Accueil > Mes droits > Labels et Qualifs > Le Point sur les labels de performances énergétiques

Le Point sur les labels de performances énergétiques

RT2005, HPE, THPE, BBC… d’énigmatiques initiales pour désigner des labels de construction écolos de plus en plus nombreux. A quoi servent-ils et quels sont les labels incontournables de la construction? Le point en questions.

A quoi servent les labels de performance?

Le Point sur les labels de performances énergétiquesObtenir un label pour une permet de faire évaluer un projet de construction par un organisme indépendant et spécialisé qui se portera ainsi garant de la qualité de construction du projet. En pratique faire appel à un label de performance rend ainsi possible le suivi du chantier et permet de compter sur une garantie de résultat. D’un point de vue investissement, un label valorise votre bien et surtout facilite l’obtention de crédits d’impôt, prêt et autres aides.

Quels sont les différents types de label de performance énergétique?

En France, il existe six de ces labels écolos.

RT 2005

Tous les labels existants se basent sur la réglementation thermique 2005 (RT 2005), obligatoire depuis 2006 et qui s’applique aux bâtiments neufs résidentiels et tertiaires. Pensée pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, la RT 2005 se concentre essentiellement sur les économies d’énergie et le confort d’été et fixe des “garde-fous”. Ainsi, les bâtiments construits doivent respecter certaines limitations quant à leur consommation énergétique. Celle-ci ne doit pas dépasser 250kWhep/m² SHON en chauffage électrique, 130 kWhep/m² SHON pour les autres sources. Parmi les postes concourant à cette consommation d’énergie primaire, la RT 2005 prend en compte le chauffage, l’eau chaude sanitaire (ECS), la climatisation, la ventilation ainsi que les auxiliaires (appareil de régulation de chauffage).

HPE

Le Label Haute Performance Énergétique comme les autres label de sa catégorie se base sur la RT 2005 et accentue ses exigences, réclamant jusqu’à 10% de moins de consommation énergétique des projets. Ainsi les constructions neuves ou individuelles estampillées HPE voient leur consommation maximale d’énergie réduite à 190 kWhep/m²/an en chauffage électrique.

HPE Enr

Le label HpE se décline aussi en HPE Enr. Dérivé du HPE, ce label fait la part belle aux énergies renouvelable: ainsi pour l’obtenir 50% de la consommation de chauffage doit être constitué de biomasse. Dans le cadre de l’utilisation de réseau de chaleur, 60% doivent issus d’énergies renouvelables.

TPHE

Version améliorée du HPE, le THPE pour Très Haute Qualité Environnementale, limite quant à lui les consommation à -20% par rapport à la RT 2005, et fixe ainsi les besoins maximum en énergie à 150kWhep/m²/an.

Le Point sur les labels de performances énergétiquesTHPE Enr

Version plus verte que vert du label THPE, le label THPE Enr, se veut encore plus drastique sur la consommation maximale d’énergie, -30% par rapport à la RT 2005, soit 130 kWhep/m²/an. D’autre part les besoins en chauffage doivent être comblés par des combinaisons d’énergies renouvelables clairement définis, à savoir: soit 50% ECS solaire+ 50% biomasse, soit 50% EXS solaire + Réseau de chaleur à 60% issus d’Enr, soit Chauffage + ECS solaire pour 50%, soit la cogénération photovoltaïque dont la production électrique maximale s’élève à 25 kWh/m².an

BBC Effinergie

Dernier label en date, le BBC sera dès 2012 obligatoire pour les constructions neuves dans le tertiaire comme le résidentiel selon les exigences du grenelle de l’environnement. Ce label représente le socle de la future réglementation thermique, à savoir la RT 2012, et exige une consommation énergétique 60% moins importante que celle de la RT 2005 avec des besoins d’énergie et de chauffage s’élevant à 50 kWhep/m².an. La priorité est donnée à l’isolation et au confort thermique.

Les labels sont-ils payants?

Pour faire labelliser votre logement il vous faudra passer par un organisme de certification. Les organismes rattachés à la certification HPE sont Promotelec , Cequami ou encore Cerqual pour les constructions collectives ou l’individuel groupé (lotissement). Ces organismes proposent des marques privées intégrant le label en option ( NF Maison individuelle, HQE, etc…) Pour le BBC, Promotelec toujours mais aussi Effinergie réalise la certification. Selon ce dernier “une construction conçue pour le niveau label BBC Effinergie coute actuellement 7 à 12 % de plus qu’une maison sous RT 2005”. Pour le coût à proprement parler les tarifs sont variables selon les organismes.

Le Point sur les labels de performances énergétiquesExemple chez Cequami: Le prix du label BBC Effinergie délivré par l’association Cequami qu’il s’agisse de neuf ou de rénovation, s’élève à 200 euros sauf si le constructeur fait réaliser son étude thermique par un bureau d’étude thermique estampillé NF Etude thermique. Dans ce cas, le prix de la labélisation s’élèvera à 150 euros.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus