Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix d’un garage en parpaing

         
         
1 vote (5/5)

Pour définir le prix d’un garage en parpaing, les professionnels prennent en compte le coût des matériaux et les conditions de construction. Établissez votre budget prévisionnel en reprenant nos informations et en vous appuyant sur les données chiffrées de cet article.

Construire un garage en parpaing

Porte de garage en aluminium Lapeyre

Garage ©Lapeyre

S’il ne sert pas à protéger la voiture des agressions climatiques, le garage est un espace de rangement utile pour les outils et machines de jardin, salons d’été et autres. En parpaings, ce garage contemporain se veut solide et à l’épreuve du temps mais aussi facile à harmoniser au style de l’habitation. Pour définir son prix, les professionnels prennent en compte le coût des matériaux et les conditions de construction.

  • Le tarif d’un garage en parpaing hors sol va en moyenne s’étendre de 250 € à 500 € du m².

Établissez votre budget prévisionnel en reprenant nos informations et en vous appuyant sur les données chiffrées de cet article inclus dans le guide des prix maçonnerie.

Prix d’un garage en parpaing : qualités et défauts du matériau

Le parpaing est un matériau économique largement utilisé dans la construction traditionnelle qui ne revient pas à plus de 3 € l’unité. S’il ne permet pas trop de créativité ou d’originalité dans les formes architecturales, il convient idéalement pour la création de dépendances fonctionnelles. Ce bloc de béton creux est facile et rapide à monter pour ceux qui connaissent la méthode de pose. Ses dimensions peuvent varier, la plus courante étant 20 x 20 x 50 cm. Le parpaing est un matériau du BTP résistant à l’usure et aux agressions climatiques, y compris au gel, aux variations de températures et aux UV. Étudié pour être incombustible, il peut résister de nombreuses heures à un incendie sans perdre sa résistance mécanique.

Le défaut majeur du parpaing est de ne pas être un bon isolant thermique ou phonique. Il faut alors envisager la pose d’une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur, ce qui augmente le prix final. Par ailleurs, si des éléments de plomberie (tuyaux, raccords, etc.) sont installés, le coût de main d’oeuvre risque d’être plus élevé pour un garage en parpaings que pour un garage en bois par exemple.

Bon à savoir : le coût du garage en parpaings est établi en tenant compte du prix du parpaing selon sa qualité et ses dimensions.

Prix d’un garage en parpaing : pourquoi un garage en parpaings ?

Le garage en parpaings est une construction de grande longévité qui reprend les caractéristiques de la construction de maisons individuelles. Très solide, ce type de construction est recommandé dans les régions où peuvent se produire des tremblements de terre ou des tempêtes avec vents violents. Les parpaings peuvent recevoir différents types de finition comme l’enduit gratté imperméabilisant et protecteur, l’enduit à la chaux, naturel et authentique, les plaquettes de parement décoratives et au charme intemporel ou encore le bardage en bois chaleureux et écologique.

Le garage en parpaings peut adopter de nombreux styles pour s’intégrer parfaitement à son environnement urbain ou rural. Il peut être hors sol à proximité de l’habitation ou attenant à un pan de la maison pour être immédiatement accessible. Il peut aussi être enterré ou semi-enterré si le logement est encore en construction. Le principal intérêt est ici le gain de place : le garage n’occupe pas de terrain supplémentaire. Dans le cas d’un agrandissement, réaliser un garage en parpaings enterré sous une maison déjà construite engendre de gros travaux de maçonnerie pour décaisser et réaliser les murs de soubassement.

Prix d’un garage en parpaing : techniques de construction

Monter un garage en parpaings prend plusieurs semaines, voire plusieurs mois si un permis de construire doit être déposé en mairie. Le chantier débute par la réalisation d’un dossier technique contenant entre autres les plans du garage en parpaings et l’étude de terrain. Ces documents sont réalisés par le maître d’ouvrage ou le maître d’œuvre : un bureau d’études ou un architecte agréé.

Une fois les autorisations administratives reçues, les travaux peuvent débuter.

  • Le terrassement est la première étape. Le sol est préparé à recevoir les fondations. Des tranchées de viabilisation sont creusées si nécessaire.
  • Le mur en parpaings est monté avec méthode en utilisant un mortier à base de ciment, de sable et d’eau. Une épaisseur de mortier de 3 cm est posée sur chaque rangée, sachant que cette donnée peut varier selon la dimension et le poids des parpaings. Les rangées doivent être parfaitement alignées horizontalement.
  • Une fois les murs “secs”, il est temps de penser à la mise en place de la toiture. Une charpente à la pente plus ou oins marquée selon la région est installée. Le matériau de couverture est posé.
  • Le garage est généralement équipé d’une large porte battante ou coulissante et parfois d’une fenêtre.
  • Un raccordement électrique est effectué pour l’éclairage, la pose de prises et d’interrupteurs.
  • Divers aménagements peuvent être réalisés selon les besoins : création de cloisons, pose d’un évier, etc.

Prix d’un garage en parpaing : des coûts variables…

Le tarif d’un garage en parpaings dépend des matériaux choisis pour la charpente, la couverture, l’aménagement et les finitions intérieures et extérieures. Il se calcule au mètre carré et va aussi être fonction des dimensions prévues, de la forme de la dépendance simple ou complexe et des difficultés du chantier comme l’accessibilité du terrain aux engins de chantier ou encore les mesures de sécurité à prendre. Il augmentera si le propriétaire souhaite un aménagement intérieur avec électricité et point d’eau ou une isolation par l’extérieur avec bardage. L’étendue des travaux va conditionner le montant final.

Prenez bien en compte que le coût d’un garage en parpaing, quelle que soit sa dimension, est moins élevé s’il est indépendant ou accolé à la maison. Les garages enterrés ou semi-enterrés présentent une augmentation de 100 € et plus du mètre carré.

Enfin, difficile d’estimer le prix d’un garage en parpaings de 20 m², 30 m², 40 m², 50 m², etc. sans s’intéresser aux prix pratiqués par les professionnels. Les marges sur matériaux, tout comme les taux horaires de main d’œuvre, influencent significativement le montant du devis de construction. C’est en comparant que le client arrive à sélectionner les prestations qui l’intéressent au meilleur prix ! Chaque poste du devis maçonnerie a son importance.

Prix d’un garage en parpaing : listing des prix pratiqués

Le prix d’un garage en parpaing est d’abord calculé selon ses dimensions.

Le prix d’un garage en parpaing de 20 m², 30 m², 40 m² ou 50 m² va en moyenne s’étendre de 250 € à 500 € du m², pose comprise.

  • Pour être plus précis, le prix d’un garage en parpaing de 20 m² est compris entre 3 500 € et 16 000 € TTC
  • le prix d’un garage en parpaing de 30 m² se situe entre 4 000 € et 18 000 € TTC.
  • Le coût d’un garage en parpaing de 40 m² tout équipé contenant l’électricité, une porte de garage et une fenêtre et une toiture en tuiles ou en ardoises est estimé entre 10 000 € et 20 000 € TTC.
  • Pas beaucoup plus élevé, le prix d’un garage en parpaing de 50 m² oscille entre 10 000 € et 25 000 € TTC.

Le coût d’un garage en parpaings dépend aussi de son implantation et de sa structure.

  • Le coût d’un garage en parpaings semi-enterré peut atteindre 750 € du m²
  • le coût d’un garage en parpaings enterré 850 € TTC et plus.

Décortiquons à présent le prix d’un garage en parpaings selon l’ampleur des travaux. Le montant à prévoir pour l’achat des parpaings et de l’isolation dépasse rarement 70 € à 75 € du m². Comptez environ 70 € à 110 € du m² pour faire réaliser la toiture !

Pour information, le tarif horaire d’un maçon varie de 35 € à 70 € selon la région. Le tarif horaire du couvreur peut dépasser les 80 € si le chantier est complexe et oblige à prendre de nombreuses mesures de sécurité. Demandez des devis de maçonnerie détaillés pour ne garder que les priorités et peut-être éviter des frais inutiles !

Prix d’un garage en parpaing : TVA et réglementation

La construction d’un garage en parpaings est généralement soumise au taux de TVA le plus fort, c’est-à-dire au taux normal de 20 % puisqu’il s’agit d’une installation neuve. La rénovation de cette dépendance par un professionnel peut ouvrir droit à un taux de TVA de 10 % sur le matériel et la main d’œuvre à condition que l’habitation ait plus de deux ans. Un formulaire Cerfa est à remplir et à donner à l’artisan ou au chef d’entreprise en charge des travaux.

Concernant la réglementation, le dépôt d’un permis de construire est obligatoire si la superficie du garage dépasse 40 m² (20 m² dans certaines communes). En détail, si la superficie de la maison est égale ou supérieure à 170 m² après ajout du garage en parpaings de 20 ou 40 m² de surface, le permis de construire est exigé. Il doit être réalisé par un architecte diplômé d’État. Une déclaration préalable de travaux peut être suffisante si la surface de plancher ou d’emprise au sol s’élève entre 5 et 20 m² (ou 40 m² dans certaines zones urbaines).

Les architectes des Bâtiments de France décident si la construction est conforme aux règles d’urbanisme définies par le PLU (Plan Local d’Urbanisme) puis valident ou invalident le dossier sous 4 mois. Le professionnel aide à sélectionner les matériaux et les coloris pour le crépis ou l’enduit, pour la toiture. Il réalise généralement les plans en 2D et 3D pour permettre de se projeter et d’imaginer sa future dépendance.

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus