Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Aides et crédits d’impôt charpente

         
         
1 vote (5/5)
1 5
Aides et crédits d’impôt charpente

Lorsqu’il s’agit d’une rénovation de charpente, plusieurs avantages peuvent être accordés aux particuliers. Parce que la déperdition énergétique par la toiture est de 30% environ, la réfection de la charpente est considérée comme une priorité dans l’éco-rénovation.

Aides et crédits d’impôt charpente

Aides aux travaux Travaux.com

Aides aux travaux ©Travaux.com

Différents types de charpentes sont disponibles, à choisir selon le mode de construction et les matériaux entrant dans leur construction : charpente traditionnelle, charpente en kit, charpente plate en béton, charpente en bois ou encore une charpente métallique…

Selon les solutions retenues, les prix d’une charpente sont compris entre 40€ et plus de 100€ par mètres carrés.

Un investissement primordial qu’il est cependant nécessaire d’amortir grâce à certaines aides aux travaux de charpente. Des dispositifs permettant de faire baisser le coût d’une rénovation de charpente et des éventuels travaux d’isolation réalisés à cette occasion sont également disponibles.

Charpente : comment faire baisser la facture

La pose ou la réfection d’une charpente nécessite l’intervention d’un artisan, pour avoir des travaux solides et bien effectués. Pour faire baisser la facture de la charpente, il est conseillé de demander plusieurs devis et de comparer les prestations proposées et leur coût. *

De plus, faire appel à un professionnel pour changer ou rénover la charpente dans une maison construite depuis plus de deux ans permet de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 10 % (au lieu de 20 %), sur les frais de main-d’œuvre et sur le coût des matériaux fournis par l’artisan. Le taux TVA peut même passer à 5,5 % pour d’éventuels travaux d’isolation accompagnant les travaux de charpente.

Les travaux de charpente ne sont pas directement pris en charge par les dispositifs d’aides de l’État tels que le Crédit d’impôt et l’Eco-PTZ. Mais les travaux d’isolation associés à ce type de travaux (isolation de toiture, isolation de combles aménageables ou non) ouvrent quant à eux, droit à ces deux dispositifs. De plus, des aides de l’ANAH et des aides à la rénovation de charpente, distribuées localement, peuvent prendre en charge une partie des coûts de réfection.

Aides de l’État pour charpente : crédit d’impôt

Il n’existe pas de crédit d’impôt « charpente ». En revanche, le dispositif du crédit d’impôt transition énergétique (CITE) peut s’appliquer aux travaux d’isolation liés à la réfection ou à la pose d’une nouvelle charpente, dans votre résidence principale achevée depuis plus de deux ans.

Les travaux de charpente et son isolation doivent être réalisés par une entreprise RGE (reconnu garant de l’environnement) à la demande du propriétaire, du locataire et même de l’occupant à titre gratuit.

  • Le montant du crédit d’impôt 2018 pour l’isolation des charpentes est fixé à 30 % des dépenses avec un plafond de 8 000€ pour une personne seule, 16 000€ pour un couple plus 400€ par personne à charge.

Tous les contribuables sont concernés par le CITE « isolation de la toiture », y compris les personnes non imposables qui se verront remettre un chèque de remboursement.

Aides de l’État pour charpente : Eco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) peut servir à financer les travaux d’isolation de la nouvelle charpente ou de la charpente rénovée. Cumulable avec le crédit d’impôt, son montant peut atteindre 30 000€. Il est réservé aux propriétaires bailleurs ou occupants d’une maison individuelle ou d’un appartement en copropriété habitée en tant que résidence principale et construit avant le 1er janvier 1990.

Les travaux d’isolation de la toiture doivent être réalisés par un artisan RGE, dans le cadre d’un bouquet de travaux (au moins deux dans une liste de 6). Par exemple :

  • Isolation de la charpente et isolation de la façade isolation
  • Isolation de la charpente et installation d’un chauffage utilisant une énergie renouvelable.

Pour les logements construits après le 1er janvier 1948, si les travaux d’isolation de la charpente augmentent de manière significative la performance thermique de l’habitation, ils n’auront pas besoin d’être réalisés dans le cadre d’un bouquet de travaux.

  • En revanche, à l’issue de vos travaux, la consommation énergétique devra être inférieure à 150 kWhEP par m² et par an, si votre logement consomme, avant les travaux, plus de 180 kWhEP par m² et par an.
  • Si le seuil avant travaux est inférieur à 180, la consommation énergétique à atteindre devra être inférieure à 80 kWhEP par m² et par an.

Aides de l’État pour charpente : ANAH

L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH), un organisme public, peut vous verser des subventions pour les travaux de charpente, en fonction des priorités locales et de vos ressources. Le versement n’est jamais automatique et se fait après étude de votre dossier personnel.

Seuls, certains travaux bien définis entrent dans le périmètre d’intervention de l’ANAH. Les rénovations de charpente sont prises en charge, si ces rénovations concernent son remplacement ou son renforcement, y compris les traitements des matériaux. Sont également éligibles les travaux de charpente s’ils sont accompagnés d’une isolation performante de la toiture ou des combles.

Si vous êtes éligibles aux dispositifs de l’ANAH, les travaux de rénovation énergétiques sont subventionnés à hauteur de 35 % (revenus modestes) ou 50 % (revenus très modestes) et dans la limite de 20 000€ HT.

Cette aide à la rénovation de charpente est portée à 50 000€ maximum, si votre charpente et son isolation dégradées ont rendu votre habitation insalubre.

Concernant les plafonds de ressources des aides de l’ANAH, est considéré comme modeste, et donc éligible, un foyer de trois personnes vivant en province avec des revenus inférieurs à 32 377€. Ce foyer passe dans la catégorie des « très modestes », si ses revenus sont sous le seuil de 25 357€.

Aides de l’État pour charpente : aides locales et régionales

Des Aides Régionales aux Économies d’Énergie pour les Particuliers (Créé) existent. Elles sont versées aux propriétaires occupants réalisant des travaux d’isolation à l’occasion de la réfection de la charpente, sous condition de ressources. Le montant et la forme de l’aide de rénovation charpente sont fixés librement par chaque région : prêt à taux zéro climat en Lorraine, éco-chèque logement jusqu’à 1 500€ en Midi Pyrénées, etc.

Les Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) sont un autre moyen d’obtenir des aides locales, pour vos travaux de charpente. Les collectivités territoriales nouent un partenariat avec l’ANAH, afin d’améliorer l’habitat dans une zone donnée.

Votre bien immobilier doit donc se trouver dans une zone couverte par un programme OPAH. Vous êtes alors susceptible de bénéficier de subventions majorées de l’ANAH et d’un complément versé par votre collectivité locale, pour financer une partie du coût de la charpente. Les OPAH s’adressent aux propriétaires occupants avec des revenus modestes et aux propriétaires bailleurs acceptant de pratiquer un loyer modéré, après les travaux de réfection de la toiture.

Sommaire

Voir aussi


Guide des prix toiture

Guide des prix toiture

Le guide des prix toiture vous donnera une estimation et un comparatif des tarifs concernant les tuiles, l’entretien, la construction ou la…

Lire la suite 

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus