Où réaliser vos travaux ?
Trouvez un artisan

Exemple de devis pour la pose de plaques de plâtre et isolation

         
         
3 votes (5/5)

Une de vos pièces sous combles mérite une petite rénovation ? Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation pour une chambre ou une pièce nécessitant une nouvelle isolation et la pose de nouveaux parements en plaques de plâtre ? Nous avons sélectionné pour vous cet exemple de devis pour la pose de plaques de plâtre et isolation comprenant la dépose d’une ancienne isolation en toiture, l’ébrasement d’une fenêtre velux ainsi que la mise en œuvre d’une nouvelle isolation et de plaques de plâtre sur les murs et en toiture. L’estimation et le détail fournis par notre artisan partenaire vous permettront de comprendre les différentes étapes d’un tel chantier et de prévoir votre financement.

Exemple de devis pour la pose de plaques de plâtre et isolation

Rénovation d’une chambre

Détails Quantité Unité TVA Remise Total HT
Rampant 1 plaque BA 13, EI 15 (coupe-feu 15 mn),sur suspente vissée sur fourrure F47, non compris isolant 8.50 M2 0 0 358.27
Fourniture et mise en œuvre d’une contre-cloison 1 plaque type PLACO style vissé profilé sur ossature bois 6.01 M2 0  0 238.90

Pose de laine de verre knauf en couche croisée de 80*200 sur rampant résistance thermique de 7.9 K/W par M2

8.50 M2 0  0 432.06

Pose de laine de verre de 120mm en 032 sur encuvement résistance thermique de 3.15 K/W par M2

  6.01
M2 0  0 218.04

Ébrasement de Velux

1.00 U 0  0 98.29

Pose d’une trappe laquée blanche en aluminium

1.00 U 0  0 65.67

Pose de bande papier et armée Enduit 3 passes

43.30 M2 0 0 335.14

Démontage et évacuation des gravats

15.85 M2 0 0 131.87

Ponçage offert

0 0 0 0 0
Sous total : 1878.24 €
Acompte à verser lors de la commande : 30 %

Solde : au début des travaux

Durée de validité du devis : 60 jours

Total HT :
Total TVA :
Total TTC :
1878.24 €
0.00 €
1878.24 €

Exemple de devis pour la pose de plaques de plâtre et isolation : choix des matériaux

Installation plaques de plâtre ©PLACO

Installation plaques de plâtre ©PLACO

Cet exemple de devis « plaques de plâtre et isolation », comme tout devis, dépend tout d’abord du secteur géographique de résidence. Si l’acheminement des matériaux présente des difficultés accrues, que l’artisan doit utiliser un monte-charge, ou utiliser des plaques de plâtre de 60 cm de large au lieu de plaques standard (120 cm de large et qui coûtent en moyenne 1,5 fois plus cher au mètre carré) le coût de la prestation sera naturellement majoré.

Il en va de même pour l’isolant. Dans l’exemple analysé ici, une partie des travaux comprennent la rénovation de l’isolation par l’intérieur (murs et toiture). Le choix de l’isolant et son épaisseur influencent bien entendu le coût du devis de rénovation.

Dans le devis « plaques de plâtres et isolation » de notre artisan partenaire, l’isolant choisi est une laine de verre, de la marque Knauff, posée en rouleaux de 120 mm et facturée un peu plus de 10 € par mètre carré en grande surface de bricolage. Il s’agit d’une option traditionnelle d’isolation, particulièrement efficace, et affichant une conductivité thermique, notée λ ou lambda, très faible.

Cette valeur (lambda : 032) indique qu’une bonne performance d’isolation sera atteinte avec une faible épaisseur d’isolant. Une caractéristique primordiale pour cet aménagement de petite pièce sous les combles ou chaque mètre carré compte.

Exemple de devis pour la pose de plaques de plâtre et isolation : étape par étape

  • Étape 1 du devis « plaques de plâtre et isolation » : Démontage et évacuation des gravats

Afin d’avoir accès à la charpente qui sert de support à l’ossature, qui maintiendra la laine de verre et accueillera le nouveau parement en plaques de plâtre, il est nécessaire de démonter les matériaux anciens.

Le temps de démontage est conditionné à l’état et la nature de ces anciens matériaux. Des plaques de BA13 se détacheront plus facilement qu’un bacula (plâtre fixé sur un lattis de châtaignier). Les gravats sont ensuite emmenés en déchetterie. Pour cette prestation de démontage, notre partenaire facture 8,30 € TTC, un tarif qui reste dans la moyenne de ce type d’intervention facturée en moyenne entre 5 et 12 € par mètre carré.

  • Étape 2 du devis « plaques de plâtre et isolation » : le rampant

Dans les combles, le rampant est la partie inclinée qui suit la couverture.

Dans un premier temps, notre artisan partenaire réalise le ferraillage. Il pose des suspentes (pattes métalliques) à intervalles réguliers. Elles serviront à clipser les fourrures, pièces de calage nécessaires à la pose de l’isolant (barres métalliques de 530 cm de long et de 47 mm de large). Ensuite, ce dernier met en place l’isolant qui passera entre la charpente et les fourrures. Cette isolation se compose de deux couches croisées de laine de verre afin d’éviter tout pont thermique. Pour finir, l’artisan plaquiste visse les plaques de plâtre type Placoplatre® sur l’ossature métallique en F47.

Le rampant étant pourvu d’une fenêtre de toit fixée directement sur la charpente, le plaquiste réalise des ébrasements qui relieront les bords cette fenêtre jusqu’à la plaque de plâtre du rampant, pour une finition parfaite.

Le prix de la rénovation du rampant, sur l’exemple de devis « plaque de plâtre » cité en exemple s’élève à 92 € par mètre carré TTC. Le tarif comprend ainsi la fourniture et la pose de l’ossature, de l’isolant et la fourniture et pose des plaques de plâtre.

De manière générale, une isolation par l’intérieur des combles habitables coûte entre 20 et 50 € HT par mètre carré et la pose de plaques de plâtres sur rampants entre 45 et 55 € HT par mètre carré.

  • Étape 3 du devis « plaques de plâtre et isolation » : l’encuvement

L’encuvement désigne la partie verticale en périphérie de la chambre. Dans le cas de cette construction, elle est en maçonnerie. Dans les pavillons, cette « rehausse » en maçonnerie n’existe pas forcément. Ce poste représente la mise en œuvre d’une contre-cloison, prise entre le sol et le bas du rampant.

L’artisan met d’abord en place deux rails (un au sol et un autre fixé au rampant), puis insère verticalement des montants, tout ceci forme l’ossature métallique. Entre ces montants, est insérée la laine de verre de 120 mm, suffisamment performante pour isoler en optimisant en mordant au minimum sur l’espace disponible. Enfin, à l’instar du rampant, il visse des plaques de BA13 sur l’ossature métallique.

Pour l’ensemble de ces postes, le coût affiché sur l’exemple de devis « plaques de plâtre et isolation » est de 76 € HT par mètre carré.

La pose de contre-cloisons est généralement facturée entre 45 € et 85 € HT par mètre carré au rez-de-chaussée. Les tarifs proposés dans cet exemple de devis, bien qu’en étage supérieur, rentre donc dans la moyenne de ce type de prestation.

  • Étape 4 du devis « plaques de plâtre et isolation » : les bandes

Pour jointer les plaques de plâtre entre elles, l’artisan plaquiste colle des bandes en papier très résistant, appelées « bandes calicot », à l’aide d’enduit. Il ne s’agit pas là d’une finition prête à peindre. Le peintre devra, pour une finition parfaite, réaliser un « ratissage » sur toutes les bandes. Cette étape primordiale des travaux de pose de plaques de plâtre présente généralement une partie importante du budget des travaux. Les prix du jointoiement de plaques de plâtre vont varier, entre autres, en fonction du nombre de passes réalisées par l’artisan plaquiste.

Le prix du jointoiement en 2 passes varie entre 3 € et 5 € HT par mètre carré. Dans ce devis « plaques de plâtre » cité en exemple, il s’agit d’un jointoiement en 3 passes, facturé au prix de 7,73 € TTC par mètre carré.

Exemple de devis pour la pose de plaques de plâtre et isolation : TVA et aides

Notre artisan partenaire exerçant sous le régime de l’auto-entrepreneuriat, aucune TVA ne ressort sur l’exemple de devis « plaque de plâtre et isolation » cité en exemple. Il est donc plus concurrentiel par rapport aux artisans qui exercent sous un autre statut. En outre, comme c’est le cas pour ce professionnel, un auto-entrepreneur peut tout à fait être agréé RGE.

Les travaux listés dans le devis concernent une amélioration de l’habitat et notamment l’amélioration des performances énergétiques du votre logement via la pose d’une isolation performante

Notre partenaire respectant parfaitement les niveaux de résistance thermique (3,7 m².K/W pour les murs et 7 m².K/W pour les rampants), ses clients peuvent tout fait prétendre à des aides accordées, sous conditions de revenus, telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro, l’aide à l’isolation de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Pour en savoir plus, consultez notre article : Quelles aides financières pour isoler les combles ?

Sommaire

Vous aimerez aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus