Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Installation électrique : normes et règlementation

       
         
5 votes (4/5)
5 4
Installation électrique : normes et règlementation

Une installation électrique est soumise à des normes dans le but d’une utilisation de votre électricité, sans danger. la norme commune à toutes les installations est la norme électrique NF C 15-100.

Prix minimum Prix moyenPrix maximum
Diagnostic installation électrique 60 €93 €125 €
Diagnostic confiance sécurité122 €139 €155 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

L’installation électrique, plus que toute autre installation, réclame savoir-faire et maîtrise. Les règles de sécurité inhérentes à la mise en place de câbles électriques et accessoires sont drastiques et difficiles à comprendre pour un non-initié. C’est pourquoi ces travaux sont généralement réglementés par des normes et réalisés par un professionnel agréé. Les normes et réglementations d’une installation électrique protègent l’installateur et les utilisateurs. Leur application stricte permet d’équiper rationnellement un local avec du matériel résistant et de grande longévité. En lisant notre article Installation électrique : normes et réglementations, vous comprendrez quelles sont les opérations à éviter pour ne pas se mettre en danger ni mettre autrui en danger. Vous saurez quelles lois sont à prendre en considération et vous obtiendrez des conseils judicieux sur les façons d’économiser de l’argent tout en respectant les multiples obligations.

Prix d'un diagnostic installation électrique

Localité : National

Coût moyen

93 €

Fourchette de dépenses moyennes

76 € - 109 €

Coût minimum

60 €

Coût maximum

125 €

Installation électrique : les normes à connaître

Mise en place prises électrique

Mise en place prises électrique

Une installation électrique est soumise à des normes strictes. La norme commune à toutes les installations électriques est la norme électrique NF C 15-100. Cette norme prévoit le confort, la facilité d’utilisation, mais aussi l’évolution des appareils électriques et prend ainsi en compte les besoins de plus en plus nombreux de nos modes de vie modernes. Elle a été conçue pour garantir une installation électrique performante que ce soit à la maison, au travail ou dans les bâtiments publics. Ses prescriptions visent la sécurité et la protection des personnes. Elle oblige en outre à la mise en place d’un tableau électrique aux normes et à la pose des différents types d’accessoires comme les prises, les interrupteurs et les disjoncteurs. Tout ceci dans le but d’une bonne utilisation de votre électricité, sans danger. Pour résumer, si votre projet nécessite la réalisation d’une nouvelle installation électrique, assurez-vous dans un premier temps que le matériel et la mise en œuvre respecteront la norme NF C 15-100. La loi évolue et il est important de se renseigner précisément sur les éventuels changements avant d’entamer toute modification de son réseau électrique. Il convient notamment de lire attentivement les deux arrêtés applicables depuis le 1er septembre 2016. Ces dispositifs prévoient une simplification pour l’installation de circuits avec prises 2P+T. Le nombre se définit à présent en fonction de la pièce à équiper, de sa superficie et du type de disjoncteur : 16 À ou 20 A. Un nouveau décompte est également prévu pour les socles de prises. Les textes sont clairs et détaillés, mais sans doute difficiles à comprendre pour une personne qui n’a pas suivi une formation spécifique.

Installation électrique : le matériel indispensable

Chaque installation électrique doit donc répondre aux spécificités de la norme NF C 15-100 en affichant un disjoncteur de coupe générale accessible, un tableau électrique avec des fusibles, de dispositifs différentiels de 30 mA et le respect de certaines règles comme l’absence de prise, lumière ou interrupteur à proximité des douches et baignoires (0,60 m) et la mise en place d’une prise de terre.

La norme reprend un à un les équipements obligatoires pour chaque circuit : circuit prises, circuit lumière, circuit chauffage, etc. Certains équipements dépendent du nombre ou de la puissance des accessoires et appareils. Plusieurs recommandations concernent un matériel spécifique. Différentes améliorations doivent par exemple être apportées aux appareillages possédant un système de fixation à griffes. En construction neuve, ce système est désormais interdit. En ce qui concerne les points d’éclairage, la norme revoit le raccordement des canalisations noyées et encastrées. En effet, la boîte de connexion doit obligatoirement être dotée d’un socle DCL. Quelques cas particuliers sont toutefois admis. En ce qui concerne les installations électriques extérieures, la norme oblige à se raccorder à une boîte de connexion avec socle DCL et à une boite de dérivation. Ceux qui souhaitent aller plus loin en respectant également les prescriptions de la RT 2012 installent un éco-compteur permettant de visionner à tout moment sa consommation électrique par poste, d’apprécier sa consommation de chauffage ou d’eau chaude sanitaire, de vérifier sa consommation par prise de courant et donc de la réguler de façon à économiser significativement. Les résultats calculés par l’éco-compteur se lisent facilement grâce à une application à télécharger sur PC, tablette ou smartphone.

En conclusion, pour savoir si votre installation est à la norme NF 15-100, vous pouvez faire appel à un électricien qui fera un état des lieux de votre installation électrique. Pour votre sécurité, celle de votre famille et de votre maison, il est préférable de réaliser les travaux de mise aux normes électriques si toutefois cela est nécessaire. Si vous avez le moindre doute, faites rapidement appel à un professionnel agréé !

Installation électrique : faire appel à un professionnel

Une installation électrique réussie est une installation aux normes, sous garantie durant 10 ans et plus. Seul un professionnel peut assurer la pérennité de cette installation et intervenir en cas de dysfonctionnement, de problème récurrent ou de panne. Les risques engendrés par une mauvaise manipulation (court circuit, électrocution, incendie, etc.) sont trop importants pour qu’un particulier sans expérience effectue sans aide cette tâche. La première raison de faire appel à un professionnel pour refaire ou améliorer son installation électrique est donc la sécurité.

L’autre raison qui pousse à appeler un professionnel pour sa rénovation est le taux de TVA appliqué sur la facture. Le matériel, les fournitures, la main-d’œuvre sont taxés à 10% en taux intermédiaire. Par ailleurs, le professionnel sait écouter ses clients et leur donner un avis objectif. Les conseils donnés concernant les marques d’accessoires à privilégier tiennent compte du budget du propriétaire, de ses besoins, mais aussi de la qualité des appareils.

Enfin, faire appel à un électricien professionnel est une solution sûre pour obtenir l’aval du Consuel dès sa première visite.

Installation électrique : l’obligation de diagnostic

Lors de la vente d’un logement de plus de 15 ans, le notaire est en droit d’exiger un diagnostic électrique. Ce diagnostic doit être réalisé par un professionnel et prend comme référence la norme XP 16 600, qui indique tous les points de contrôle définissant la dangerosité ou la conformité d’une installation électrique. Il existe des guides de vulgarisation de cette norme d’environ 150 pages édités par Promotelec. Toutefois, pour être certain de dépister les éventuels dysfonctionnements et faire réviser correctement votre installation électrique, il est encore une fois conseillé de faire appel à des pros. Promotelec propose ainsi le Diagnostic Confiance Sécurité. Réalisé par un professionnel de la sécurité électrique, ce diagnostic passe en revue 53 points de l’installation électrique et donne lieu à un rapport hiérarchisant les différentes anomalies constatées. Cette prestation est facturée entre 122 € et 155 € selon le nombre de pièces. Réaliser ce diagnostic permet de vendre plus sereinement son logement et d’appliquer à la lettre la réglementation en vigueur. De la même façon, vous pouvez décider de diagnostiquer le logement que vous venez d’acheter pour être certains que votre famille est en sécurité.

Pour en savoir plus lire :
Électricité : vérifier, réparer ou rénover complètement ?
Installation électrique : les normes et règles à respecter
Des informations pour une installation électrique conforme

Sommaire

Voir aussi


Portail rialto lapeyre

Guide des prix portail

Notre guide vous permet d’obtenir une estimation et un comparatif du prix d’achat, de pose, de remplacement, de motorisation et de réparation…

Lire la suite 

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus