Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Prix de l’installation des bouches et conduits d’aération

         
0 vote (0/5)
Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Bouche d'extraction5 €30 €80 €
Pose80 €95 €110 €
Conduit souple PVC (au ml)1 €4 €10 €
Conduit souple aluminium (au ml)3 €4 €4 €
Conduit rigide PVC (au ml)4 €12 €42 €
Pose de conduit (au ml)9 €10 €11 €
Total fournitures et installation conduit (au ml)10 €17 €53 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Si votre habitation est équipée d’un système de chauffage tel que des radiateurs et que vous envisagez d’installer un système de climatisation ou de chauffage central, la première étape consistera à mettre en place un réseau de bouches et de conduits d’aération. Selon la configuration et la complexité de votre chantier, les coûts peuvent varier. Les dimensions des pièces ainsi que l’emplacement des bouches d’aération permettant d’assurer une bonne ventilation de votre habitation sont autant de facteurs à prendre en considération. Les propriétaires investissent en général un minimum de 2500 € à 4500 € pour l’installation des bouches et conduits d’aération. Toutefois, pour les grandes propriétés ou les projets complexes, les coûts peuvent dépasser 10.000 €.

L’installation de nouveaux conduits d’aération constitue un projet qui peut sembler impressionnant au premier abord. Rapprochez-vous d’un professionnel CVC (chauffage, ventilation, climatisation) expérimenté qui sera en mesure d’étudier la faisabilité de votre projet et de vous proposer la solution la plus adaptée. Prenez le temps d’étudier les diverses options qui se présentent à vous et d’évaluer en détail les coûts d’installation d’une climatisation ou d’une chaudière plus performante.

Prix de l'installation des conduits d'aération (fourniture et pose au ml)

Localité : National

Coût moyen

17 €

Fourchette de dépenses moyennes

13 € - 35 €

Coût minimum

10 €

Coût maximum

53 €

Prix de l’installation des bouches et conduits d’aération : rénovation de votre système de chauffage et de climatisation

Chauffage Acova

Chauffage ©Acova

Lorsque vous vous lancez dans un projet de rénovation de votre système de chauffage et de climatisation, l’installation des bouches et conduits d’aération ne constitue que la partie émergée de l’iceberg. Ces conduits assurant la circulation de l’air aussi bien chaud que froid sont raccordés à un système de régulation de la température.

Installation d’un système de chauffage à air pulsé

De nombreuses habitations sont dotées d’une chaudière centrale raccordée à un système de plomberie assurant la circulation de l’eau chaude dans les radiateurs des différentes pièces. D’autres habitations sont chauffées uniquement par des systèmes électriques.

Le coût d’installation d’un système de chauffage à air pulsé est généralement inférieur à celui d’un système de chauffage central classique. Il est possible de le coupler avec une ventilation double-flux avec récupération de chaleur. Dans tous les cas, il est nécessaire d’intégrer dans les cloisons le réseau de gaines permettant de distribuer l’air dans l’habitation. La mise en place de ce système complique quelque peu les travaux de rénovation.

En plus des bouches et des conduits d’aération, vous devrez installer :

  • Une prise d’air extérieure
  • Une centrale de traitement de l’air : avec un ventilateur ou un souffleur
  • Raccorder le réseau de gaines à un système de chauffage : chaudière, chauffage électrique ou pompe à chaleur

Les systèmes à air pulsé sont dotés d’un thermostat permettant de contrôler la température de l’air mis en circulation. Le rendement énergétique est intéressant, mais il est toujours possible d’utiliser un poêle ou un chauffage d’appoint si vous désirez profiter d’une source de chaleur plus soutenue en hiver.

Installation d’une climatisation centrale

L’installation d’une climatisation centrale fait partie des projets d’aménagement permettant d’améliorer significativement la plus-value immobilière de votre bien. Il n’y a rien de plus agréable que de remplacer un climatiseur obsolète, volumineux et bruyant par un système de climatisation centrale bien plus discret. L’air frais circulera alors de façon bien plus efficace dans votre habitation et votre confort en sera amélioré. L’un des avantages est que vous pouvez utiliser le thermostat et les conduits d’aération aussi bien pour vous chauffer en hiver, que pour réguler la température en été. Votre habitation profitera ainsi d’une température optimale tout au long de l’année.

Il suffit pour cela d’installer un condenseur ainsi qu’un évaporateur sur votre système de circulation à air pulsé et toutes les pièces de votre habitation desservies par le réseau de gaines seront ainsi climatisées. Ces éléments sont relativement coûteux. Pour l’installation technique de ces appareils, nous vous conseillons fortement de faire appel aux services d’un professionnel compétent. Vous aurez ainsi la garantie que votre installation sera réalisée dans les règles de l’art et fonctionnera de façon optimale.

Prix de l’installation des bouches et conduits d’aération : rénovation ou remplacement du réseau de conduits existant

Comme toutes les installations d’une habitation, le réseau de conduits et de gaines existant doit être entretenu régulièrement. S’il est mal entretenu, le système ne fonctionnera pas correctement, entraînant jusqu’à 40% de surconsommation d’énergie ainsi qu’une mauvaise qualité de l’air pouvant entraîner des pathologies. Les installations anciennes sont soumises aux effets du temps : des fissures et des fuites peuvent apparaître. Il peut être nécessaire de remplacer certaines pièces ou parties de votre réseau de bouches et de conduits d’aération.

Les conduits utilisés pour les systèmes de chauffage et de climatisation sont classés en trois catégories :

  1. Vinyle souple : Avec un revêtement en vinyle (PVC) renforcé d’armatures métalliques, ils sont très isolants. Il s’agit du type de conduits le plus couramment utilisé et le plus abordable. Ces conduits sont faciles à installer car ils sont souples et nécessitent moins de raccords que les conduits en acier galvanisé traditionnel.
  2. Aluminium : Solution intermédiaire en termes de coût et très isolante. Les rongeurs pouvant attaquer les conduits en vinyle, l’aluminium est davantage utilisé pour les conduits situés à l’extérieur de l’habitation et dans le vide sanitaire.
  3. Acier galvanisé : Solution la plus haut de gamme. Plus difficile à travailler, il est nécessaire de prévoir des raccords coudés et un moyen d’isolation par l’extérieur. Généralement utilisé dans les garages en raison de ses propriétés ignifuges. De forme ronde ou rectangulaire.

Réparations courantes

Avec le temps, vous serez probablement amené à effectuer des réparations sur votre centrale de traitement de l’air ou à remplacer des bouches d’aération. Le réseau de conduits vieillissant, il est nécessaire de vérifier l’apparition de fissures ou de fuites. Les réparations de conduits sont généralement peu coûteuses.

Motifs justifiant un remplacement intégral

Si les petites réparations ne sont pas suffisantes ou si les fissures sont trop nombreuses, vous serez peut-être amené à devoir changer l’intégralité de votre réseau de gaines. Cela peut être le cas des installations âgées ou des installations réalisées avec des matériaux bas de gamme. Ce genre de chantier est relativement complexe et requiert un certain savoir-faire. Il est délicat d’estimer avec précision le montant des travaux car il faut tenir compte aussi bien des dimensions de l’habitation, du nombre de bouches d’aération, du climat de la région que de la complexité du chantier et de l’accessibilité aux gaines. N’hésitez pas à comparer au minimum cinq devis différents. Le prix des conduits au mètre linéaire est compris entre 22 € et 53 €.

Prix de l’installation des bouches et conduits d’aération : Entretien – Comment garder les bouches et conduits d’aération propres

La qualité de l’air acheminé dans les conduits dépend de l’entretien que vous réalisez. Les professionnels recommandent de changer les filtres tous les six mois, de nettoyer les gaines tous les cinq ans et de nettoyer mensuellement les bouches d’alimentation et de retour.

Un professionnel CVC sera en mesure de réaliser un contrôle de l’ensemble de votre installation et de prévenir les éventuelles pannes. Tous les éléments de votre installation seront nettoyés (conduits d’aération, diffuseurs, grilles, échangeurs, serpentins, ventilateurs, bac d’égouttement, etc.) et toute trace de poussière, de moisissure et de pollen disparaîtra. Un nettoyage professionnel vous sera facturé entre 200 € et 300 €. Vous pouvez également souscrire à un contrat d’entretien annuel.

Vous améliorerez la longévité de votre installation si vous faites changer les filtres régulièrement. Vous pouvez également demander à un professionnel d’appliquer un produit d’étanchéité sur vos gaines afin de minimiser la pénétration de poussières et de saletés dans le système. Certains professionnels vous proposeront également d’appliquer un désinfectant dans le réseau afin de détruire le pollen et les allergènes susceptibles de s’y trouver et de limiter le développement des moisissures.

*Ces tarifs sont exprimés en €, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus