Accueil > Déco > Salle de bains > Sol de salle de bains : invitation au grand large et hymne à la couleur

Sol de salle de bains : invitation au grand large et hymne à la couleur

Le carrelage, même s’il a encore largement les faveurs du public, n’est plus le seul revêtement de sol des salles de bains s’attirant les faveurs des Français. En effet, les sols souples sont en train d’introduire un vent de fantaisie, avec des couleurs vives notamment, dans l’univers de la salle d’eau tandis que le parquet ‘Pont de bateau’ y fait une entrée remarquée. Tour d’horizon.

Sol de salle de bains : invitation au grand large et hymne à la couleurLe carrelage

La salle de bains est l’habitat naturel du carrelage, d’ailleurs la mosaïque date de Byzance et les thermes romains étaient carrelés. Le carrelage a même parfaitement su s’adapter aux tendances minimalistes ou contemporaines, une élégance qui se traduit par un recours de plus en plus fréquent au carrelage imitant des matériaux nobles (marbre, granit, pierre naturelle, etc., voire le cuir et le métal d’ailleurs) dont il épouse désormais les dimensions.

Sol de salle de bains : invitation au grand large et hymne à la couleurDu point de vue esthétique, il existe donc une infinité de formes, de teintes et de dimensions, laissant libre court à l’imagination. Les artisans, tant fabricants que poseurs de carrelage, seront capables d’accommoder tous vos désirs, du dallage classique au décor peint, de la terre cuite au carreau dessiné à la main. On trouve plus de 200 teintes de carreaux et près de 30 formes différentes, vous n’aurez que l’embarras du choix. On évitera cependant, généralement, de choisir des petits carreaux dans de grandes pièces, et à l’inverse, de choisir de grands carreaux dans de petites pièces.

[pub]Indémodable, le carrelage à quelques inconvénients. En premier lieu le carrelage, qui n’est pas étanche en soi, doit être posé au sol avec un très grand soin, d’autant plus qu’une fois posé, il faut vivre avec. Le sol de la salle de bains doit par ailleurs être entièrement carrelé, y compris sous la baignoire. Il faut de plus être particulièrement attentif à l’aspect antidérapant des carreaux choisis.

Sol de salle de bains : invitation au grand large et hymne à la couleurLes sols souples

Les fabricants de sols souples de tous types sont en train de découvrir que la fantaisie, au sens propre, à désormais droit de cité dans la salle de bains. Pour ce qui concerne les sols plastiques, la présentation en dalles reste encore prédominante sauf que ces dalles sont aujourd’hui disponibles avec une profusion de couleurs qui autorise toutes les libertés, du très classique à l’excentrique.

De plus, ces sols souples sont les meilleurs alliés d’une évolution actuelle qui voit la salle de bains scandinave, où la douche n’est plus enfermée dans une cabine, se développer en France. En effet, ils permettent de couvrir le sol de la pièce presque d’un seul tenant, plinthes y compris, tout en garantissant aussi bien l’étanchéité que l’accroche aux pieds. Ils sont également d’une remarquable facilité d’entretien et aujourd’hui très résistants à l’usage. Attention, le linoléum dans une salle de bains doit être, à la pose, recouvert d’un film protecteur.

Sol de salle de bains : invitation au grand large et hymne à la couleurMais d’autres types de sols souples font leur apparition dans la salle d’eau. Citons en particulier le jonc de mer, un chaume qui pousse dans les estuaires d’eau douce ou de mer. Torsadé puis tissé avant d’être enduit d’une sous-couche de latex, il est quasi imperméable et ne se tache pas. Il faut seulement l’humidifier régulièrement afin qu’il garde son élasticité, ce qui se fait naturellement dans une salle de bains. Citons encore le sisal, issu d’une plante subtropicale d’Amérique du Sud. Les fibres, longues et faciles à tisser, permettent de multiplier les types de tissage. Le sisal est lui aussi pratiquement imperméable et repousse les taches. Doux au toucher, il est disponible en différents coloris.

A noter enfin que le liège est un revêtement qui commence à peine à susciter l’intérêt des particuliers mais qui devrait bientôt se tailler un beau succès d’estime. En effet, longtemps utilisé en sous-couche isolante ou revêtement mural, il peut désormais s’installer, sous forme de dalles aux propriétés anti-humidité dans la salle de bains avec une finition ‘vernis brillant’ ou ‘mat’ d’usine, d’une épaisseur de quelques millimètres. Et, autre bonne surprise, les gammes, tant en texture qu’en coloris, sont beaucoup plus vastes que d’aucun pourrait l’imaginer, avec là encore, une surprenante abondance de couleurs. Enfin, avantage non négligeable, le liège est un matériau ‘chaud’, même en hiver. Originalité garantie. (Attention la pose nécessite des colles adaptées).

Sol de salle de bains : invitation au grand large et hymne à la couleurLe parquet

Les parquets investissent aujourd’hui toutes les pièces de la maison, les salles de bains ne faisant pas exception. Appelés parquet ‘Ponts de bateau’, ces réalisations sont aujourd’hui possibles par une meilleure connaissance de bois exotiques moins sensibles à l’humidité, voire imputrescible, et par la pose flottante. Du coup, après le sol, le bois semble parti pour coloniser toute la pièce. Ainsi voit-on apparaître des salles de bains proposant des clins d’œil marqués à la construction navale, avec des espaces tout en bois offrant de beaux contrastes avec l’émail des baignoires et lavabos. Le teck est l’essence la plus utilisée mais, entre autres, le Merbau, le Doussié, l’Ipé, l’Iroko, le Padouk ou le Wengé peuvent l’être également.

Sol de salle de bains : invitation au grand large et hymne à la couleurIl est même possible aujourd’hui d’avoir des planchers en bois massif dans la salle de bains, à la condition cependant qu’il soit traité avec des vernis (qualité ‘marine’) au polyuréthane. Preuve du succès de la formule, apparaissent désormais des panneaux en parquet stratifié hydrofuges justement conçus pour les salles de bains.

Attention cependant : il ne faut jamais installer de parquet contrecollé dans une salle de bains. Enfin, une bonne aération est nécessaire.

Christophe Leray

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Demandez un crédit travaux

Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus

scroll