Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix d’un diagnostic technique immobilier (DTI)

       
         
4 votes (3.8/5)

Obligatoire pour une vente et suggéré pour une location, le prix de votre diagnostic technique immobilier (ou DTI), varie en fonction du nombre de iagnostic, du type de bien, de la surface et de l’entreprise qui sera en charge de le réaliser.

Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Diagnostic termites20 €110 €200 €
Diagnostic installation électrique60 €93 €125 €
Diagnostic loi carrez 70 €93 €115 €
Diagnostic amiante 80 €105 €130 €
Diagnostic de performaces énergétiques 85 €113 €140 €
Diagnostic gaz100 €118 €135 €
Diagnostic plomb115 €170 €225 €
Pack complet diagnostic techniques immobiliers 600 €750 €900 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Prix d'un pack complet diagnostic techniques immobiliers

Localité : National

Coût moyen

750 €

Fourchette de dépenses moyennes

675 € - 825 €

Coût minimum

600 €

Coût maximum

900 €

Le diagnostic technique immobilier

diagnostic technique immobilier

diagnostic technique immobilier

Les diagnostics obligatoires en cas de vente, de location d’une maison ou d’un appartement sont de plus en plus nombreux afin de protéger l’acheteur ou le locataire. Ces diagnostics donnent des informations essentielles sur un bien à vendre ou à louer. Ils sont regroupés dans un document nommé DTI, diagnostic technique immobilier.

  • Le prix moyen d’un pack diagnostics techniques immobiliers obligatoires comprenant 8 diagnostics est compris entre 600 et 900 €.

Pour vous faire une idée plus précise de la facture du diagnostiqueur, nous avons relevé quelques tarifs de diagnostics obligatoires. Cependant, plusieurs facteurs influencent le coût de ces diagnostics.

Prix d’un diagnostic technique immobilier (DTI) : les diagnostics obligatoires

Les documents à joindre obligatoirement à un dossier lors d’une vente sont :

  • Le diagnostic amiante, (en dehors de la période de vente ou de location, le diagnostic amiante est consultable par le locataire en place sur simple demande),
  • le diagnostic plomb,
  • le diagnostic parasitaire termites et insectes xylophages dans les régions concernées,
  • les diagnostics électricité et gaz si l’installation date de plus de 15 ans,
  • l’état des servitudes « risques » et d’information sur les sols (ESRIS) anciennement nommé état des risques naturels et technologiques dans certaines communes listées dans un arrêté préfectoral,
  • l’état des installations d’assainissement non collectif (obligatoire depuis 2011),
  • le Diagnostic de Performance Énergétique ou DPE est, quant à lui, obligatoire dès le stade de la mise en vente ou de la mise en location. En effet, le niveau de consommation énergétique et le niveau d’émission des gaz à effet de serre doivent figurer sur l’annonce immobilière.

À noter que dans le cas d’une location vide ou d’une location meublée, seuls les diagnostics plomb et ESRIS sont obligatoires.

Les conditions de réalisation, les durées de validité de chaque diagnostic immobilier sont fixées dans le code de la construction et de l’habitation. Le non-respect de ces dispositions ou l’absence d’un diagnostic immobilier peut entraîner une baisse de prix voire une annulation du contrat de vente, pour vices cachés.

Prix d’un diagnostic technique immobilier (DTI) : l’intervention d’un diagnostiqueur certifié

Les diagnostics techniques immobiliers sont réalisés par un diagnostiqueur certifié après contrôle de sa formation et de son expérience. Cette certification est délivrée par un organisme agréé par l’État du type COFRAC. De plus, le diagnostiqueur dispose obligatoirement d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Il s’agit donc d’une profession réglementée.

À l’issue du contrôle, le diagnostiqueur remet un rapport écrit. Il peut aller jusqu’à préconiser des travaux pour remédier à une anomalie mais il ne réalise aucune réparation et ne doit d’ailleurs avoir aucun lien avec une entreprise de bâtiment.

Les diagnostics techniques immobiliers ont une valeur informative. Le seul cas où le propriétaire est contraint de remédier à une anomalie est en cas de danger grave et imminent sur une installation fonctionnant au gaz. En effet, dans ce cas, le technicien peut demander l’arrêt de l’installation.

Deux diagnostics ne sont, cependant, pas réalisés par ces professionnels. En effet, le vendeur ou le bailleur peut remplir lui-même l’état des servitudes « risques » et d’information sur les sols, à l’aide d’un formulaire type disponible sur le site service-public.fr. Il peut, néanmoins, se faire aider par le diagnostiqueur ou par l’agence immobilière. Par ailleurs, l’état des installations d’assainissement non collectif est obligatoirement effectué par le service public d’assainissement non collectif (SPANC) de la commune ou par un de ses sous-traitants.

Prix d’un diagnostic technique immobilier (DTI) : les facteurs influençant son coût

Le prix du diagnostic immobilier dépend du nombre de diagnostics à réaliser. À titre d’exemple, l’état d’amiante, dont le coût varie entre 80 € et 130 €, est obligatoire uniquement pour les logements dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997.

La durée de validité du diagnostic amiante réalisée actuellement est illimitée. Mais s’il a été établi avant janvier 2013, il doit être renouvelé en cas de vente.

La surface du bien est également prise en compte dans l’établissement d’un devis « diagnostic immobilier ». De plus, le prix d’un diagnostic immobilier pour une maison est en général plus élevé que le prix d’un diagnostic immobilier pour un appartement, notamment car il y a plus souvent des dépendances à analyser (garage, cave, combles, etc.). Dans un appartement, les parties communes ne sont pas diagnostiquées dans le cadre du DTI mais dans le cadre d’un diagnostic établi par la copropriété.

Enfin, le coût des diagnostics techniques immobiliers dépend de l’entreprise à laquelle vous faites appel. En effet, chaque diagnostiqueur fixe librement ses tarifs. Pour faire des économies, le particulier a donc intérêt à demander plusieurs devis à des techniciens proches de son domicile pour pouvoir comparer les prix des contrôles immobiliers obligatoires.

Prix d’un diagnostic technique immobilier (DTI) : les tarifs constatés

Les tarifs sont différents pour chaque diagnostic, selon la complexité de chacun.

  • Le prix d’un diagnostic termites est en moyenne compris entre 20 et 200 €
  • Le coût d’un diagnostic amiante, s’élève entre 80 et 130 €.
  • Les prix moyens d’un diagnostic plomb sont souvent un peu plus élevés, entre 115 et 225 €.
  • Le prix d’un diagnostic gaz, quant à lui, est indépendant de la surface et se trouve compris en moyenne entre 100 et 135 €.
  • Le prix d’un diagnostic installation électrique est moins cher, entre 60 et 125 €, en général.
  • Le prix d’un diagnostic DPE ou diagnostic de performance énergétique est en moyenne compris entre 85 et 140 €.
  • Enfin, le prix d’un diagnostic loi carrez déterminant la surface du logement est en moyenne compris entre 70 et 115 €.

Ces coûts de diagnostics techniques immobiliers sont donnés à titre indicatif et ne comprennent pas les éventuels frais de déplacement du technicien. Pour éviter des frais importants, il est donc préférable de demander vos devis « diagnostics obligatoires » à des entreprises proches de votre domicile. De plus, vous pouvez réaliser des économies sur votre diagnostic technique immobilier en faisant réaliser la totalité des diagnostics par une même société. L’économie peut aller jusqu’à 35 % du prix global.

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus