Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Zoom sur les primes énergies les plus généreuses !

         
         
1 vote (5/5)

Les primes énergies les plus avantageuses ciblent différents types de travaux tendant vers la transition écologique et les économies d’énergie. Accordées sous condition de ressources, ces primes réduisent significativement la dépense. Alors, à qui demander la prime énergie et quel montant espérer ?

Parmi les aides d’état les plus souvent utilisées, les primes énergies dispensées par le dispositif des CEE financent de nombreuses opérations : du remplacement de la chaudière à la mise en place d’une isolation performante. Mais quelles sont les primes énergies les plus élevées ? Petit récap des enveloppes les plus généreuses, poste par poste.

 

Prime énergie chauffage biomasse

Chaudière bois Vitoligno Viessmann

Chaudière bois ©Viessmann

La prime énergie pour le chauffage aide à financer les systèmes les plus performants et les systèmes à énergie renouvelable.

Quel montant?

La prime énergie pour le chauffage biomasse peut monter jusqu’à 4000 € pour les ménages modestes et 2500 € pour les autres ménages.

Quel travaux?

Cette prime est accordée pour différents types de travaux dont l’installation d’une chaudière biomasse en remplacement d’une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz autre qu’à condensation.

Quels avantages?

L’opération procure différents avantages : une baisse des émissions de gaz à effet de serre, des économies d’énergie importantes et un confort accru dans le logement. Parmi les équipements fonctionnant à la biomasse, les chaudières à bûches et les chaudières à pellets représentent un investissement intéressant sur la durée.

Quel prix pour les travaux?

Selon l’Ademe, le prix moyen pour l’installation d’une chaudière bois performante est compris entre 6000 € et 20.000 € et le prix d’une chaudière à granulés automatique entre 7 000 € et 18 000 €. Ces tarifs comprennent l’installation de l’appareil.

La prime énergie pour une chaudière prend donc en charge une partie non négligeable de la dépense lorsque le combustible est naturel et renouvelable, issu de la gestion durable des forêts.

 

 

Prime énergie pour l’installation d’une pompe à chaleur

Pompe à chaleur air-eau-Altherma Hybride ©DAIKIN

Pompe à chaleur air-eau-Altherma Hybride ©DAIKIN

La prime énergie pour une pompe à chaleur encourage l’achat et la pose par un professionnel agréé d’une pac à aérothermie, à géothermie, hybride ou hydrothermique.

Quel montant?

Le montant de cette prime énergie chauffage peut atteindre 4000 € pour les ménages les plus modestes et 2500 € pour les autres ménages.

Quels travaux?

Différents types de travaux sont concernés dont l’installation d’une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau ou hybride en remplacement d’une chaudière charbon, au fioul ou au gaz autre qu’à condensation.

Quels avantages?

La pompe à chaleur est un appareil à énergie renouvelable qui laisse une empreinte carbone très faible, fonctionne avec des énergies naturellement présentes dans l’environnement et n’utilise que très peu d’électricité.

Le Coefficient de Performance (COP) définit le rendement de l’appareil : plus ce COP est élevé, plus la consommation d’énergie est basse. En changeant sa chaudière très gourmande en énergie pour une pac performante, le consommateur réduit significativement sa facture de chauffage, même si un chauffage d’appoint doit être installé en complément dans les régions les plus froides.

Les pompes à chaleur les plus couramment posées sont les pacs air/eau, eau/eau, eau/eau glycolée, sol/sol et sol/eau.

Quel prix pour les travaux?

En se basant  sur les données fournies par l’Ademe, le prix à l’achat varie selon le volume à chauffer et donc selon la puissance de l’appareil.

  • Le prix d’une pompe à chaleur aérothermique (hors relève de chaudière) est de 10 000 € à 15 000 €.
  • Le montant à prévoir pour une pompe à chaleur géothermique varie de 13 000 € à 20 000 € (avec captage compris). Le coût de l’installation est inclus dans ces tarifs.

 

Prime énergie chauffage solaire

Zoom sur les primes énergies les plus généreuses !La prime énergie chauffage solaire est versée pour l’installation de systèmes innovants utilisant l’énergie solaire.

Quel montant?

Le montant de cette prime chauffage peut atteindre  4000 € pour les ménages modestes et jusqu’à 2500 € pour les autres ménages.

Quels travaux?

Les travaux, permettant de bénéficier de cette prime énergie, incluent l’installation d’un système solaire combiné en remplacement d’une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz, autre qu’à condensation.

Quels avantages?

En effectuant ce changement de système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, le propriétaire voit son confort augmenter et sa facture énergétique globale baisser. L’énergie du soleil est captée et transformée en énergie gratuite. Le système est donc écologique et durable.

Les systèmes solaires combinés sont composés de capteurs solaires thermiques utilisés pour chauffer l’eau du circuit de chauffage mais aussi pour chauffer l’eau chaude sanitaire comme le ferait un CESI (Chauffe-eau Solaire Individuel). Ce double emploi minimise la facture énergétique en tenant compte des besoins des occupants du logement.

Les équipements les plus souvent installés sont des panneaux solaires thermiques ou des panneaux photovoltaïques, à poser à même le sol ou à installer sur le toit. Pour répartir la chaleur, deux systèmes existent : le plancher solaire direct et l’hydro-accumulation.

Quel prix pour les travaux?

Selon l’Ademe, ce type de travaux revient entre 12 000 € et 15 000 €, soit à environ 1 000 € du m², prix de l’installation compris.

Prime énergie chaudière gaz HPE

 

Chaudière gaz De Dietrich

Chaudière gaz ©De Dietrich

La prime énergie pour un changement de chaudière est un peu moins élevée pour la mise en place d’une chaudière à Haute Performance Énergétique (HPE) à gaz. Elle reste toutefois avantageuse pour minimiser l’investissement.

Quel montant?

La prime énergie pour une chaudière gaz est d’un montant maximum de 1200 € pour les ménages modestes et de 600 € pour les autres ménages.

Quels travaux?

Cette prime est accordée pour l’installation d’une chaudière gaz HPE (etas ≥ 92%) en remplacement d’une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz, autre qu’à condensation.

Quels avantages?

Les chaudières gaz à condensation, présentent divers intérêts. En utilisant l’énergie gaz selon le principe de la condensation, ces équipements THPE utilisent les énergies des calories contenues dans les fumées issues de la combustion du gaz ou du fioul. En réinjectant la chaleur contenue dans la vapeur d’eau de ces fumées dans le circuit de chauffage, les chaudières à condensation exploitent gratuitement toutes les ressources énergétiques de la combustion et consomment ainsi moins. Les chaudières condensation en plus de procurer une chaleur régulière, autorisent ainsi une économie entre 15 et 20%.

Quel prix pour les travaux?

Installer ce type de chaudière coûte, selon l’Ademe, entre 3000 € et 5000 €  pose comprise étant compris dans ce prix.

Prime énergie isolation

 

Isolation de combles perdu ©Travaux

Isolation de combles perdu ©Travaux

Que vous souhaitiez isoler vos combles, vos murs, votre toiture ou vos planchers bas, vous pouvez faire une demande d’aide auprès du fournisseur d’énergie de votre choix.

Quel montant?

Le montant de cette prime énergie est de 30 € par m² pour les planchers bas et de 20 € du m² pour l’isolation des combles et des toitures pour les ménages modestes. Il est respectivement de 20 € du m² et de 10 € du m² pour les autres ménages.

Quels travaux?

La prime énergie pour l’isolation englobe diverses catégories de travaux. Le propriétaire peut prétendre à une prime énergie pour l’isolation des combles, une prime énergie pour l’isolation des murs ou encore une prime énergie pour l’isolation extérieure.

Quels avantages?

Indispensable pour maximiser les performances des systèmes de chauffage et de climatisation, l’isolation réduit significativement les ponts thermiques et les déperditions énergétiques. Cette opération doit être réalisée avant tout autre travaux de rénovation énergétique. Le confort ressenti par les occupants des lieux est immédiat. Les courants d’air disparaissent et la température ambiante est enfin homogène dans chaque pièce.

Quel prix pour ces travaux?

Concernant les prix au m²(fourniture et main d’oeuvre comprises) comptez:

  • de 20 € à 50 € pour l’isolation des sols,
  • de 35 € à 70 € pour l’isolation des combles perdus,
  • de 60 € à 120 € pour l’isolation des combles aménagés,
  • de 50 € à 120 € pour l’isolation des murs
  • de 80 € à 120 € pour une isolation par l’extérieur.
  • Une isolation intégrée vous coûtera entre 40 € et 125 €.

 

Comment bénéficier des primes énergies ?

Zoom sur les primes énergies les plus généreuses !

Primes Energie ©Leclerc

Faire une demande de prime énergie après travaux est possible sous certaines conditions. Aussi appelée “Coup de pouce économies d’énergie”, cette prime peut être demandée par les propriétaires et copropriétaires d’une résidence principale jusqu’au 31/12/2020 pour des travaux contribuant à la transition écologique réalisés par des artisans qualifiés RGE (Reconnus Garants de l’Environnement).

Vous vous demandez à qui demander la prime énergie ? Seuls les professionnels ayant signé la charte “Coup de pouce économies d’énergie” ou ayant un partenaire signataire de la charte sont habilités à facturer les travaux. La liste est disponible sur le site du ministère chargé de l’environnement.

En cas de doute, les artisans RGE expliquent comment bénéficier de la prime énergie et évoquent les différentes étapes :

  • avant tout autre accord, accepter l’offre de l’entreprise signataire
  • signer le devis reprenant les travaux réalisé par l’artisan RGE
  • envoyer les factures au fournisseur signataire de la charte sélectionné
  • attendre le virement sur votre compte ou le chèque de l’entreprise signataire.

Primes énergies: à quel montant ai-je droit ?

 

Réduire les factures dans l'habitatTravaux.com

économie d’energie©Travaux.com

Si vous vous demandez qui a droit à la prime énergie  sachez que, selon les services publics, tous les ménages français peuvent prétendre à cette offre.

Il faut néanmoins savoir que les ressources du foyer comptent autant que le type de système installé. Le montant de la prime est plus élevé pour les ménages aux revenus modestes et très modestes que pour les autres ménages.

Les ressources retenues pour le calcul correspondent au revenu fiscal de référence du foyer inscrit sur le dernier avis d’imposition reçu.

Les fournisseurs mettent généralement à disposition un simulateur qui permet de connaître le montant de sa future prime énergie. Ce simulateur est disponible en ligne sur le site du fournisseur. Simple à utiliser, il donne une idée du montant auquel vous avez droit mais le résultat ne constitue en rien une promesse d’octroi. Seule la demande écrite via le formulaire officiel pourra indiquer une somme précise.

Autres primes

Poêle à bois TILIA ©DE DIETRICH

Poêle à bois TILIA ©DE DIETRICH

D’autres travaux permettent l’obtention d’une prime énergie. Ce sont par exemple :

  • le raccordement au réseau de chaleur EnR&R avec un plafond de 700 € pour les ménages modestes et de 450 € pour les autres ménages
  • l’installation d’un chauffage bois performant en remplacement d’un chauffage indépendant au charbon avec un montant de 800 € pour les ménages modestes et de 500 € pour les autres ménages
  • le remplacement d’un convecteur par un radiateur ou autre appareil électrique performant dans la limite de 100 € pour les ménages modestes et de 50 € pour les autres ménages
  • pour les copropriétés, le remplacement d’un conduit d’évacuation des produits de combustion incompatible avec une chaudière gaz à condensation avec un montant maximum de 700 € pour les ménages modestes et de 450 € pour les autres ménages.

Les primes énergie financent aussi divers travaux complémentaires, parfois essentiels au bon fonctionnement d’un système de chauffage ou indissociables d’une bonne isolation. Il existe notamment une prime énergie pour la climatisation, une prime énergie pour la VMC et une prime énergie pour les fenêtres. Les travaux éligibles à ce dispositif bénéficient généralement aussi du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), de l’éco prêt à taux zéro, des aides de l’Anah (Agence pour l’Amélioration de l’Habitat), des subventions des collectivités territoriales et de la TVA à taux réduit. Attention, certaines aides ne sont pas cumulables !

Bon à savoir : une prime énergie après travaux pourrait être versée aux foyers modestes et très modestes en remplacement du crédit d’impôt CITE et ce dès 2020. Le montant de cette prime énergie après travaux serait fixé selon les revenus du ménage et le système installé.

Sommaire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus