Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix d’une extension en ossature bois

     
         
200 votes (2.9/5)

L’extension d’une maison en ossature bois peut se faire dans le cadre d’une surélévation ou d’une extension latérale, elle est aussi écologique qu’économique. Le prix d’une extension en ossature bois varie en fonction, de la difficulté du chantier, des matériaux choisis, des matériaux d’isolation et de couverture, de la superficie, et de la zone géographique.

Prix minimum au m²Prix moyen au m²Prix maximum au m²
Extension en ossature bois en kit600 €750 €900 €
Extension en ossature bois (gros oeuvre et isolation)1100 €1300 €1500 €
Extension bois traditionnelle 1100 €1550 €2000 €
Extension en ossature bois (gros oeuvre, isolation et aménagement)1400 €1700 €2000 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Prix au m² d'une extension en ossature bois en kit

Localité : National

Coût moyen

750 €

Fourchette de dépenses moyennes

675 € - 825 €

Coût minimum

600 €

Coût maximum

900 €

L’extension d’une maison en ossature bois peut se faire dans le cadre d’une surélévation ou d’une extension latérale. Cette solution aussi écologique qu’économique, s’utilise de plus en plus, tant en ville que dans les zones rurales. L’extension en ossature bois se fond dans le décor ou contraste joliment pour apporter un côté contemporain à l’ensemble. Façon chalet ou imaginée de façon plus moderne, cette extension à la structure légère allie confort et économies d’énergie. Beaucoup apprécient la liberté de conception qu’elle offre et sa modularité.

Le prix moyen de l’installation d’une ossature bois est d’environ 1 300 € du m², en fonction de la technique de conception et de la qualité du matériau. Toutefois, d’autres facteurs entrent en jeu comme nous le verrons tout au long de cet article consacré à l’extension en ossature bois tiré du guide des prix extension maison. Nous parlerons également des particularités de ce type de construction. Nous nous attarderons sur la réglementation en vigueur dans les communes françaises et sur les solutions à adopter prioritairement pour alléger votre financement. Chaque paragraphe apportera une réponse bien précise à vos interrogations.

Prix d’une extension en ossature bois : pourquoi construire en ossature bois ?

Extension de maison Coquart.t.fr

Extension de maison © Coquart.t.fr

Bien plus légère que le béton ou l’acier, l’ossature bois se monte plus facilement et plus rapidement. Elle ne met pas en péril les fondations lorsqu’elle habille une surélévation. Elle n’oblige pas à créer une dalle en béton épaisse pour la soutenir dans le cas d’une extension latérale ou sur l’arrière de la maison. Au niveau esthétique, l’extension en ossature bois modernise tout en apportant un côté traditionnel et chaleureux. Elle continue à être belle durant des décennies grâce à sa bonne résistance aux UV, aux agressions climatiques et si la région s’y prête, aux tremblements de terre. Son pouvoir de flexion lui permet de rester droite malgré les perturbations environnementales.
Autres avantages liés aux propriétés du bois : ce matériau permet de garder un air sain, sans condensation, en régulant naturellement la chaleur et l’humidité. L’atmosphère s’avère agréable été comme hiver. Par ailleurs, il est un bon isolant acoustique et contrairement aux croyances populaires, il résiste longtemps au feu.

L’extension à ossature bois permet une implantation rapide : les panneaux sont préfabriqués en usine ou en atelier. Trois ou quatre jours suffisent pour que la structure soit en place. Il ne manque plus qu’à isoler, à créer les ouvertures et à aménager. Le chantier reste propre puisque les déchets sont généralement récupérés et recyclés. Aucun besoin d’eau ni de produits salissants !

Prix d’une extension en ossature bois : les différentes solutions

Les solutions d’extension en ossature bois sont conçues pour convenir à tous les budgets. Les dimensions sont standards ou sur mesure. Différents types de pièces peuvent être créés : chambres, pièces de vie, pièces d’agrément… L’ossature bois peut aussi prolonger la cuisine ou le salon et offrir plus d’espace. Dans tous les cas, réalisée par un professionnel aguerri, la jointure avec le bâti existant est parfaite.

Il existe des kits avec des dimensions standard. Il est évident que les kits n’offriront pas la polyvalence d’une extension bois réalisée par un architecte, mais ils permettent de bénéficier de prix plus accessibles. Le principal avantage de ce type de conception demeure la possibilité de recourir à l’auto construction : dans ce cas, le particulier réalise lui-même le montage de son kit d’extension et de ce fait, le budget est allégé du prix de la main d’œuvre qui peut, pour certains projets, être très importante. Toutefois, mieux vaut être un excellent bricoleur pour construire soi-même son extension.
Si certaines tâches ne sont pas d’une grande complexité, d’autres s’avèrent délicates. Un problème sur l’étanchéité peut par exemple provoquer de graves désagréments. N’hésitez donc pas à confier les opérations qui demandent connaissances et savoir-faire à un artisan de métier ! Le devis vous donnera des prix précis pour chaque poste.

Prix d’une extension en ossature bois : les essences de bois possibles

L’essence de bois conditionne la teinte et la finition de votre extension. Les bois blancs comme le pin et le sapin sont les plus couramment utilisés, car ils sont d’un bon rapport qualité/prix. Certaines entreprises proposent aussi des bois durs et massifs comme le chêne ou des bois exotiques tels que le teck et l’iroko particulièrement résistants aux insectes et à l’humidité.

Pour une isolation parfaite, certains architectes préconisent d’isoler à la fois par l’intérieur et par l’extérieur grâce à un bardage bois posé verticalement ou horizontalement (éventuellement en diagonale pour certains bois massifs). Une bonne isolation évitera d’investir dans une solution de chauffage onéreuse et augmentera le confort intérieur. La DTU 41.2 précise les modalités de pose en fonction du type de bois. Le bardage peut aussi être réalisé en bois composite, cette matière innovante très résistante aux intempéries et aux conditions extrêmes. Différentes variantes existent et sont sélectionnées en fonction du rendu souhaité. Sachez que le bardage n’est pas l’unique revêtement de façade utilisé ; des enduits et parements peuvent aussi valoriser une façade en ossature bois.
L’architecture sera aussi déterminée par le type de toit (plat ou avec pentes), la forme de la charpente et le style du matériau utilisé pour la couverture. L’artisan en charge du projet vous conseillera sur ces différents points en fonction des recommandations émises par la commune.

Prix d’une extension en ossature bois : les facteurs faisant varier les prix

Les prix d’une extension en ossature bois communiqués peuvent varier en fonction de la difficulté du chantier, de la préparation du terrain en fonction du type de sol, des matériaux choisis et plus précisément de l’essence de bois désirée (bois européen ou bois exotique), des matériaux d’isolation et de couverture, de la superficie, de la zone géographique, du nombre d’entreprises intervenant sur le chantier, des tarifs pratiqués par l’artisan ou l’entreprise contactée et des travaux qui lui sont confiés, à savoir une extension brute ou la réalisation totale du projet.

Une extension brute comprend uniquement la pose des panneaux, la mise hors eau et hors air. La réalisation totale du projet inclut le second œuvre et l’installation des équipements nécessaires. La partie aménagement peut comprendre la pose de certains revêtements de sol et de mur, la mise en place d’une cuisine ou d’une salle de bain, la pose de certains équipements et systèmes d’éclairage…
Si plusieurs entreprises interviennent sur le chantier, une certaine coordination sera nécessaire. Il peut s’agir du travail de l’architecte ou du maître d’œuvre. Dans ce cas, leurs honoraires devront être ajoutés au montant total du projet.

Prix d’une extension en ossature bois : quelques prix moyens récents

Les prix moyens d’une extension en ossature bois varient d’une entreprise à l’autre et d’une région à l’autre. C’est pourquoi il est important de bien comparer les devis et d’analyser les données chiffrées. Il est alors possible d’en retirer des prix moyens et des fourchettes moyennes.

  • Le prix d’une extension en ossature bois, toutes essences confondues, incluant le gros œuvre et l’isolation est en moyenne compris entre 1 100 € et 1 500 € TTC par m².
  • Le prix d’une extension en ossature bois incluant le gros œuvre, l’isolation et l’aménagement de l’extension s’élève en moyenne entre 1 400 € et 2000 € TTC par m².
  • Le prix d’une extension bois traditionnelle atteint un prix compris entre 1 100 € et 2000 € TTC du m² selon les prestations souhaitées.

Plus spécifique, le prix de l’ossature bois en kit doit être analysé à part.

  • Le prix d’une extension en ossature bois en kit est évalué en moyenne entre 600 € et 900 € TTC par m² selon l’essence de bois choisie et le fabricant.

Prix d’une extension en ossature bois : les formalités à accomplir

La réglementation concernant les extensions à ossature bois n’est pas la même dans toutes les communes françaises. La nouvelle loi de 2012 redéfinit les obligations des particuliers en fonction des projets de surfaces : en zone très peuplée et en dessous de 40 mètres carrés, seule une déclaration préalable de travaux s’avère requise.
Les municipalités réclament une demande de permis de construire pour les extensions de plus de 40 mètres carrés. Ces communes se situent généralement en zone U (urbaine). L’ensemble des règles d’urbanisation se retrouvent dans le PLU (Plan Local d’Urbanisme), ou le POS (Plan d’Occupation des Sols). D’autres communes situées en zone rurale imposent la demande d’un permis de construire dès que la superficie de l’extension en ossature bois dépasse les 20 mètres carrés.

Consulter le Plan Local d’Urbanisme est donc primordial pour ne pas faire d’erreur et retarder d’autant plus l’autorisation des services compétents. Le PLU affiche également les distances à respecter entre l’extension et la propriété voisine ou encore les couleurs et les matériaux autorisés. Attention, si votre projet augmente la surface de plancher de votre logement pour atteindre plus de 150 mètres carrés, alors vous devrez engager un architecte diplômé et demander un permis de construire. Un délai de 3 à 4 mois est requis pour obtenir une réponse. Notez que si votre agrandissement ne demande que le dépôt d’une déclaration préalable de travaux, vous pourrez débuter vos travaux plus rapidement.

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus