3.1/5)
Prix minimum au m²Prix moyen au m²Prix maximum au m²
Bardage métallique5 €20 €35 €
Pose de bardage60 €110 €160 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Le métal est depuis toujours le matériau de protection par excellence, qu’il s’agisse des coups des ennemis sur le champ de bataille ou des assauts des éléments naturels. Il n’est donc pas surprenant que l’acier soit utilisé en matière de bardages. Le métal est rigide et durable et les besoins en entretien sont faibles. Là où d’autres matériaux se fendilleraient ou se déformeraient, le métal ne bouge pas. Incroyablement résistant, le bardage de façade en métal est souvent utilisé sur les bâtiments industriels. La plupart des propriétaires optent pour un bardage plus léger en aluminium. Ces deux matériaux sont certes métalliques, mais possèdent des caractéristiques différentes que nous allons voir ensemble.

Prix du bardage de façade en métal (fourniture et pose au m2)

Localité : National

Coût moyen

90 €

Fourchette de dépenses moyennes

63 € - 143 €

Coût minimum

36 €

Coût maximum

200 €

Prix de l’installation d’un bardage de façade en métal : facteurs de coûts

Le coût dépend largement du produit. À l’origine, les bardages de façade en métal étaient des parements à visée esthétique et n’offraient aucune capacité isolante, bien qu’assurant la protection des murs de façade contre les intempéries, les UV, et les effets des variations de température. Le bardage de façade métallique s’est incroyablement amélioré au fil du temps ; d’autres matériaux destinés à améliorer ses capacités techniques complètent désormais l’offre. On peut donc disposer d’un bardage métallique très isolant et offrant une esthétique particulièrement efficace. Celui-ci peut être de trois types :

Prix d’un bardage métallique simple

Un bardage de façade en métal simple n’est pas un élément de façade performant, et n’est constitué ni plus ni moins que d’une simple feuille de métal. On utilise ce bardage pour deux raisons principales. Tout d’abord, si la façade nécessite une protection contre les intempéries, un bardage simple sera tout indiqué. Il faudra cependant que la maison soit impérativement isolée de l’intérieur, ou indépendamment depuis l’extérieur. En outre, on peut utiliser un bardage métallique simple pour renforcer l’esthétique d’une façade vieillissante. Le prix d’un bardage métallique simple varie entre 5 €/m² et 10 €/m².

Prix d’un bardage métallique « double peau »

Les bardages de façade en métal « double peau » offrent des capacités techniques et thermiques renforcées. Il s’agit d’une face extérieure tout à fait identique au bardage simple, doublée d’un isolant traditionnel en face intérieure. Après l’isolant on trouve une seconde couche de métal qui se colle au mur de façade. Ces bardages garantissent une isolation satisfaisante et peuvent aussi faire office d’isolation par l’extérieur.

Un bardage métallique « double peau » coûte entre 10 €/m² et 20 €/m².

Prix d’un bardage métallique de type « sandwich »

Pour un bardage métallique très technique doté de la meilleure isolation, il est recommandé d’opter pour le bardage de façade en métal « sandwich ». Ce bardage est composé de plaques métalliques classiques, dont la face intérieure est recouverte d’une mousse isolante (polyuréthane, etc.). On dispose ainsi d’un bardage dont l’isolation thermique est parfaite. En revanche, il faut savoir que l’isolation phonique du polyuréthane reste très pauvre. Le prix d’un bardage métallique « sandwich » est compris entre 15 €/m² à 35 €/m².

Prix de l’installation d’un bardage de façade en métal : prix du métal et de l’acier

Les métaux font partie des matières premières les plus utilisées et leur prix est réglementé par la loi de l’offre et de la demande. Il existe de nombreux métaux, mais les plus recherchés dans l’ensemble des secteurs de l’économie sont le fer, l’aluminium, le cuivre, le plomb, l’acier, l’inox, le bronze, le zinc et les métaux précieux comme l’or et l’argent. La teneur en métal de l’acier est constante, il n’est donc pas considéré comme une matière première.

L’acier est un alliage de fer et de carbone, ce qui lui confère d’autres propriétés que le minerai de fer. L’utilisation de l’acier est très variée dans le secteur industriel, notamment dans l’industrie automobile et la construction. En juin 2017, le prix de l’acier inoxydable s’établissait à 2.358 $ la tonne, en baisse de 3,5% sur un mois et en hausse de 16,3% sur un an.

À l’instar de l’acier et aussi de l’inox (acier inoxydable), les autres métaux sont cotés en bourse et le prix des métaux se négocie principalement au niveau du London Metal Exchange. Le cours des métaux change donc en fonction de plusieurs paramètres. Aussi les prix peuvent-ils fluctuer assez fortement. C’est ainsi que le prix de la matière première diffère du prix que vous paierez dans votre magasin de bricolage.

Le secteur de la construction représente une fraction importante (20%) du marché de l’acier. Il entre dans la composition de nombreux éléments de construction, des crémones de fenêtres aux tuyaux, vis et boulons. Mais le fait qu’il dépende du secteur de la construction signifie que le prix de l’acier augmente ou diminue aussi selon l’activité économique. La Chine, par exemple, est responsable de nombreux projets de promotion immobilière, facteur qui tire les prix vers le haut. Mais si les projets ralentissent, le prix de la tonne (métrique) peut passer en l’espace de 6 mois de 150 € à 45 € environ.

Le second métal le plus utilisé est l’aluminium. Il offre des propriétés intéressantes, comme sa légèreté, sa malléabilité, ce qui en fait un matériau prisé dans le secteur de l’industrie et de l’aéronautique. L’aluminium est un métal extrait du minerai de bauxite et sa fabrication nécessite une quantité d’énergie relativement importante. Le cours de l’aluminium est donc lié plus ou moins directement à celui de l’énergie et des carburants fossiles. Quant à son prix, en juillet 2017, il atteignait 2.240 $ la tonne, en hausse de 18,8% sur un mois et de 37,5% sur un an.

Prix de l’installation d’un bardage de façade en métal : coût de votre maison

Ce qu’un vendeur exige pour la vente d’un métal n’est pas le résultat du prix du matériau brut. Entre l’achat du matériau brut et la fabrication du bardage, le coût peut encore évoluer. Ainsi, entre la source et le marché de détail, il augmente de 35 % environ, ce qui le rend un peu plus cher en moyenne que l’aluminium.

Prix de l’installation d’un bardage de façade en métal : avantages et inconvénients

Avantages du métal

Le métal confère de nombreux avantages à un bardage. En premier lieu, le métal traité est résistant aux intempéries et aux UV. Généralement, il est thermolaqué ou traité anticorrosion et pour que sa couleur ne s’altère pas. De plus, les choix de couleurs, de formes et de textures sont de plus en plus étendus. Le métal bénéficie d’une grande longévité pour un prix final très abordable. L’isolation est quant à elle tout à fait acceptable si on choisit un bardage métallique de bonne qualité.

Inconvénients du métal

Le métal n’offre cependant pas une esthétique adaptée à tous les styles de construction. Son aspect relativement froid lui confère un style très design et moderne ou industriel, qui diffèrent totalement du « cachet » chaleureux du bois, même en imitation.

Enfin, le métal exige un soin tout particulier au niveau de son isolation. Il faut à tout prix éviter les ponts thermiques pour garantir cette dernière, en installant une couche d’isolant d’une épaisseur suffisante et d’une qualité adéquate.

Prix de l’installation d’un bardage de façade en métal : acier ondulé

L’acier ondulé est depuis fort longtemps utilisé pour recouvrir les murs industriels. Mais récemment, il a connu un essor nouveau, en raison de l’engouement des architectes pour ces bardages « cintrés » ou en tôle ondulée.

Citons parmi les avantages de l’acier ondulé sa durabilité et sa résistance, largement supérieures à la norme, attribuées notamment à sa forme ondulée. Il possède également une résistance à la traction et à la torsion au-delà de la norme. Il résiste parfaitement aux chocs et se comporte très bien en cas d’intempéries et de grêle par exemple, d’où sa popularité sous les climats rudes. Ce type de bardage ondulé existe en production standard en aluminium naturel, en aluminium pré-laqué, en acier pré-laqué, ainsi qu’en cuivre, en zinc, en titane et en inox, selon les applications industrielles.

Prix de l’installation d’un bardage de façade en métal : différences entre bardage aluminium et bardage acier 

La demande en aluminium est bien plus forte du fait de la flexibilité de sa production et de la grande disponibilité du minerai de bauxite dont il est issu. Le minerai de bauxite est l’un des plus abondants au niveau de l’écorce terrestre. L’acier, quant à lui, est un alliage fabriqué notamment à partir du fer et du charbon.

Alors que l’aluminium est un matériau naturel, l’acier peut, selon ses applications, être riche en carbone, tel que l’acier eglin, un alliage hautes performances à faible teneur en carbone. La production de l’acier est en règle générale plus coûteuse, car plus spécifique et son prix de détail n’a ici plus rien à voir avec le prix du fer brut. Il reste omniprésent dans nos intérieurs et extérieurs : un petit tour d’horizon dans n’importe quelle maison à l’aide d’un aimant suffit à établir que fer et acier y sont couramment utilisés, sans parler de la construction elle-même.

Pour ce qui est de la solidité et de la durabilité, il faut choisir. L’acier est bien plus solide, mais n’est pas flexible. Il supporte accrocs et chocs, mais sans traitement, il résiste assez mal à la corrosion. L’aluminium, quant à lui, est plus léger et ne rouille pas, mais se déforme facilement et possède peu de résilience aux chocs.

Prix de l’installation d’un bardage de façade en métal : bardage en aluminium

L’aluminium est bien plus léger que l’acier, mais relativement plus cher en bardage. Il est plus facile à travailler et on le trouve couramment sur les façades, bâtiments industriels, ou autres hangars, la majorité du temps sans aucune considération esthétique. En recouvrant un bâti déjà en place, il remplit un rôle de protection supplémentaire, en décoration ou en rénovation.

En revanche, l’aluminium n’offre aucune protection thermique. Il peut également se poser en toiture et bardage latéral à la fois. Le bardage aluminium a de multiples facettes : une gamme de couleurs et de finitions de plus en plus vaste, il peut être recouvert d’un revêtement plastique ou d’une laque, traitement qui peut s’avérer plus adapté à certaines conditions climatiques.

En conclusion

Le bardage de façade en métal est de plus en plus prisé à mesure que les méthodes de recyclage progressent. Qu’il s’agisse de l’acier ou du métal, ce matériau a une durée de vie longue et peut donc jouer le rôle d’une coque de protection particulièrement efficace pour votre maison.

*Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus