Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Comment bien choisir son chauffage

       
         
9 votes (3.6/5)

Notre guide des prix chauffage vous donnera des précisions sur les tarifs des équipements de chauffage (radiateurs, chauffage au sol, etc.) mais aussi des solutions d’appoint ainsi que du prix de l’installation de l’entretien et du remplacement de ces équipements.

Prix minimumPrix moyenPrix maximum
Radiateur à eau40 €920 €1800 €
Chauffage au sol40 €50 €60 €
Plafond chauffant60 €80 €100 €
Chauffage mural70 €110 €150 €
Radiateur électrique80 €890 €1700 €
Chauffage au bois1000 €13000 €25000 €
Chaudière à bois6000 €8000 €10000 €
Chauffage solaire13000 €19000 €25000 €
Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de prix de divers sites internet de construction.

Votre maison est en construction et il s’agit de choisir le futur système de chauffage, ou votre système de chauffage actuel est devenu vétuste et nécessite son remplacement. Pour faire le bon choix en termes d’énergie et d’équipement il convient de se poser quelques questions essentielles pour bien choisir son chauffage : quel type de combustible choisir ? Quelle option prendre pour un chauffage principal ou secondaire ? Chauffage au gaz, au fioul, à l’électricité ou encore fonctionnant avec une énergie renouvelable ? Les options sont multiples.

Si le montant total d’une installation de chauffage s’élève généralement à plusieurs milliers d’euros (le prix moyen d’une installation étant chiffrée à 6 064 € TTC d’après les données prix de Travaux.com*), le tarif variera en fonction de la technologie et des options souhaitées. Voici quelques pistes pour vous aider à choisir.

Coût du chauffage

Localité : National

Coût moyen

6064 €

Fourchette de dépenses moyennes

1670 € - 10571 €

Coût minimum

250 €

Coût maximum

20000 €

Comment bien choisir son chauffage : chauffages à combustion

Le chauffage à combustion utilise les énergies fossiles (fioul et gaz), ainsi que le bois.

Chauffage au fioul

Délaissé de plus en plus par les particuliers, le chauffage au fioul est passé de 20% des systèmes de chauffage en 1990 à 13% en 2013. Cette baisse de l’intérêt des particuliers est motivée par un coût d’usage relativement élevé, en dépit des importantes performances réalisées par les chaudières fioul de dernière génération (chaudière fioul basse température, chaudière fioul à combustion), moins énergivores. À savoir: le chauffage au fioul convient parfaitement pour chauffer une maison de grande taille dans une région au climat froid, mais nécessite de disposer d’une cuve de stockage (ou du moins d’espace pour en installer une). Si le coût des chaudières fioul reste généralement inférieur à d’autres modèles tels que les chaudières bois ou certains modèles de chaudière gaz ultra performante, l’énergie fioul demeure la plus onéreuse derrière l’électricité avec un un prix moyen de 0.089€/kWh TTC**. Il est donc indispensable d’investir dans une chaudière fioul performante, garantissant des économies à l’usage.

Le coût d’installation moyen d’un chauffage au fioul est de 3 620 € TTC*, d’après les devis communiqués par les clients de Travaux.com.

Chauffage au gaz

Alternative de prédilection aux systèmes de chauffage au fioul, le chauffage au gaz est devenu extrêmement efficace et performant grâce à l’apparition des chaudières gaz à basse température et des chaudières à condensation. Ces chaudières, plus chères à l’achat que les chaudières classiques permettent une économie de 15 à 20% sur la facture énergétique, dans le cas des modèles à condensation. En effet, ces dernières tout en affichant un rendement plus élevé, récupèrent les calories contenues dans la vapeur d’eau des fumées issues de la combustion.

Le coût d’installation moyen d’un système de chauffage au gaz est de 3 682 TTC*, d’après les devis communiqués par les clients de Travaux.com. Le prix de combustible gaz est quant à lui inférieur à celui de l’électricité et du fioul: 0.082€/kWh.

Chauffage au bois

Le chauffage au bois est l’alternative la moins chère à l’usage et parmi les plus écologiques. Souvent utilisé comme chauffage d’appoint (poêle à bois, cheminée et insert), le chauffage au bois peut également servir de source de chauffage principal de la maison si vous choisissez d’investir dans un poêle à bois performant ou une chaudière à bois alimentant votre système de chauffage central. Il s’agit d’une solution écologique, qui donne le droit dans certains cas à des aides de l’État. De plus, le bois est une énergie moins chère que le gaz et le fioul, son prix s’élève ainsi entre 0.037€/kWh et 0.075€/kWh selon sa forme de vente (bûches, bois déchiqueté, granulé à bois…).

Le prix moyen d’installation d’un chauffage au bois avec chaudière est de 3 433 € TTC et de 4 332 € TTC**, si vous optez pour l’installation d’un poêle à bois, toujours d’après les informations fournies par les clients du service de mise en relation de Travaux.com.

Comment bien choisir son chauffage : l’électricité

Le chauffage électrique, malgré un coût élevé à l’usage, reste l’une des solutions favorites des Français, notamment dans l’habitat locatif. Cette préférence tient en partie à des processus d’installation aisés. En effet, le chauffage électrique ne nécessite pas de mettre en place des conduites ni des tuyauteries. De plus, les radiateurs, qui ont nettement amélioré leurs performances énergétiques et leurs rendements, peuvent être installés facilement dans n’importe quelle pièce. L’aménagement s’en trouve facilité, notamment pour les extensions. Enfin, ce chauffage ne nécessite aucun entretien mis à part le simple dépoussiérage des convecteurs. En dehors de ces avantages, l’énergie électrique reste l’énergie la plus chère à l’usage (0.15€/kWh). Ce mode de chauffage convient donc en priorité pour les petites surfaces ou comme chauffage d’appoint dans des appartements bien isolés.

D’après les données communiquées par les clients de Travaux.com, le coût moyen d’un projet d’installation de chauffage fonctionnant à l’électricité est de 4 660 € *.

Comment bien choisir son chauffage : les énergies renouvelables

Le chauffage à bois est considéré comme fonctionnant avec une énergie renouvelable, même s’il s’agit d’un chauffage à combustion. Les autres chauffages écologiques sont le chauffage solaire et la pompe à chaleur (PAC).

Le chauffage solaire n’est généralement pas capable de couvrir l’intégralité des besoins énergétiques d’une maison sur toute l’année. Il est donc généralement couplé avec une autre source d’énergie.

La pompe à chaleur capte les calories présentes dans notre environnement pour les redistribuer dans le logement : l’air pour la la PAC air-eau et la PAC air-air également nommée PAC aérothermique, la terre pour la pompe à chaleur géothermique. L’installation d’une PAC aérothermique est moins chère (6 917 € en moyenne*) que celle d’une PAC air-eau (11 155 € TTC *en moyenne).

Les dispositifs de chauffage utilisant une énergie renouvelable, y compris le bois, peuvent bénéficier des aides incitatives : TVA à 5,5%, crédit d’impôt transition énergétique (CITE), prêt à taux zéro (Eco-PTZ), subventions de l’Anah ou des fournisseurs d’énergie ou des collectivités locales.

Comment bien choisir son chauffage : le choix des équipements de chauffage

Une fois l’énergie de votre chauffage choisie, vous devez réfléchir aux équipements. Les plus courants sont les radiateurs, les planchers chauffants et dans une moindre mesure, les plafonds chauffants.

Les radiateurs peuvent être des radiateurs électriques autonomes ou des radiateurs diffusant la chaleur produite par une chaudière. Dans ce dernier cas, pour faire des économies sur votre facture de chauffage, vous pouvez opter pour des radiateurs à basse température. Grâce à une surface plus grande, l’eau qui y circule est en effet moins chauffée : 45-50 degrés au lieu de 70-90 degrés, en moyenne. Au niveau des radiateurs électriques, les radiateurs à inertie permettent une meilleure diffusion de la chaleur. Ces radiateurs peuvent être installés seuls ou être reliés à une chaudière électrique.

Le plancher chauffant, quant à lui, ne peut être installé que dans du neuf ou dans le cadre d’une rénovation lourde. Il peut s’agir d’un plancher chauffant électrique ou d’un plancher chauffant fonctionnant avec une chaudière ou une pompe à chaleur.

Les autres articles de notre guide des prix chauffage vous donneront des précisions sur les tarifs des différents équipements de chauffage, le coût de leur installation et de leur entretien, ainsi que leur coût de remplacement. Travaux.com a également consacré un guide des prix aux chaudières.

*Ces chiffres ont été obtenus à partir des données fournies volontairement par des utilisateurs de Travaux.com. Ils correspondent aux devis demandés par l’intermédiaire de nos formulaires de demande de devis établis par des professionnels partenaires.

** Prix de l’énergie au 1er janvier 2017 – Source Base de données Pégase sous la tutelle du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

 

Sommaire

Voir aussi


Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus