Prix d’une charpente pas chère

Prix d’une charpente pas chère
1 vote (5)

Le prix d’une charpente varie en fonction de nombreux critères qu’il est recommandé d’étudier, Les prix des charpentes les moins chères sont généralement les charpentes en kit, avec un prix plancher pour les modèles métalliques de 35€/m² HT hors pose.

Prix d’une charpente pas chère

charpente

charpente

Une charpente pas chère n’est pas une charpente de mauvaise qualité mais une charpente fabriquée en série, correspondant à des normes standard et élaborée dans un matériau au coût de revient minimum.

Le prix d’une charpente pas chère débute à partir de 35€/m² mais peut être bien plus élevé. En prenant plusieurs exemples et en se basant sur les tarifs des fabricants et artisans charpentiers, Travaux.com a pu faire le point sur les différentes solutions existantes. Découvrez des descriptions détaillées, des prix moyens et des avis objectifs sur les différentes catégories de charpentes.

Charpente pas chères : quelles solutions privilégier ?

Le prix d’une charpente varie en fonction de nombreux critères selon si elle est traditionnelle ou industrielle, si elle est en bois ou métallique, s’il s’agit d’un toit plat ou d’un toit terrasse, ou enfin si elle est en kit ou sur-mesure.

Le prix dépend également de la surface, du type de bois, de la configuration du toit, du nombre de pentes, de la zone géographique, du prix de la main-d’œuvre pratiqué par les artisans ou l’entreprise contractée.

Les charpentes les moins chères sont généralement les charpentes en kit, avec un prix plancher pour les modèles métalliques de 35€/m² HT, pose non comprise. Il faut savoir également que les charpentes industrielles avec fixations métalliques sont moins chères que les charpentes traditionnelles entièrement conçues en bois et que les charpentes toits plats sont plutôt bon marché si elles sont d’un modèle de base et ne demandent aucune accessibilité. Ce type de terrasse revient par contre très cher si l’on y ajoute des éléments tels que des panneaux photovoltaïques. Bien placée également, la charpente métallique en kit peut représenter la solution idéale pour allier efficacité et budget.

Le choix peut être conditionné par d’autres facteurs que le budget comme les réglementations locales. En consultant le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de sa commune, le maître d’ouvrage peut se rendre compte des obligations imposées par les règles d’urbanisme et revoir par exemple le nombre de pans de sa charpente ou le degré de pente. Sachez que les charpentes toit plat ne sont pas autorisées dans toutes les régions françaises. Certaines configurations restent interdites.

Charpente pas chères : attention aux fausses économies !

Vous l’aurez compris : le prix de la charpente au mètre carré peut fortement varier. Toutefois, il est important de bien comparer les prestations pour ne pas être déçu. La longévité et la résistance aux aléas climatiques et au feu sont directement liées au matériau et au savoir-faire du charpentier. Avec une charpente premier prix, vous risquez de devoir réinvestir plus rapidement.

Chaque charpente doit répondre à des normes françaises et européennes. Si vous prévoyez de faire baisser les coûts en posant vous-même votre structure et en pratiquant l’auto-instruction, pensez bien à étudier la procédure en fonction du matériau de chaque élément. Il existe une DTU pour toute catégorie de charpente. Si vous ne possédez ni le matériel, ni les compétences, mieux vaut laisser agir un professionnel de métier couvert par la garantie décennale.

Une charpente à petit prix reste une charpente capable de traverser les années sans se détériorer et en apportant toute la protection nécessaire au bâtiment. Rappelons que son rôle consiste à limiter les infiltrations d’eau et à protéger de façon continue des agressions climatiques ! Une charpente en mauvais état est une charpente inutile.

Prix des charpentes pas chères : les meilleurs budgets

Certaines solutions restent plus avantageuses que d’autres. Les prix des charpentes les moins chères peuvent malgré tout subir des écarts importants à prestations égales mais selon le type de conception et le matériau.

Pour calculer le prix de votre charpente pas chère, vous allez devoir prendre en compte le nombre de pans, le degré de pente, le matériau, la technique de conception et bien entendu les tarifs annoncés par le fabricant. Il est important de distinguer les charpentes en kit et les charpentes sur-mesure mais aussi les charpentes en bois massif et les charpentes industrielles par exemple.

  • Le prix d’une charpente pas chère métallique en kit est en moyenne compris entre 35€ et 80€/m² HT hors pose.
  • Le prix d’une charpente bois en kit s’élève en moyenne entre 40€ et 55€ HT/m² hors pose.
  • Le prix d’une charpente pas chère en béton se cantonne en moyenne entre 75€ et 80€/m² HT pose comprise.
  • Le prix d’une charpente pas chère industrielle s’échelonne en moyenne entre 45€ et 55€/m² HT hors pose.

Obtenir plusieurs devis peut permettre de comparer les matériaux, les prestations et les prix afin de faire le bon choix. Ainsi, les artisans, peu nombreux dans certaines régions, peuvent toujours être concurrencés par les artisans des régions voisines.

Charpentes pas chères : comment amortir le coût

La pose de la charpente constitue un des postes les plus importants de la construction. L’opération fait partie du gros œuvre et influe sur l’ensemble de la structure. Réaliser des économies sur ce poste en choisissant une charpente de qualité inférieure peut revenir cher au bout de quelques années.

Sachez qu’il existe des aides pour accompagner l’achat d’un matériel de qualité et amortir le coût d’une charpente notamment dans le cadre des programmes de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH). Dans certains cas, la rénovation de la charpente peut être entièrement prise en charge. Parmi les travaux pris en charge par l’organisme, se retrouvent ainsi les “opérations de remplacement et de renforcement des charpentes, les travaux de réfection générale ou de grosses reprises de couverture (y compris toit-terrasse) rendus nécessaires par des défauts d’étanchéité, et les travaux de charpente et de couverture sous réserve d’une isolation de la toiture ou des combles perdus ainsi que les travaux de réfection des souches, lucarnes ou corniches peuvent être pris en charge par l’ANAH. ”

Ces avantages sont complétés par certaines aides locales et régionales provenant des collectivités ou d’associations. Les OPAH, Opérations Programmées pour l’Amélioration de l’Habitat, garantissent notamment des financements intéressants si vous habitez dans certaines régions. Le référentiel des OPAH est à disposition sur le site de l’ANAH. Cet avantage est réservé aux propriétaires bailleurs comme aux propriétaires occupants et concerne les travaux de rénovation lourds. L’OPAH intervient uniquement si le logement apparaît très dégradé et si le remplacement de la charpente entre dans le cadre d’un projet global.

Sommaire

Voir aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus

scroll