Accueil > Travaux > Fenêtres et vitrages > Fenêtres : un marché en plein boom

Fenêtres : un marché en plein boom

En l’an 2000, 7,5 millions de fenêtres ont été fabriquées en France. Depuis, la baisse du taux de TVA à 5,5% a encore dopé ce marché. Ce chiffre en apparence impressionnant ne donne pourtant pas la pleine mesure de ce marché car 85% des résidences ont été construites avant 1975 et les spécialistes estiment que 50 millions de fenêtres restent à changer. Que ce soit pour de la construction neuve ou de la rénovation (40% et 60% du marché respectivement), vous serez donc amenés un jour à changer vos fenêtres pour plusieurs raisons.

Les progrès en termes d’isolation thermique et acoustique

Fenêtre PVC Optimo à frappe Swao

Fenêtre PVC Optimo à frappe ©Swao

Depuis dix ans, les fabricants ont fait de gros progrès concernant l’isolation thermique et acoustique. En effet le bruit en ville est le premier trouble quotidien déploré par les Français, les économies d’énergie apparaissant juste derrière sachant qu’en moyenne, 25% des déperditions thermiques sont réalisées par les fenêtres et les portes. Aujourd’hui, en construction comme en rénovation, un remplacement de fenêtres induit donc une considérable et immédiate augmentation du confort.

Le vitrage joue un rôle très important dans l’isolation, pour en savoir plus lire : Vitrage de fenêtres : ce qu’il faut savoir avant de choisir

L’évolution des fenêtres : les différents matériaux

Culturellement la fenêtre était en bois. Mais l’apparition du PVC, un produit plastique issu de l’industrie pétrochimique à la fin des années 70 a totalement révolutionné le marché. En 1980 la fenêtre PVC ne représentait que 5% du marché contre… 58% en surface et 63% en volume en 2002. L’évolution du marché de la fenêtre, en croissance de 5% par an, profite donc essentiellement au PVC même si aujourd’hui la fenêtre aluminium, longtemps réservée au tertiaire, fait une entrée remarquée sur le marché des particuliers (23% en surface et 17,5% en volume) soit quasiment au même niveau que la fenêtre en bois, grande perdante de cette évolution. A noter également le développement récent d’un nouveau type de fenêtres mixtes alliant les avantages du bois et de l’aluminium. Encore largement anecdotique (0,5% du marché), ces systèmes mixtes devraient rapidement se développer. Cette évolution se traduit également dans la nomenclature du métier où il est aujourd’hui question de menuisier PVC ou menuisier Alu.

fenêtre pvc imitation chêne Swao

Fenêtre PVC imitation chêne ©Swao

Les trois types de fenêtre (plus les fenêtres mixtes) se livrent dorénavant une concurrence féroce tant au niveau des prix que de la qualité ou de l’innovation. Les fenêtres sont étanches à l’eau, l’air, isolantes, sur-mesures, de toutes formes et de toutes dimensions. Elles offrent également des solutions qui garantissent une plus grande sécurité et une plus grande résistance au vandalisme ou aux chocs. De plus, quelle que soit la fenêtre, les professionnels savent aujourd’hui les poser à une vitesse remarquable – souvent en une seule journée. Elles peuvent se poser sur le dormant existant, c’est-à-dire quasiment sans travaux, ou s’adapter à la maçonnerie, quelle que soit son épaisseur. Dans la construction neuve, toutes les audaces sont désormais permises.

Pour savoir quel matériau choisir, lire : Choisir ses fenêtres : bois, aluminium ou PVC

Choisir ses fenêtres en fonction des règlementations

Fenêtres en alu noir

Fenêtres en alu noir

Si le critère de prix peut influer dans le choix, ainsi que quelques considérations liées au développement durable, le choix du type de fenêtres (alu, bois ou PVC) s’articule surtout dorénavant en fonction de l’aspect souhaité, tant intérieur pour l’ambiance qu’extérieur pour l’aspect architectural. Sauf que certaines communes limitent réglementairement le choix des matériaux. De nombreux élus s’inquiètent de voir leurs villes perdrent de leurs charmes, par un remplacement massif de fenêtres en bois par des fenêtres en PVC. Lesquelles sont d’ores et déjà le plus souvent interdites près d’un monument par exemple. Des règles de lotissement ou de co-propriétés interdisent également l’usage de certains matériaux, le PVC le plus souvent. Avant de commander vos fenêtres, il est bon donc de se renseigner auprès de la mairie ou du syndic de co-propriété pour connaître les règles en vigueur.

Estimez le prix de vos fenêtres avec le : Guide des prix fenêtres

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus