Accueil > Jardin > Piscines > Piscine hors sol ou piscine enterrée que choisir ?

Piscine hors sol ou piscine enterrée que choisir ?

Pour construire une piscine qui dure, les bonnes vieilles méthodes, c’est-à-dire l’utilisation du béton, restent la règle générale. Cependant, la piscine hors sol, plus rapide à installer, ne nécessite pas de gros œuvre et peut être une solution plus économique pour une piscine de petite dimension.

Installer une piscine hors sol

Piscine hors sol bois bahia Hydrosud

Piscine hors sol en bois bahia ©Piscine Hydro Sud

La piscine hors sol permet  d’évacuer tous les aspects les plus contraignants liés à l’installation d’une piscine : chantier, études de faisabilité, terrassement, délais, etc… Le budget requis est également bien moindre que le budget d’une piscine enterrée. Comme son nom l’indique, la piscine hors sol est une piscine qui est posée sur le sol, construite en éléments préfabriqués : résine de synthèse, en bois, en acier, PVC, plastique, etc… Elle est également appelée piscine en kit et elle a l’avantage d’être très rapidement opérationnelle et de ne pas nécessiter de gros travaux. Le recours aux professionnels de la piscine, s’il n’est pas obligatoire, reste conseillé. De fait, la plupart des vendeurs de piscine proposent généralement parmi leurs prestations habituelles l’installation de la piscine hors sol.
Estimez le prix de votre piscine avec :
le guide des prix piscine en kit
le guide des prix piscine hors sol

Installer une piscine enterrée

Piscine enterrée ©S&D TRAVAUX

Piscine enterrée ©S&D TRAVAUX

La piscine la plus courante et qui est le plus souvent construite reste la piscine en béton. Elle fait appel à des structures maçonnées. «80% des piscines construites font appel à cette technique», estime un responsable de la société “Bleu soleil”, basée à Caumont-sur-Durance (Vaucluse). «Après le terrassement, on coule une dalle de béton, puis on monte les murs de parpaings. Il faut ensuite renforcer la structure en installant des poteaux tous les deux mètres et poser le liner, une sorte de rouleau en plastique destiné à assurer l’isolation du bassin». Ensuite, il suffit de réaliser les finitions, c’est à dire sceller l’ensemble dans le sol, poser le carrelage ou la peinture, les mécanismes intérieurs comme les filtres et raccorder à l’évacuation des eaux. Pour l’ensemble du chantier il faut compter «une quinzaine de jours», estime le professionnel de ‘Bleu Soleil’.

Piscine Aquarêve

Piscine ©Aquarêve

A noter également qu’il existe une autre méthode utilisée avec le béton, plus rare et plus haut de gamme. Il s’agit de réaliser la piscine en béton armé hydrofuge (résistant à l’eau) coulé en un seul bloc. Toutes les pièces de tuyauteries sont scellées dans le coffrage, viennent ensuite l’enduit, le liner et les finitions.

Tout comme la piscine maçonnée, il y a la piscine monocoque qui se présente sous forme de coque en matériau de synthèse léger et résistant (Polyester, vinyle, fibre de verre…), et qui vient s’installer directement dans l’emplacement prévu à cet effet. La piscine monocoque n’a pas de limite dans le choix de la forme et sa mise en œuvre est plus rapide que la piscine en béton

Estimez le prix de votre piscine avec : le guide des prix piscine en béton

Lire également notre article : Choisir la forme et l’emplacement de sa piscine

Article mis à jour par Elfie

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus