Accueil > Jardin > Entretien de jardin > Traiter et entretenir son jardin

Traiter et entretenir son jardin

Les particuliers traitent souvent à outrance leur jardin et participent ainsi à la pollution de leur environnement. Or, traiter beaucoup n’a qu’une efficacité limitée. Il est beaucoup plus pertinent de traiter au bon moment de l’année.

Traiter et entretenir son jardinIl faut se garder d’espérer un résultat miraculeux du traitement contre les insectes car si le voisin ne traite pas pour les mêmes insectes, ou ne traite pas au même moment que vous, la portée de votre traitement sera limitée. La mode du traitement bio, si elle a le vent en poupe, exige de traiter souvent, pour des résultats qui peuvent se révéler aléatoires. Ceci dit, des traitements bio sont parfois d’une efficacité éprouvée. Par exemple, une gousse d’ail insérée en plusieurs endroits dans des trous percés dans une souche aura autant d’effet qu’un produit désoucheur spécialisé qui coûte 25 euros le litre.
 


 
Traiter et entretenir son jardinConcernant les désherbants, les granulés sont déconseillés. En effet, ils proposent souvent différentes fonctions (désherbant plus engrais) s’annulant l’une l’autre. Le désherbant va détruire la plante, en apparence, mais l’engrais va la fortifier. CQFD. Privilégier donc le désherbant liquide, à utiliser trois jours avant une tonte de pelouse par exemple. Egalement, utiliser un engrais faiblement azoté si tondre le gazon est une corvée. Si c’est le cas, sachez que les américains ont développé un gazon nain qui ne nécessite aucune tonte.

[pub]Un conseil : soyez attentif aux engrais qu’utilisent votre jardinier s’il a signé un contrat d’entretien avec vous. En effet, les jardiniers ont tendance à utiliser des engrais très azotés, qui provoquent des poussées rapides et impliquent donc des tontes fréquentes, tontes dont ils ont la charge… Enfin, dernier conseil, un engrais très azoté va provoquer une tonte rapide mais le gazon ou la pelouse risque de jaunir plus tard parce qu’il ‘meurt de faim’.

Traiter et entretenir son jardinPour les contrats d’entretien, les prix varient en fonction des haies (on ne taille pas une haie de lauriers aussi rapidement qu’une haie de troènes) et également du nombre de faces à tailler. Le prix du traitement se compte souvent en litres de produit (par exemple 20 litres pour telle surface pour 45 euros). Pensez également à prévoir le prix de l’évacuation des déchets.

Enfin, dernière remarque, plus le jardin est petit, plus il nécessite d’entretien car la moindre imperfection est visible. En effet une mauvaise herbe saute à la figure dans un petit jardin mais passe inaperçue dans une grande prairie.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus