Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix d’un diagnostic installation gaz

         
         
1 vote (5/5)

Le prix d’un diagnostic installation gaz dépendra du type de bien (maison ou appartement par exemple), de sa surface et de la complexité du réseau gaz, et de la société qui est en charge de le réaliser.

Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Diagnostic installation gaz110 €135 €160 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Prix d'un diagnostic installation gaz

Localité : National

Coût moyen

135 €

Fourchette de dépenses moyennes

123 € - 148 €

Coût minimum

110 €

Coût maximum

160 €

Le diagnostic gaz

DIAGNOSTIC GAZ

DIAGNOSTIC GAZ

Les accidents liés à l’utilisation domestique du gaz ont des causes multiples : incendie, explosion, intoxication au monoxyde de carbone responsable d’une centaine de décès par an. Ils ont cependant principalement une origine commune :  une installation défectueuse. C’est pourquoi le législateur a rendu le diagnostic installation gaz obligatoire dans certains cas. Il faut noter que le prix du diagnostic gaz est peu onéreux, une centaine d’euros. Vous pouvez donc prendre l’initiative de le faire réaliser, en dehors de toute contrainte, pour protéger votre habitation et ses occupants. Mais comment se réalise un diagnostic gaz ? Quelle est la fourchette de tarifs d’un diagnostic installation gaz ? Comment faire des économies sur votre diagnostic gaz ?

Prix d’un diagnostic installation gaz : un diagnostic obligatoire

Le diagnostic des installations gaz fait partie du Dossier de Diagnostic Technique (D.D.T.). Ce diagnostic immobilier est, en effet, désormais obligatoire aussi bien en cas de vente qu’en cas de location, et ce depuis 2017. Il concerne les appartements et les maisons, dont l’installation fonctionnant au gaz a plus de 15 ans. Les dépendances des habitations comme les caves ou les garages sont également concernées par le contrôle. De plus, l’obligation de contrôle concerne tous les types d’alimentations au gaz : gaz naturel, gaz butane, gaz propane.

Le diagnostic des installations gaz doit être annexé au bail ou à la promesse de vente. En cas d’omission de ce contrôle immobilier obligatoire, le locataire ou l’acheteur peut saisir la justice (respectivement le tribunal d’instance et le tribunal de grande instance), pour demander une baisse de loyer ou une baisse du prix de vente, pour vices cachés. Le bailleur peut voir également sa responsabilité civile voire sa responsabilité pénale retenue en cas d’accident dû à un fonctionnement défectueux d’une installation fonctionnant au gaz.

Les normes évoluant et les tuyaux, appareils de chauffe… vieillissant, le diagnostic gaz doit être renouvelé périodiquement. En effet, la durée de validité du diagnostic gaz est de 3 ans en cas de vente et de 6 ans, en cas de location. Passé ce délai de 6 ans, le contrôle gaz doit être renouvelé en cas de signature d’un nouveau bail d’habitation vide ou meublé mais pas en cas de reconduction tacite du bail existant.

Prix d’un diagnostic installation gaz : le déroulement d’un diagnostic gaz

Le diagnostiqueur gaz ne doit pas démonter d’installation. Cette absence de démontage explique que le prix du diagnostic gaz obligatoire ne dépasse pas 200 euros, en général. Vous devez, cependant, donner accès à l’ensemble des pièces de votre habitation et à l’ensemble des appareils fonctionnant au gaz pour permettre un examen visuel.

Le technicien peut ainsi contrôler plusieurs points définis par la norme NF P 45-500. Il vérifie que les locaux sont correctement aérés éventuellement à l’aide d’une V.M.C (Ventilation Mécanique Contrôlée), que les tuyauteries servant à l’alimentation en gaz sont en bon état et que les appareils fixes de chauffage ainsi que les chauffe-eau fonctionnant avec cette source d’énergie sont en bon état. Les chauffe-bains, les chaudières à l’exception de la chaudière collective d’une copropriété, les appareils de cuisson desservis par une installation fixe sont également contrôlés. À l’issue de sa visite, le diagnostiqueur remet un rapport personnalisé au propriétaire du bien immobilier. Les anomalies sont classées, en fonction de leur gravité. Le professionnel du contrôle gaz peut aller jusqu’à demander l’interruption immédiate de l’installation, en cas de « Danger Grave Immédiat » (anomalie DGI). Le distributeur de gaz est alors immédiatement informé de l’arrêt obligatoire total ou partiel de l’installation. Le budget nécessaire pour remédier au problème peut être conséquent. En effet, le prix d’un tuyau de gaz est peu élevé, de 8 euros à 55 euros le ml. En revanche, le coût de la main d’œuvre pèse sur la facture, car mettre aux normes une installation au gaz est un travail fastidieux.

Prix d’un diagnostic installation gaz : les tarifs relevés

Le coût d’un diagnostic installation gaz est à la charge du vendeur ou du propriétaire bailleur. Le nombre de pièces de l’habitation impacte peu ce coût.

Le prix d’appel d’un diagnostic installation gaz pour une maison ou pour un appartement est de 90 euros TTC. Mais la fourchette moyenne constatée pour un diagnostic obligatoire gaz se situe plutôt entre 110 et 160 euros. Ce prix comprend le déplacement du technicien, le contrôle sur place d’une durée comprise entre 30 minutes et 2 heures et la rédaction du rapport détaillé répertoriant les possibles non-conformités et préconisant éventuellement les travaux de réparation à réaliser. Si vous avez plusieurs diagnostics à effectuer, vous pouvez faire des économies en faisant appel au même prestataire pour plusieurs diagnostics : diagnostic de l’installation électrique, diagnostic de performance énergétique également appelé D.P.E., diagnostic loi carrez, etc. Le technicien peut alors facturer un forfait de l’ordre de 200 euros, pour un studio, par exemple.

Enfin, il faut savoir que le taux de TVA appliqué sur le coût du diagnostic de l’installation fonctionnant au gaz est toujours le taux normal de TVA, soit 20 %.

Prix d’un diagnostic installation gaz : choisir le bon diagnostiqueur

La profession de diagnostiqueur des installations fonctionnant au gaz est réglementée. En effet, le professionnel doit être certifié par un organisme indépendant agréé par l’État. De plus, il doit obligatoirement souscrire une assurance responsabilité civile le couvrant en cas d’erreur dans ses constatations. Ce technicien du bâtiment fixe librement ses tarifs. Il est donc conseillé de demander au minimum trois devis, afin de pouvoir comparer les prix des diagnostics immobiliers. Il est, toutefois, nécessaire de vous adresser à des entreprises proches de votre domicile, pour éviter d’avoir à régler des frais de déplacement trop élevés.

Si vous passez par une agence immobilière, cette dernière vous dirigera vers un diagnostiqueur avec qui elle a l’habitude de travailler. Il s’agit uniquement d’un conseil. Vous n’avez aucune obligation de suivre sa recommandation. D’ailleurs, le diagnostiqueur immobilier gaz doit être indépendant. En effet, il ne doit avoir aucun lien avec le propriétaire ou son mandataire ou avec une entreprise susceptible de réaliser la mise en conformité de l’installation fonctionnant au gaz.

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus