Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix d’une véranda

         
         
2 votes (4.5/5)

La véranda est un lieu agréable et habitable tout au long de l’année, le prix d’une véranda varie en fonction de l’état du terrain, du matériau, de la taille et forme choisies, des performances de l’isolation, du type de vitrage et des options désirées.

Prix minimum au m²Prix moyen au m²Prix maximum au m²
Véranda en kit 300 €550 €800 €
Véranda en PVC 500 €750 €1000 €
Véranda en aluminium 800 €1000 €1200 €
Véranda en bois900 €1300 €1700 €
Véranda sur mesure 1200 €2000 €2800 €
Véranda en fer forgé et acier 2000 €2250 €2500 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Prix au m² d'une véranda en kit

Localité : National

Coût moyen

550 €

Fourchette de dépenses moyennes

425 € - 675 €

Coût minimum

300 €

Coût maximum

800 €

La véranda est l’extension idéale lorsque vous souhaitez une vue panoramique sur votre jardin. Véritable lien entre l’intérieur et l’extérieur, elle est aussi une source de luminosité incomparable. Déclinée dans de nombreux matériaux, à sélectionner en de multiples teintes et dimensions, elle s’adapte idéalement à l’architecture de votre maison et à votre environnement.

Construire une véranda de qualité, esthétique et bien isolée, garantit en plus une belle plus-value (au moins 20 %) en cas de revente, sachant que le prix moyen d’une véranda, tous matériaux et toutes technologies confondues, est évalué entre 300 et 2 800 euros du m², pose comprise. De nombreux facteurs influent évidemment sur ce prix.
C’est pourquoi sur Travaux.com, nous avons rassemblé des données chiffrées fiables provenant de documents professionnels, dont des devis récents. Grâce au guide des prix véranda inclus dans le guide des prix d’extension de maison, vous pourrez établir un premier plan de financement, vous mettre en règle avec la loi et réclamer toutes les aides auxquelles vous avez droit. Vous saurez tout sur les vérandas contemporaines.

Prix d’une véranda : les avantages de cette extension

Véranda Architekt VERANDA RIDEAU

Véranda Architekt ©VERANDA RIDEAU

La véranda est un lieu agréable et habitable tout au long de l’année, à condition d’être parfaitement isolée et suffisamment spacieuse pour être considérée comme une pièce. Sa destination peut d’ailleurs être de diverses natures. L’espace créé peut être la pièce de vie principale de la maison avec salon, séjour et cuisine. Ce peut être aussi une chambre d’adulte ou d’enfant, une salle de jeu, un bureau ou pourquoi pas une salle de bain spa avec vue imprenable sur les étoiles… La véranda permet de nombreuses configurations.

Ses lignes sont épurées ou arrondies. Elle peut offrir un sas d’entrée ou être divisée en deux espaces distincts. La véranda innovante se veut parfaitement étanche, protégée par un vitrage double ou triple et renforcé contre les effractions. Ses accessoires valorisent l’esthétique du cadre tout en étant pratiques au quotidien : les rideaux s’emparent des technologies de la domotique, les vitres s’auto-nettoient et restent propres tout au long de l’année et des saisons. Elle constitue une pièce supplémentaire ouvrant sur la nature.
Seule obligation : avoir suffisamment de terrain pour la construction et les distances obligatoires par rapport aux autres propriétés.

Prix d’une véranda : les éléments à additionner

Le prix d’une véranda est très variable en fonction des éléments suivants : l’état du terrain et les opérations à réaliser pour la préparation aux travaux (terrassement, chape ou dalle en béton), le (ou les) matériau(x), la taille et la forme choisies, les performances de l’isolation, le type de vitrage (simple, double ou triple), les options désirées, les accessoires, le revêtement au sol, les travaux nécessaires à son aménagement, la zone géographique et les tarifs pratiqués par l’artisan ou l’entreprise contactée. Les professionnels affichent leurs tarifs sur leur site, sur les murs de leur atelier ou de leur bureau, mais seul le devis permet de se rendre parfaitement compte des prix pratiqués en fonction du chantier.

De nombreuses normes régissent la construction d’une véranda. Ces normes sont étudiées pour augmenter la longévité, favoriser les économies d’énergie et assurer un confort durable en toutes saisons. Les professionnels les connaissent par cœur et sont ainsi aptes à conseiller sur l’orientation de la véranda, sur les dimensions adéquates en fonction du projet ou encore sur le type d’implantation.

Prix d’une véranda : les prix moyens selon le matériau

Les prix moyens de la construction et de l’aménagement d’une véranda et de toute autre extension sont assez difficiles à calculer. De nombreux critères sont pris en compte pour obtenir des chiffres réalistes et objectifs. L’étude de marché et les données officielles d’organismes dédiés à l’information sur le logement aident toutefois à annoncer des tarifs d’extension par création d’une véranda dignes d’intérêt. Ainsi,

  • le prix d’une véranda en PVC est en moyenne compris entre 500 € et 1 000 € TTC par m²*.

Le PVC est un des matériaux contemporains les moins onéreux. Son prix dépend de la gamme et du fabricant.

  • Le prix d’une véranda en aluminium est en moyenne compris entre 800 € et 1 200 € par m²* ;

l’aluminium reste un des matériaux privilégiés pour lutter contre les intempéries et offrir de la modernité à l’habitation.

  • Le prix d’une véranda en bois est en moyenne compris entre 900 € et 1 700 € TTC par m²*.

Noble, naturel et chaleureux, le bois est le matériau traditionnel par excellence.

  • Le prix d’une véranda en fer forgé et acier est en moyenne compris entre 2000 € et 2 500 € TTC par m²*.

Le fer forgé apporte un côté vintage et sa solidité n’est plus à prouver.

Prix d’une véranda : les prix moyens selon la conception

Les prix d’une véranda varient également selon le mode de conception : standard ou sur-mesure, réalisée en atelier pièce par pièce ou livrée en kit. Les coûts sont bien entendu influencés par l’étendue des travaux confiés au professionnel, artisan, vérandaliste, entreprise de menuiserie extérieure et de vitrerie.

  • Le prix d’une véranda sur mesure en alu ou en bois est en moyenne compris entre 1 200 € et 2 800 € TTC par m²*.

Par comparaison,

  • le prix d’une véranda en kit est en moyenne compris entre 300 € et 800 € TTC par m²*.

Les prestations ne sont pas du même niveau, ce qui explique le prix bas. Pour une véranda de qualité, son état général ne se dégradera pas au fur et à mesure des années. Elle restera esthétique et valorisante pour votre propriété.

N’oubliez pas d’additionner, si nécessaire, le prix de la création de l’ouverture pour passer de l’intérieur de la maison à l’intérieur de la véranda. Divers travaux annexes peuvent allonger la durée du chantier et augmenter plus ou moins les coûts. Il convient de faire le point avec votre technicien spécialisé ou votre architecte au démarrage de votre projet.

Estimez le prix d’une véranda avec le : Guide des prix véranda

Prix d’une véranda : la réglementation à suivre

Installer une véranda ne peut se faire du jour au lendemain. Diverses formalités doivent être accomplies pour rester en accord avec la loi française. Ces formalités varient naturellement d’un lieu de résidence à un autre. Certaines communes obligent uniquement les propriétaires souhaitant installer une véranda de plus de 40 mètres carrés à demander un permis de construire. Ces municipalités se situent en zone urbaine et s’appuient sur les règles établies par le PLU (Plan Local d’Urbanisme) ou le POS (Plan d’Occupation des Sols). La nouvelle loi de 2012 révise en effet les obligations en fonction des surfaces : en dessous de 40 mètres carrés, une déclaration préalable de travaux suffit en zone U. D’autres communes en zone rurale ou peu peuplée demandent la réalisation d’un permis de construire dès que la superficie dépasse 20 mètres carrés.Il est donc important de consulter le Plan Local d’Urbanisme pour obtenir ces renseignements et connaître aussi les distances à respecter entre la future véranda et la limite de propriété de votre voisin, les formes autorisées ou encore les matériaux.

Attention, si le projet de véranda augmente la surface de plancher de la résidence à plus de 150 mètres carrés, vous aurez l’obligation d’engager les services d’un architecte et de demander un permis de construire à la municipalité. Le délai pour l’obtention de l’autorisation est de 3 mois en moyenne, jusqu’à 4 mois parfois. Ceux qui vivent dans une zone de 500 mètres autour d’un monument historique doivent obtenir le consentement d’un Architecte des Bâtiments de France.

Bon à savoir : la déclaration préalable de travaux est à déposer en mairie au moins un mois avant le début des travaux. Pensez à envoyer votre courrier avec un accusé de réception.

Prix d’une véranda : les aides possibles

Le financement des vérandas neuves peut être allégé par l’application du taux de TVA intermédiaire de 10 % à condition toutefois qu’un artisan agréé soit en charge des travaux et qu’il fournisse l’ensemble des matériaux. Le taux de TVA réduit peut également s’appliquer pour la fermeture d’une loggia, d’une terrasse ou d’un balcon.

La rénovation d’une véranda utilisant des matériaux particulièrement performants en matière d’économie d’énergie permet l’obtention de nombreuses aides pour financer jusqu’à 50 % du montant des travaux. Il s’agit du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (ou CITE) qui permet de récupérer jusqu’à 30 % du montant de la facture et de l’Éco-ptz, un prêt bancaire sans intérêt. Parallèlement, les fournisseurs d’énergie et certaines grandes surfaces particulièrement impliquées pour le respect de l’environnement octroient des primes selon les revenus de chacun pour la réalisation de travaux visant les économies d’énergie. Pour aider les foyers modestes, les subventions de l’Anah (Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat) complètent les dispositifs de l’État.
Les collectivités territoriales et les communes versent également sous certaines conditions des primes aux travaux et accompagnent chaque projet en permettant la réalisation de diagnostics thermiques. Ces aides sont attribuées sous différentes conditions, la principale étant de faire appel à un artisan qualifié RGE.

* Les prix communiqués peuvent varier en fonction de la difficulté du chantier, de la zone géographique, des tarifs pratiqués par l’artisan ou l’entreprise contactée.

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus