Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix d’une installation électrique neuve

     
         
54 votes (3.2/5)
54 3.2
Prix d’une installation électrique neuve

Créer une installation électrique ou rénover son installation électrique vieillissante est une opération lourde mais nécessaire. Le prix d’une installation électrique neuve varie en fonction du type de distribution, du matériel (niveau de gamme, produits) et des tarifs de l’électricien.

Prix minimum Prix moyen Prix maximum
Installation électrique dans un appartement sans chauffage électrique3500 €5250 €7000 €
Installation d'un système de chauffage électrique dans un appartement 4000 €6000 €8000 €
Installation électrique dans une maison sans chauffage électrique6000 €7000 €8000 €
Installation d'un système de chauffage électrique dans une maison8000 €9000 €10000 €
Prix horaire minimum Prix horaire moyenPrix horaire maximum
Électricien 35 €40 €45 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Prix d'une installation électrique dans un appartement sans chauffage électrique

Localité : National

Coût moyen

5250 €

Fourchette de dépenses moyennes

4375 € - 6125 €

Coût minimum

3500 €

Coût maximum

7000 €

Prix d’une installation électrique neuve

Installation électrique

Installation électrique

Créer une installation électrique de qualité ou rénover son installation électrique vieillissante est une opération lourde mais nécessaire. En effet, il en va de la sécurité des biens et des personnes. Chaque année, environ 80.000 départs de feu sont d’origine électrique et une centaine de cas d’électrisations mortelles sont recensés. De fait, le diagnostic électrique est désormais obligatoire, aussi bien en cas de vente qu’en cas de location d’une habitation dont l’électricité n’a pas été refaite depuis plus de 15 ans.

Prix d’une installation électrique neuve : les différents éléments de l’installation

Chaque installation électrique nécessite un tableau électrique, une longueur de câble suffisante pour transporter l’électricité dans tous les locaux, des interrupteurs et une prise de terre.

Le tableau électrique est un élément clé de l’installation. En effet, il assure la protection et la répartition du réseau. Il regroupe les points de raccordement d’une installation ainsi que les éléments protégeant cette installation (coupe-circuits, disjoncteurs thermiques, disjoncteurs différentiels, interrupteurs jour/nuit, etc.). La taille du tableau électrique doit être en adéquation avec l’importance de l’installation. L’interrupteur sert à ouvrir ou fermer le circuit électrique (éteindre ou allumer la lumière). Il se trouve au minimum aux entrées de chaque pièce. La prise de terre est un élément de sécurité primordial en cas d’appareil électrique défectueux. Elle envoie le surplus d’électricité dans la terre et évite l’électrocution de l’utilisateur.

Tous ces éléments répondent à des normes spécifiques. Ils doivent être posés dans les règles de l’art. Faire appel à un électricien est presque indispensable. De plus, pour faire face à un éventuel sinistre, il souscrit une assurance décennale obligatoire et bien souvent une assurance responsabilité civile professionnelle.

Prix d’une installation électrique neuve : les paramètres influençant le prix

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour déterminer le prix d’une installation électrique neuve. Au niveau du mode de distribution, vous avez le choix entre une distribution encastrée et une distribution apparente. La première est la plus esthétique, mais également la plus onéreuse, car elle implique de faire des saignées puis de les reboucher. Elle nécessite également de refaire les finitions (tapisseries ou peintures). La distribution en apparence consiste à simplement passer les fils dans des moulures. Mais en cas de budget limité, il est tout à fait possible de mixer les deux solutions.

La difficulté d’accès au chantier augmente également le coût des travaux, notamment si la pose d’un échafaudage est nécessaire. De plus, la facture est plus élevée à Paris que dans la plupart des villes de province. Les grandes surfaces et les magasins spécialisés proposent du matériel d’entrée de gamme, de milieu de gamme ou haut de gamme. Un électricien saura vous conseiller, pour choisir le meilleur rapport qualité / prix. Enfin, cet artisan du BTP est libre de fixer son tarif. Le prix d’une installation électrique neuve varie donc selon le professionnel réalisant les travaux.

La TVA applicable joue également un rôle déterminant dans le coût global des travaux d’une installation électrique. Si ces travaux sont réalisés dans un appartement neuf ou une maison neuve, la TVA au taux normal (20%) s’applique. Si le bien immobilier, y compris s’il s’agit d’une résidence secondaire, a plus de deux ans, le taux intermédiaire de 10% est retenu. Ce taux concerne le coût de la main-d’œuvre, mais également les fournitures, sous réserve qu’elles soient achetées par l’artisan.

Prix d’une installation électrique neuve : les moyennes constatées

Seul un devis peut vous renseigner sur le coût exact d’une installation électrique neuve. Comparer plusieurs devis en vérifiant que les prestations sont équivalentes permet d’obtenir les meilleurs prix. Cependant, pour vous permettre d’avoir une idée du budget nécessaire, nous vous indiquons une moyenne calculée à partir du catalogue des fabricants et des sites internet spécialisés ou généralistes. Cette moyenne varie fortement, selon que le bien est un appartement ou une maison, selon qu’il est ou non équipé d’un chauffage électrique et bien entendu selon la surface et la répartition des pièces à câbler.

Pour une installation électrique dans un appartement sans chauffage électrique, il faut débourser entre 3500€ et 7000€ HT. Cette moyenne passe à 6000€ à 8000€ dans une maison. En cas de système de chauffage électrique, la facture est plus lourde : 4000€ à 8000€ en habitat collectif et 8000€ à 10000€ en habitat individuel.

Un électricien tarifie ses prestations à l’heure. À titre indicatif, le coût horaire HT facturé par un électricien est compris en général entre 35€ et 45€. Au coût de la main-d’œuvre s’ajoute le prix des fournitures estimé entre 25% et 30% du coût total du chantier.

Le budget nécessaire à la mise en place d’une installation électrique neuve dans une habitation existante peut en partie être pris en charge en partie par l’Anah. En effet, elle est susceptible de verser une subvention, sous condition de ressource, aux bailleurs ou aux propriétaires occupants, qui font réaliser des travaux de réparation et d’aménagement relatifs à la sécurité des personnes.

Sommaire

Voir aussi


Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus