Accueil > Travaux > Fenêtres et vitrages > Les innovations dans le verre de vos fenêtres

Les innovations dans le verre de vos fenêtres

C’est en qualité de chargée de communication du groupement pour la valorisation des VIR (Vitrage à Isolation Renforcée) que Martine Olivier, qui est aussi directrice Marketing chez le fabricant de verre St Gobain Glass, a répondu à nos questions sur les dernières innovations en matière de vitrage.

Travaux.com : Comment les consommateurs peuvent-ils s’y retrouver entre toutes les différentes nouveautés de vitrage ?

Baie vitree Saint Gobain

Baie vitree ©Saint Gobain

Martine Olivier : Lorsqu’un particulier change une fenêtre, il fait en quelque sorte un investissement sur le long terme, puisque cette fenêtre durera environ trente ans. Lorsqu’il souhaite changer de fenêtre, il doit faire appel à un fournisseur. Lorsqu’il souhaite changer de vitrage, il doit faire appel à un miroitier. Ce sont ces professionnels qui peuvent, dans un premier temps, l’aiguiller dans ses choix.

Le particulier peut aussi se procurer des informations par le biais de documentations auprès des fabricants de verre. Il peut se renseigner également sur les sites Internet des fabricants, lors de foires telles que la foire de Paris, ou dans les magazines et la presse spécialisée.

Le consommateur doit, en outre, se poser la question suivante : de quoi ai-je besoin de me protéger ? L’intérêt premier des vitrages est la diffusion de lumière naturelle. Les vitres peuvent ensuite être dotées d’isolants thermiques et phoniques. Le premier bénéfice du client est le confort. Au-delà de ce confort, il peut faire des économies d’énergie et réduire sa facture de chauffage. Enfin, si le particulier a un esprit citoyen, il peut se préoccuper de la protection de l’environnement et choisir aussi ses nouvelles fenêtres en fonction de ce critère.

Travaux.com : Toutes ces innovations semblent montrer que ce secteur est très dynamique. Pourquoi autant d’innovations ?

Villa Häll Saint Gobain

Villa Häll ©Saint Gobain

Martine Olivier : Le double vitrage existe depuis une trentaine d’années. Les VIR (Vitrages à Isolation Renforcée) sont en phase d’accélération, depuis cinq ou six ans. Cet essor est lié à l’environnement politique de la réglementation thermique. Le but est de sensibiliser le public aux problèmes de changements climatiques, à l’économie d’énergie et à la réduction d’émission de gaz à effet de serre.

Il semble y avoir aujourd’hui une prise de conscience générale de respect de l’environnement. Les vitrages thermiques peuvent isoler du froid l’hiver mais aussi réduire, l’été, les apports solaires de chaleur des grandes surfaces vitrées, tout en gardant intact la luminosité. Dans des régions où il fait souvent chaud, comme le sud de la France, ce dernier système est très demandé. De même, la récente canicule de cet été a fait prendre conscience aux pouvoirs publics et aux collectivités locales qu’il faut équiper les maisons de retraite et les écoles de ces vitrages thermiques qui empêchent les émissions de chaleur.

Travaux.com : Quelles sont les avancées des vitrages en matière de sécurité ?

Martine Olivier : Les systèmes de sécurité en matière de vitrage ne concernent plus uniquement le verre, à proprement parler. La sécurité des vitres est aujourd’hui un processus global. Des gammes entières ont été développées pour protéger les particuliers des infractions. Le verre, dit sécuritaire, est tout d’abord feuilleté, ce qui signifie qu’il a été renforcé pour être plus résistant à la cassure. Toutefois, le système de vitre totalement incassable est impossible à mettre en place. Les châssis, les serrures, les charnières et les gonds ont ensuite également été renforcés dans le but d’éviter toute intrusion.

Travaux.com : Peut-on imaginer une fenêtre “universelle” regroupant toutes les innovations ?

Martine Olivier : La fenêtre “universelle” peut, d’ores et déjà, être une réalité pour les particuliers. Il suffit que le menuisier la propose à son client. Comme pour un système de fonctions à la carte, le client peut demander une fenêtre avec une couche acoustique, une autre couche de confort thermique, et avec par exemple un verre feuilleté pour la sécurité. Le particulier peut avoir une fenêtre sur mesure qui répond le mieux à ses attentes.

Travaux.com : Quelles sont les prochaines innovations que proposeront les fabricants de vitrage ?

Baie vitree Saint Gobain

Baie vitree ©Saint Gobain

Martine Olivier : Les performances thermiques sont déjà au sommet de l’innovation. On peut, toutefois, espérer dans le futur une plus grande variété de contrôles solaires associés aux autres fonctions, notamment acoustiques, sans dégrader les fonctions thermiques. L’axe de développement aujourd’hui est d’arriver à élargir les gammes de produits innovants déjà existants.

Dans ce contexte, Saint Gobain Glass a été nominé au concours Décibel d’Or, organisé par le Conseil National du Bruit pour son nouveau modèle de double vitrage acoustique de 33, 34 DB, destiné à l’isolation des façades des grandes villes telles que Paris.

Travaux.com : Quels types de gaz sont utilisés pour les doubles vitrages ?

Martine Olivier : L’élément utilisé pour l’intérieur du double vitrage est composé soit d’air, soit de gaz. Le gaz utilisé est l’argon. C’est un gaz rare et neutre sur le plan de la santé. Il sert aussi notamment à la conservation de certains aliments. Il améliore les performances thermiques. Il est aussi plus isolant que l’air.

Travaux.com : Au sujet du nouveau concept révolutionnaire de vitre auto nettoyante, développé par Saint Gobain Glass, quand sera-t-il disponible et abordable pour le particulier ?

Martine Olivier : Le nouveau système de vitrage auto nettoyant est déjà lancé publiquement. Il est donc disponible pour les particuliers. Ce système trouvera petit à petit sa place sur le marché, notamment grâce aux menuisiers. Quand une majorité de menuisiers proposera ce système à leurs clients, sa diffusion sera assurée. Cette diffusion passera en effet par les artisans du vitrage dans la mesure où ils fonctionnent en réseau.

Travaux.com : Le métier de vitrier a totalement changé aujourd’hui. Quelles sont les conséquences pour les clients ?

Vitrage chauffant Saint Gobain

Vitrage chauffant ©Saint Gobain

Martine Olivier : Le métier de vitrier a, en effet, disparu. Aujourd’hui, ce travail est pris en charge par le menuisier (bois, alu ou PVC) qui ne s’occupe pas uniquement du vitrage, mais aussi des châssis, des serrures, ou même de la rénovation. C’est un artisan global. Les menuisiers industriels se sont également développés. Ils peuvent distribuer, en plus de la pose, les produits à travers leurs réseaux.

D’autres artisans ne s’occupent que de la pose, car elle est très importante pour une bonne qualité de fenêtres. Elle doit valoriser le produit et s’intégrer dans une chaîne dite de qualité.

Estimez le prix des vitrages avec le : Guide des prix simple et double vitrage

Propos recueillis par Christophe Leray

 

Commentaires

1


  • jebelleo Publié le

    J’ai les doubles vitres de ma porte-fenètre qui ne sont plus étanches. Est-il possible de les changer et garder ma porte-fenètre ?

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus