Accueil > Travaux > Fenêtres et vitrages > Le vitrail : une oeuvre d’art sophistiquée désormais à la portée de tous

Le vitrail : une oeuvre d’art sophistiquée désormais à la portée de tous

Un maître verrier est parvenu à ‘industrialiser’ l’art méticuleux du vitrail tout en lui donnant toutes les caractéristiques des vitrages modernes. Ainsi, les vitraux au design tant traditionnel que contemporain, sont désormais accessibles au particulier. Découverte.

Le vitrail, ce décor prestigieux

Depuis des siècles, le vitrail est un élément de décor prestigieux interdit au commun des mortels. La preuve en est qu’il était utilisé dans les églises, c’est-à-dire justement pour signifier que sa valeur était telle qu’il ne pouvait que glorifier un esprit supérieur. Sa fabrication par les maîtres verriers était longue et minutieuse et constituait donc une oeuvre d’art extrêmement coûteuse. Mais l’usage de l’imparfait dans cette présentation s’impose désormais.

Dominique Legris

©Dominique Legris

En effet, un maître verrier contemporain, Dominique Legris, porté par la passion, cherchait depuis longtemps à rendre abordable ce produit, “afin que le particulier puisse se faire plaisir aisément et partager ce plaisir”. Trois challenges s’offraient à lui :

  • Réinventer la technique pour en baisser le coût ;
  • Donner au vitrail toutes les qualités d’un vitrage moderne ;
  • Permettre au vitrail de s’insérer dans les menuiseries telles qu’elles sont conçues aujourd’hui.

Il aura fallu presque dix ans mais aujourd’hui ces trois défis ont été relevés.

Fany Glass

©Fany Glass

“Le côté inattendu est que, s’il reste compliqué de créer des décors en émaux qui permettent d’offrir une image en quadrichromie (quatre couleurs), le décor en trame de plomb n’est au final pas trop difficile”, se félicite Dominique Legris. Sans entrer dans les détails techniques, disons seulement que dans le procédé inventé, le maître verrier colle une trame de plomb à l’intérieur et à l’extérieur d’un double vitrage. Cette trame étant pensée et conçue pour un aspect décoratif, l’effet est saisissant. “L’esthétique du vitrail et la séduction qui s’en dégagent sont préservées, avec des coûts de mise en oeuvre largement réduits”, explique-t-il. Ainsi, une trame en plomb dans un double vitrage, pour une création sur mesure, revient à… 170 euros le m² HT, soit des créations plus petites, pour une porte d’entrée par exemple, qui peuvent démarrer à… 30 euros.

Estimez le prix des portes avec le : Guide des prix portes d’entrée
Et le prix des fenêtres avec le : Guide des prix fenêtres


Des possibilités de personnalisation quasi-infinies

Le dessin et la création de modèles font partie des compétences du maître verrier. Dominique Legris a ainsi commencé, avec des designs sobres et dépouillés, à décorer des vitres de véranda pour s’apercevoir bientôt qu’avec la trame de plomb, “tout est possible”. Après avoir marié le verre et le métal, restait à maîtriser la couleur et les émaux. Grâce aux nouvelles techniques en sérigraphie quadrichromie sur verre, il s’est ensuite attaché à créer des modèles pour les portes d’entrée, puis les fenêtres puis les murs de séparation intérieure, les miroirs, voire aujourd’hui des mosaïques remarquables en pâte de verre.

Le plus étonnant peut-être est que, sans rien renier à la minutie de son art, ses créations offrent toutes les garanties d’un vitrage moderne, tant en terme d’isolation acoustique et thermique qu’en terme de sécurité ou de résistance aux U.V. par exemple et, réalisées sur mesure, s’intègrent dans toutes les menuiseries, aluminium, métal, bois ou PVC. Performance d’autant plus remarquable que les motifs choisis peuvent être réalisés sur tout type de verre : antique bullé, verre cathédrale, nature Saint Just ou verre clair pour n’en citer que quelques-uns.


Pour comparaison, le premier prix du vitrail traditionnel, un losange de porte par exemple, démarre à 750 euros. Dominique Legris propose ses créations à partir de 350 euros le m², plomb et émaux compris (prix public !), soit environ cinq fois moins cher que le prix habituel. “C’est un petit choc culturel pour les directeurs des achats”, dit-il en rigolant. Notant d’ailleurs à ce sujet que, comme il opère dans un domaine ‘artistique’, ce sont souvent les femmes qui ont le dernier mot quant au choix des motifs.

Villa Tabatabaei

Villa Tabatabaei

Lesquels sont d’ailleurs infinis. En effet, s’il propose des motifs déjà réalisés et ainsi disponibles en stock, chacun, à partir d’une photo ou d’un croquis peut ainsi créer l’univers ou l’ambiance qui lui tient à coeur. Souvent sollicité pour des restaurations de monuments historiques ou de vérandas – “des trucs somptueux”, dit-il -, Dominique Legris n’a pas perdu de vue son objectif de transmettre sa passion au tout venant. “C’est un produit sophistiqué, une oeuvre d’art qui perdure dans le temps et qui est réalisée dans la logique du vitrail traditionnel mais qui est désormais accessible. Au point que souvent je commence par un vitrail et après, le client me rappelle pour faire le tour de la maison”, assure-t-il. En effet, entre la cuisine, la salle de bains, les toilettes ou la véranda, parfois il suffit d’un vitrail judicieusement placé pour offrir aux lieux un cachet qui leur était, il y peu encore, interdit.

Estimez le prix des portes avec le : Guide des prix portes d’entrée
Et le prix des fenêtres avec le : Guide des prix fenêtres

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus