Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Comment choisir sa cheminée ?

         
         
2 votes (4.5/5)

Quatre critères essentiels permettent de choisir la cheminée idéale. Il s’agit du rendement, de la puissance, de la dimension du foyer et des matériaux. Les foyers peuvent être ouverts ou fermés et utiliser différentes énergies.

Prix minimum Prix moyenPrix maximum
Cheminée à foyer ouvert550 €825 €1100 €
Insert de cheminée550 €1925 €3300 €
Cheminée électrique550 €1375 €2200 €
Cheminée au bioéthanol550 €1375 €2200 €
Cheminée à foyer fermé1100 €3300 €5500 €
Cheminée à gaz1100 €2200 €3300 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Prix d'un insert de cheminée

Localité : National

Coût moyen

1925 €

Fourchette de dépenses moyennes

1238 € - 2613 €

Coût minimum

550 €

Coût maximum

3300 €

Comment choisir sa cheminée ?

Cheminée foyer ouvert ©CMP

Cheminée foyer ouvert ©CMP

La cheminée apporte un chauffage d’appoint de qualité, décore et embellit l’espace. Disponible en de nombreuses formes, cet équipement se choisit aussi en fonction de ses caractéristiques esthétiques, sa puissance, sa durée de vie mais surtout son coût.

Le prix d’une cheminée se situe pour la plupart des modèles entre 500€ et 3 000€. Retrouvez les principaux facteurs de choix et obtenez des réponses à vos questions sur les prix des cheminées classiques, rustiques ou hautement design !

Comment choisir sa cheminée : de nombreuses solutions disponibles

Les solutions présentes sur le marché se différencient tant par leur forme que par leurs techniques de fonctionnement et le combustible utilisé.

Le choix d’une cheminée débute par une analyse concrète de son environnement. En effet, certains combustibles comme les bûches de bois nécessitent un espace de stockage important. Certains modèles se singularisent par leur hauteur tandis que d’autres proposent une belle largeur. Autre critère de choix : le combustible permet plus ou moins d’économies.

Si les cheminées éthanol et les cheminées électriques demandent un certain budget annuel, la cheminée bois est aussi écologique qu’économique. Enfin, le choix d’un insert de cheminée se base sur sa technologie et donc sa difficulté de pose puisque la plupart des appareils ne peuvent fonctionner sans conduit de cheminée.

Comment choisir sa cheminée : les bonnes questions à se poser

Quel type de cheminée installer ? Le but est-il de décorer ou de chauffer réellement une pièce ? S’agit-il d’un chauffage d’appoint ou d’un chauffage principal ?

Avant de procéder à l’achat de votre cheminée, vous allez devoir vous poser certaines questions en fonction de la pièce de destination de votre appareil, de l’apparence désirée ou encore de la performance souhaitée. Quatre critères essentiels permettent de choisir une cheminée idéale. Il s’agit du rendement, de la puissance, de la dimension du foyer et des matériaux

Les foyers peuvent être ouverts ou fermés et utiliser différentes énergies dont l’électricité, le bois, le gaz et le bioéthanol. Le choix dépend donc des caractéristiques propres à chaque appareil, mais aussi de l’esthétique et du style qui pourra être classique, rétro ou contemporain.

Les cheminées s’intègrent idéalement au décor et apportent une plus-value au bien immobilier en cas de revente. Cheminées en îlot, suspendues, adossées, de coin ou cheminée d’angle, cheminée à foyers ouverts ou inserts… À chaque pièce son appareil de chauffage !

Comment choisir sa cheminée : insert ou foyer ouvert ?

Une cheminée moderne est généralement une cheminée offrant un bon rendement et possédant la caractéristique d’être non polluante.

Les cheminées à foyers ouverts offrent une mise en scène agréable du foyer et une transmission immédiate de la chaleur, malgré des rendements nettement inférieurs aux inserts et foyers fermés (10 % seulement pour les foyers ouverts). De plus, leur utilisation est aujourd’hui fortement réglementée. Elle a même été interdite dans certaines villes en accord avec la loi relative aux émissions de particules fines publiée en 2004.

Les foyers fermés, généralement privilégiés car plus performants, offrent diverses configurations : murales, encastrables, double face, etc. Quelques travaux et certains accessoires sont à prévoir dans le cas de cheminées bois.

Le tubage de cheminée s’impose pour l’évacuation des fumées. Le chapeau de cheminée, à poser au-dessus de la toiture, évite l’infiltration des eaux de pluie dans le conduit. Enfin, le pare-feu de cheminée limite les accidents et protège les plus petits tout en rehaussant le décor.

Comment choisir sa cheminée : budgets

Le prix d’une cheminée tient compte du modèle choisi et de son design mais aussi de sa puissance, de son rendement et de son type de fonctionnement. Posé par un professionnel dans une résidence construite depuis plus de deux ans, le poêle sera taxé à 10 % au lieu de 20 % au titre de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA).

  • Le système classique consiste à installer un foyer ouvert. Le prix d’une cheminée à foyer ouvert est en moyenne compris entre 500€ et 1 000€ HT hors pose.
  • Le foyer fermé se concentre sur le rendement et la sécurité. Le prix d’une cheminée à foyer fermé se situe en moyenne entre 1 000€ et 5 000€ HT hors pose.
  • L’insert est un élément décoratif moderne et adapté. Le prix d’un insert de cheminée s’élève en moyenne entre 500€ et 3 000€ HT hors pose.
  • La cheminée à gaz reste propre et simple à entretenir. Le prix d’une cheminée à gaz se situe en moyenne entre 1 000€ et 3 000€ HT hors pose.
  • Le bioéthanol est un combustible sûr mais assez onéreux. Le prix d’une cheminée au bioéthanol reste en moyenne compris entre 500€ et 2 000€ HT hors pose.
  • La cheminée électrique est un chauffage d’appoint remarquable. Le prix d’une cheminée électrique se cantonne en moyenne entre 500€ et 2 000€ HT hors pose.

Pour connaître les prix des matériaux, des accessoires complémentaires, des composants et de la main-d’œuvre, le mieux est de demander une série de devis et de comparer. Les tarifs varient de région en région.

Comment choisir sa cheminée : législation

Si vous souhaitez percevoir des aides lors de la pose de votre cheminée, vous allez devoir respecter certaines obligations. Le professionnel spécialisé dans ce type d’installation vous conseille pour sélectionner un insert de cheminée labellisé « Flamme Verte » combinant systèmes de sécurité et performances.

L’aide la plus intéressante reste le Crédit d’Impôt sur la Transition Énergétique (CITE) permettant un remboursement de 30 % sur le montant total de l’achat facturé par l’artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Sachez que l’installation de cheminée est réglementée à Paris et en Île de France. La loi oblige à faire ramoner régulièrement sa cheminée pour pouvoir continuer à y allumer des feux. Par ailleurs, les foyers fermés sont recommandés pour limiter l’émission de particules fines polluantes. À noter : les préfectures ont annulé la loi de 2014 interdisant de faire des feux de cheminée chez soi.

Sommaire

Voir aussi


Cheminée ©LORFLAM

Guide des prix cheminée

Notre guide récapitule les principaux avantages et les caractéristiques des cheminées tout en distinguant les modèles actuels et en expliquant leurs modes…

Lire la suite 

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus